France2.fr
 

2 utilisateurs anonymes et 19 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Précédente
Auteur Sujet :

Belle-mère ~ Belle-fille

n°34110
bablue
Posté le 23-05-2007 à 13:45:19  profil
 

Belle-mère, je le suis deux fois, avec ma première belle-fille
j'ai une relation très chaleureuse,
on aime les mêmes choses, on a les même idées sur la vie
cela aide beaucoup.

Ma seconde belle-fille est plus distante, dès le départ,
elle nous a prévenu qu'elle n'était pas "famille"...
De ce fait certaines réunions se font sans "eux",
c'est assez déstabilisant.

Par exemple pour son anniversaire mon mari a reçu
un sms commun de notre fils et de notre belle-fille :
joyeux anniversaire A+

Nous n'avons jamais fait de différence entre les deux
mais il y a une distance qu'elle nous a imposée
(que nous respectons même si cela blesse parfois)
nous verrons avec le temps...

n°34115
choune2
Posté le 23-05-2007 à 14:12:19  profil
 

salut a tous! l'emission m'interesse beaucoup aujourd hui car moi ma belle mere ne  m'aime pas!! pourtant je rend tout les services possible et je ne lui ai jamais manquer de respect! voila 9 ans que je suis avec mon mari son fils et elle ne m'accepte tjs pas! bref! malgres un froid de 2 ans ca na rien changer! dommage!

n°34133
Claudia La​ Russe
Posté le 23-05-2007 à 14:30:42  profil
 

Corinne qui témoigne était "huissier de justice" dans une émission de reportages de la chaine concurrente.

Les témoins de ce genre d'émission sont décidément bidons.

Témoin de talk show, acteur de reportages bidonnés, une profession mal connue.
 

n°34134
kellypeste​l
Posté le 23-05-2007 à 15:02:26  profil
 

Bonjour, cela fait 6 as que je suis avec mon mari on c'est marié l'été dernier mai ca mère nous appelle tous les jours et c pénible car elle nous croit encore des enfants t nous dit ce que l'on doit faire comme si on ne savait pas se débrouillé mais a part ca ca va l'entende va encore mais je me retiens souvent de dire quelque chose .

n°34135
albundywif​e1
Posté le 23-05-2007 à 15:03:08  profil
 

bonjour a tous,
je souhaitais repondre a bablue,  il est vrai qu'il n'est pas facile pour certaines femmes d'accepter une belle mere, qui voudrait peut etre prendre un peu trop la place de notre propre mere...
et puis, pour les jalouses extreme, il n'est pas non plus simple d'accepter une relation trop fusionnelle entre sa belle mere et son fils, on tente alors de les separer, de maniere un peu brusque il est vrai parfois...
ne desesperez pas...  hello:{}  

n°34136
isabelle43​7
Posté le 23-05-2007 à 15:04:43  profil
 

bablue a écrit :

Belle-mère, je le suis deux fois, avec ma première belle-fille
j'ai une relation très chaleureuse,
on aime les mêmes choses, on a les même idées sur la vie
cela aide beaucoup.

Ma seconde belle-fille est plus distante, dès le départ,
elle nous a prévenu qu'elle n'était pas "famille"...
De ce fait certaines réunions se font sans "eux",
c'est assez déstabilisant.

Par exemple pour son anniversaire mon mari a reçu
un sms commun de notre fils et de notre belle-fille :
joyeux anniversaire A+

Nous n'avons jamais fait de différence entre les deux
mais il y a une distance qu'elle nous a imposée
(que nous respectons même si cela blesse parfois)
nous verrons avec le temps...


bonjour
Eh bien moi depuis que je suis marié avec ma belle mère ce n'est plus du tout la même chose elle me fait des remarques de plus nous avons eu un enfant et c'est encore pire elle veux élever ma fille comme elle à déjà elevé son premier petit fils elle crois que ça va étre le même chose avec ma fille pourtant je l'avais prévenu qu'elle ne l'aurai pas aussi souvent et aussi réguliérment
j'éspère qu'un jour mon mari osera lui dire les choses on verra.
 

n°34137
marine370
Posté le 23-05-2007 à 15:08:21  profil
 

voilà désormais 3ans que je suis rentrée dans la famille de mon copain et jamais rien ne s'est passé... nos relations n'ont jamais été froides mais toujours glaciales! tout le monde a merdé au début, tout le monde ne semble pas près à le reconnaitre et maintenant après une explication qui ressemblait plus à un procès dans lequel j'étais dés le début jugée coupable je ne me sens que trés peu à l'aise auprès de la maman de mon chèr et tendre qui m'a dit penser:  non:{} que je n'étais pas bien, que j'étais hautaine, que je ne voulais que profiter (enfin de quoi je vous le demande??) et autres petites bafouilles qui me laisseront un souvenir impérissable! enfin tout ca pour dire que ça n'est vraiment pas toujours facil et que de l'amour entre deux êtres peut naitre un sentiment proche de la haine entre deux femmes   fou:{} !
sur ce..... pt1cable:{}  

n°34138
asvjess
Posté le 23-05-2007 à 15:11:11  profil
 

Bonjour à tous !
moi je viens de me fâcher avec mes beaux-parents. Ils ne veulent plus entendre parler de moi et je les comprend. Pour le moment moi aussi je ne veux absolument pas les voir. C'est tres difficile pour mon mari et moi (surtout qu'il est fils unique). Nous sommes même en train d'organiser des visites de façon qu'ils puissent quand même voir leur petit-fils, ce qui est normale. Nous avons l'impression de vivre un divorce version grand-parents. Pour le moment c'est asser difficile à gerrer et j'espère sincèrement que les choses s'arrangerons avec le temps, mais je reste persuadé que jamais je n'ai été accepté dans cette famille.

n°34150
majorella
Posté le 23-05-2007 à 15:19:08  profil
 

Bonjour Bablue,

Quelle similitude dans nos situations pour l'instant !  J'ai 3 fils et déjà une petite belle fille. J'en rêvais ! moi qui n'ai pas eu la joie d'avoir une fille. Elle est adorable, pétillante et est devenue ma fille chérie.
Je pensais tout naturellement que je vivrais le même bonheur une seconde puis une troisième fois mais hélas, le courant ne passe pas beaucoup avec la 2ème future belle fille. Pourtant, mon mari et moi ne pensons qu'au bonheur de nos fils !
Là où nous avons gagné une fille avec notre premier fils, j'ai l'impression que je perds mon second fils : nous avons du mal à construire une relation puisqu'elle évite de venir chez nous. Je ne désespère pas de trouver des affinités mais en attendant, la situation me pèse énormément. Je suis à la fois contente que mon fils soit heureux et triste qu'il ait "un choix" à faire car je sais qu'il en souffre.
Comment sera la 3ème ?
Cela m'a fait plaisir de lire votre témoignage.

n°34151
Fleuriane0
Posté le 23-05-2007 à 15:23:56  profil
 

J'ai une belle fille depuis 20 ans et elle ne m'aime pas, elle est fille unique, j'étais heureuse de voir mon fils avec cette personne ,le lendemain de leur mariage elle a changé totalement sans savoir pourquoi ni comment. Je ne connais pas mes petits enfants dont l'ainée a 19 ans. Mon fils a coupé les ponts avec ses soeurs et son frère jumeau et toute la famille bien entendu sans savoir pourquoi.  Donc voyez vous ce n'est jamais la faute de la belle-mère, cette belle fille était la 1er dans la famille et je l'aimais plus que ma propre fille. Que s'est il passé. Elle a eu la tête monté et je connais cette personne qui a monté la tête à mon fils ainsi qu'à ma belle fille mais je suis obligée de me taire pour toujours. Une mère qui souffre.

n°34152
manou70
Posté le 23-05-2007 à 15:26:21  profil
 

bonjour a toutes !! moi ma belle mere me deteste depuis le debut !!! pour elle je lui ai piqué son fils ainé alors qu'il lui reste encore 3 enfants !!!  quand je suis tombé enceinte elle a osé demander une prise de sang de paternité pour prouvé que j'etais bien enciente de son fils !!!!  je suis toujours resté correct et meme fais des efforts envers elle qui ont totalement echoués !!  maintenant elle a tout perdu puisque son fils ne veux plus du tout la voir , elle n'a pas vu sa petite fille depuis 3 ans et ne verra certainement pas son petit fils qui naitra en aout . mais je me dit que toutes les belles-meres ne sont pas comme la mienne !!!  celle qui ont des belles-meres genial ont de la chance !! ce n'est pas mon cas mais ca m'empeche pas de dormir !!!!   mais rigolons un peu avec ses autres belles filles et gendre tout ce passe tres bien mais pas avec moi !!! je n'ai jamais essayer d'en discuter avec elle car je me dit que cela ne servirais a rien !!! mais je lui manque pas et elle ne me manque pas alors tout va bien pour nous deux au moin ont d'accord sur ce point !!!!  bye bye a toutes qui sont dans la meme situation que moi et pour les autres qui ont de la chance d'avoir une belle-mere en or profitez -en !!!!!!

n°34167
mamaseg
Posté le 23-05-2007 à 16:30:33  profil
 

bonjours
cela fait 3ans que je connais ma belle mere et tout ce passe bien
meme quand on ce dispute au sujet de mes enfants
je dit franchement les chose et sur le coup sa fait plaisir a presonne mais le lendement on se voit pour en parlé a tete reposé histoire metre les chose a plat pour qu'il n'y a pas de conflie
car on mange chez eux une foit par semaine et comme on est toute les 2 franche il y a parfoit des etincelles c'est ce qui me plait car on peu parle de tout et de rien
c'est pour ca que ma bm et moi on s'entent si bien :love:  


---------------
maman heureuse de 3 petits bouts
n°34171
Miete0
Posté le 23-05-2007 à 16:38:25  profil
 

Je connais mon mari depuis 6 ans, nous sommes mariés depuis 4 ans et, ma belle-mère ne me supporte pas et tout ce que je peux représenter. Aussi, elle déteste ma famille et a préféré ne plus voir son fils et par conséquent refuse de connaitre sa petite fille (notre fille) qui a maintenant 16 mois... Cette femme est diabolique, elle raconte n'importe quoi à notre sujet et a réussi a détourner son mari et sa fille de nous car c'est une grande menteuse et une grande comédienne. Je crois que j'ai hérité de la belle-mère la plus méchante qui soit, et moi qui aurais tant aimé m'entendre avec elle car je vis proche de ma belle famille et loin de ma famille, qui heureusement est formidable. Mais, le plus triste dans tout cela c'est mon mari...

n°34178
templard
Posté le 23-05-2007 à 17:08:24  profil
 

albundywife1 a écrit :

bonjour a tous,
je souhaitais repondre a bablue,  il est vrai qu'il n'est pas facile pour certaines femmes d'accepter une belle mere, qui voudrait peut etre prendre un peu trop la place de notre propre mere...
et puis, pour les jalouses extreme, il n'est pas non plus simple d'accepter une relation trop fusionnelle entre sa belle mere et son fils, on tente alors de les separer, de maniere un peu brusque il est vrai parfois...
ne desesperez pas...  hello:{}


J'ai besoin de vos conseils

Je suis tt à fait d'accord avec toi!!!
J'ai une belle mère depuis 6 ans et tt se passait bien jusqu'à ce qu'elle  vienne vivre avec nous. Elle ne venait que pour un mois, histoire de se reposer après une grave maladie, mais elle est là depuis 6 mois et ce que je craignais s'ets produit... Restauratrice, elle transforme le chez moi en restaurant et avec elle, il faut toujours cuisiner et cela nous coute en kilo et en argent. En effet, elle ne se sent bien que lorsque les marmites sont au feu. Elle trouve son fils trop maigre et moi trop grosse. Elle m'a dit:'maintenant que je suis là, il mangera bien". Elle me reprend sur tout, me critique sur tout, avec des propos du genre "c'est comme ça que je faisais avec son père"... C'est terrible. Lorsque je m'emporte, elle boude et mon mari me dit de lui demander pardon. C'est très humiliant. Il m'a fait comprendre que je ne peux pas me comparer à sa mère, elle est bien trop supérieure à moi. Une fois qu'on était fachés, il lui a donné l'argent des courses, pour la bouffe, l'entretien de la maison...histoire de bien me montrer que je ne suis pas si indispensable que ça. Nous n'avons pas d'enfant et cela n'a pas l'air de déplaire à ma belle-mère. Je suis déprimée et chaque jour je pleure en cachette. Nous vivons à l'étranger, loin de nos familles. Je ne sais plus quand estce qu'elle rentrera, car sa présence nous ruine. Après son départ, j'ai bien l'intention de me séparer de mon mari, car les blessures sont si profondes et l'amour que j'avais pour lui s'est éteint. Je ne pars pas maintenant pour des questions matérielles. Mais d'ici peu, les choses vont s'arranger et je m'en irai.
Aidez-moi par vos conseils. Et j'aimerai bien que les belles-mères m'aident par leur conseils, pas de belle-mère, mais de femme.

n°34196
Caty14
Posté le 23-05-2007 à 17:31:32  profil
 

Fleuriane0 a écrit :

J'ai une belle fille depuis 20 ans et elle ne m'aime pas, elle est fille unique, j'étais heureuse de voir mon fils avec cette personne ,le lendemain de leur mariage elle a changé totalement sans savoir pourquoi ni comment. Je ne connais pas mes petits enfants dont l'ainée a 19 ans. Mon fils a coupé les ponts avec ses soeurs et son frère jumeau et toute la famille bien entendu sans savoir pourquoi.  Donc voyez vous ce n'est jamais la faute de la belle-mère, cette belle fille était la 1er dans la famille et je l'aimais plus que ma propre fille. Que s'est il passé. Elle a eu la tête monté et je connais cette personne qui a monté la tête à mon fils ainsi qu'à ma belle fille mais je suis obligée de me taire pour toujours. Une mère qui souffre.



Bonjour Fleuriane,
pourquoi êtes vous obligée de vous taire ?
Le problème que je vois là,c'est que vous dîtes que c'est une fille unique !
Vous connaissez la personne qui a "monté la tête" à votre fils et votre belle fille,je me demande si ça ne serait pas tout simplement la mère de votre belle fille ! Qui a récupéré un fils au passage,si je peux m'exprimer ainsi !!

Mais ce sont vos petits enfants,qui ne connaissent pas vôtre situation,qui en souffrent le plus à mon avis !

Courage et ne vous taisez plus  non:{}
 

n°34204
bablue
Posté le 23-05-2007 à 17:57:26  profil
 

templard a écrit :

J'ai besoin de vos conseils

Je suis tt à fait d'accord avec toi!!!
J'ai une belle mère depuis 6 ans et tt se passait bien jusqu'à ce qu'elle  vienne vivre avec nous. Elle ne venait que pour un mois, histoire de se reposer après une grave maladie, mais elle est là depuis 6 mois et ce que je craignais s'ets produit... Restauratrice, elle transforme le chez moi en restaurant et avec elle, il faut toujours cuisiner et cela nous coute en kilo et en argent. En effet, elle ne se sent bien que lorsque les marmites sont au feu. Elle trouve son fils trop maigre et moi trop grosse. Elle m'a dit:'maintenant que je suis là, il mangera bien". Elle me reprend sur tout, me critique sur tout, avec des propos du genre "c'est comme ça que je faisais avec son père"... C'est terrible. Lorsque je m'emporte, elle boude et mon mari me dit de lui demander pardon. C'est très humiliant. Il m'a fait comprendre que je ne peux pas me comparer à sa mère, elle est bien trop supérieure à moi. Une fois qu'on était fachés, il lui a donné l'argent des courses, pour la bouffe, l'entretien de la maison...histoire de bien me montrer que je ne suis pas si indispensable que ça. Nous n'avons pas d'enfant et cela n'a pas l'air de déplaire à ma belle-mère. Je suis déprimée et chaque jour je pleure en cachette. Nous vivons à l'étranger, loin de nos familles. Je ne sais plus quand estce qu'elle rentrera, car sa présence nous ruine. Après son départ, j'ai bien l'intention de me séparer de mon mari, car les blessures sont si profondes et l'amour que j'avais pour lui s'est éteint. Je ne pars pas maintenant pour des questions matérielles. Mais d'ici peu, les choses vont s'arranger et je m'en irai.
Aidez-moi par vos conseils. Et j'aimerai bien que les belles-mères m'aident par leur conseils, pas de belle-mère, mais de femme.



Avec ce que tu expliques ta belle-mère envahit ton espace
non seulement l'habitat mais aussi ta place en tant que femme.
Comme en plus tu n'as pas le soutien de ton mari, elle se sent "en force".
Ne crois-tu pas qu'une bonne discussion avec ton mari en premier
et ensuite sa mère serait utile ?

Personnellement en tant que belle-mère je trouve scandaleux
qu'elle te dise que tu sois grosse, qu'elle se permette des réflexions
"c'est comme ça que je faisais avec son père".

Car chacun fait sa vie à sa façon,
il ne me viendrait pas à l'idée de critiquer la façon de vivre
ou d'être des mes fils et belles-filles
car se qui me convient à moi ne leur conviendrait peut-être pas...

D'ailleurs j'ai bien précisé dès le départ, vous avez besoin on est là,
mais en cas de discordes entre vous,
vous trouvez une solution tout seul,
nous ne prenons parti pour personne !

Je pense que ta belle-mère s'est installée en pays conquis,
il faut que tu reprennes ta place...
la communication est la meilleure des solutions.
Même si parfois il faut se répéter encore et encore
Je te souhaite bon courage

n°34244
bamboo0
Posté le 23-05-2007 à 22:57:06  profil
 

isabelle437 a écrit :

bonjour
Eh bien moi depuis que je suis marié avec ma belle mère ce n'est plus du tout la même chose elle me fait des remarques de plus nous avons eu un enfant et c'est encore pire elle veux élever ma fille comme elle à déjà elevé son premier petit fils elle crois que ça va étre le même chose avec ma fille pourtant je l'avais prévenu qu'elle ne l'aurai pas aussi souvent et aussi réguliérment
j'éspère qu'un jour mon mari osera lui dire les choses on verra.




cela fait 25 ans maintenant que je connais mon mari (oui j'avais 6 ans quand je l'ai rencontré, j'étais la meilleure amie de sa soeur)  pour sa maman, j'étais comme sa 2ème fille. A 23 ans je suis tombée amoureuse du père de mes 2 p'tits loulous et aujourd'hui j'en ai 31 et nous sommes toujours et encore plus amoureux que jamais. Et pourtant il y a une ombre (voire deux) sur le tableau...au lendemain de l'annonce officiel du "nous sommes un couple", mes rapports avec ma Belle Mère et ma belle- soeur  ont soudainement changés. J'ai essayé à plusieurs reprises d'ouvrir le dialogue, mais à chaque fois, elles me disent que je me fais des idées. Je les connais depuis si longtemps qu'elles pensent me duper avec leurs belles paroles.
L'important c'est que ton chéri soit de ton côté. Le mien s'est voilé la face pendant 3/4 ans, on a faillit divorcé. Aujourd'hui il a comprit leur manège et ne m'oblige plus à aller les voir quand je ne me sent pas assez forte pour supporter leurs insinuations.

n°34282
Nanaelle1
Posté le 24-05-2007 à 10:04:22  profil
 

Bonjour, ma belle-mère ne m'apprécie pas particulièrement comme elle n'apprécie pas non plus son aute belle-fille. Elle a failli briser notre couple en semant le doute dans l'esprit de mon mari. Heureusement, il a ouvert les yeux et finalement a compris que sa mère ne supportait pas de "perdre" son fils. Maintenant, même si j'ai une certaine rancoeur vis à vis d'elle, j'essaie de garder des contacts cordiaux avec elle car je ne veux pas la priver de ses petits-enfants. Je pense que quand nous avons des enfants, il faut mettre ses griefs de côté pour qu'ils puissent profiter de leur grand-mère (sauf si bien entendu, elle nous critique devant nos enfants!)

n°34528
lili1976
Posté le 26-05-2007 à 14:50:42  profil
 

Fleuriane0 a écrit :

J'ai une belle fille depuis 20 ans et elle ne m'aime pas, elle est fille unique, j'étais heureuse de voir mon fils avec cette personne ,le lendemain de leur mariage elle a changé totalement sans savoir pourquoi ni comment. Je ne connais pas mes petits enfants dont l'ainée a 19 ans. Mon fils a coupé les ponts avec ses soeurs et son frère jumeau et toute la famille bien entendu sans savoir pourquoi.  Donc voyez vous ce n'est jamais la faute de la belle-mère, cette belle fille était la 1er dans la famille et je l'aimais plus que ma propre fille. Que s'est il passé. Elle a eu la tête monté et je connais cette personne qui a monté la tête à mon fils ainsi qu'à ma belle fille mais je suis obligée de me taire pour toujours. Une mère qui souffre.


Je suis vraiment triste pour vous et comprend votre désarroi , mais de là à dire que ce n'est jamais la faute des belles-mères, je ne suis pas d'accord avec vous. Je pense que chacun est en partie responsable dans un conflit. Et je sais de quoi je parle je ne m'entend pas du tout avec ma belle-mère, ça va un peu mieux en ce moment mais ce n'est malheureusement que parce que je fais des efforts pour ne pas m'énerver quand elle m'agresse. Les conflits permanents c'est trop fatigant.

n°34547
bamboo0
Posté le 26-05-2007 à 17:27:53  profil
 

Salut lili1976,

Je suis complètement d'accord avec toi. Je pense que j'ai aussi ma part de responsabilité dans ma relation avec Belle maman, c'est pour cela que j'essaie de discuter et de comprendre ce qu'elle me reproche. Mais elle fuit à chaque fois que j'aborde le sujet . Aujourd'hui, par amour pour mon mari et mes enfants, je fais comme si de rien n'était lorsque je me prends "une bonne réflexion dans les dents". Je pars me calmer et j'évite de rester seule avec elle le restant du séjour. Nos seuls sujets de discussions restent les anecdotes concernant les enfants, de la pluie et le beau temps,...bref, seul mot d'ordre "cordialité quand tu nous retiens" GRRRRR...!!
En tout cas bon courage à toutes celles et ceux qui vivent cette atmosphère hypocrite au quotidien. Je suis à 800 km de ma belle mère et c'est pas encore assez loin. Merci Skype !

n°34657
lili1976
Posté le 28-05-2007 à 08:13:34  profil
 

bamboo0 a écrit :

Salut lili1976,

Je suis complètement d'accord avec toi. Je pense que j'ai aussi ma part de responsabilité dans ma relation avec Belle maman, c'est pour cela que j'essaie de discuter et de comprendre ce qu'elle me reproche. Mais elle fuit à chaque fois que j'aborde le sujet . Aujourd'hui, par amour pour mon mari et mes enfants, je fais comme si de rien n'était lorsque je me prends "une bonne réflexion dans les dents". Je pars me calmer et j'évite de rester seule avec elle le restant du séjour. Nos seuls sujets de discussions restent les anecdotes concernant les enfants, de la pluie et le beau temps,...bref, seul mot d'ordre "cordialité quand tu nous retiens" GRRRRR...!!
En tout cas bon courage à toutes celles et ceux qui vivent cette atmosphère hypocrite au quotidien. Je suis à 800 km de ma belle mère et c'est pas encore assez loin. Merci Skype !


La mienne vie à 5 kilomètres, je la vois tout le temps et en plus je dois partir en vacances avec elle sweat:{} C'est l'horreur.

n°34693
Fleuriane0
Posté le 28-05-2007 à 14:01:43  profil
 

lili1976 a écrit :

Je suis vraiment triste pour vous et comprend votre désarroi , mais de là à dire que ce n'est jamais la faute des belles-mères, je ne suis pas d'accord avec vous. Je pense que chacun est en partie responsable dans un conflit. Et je sais de quoi je parle je ne m'entend pas du tout avec ma belle-mère, ça va un peu mieux en ce moment mais ce n'est malheureusement que parce que je fais des efforts pour ne pas m'énerver quand elle m'agresse. Les conflits permanents c'est trop fatigant.




Chère Madame il n'y a pas eu de conflit avec ma belle fille encore moins avec mon fils. Seulement la mère de ma belle fille a mit tout en oeuvre pour nous séparer fils , belle-fille , petits enfants et toute la famille de mon fils contre nous. Donc vous avez raison la belle-mère de mon fils à bien réussi son coup . Je suis contente de vous l'entendre dire.

n°34803
lili1976
Posté le 29-05-2007 à 09:17:32  profil
 

Fleuriane0 a écrit :

Chère Madame il n'y a pas eu de conflit avec ma belle fille encore moins avec mon fils. Seulement la mère de ma belle fille a mit tout en oeuvre pour nous séparer fils , belle-fille , petits enfants et toute la famille de mon fils contre nous. Donc vous avez raison la belle-mère de mon fils à bien réussi son coup . Je suis contente de vous l'entendre dire.


Bonjour, vous dites neanmoins que votre belle-fille ne vous aime pas, donc même s'il n'y a pas conflit à proprement parlé, il y a quand même un malaise. De toutes façons, aimer ou ne pas aimer est un grand mot, car ma belle-mère a osé me dire qu'elle me considérait comme sa fille alors qu'elle est odieuse et me traite plus bas que terre depuis que je la connais, elle se mêle de tout, donne des ordres sur tout ce qui ne la concerne pas, nous sommes en conflit quasi permanent, un peu moins maintenant car je fais beaucoup d'efforts, et moi uniquement je tiens à le préciser, mon mari est systématiquement du côté de sa mère, elle peut m'insulter, dire des mensonges... quand je pense qu'elle m'a reproché de lui voler son fils, elle n'avait qu'à le garder et le mettre sous cloche, de toute façon il n'arrive pas à penser par lui-même.  J'étais pourtant très heureuse de rentrer dans cette famile italienne, moi amoureuse de l'italie depuis que je suis petite, aujourd'hui elle a réussi à m'ecoeurer totalement de ce pays et de tout ce qui s'y rapporte. Je rêvais d'aller vivre en italie, aujourd'hui je suis malade à l'idée de passer ne serait-ce que 2 semaines de vacances, là-bas en sa compagnie biensûr et celle de toute sa famille.  A l'époque je pensais que c'était une légende mais je peux garantir aujourd'hui que les stéreotypes de la mamma italienne sont bien fondés sur des faits réels. Alors oui je maintiens que je ne suis pas d'accord  quand vous dites que ce n'est  JAMAIS de la faute des belles-mères. Bonne journée à vous. :)  

n°34850
bablue
Posté le 29-05-2007 à 13:41:40  profil
 

Perso étant "belle-mère" je me demande quelle erreur j'ai commise,
mon époux 'beau-père' aussi...
Ne connaissant notre seconde belle-fille que depuis quelques mois...
elle fut reçue comme la première avec plaisir, on impose ni repas
tous les dimanche et encore moins de vacances en commun !
Les conflits qu'ils ont entre eux sont leurs problèmes...
Ils savent que si ils ont besoin, on est là,
mais on ne va ni s'imposer
ni imposer nos idées chez eux !
Lundi étant férié nous avons proposé un barbecue la famille
et quelques amis réunis.
Ma première belle-fille s'est proposée en aide cuistot
la seconde est restée à l'écart, ne parlant à personne,
plusieurs ont essayé quelle se joigne au groupe sans succés.
J'ai fini par aller lui demander si il y avait un problème
elle m'a répondu :"vous vous entendez trop bien tous...
vous m'étouffez avec votre passé commun ! "
Que faut-il comprendre ? Que notre complicité ne lui plaît pas ?
Que la connivence entre les parents et les enfants ne peut plus
être de mise parce qu'ils ont une moitié ? Qu'il faut effacer le passé ?
Je suis restée dubitative devant cet aveux, tout comme mon mari
et même mes deux fils...
Mon cadet m'a demandé de faire une petite réunion entre nous
pour en parler car il ne comprend plus sa compagne et il en souffre...
Mais que pouvons nous faire ?
Comment combattre cette rancune rancoeur qu'elle a vis à vis
de notre passé commun ? Et pourquoi cette rancune ?
Les quelques rares éléments que nous avons, c'est une mésentente
de longue date avec ses parents, peu ou pas de sentiments entre eux...
Pourquoi ? Même mon fils ne le sait pas...


 

n°34855
lili1976
Posté le 29-05-2007 à 14:46:00  profil
 

bablue a écrit :

Perso étant "belle-mère" je me demande quelle erreur j'ai commise,
mon époux 'beau-père' aussi...
Ne connaissant notre seconde belle-fille que depuis quelques mois...
elle fut reçue comme la première avec plaisir, on impose ni repas
tous les dimanche et encore moins de vacances en commun !
Les conflits qu'ils ont entre eux sont leurs problèmes...
Ils savent que si ils ont besoin, on est là,
mais on ne va ni s'imposer
ni imposer nos idées chez eux !
Lundi étant férié nous avons proposé un barbecue la famille
et quelques amis réunis.
Ma première belle-fille s'est proposée en aide cuistot
la seconde est restée à l'écart, ne parlant à personne,
plusieurs ont essayé quelle se joigne au groupe sans succés.
J'ai fini par aller lui demander si il y avait un problème
elle m'a répondu :"vous vous entendez trop bien tous...
vous m'étouffez avec votre passé commun ! "
Que faut-il comprendre ? Que notre complicité ne lui plaît pas ?
Que la connivence entre les parents et les enfants ne peut plus
être de mise parce qu'ils ont une moitié ? Qu'il faut effacer le passé ?
Je suis restée dubitative devant cet aveux, tout comme mon mari
et même mes deux fils...
Mon cadet m'a demandé de faire une petite réunion entre nous
pour en parler car il ne comprend plus sa compagne et il en souffre...
Mais que pouvons nous faire ?
Comment combattre cette rancune rancoeur qu'elle a vis à vis
de notre passé commun ? Et pourquoi cette rancune ?
Les quelques rares éléments que nous avons, c'est une mésentente
de longue date avec ses parents, peu ou pas de sentiments entre eux...
Pourquoi ? Même mon fils ne le sait pas...


Bonjour, vous semblez être la belle-mère que j'ai toujours rêvé d'avoir, étant moi même mal traitée par la mienne, j'ai décidé de tout faire pour ne pas reproduire ce schema avec mes futures belles-filles ( car j'ai 2 garçons encore petits ) et je crains effectivement de me retrouver dans votre situation. Je pense que vous n'avez rien à vous reprocher car comme vous le dites , vous leur laissez vivre leur vie sans vous immiscer. Je pense que c'est la meilleure chose à faire ( en tout cas moi j'apprécierais beaucoup ). D'après moi, ça n' a rien à voir avec un quelconque stéréotype sur la mésentente belle-mère/ belle-fille mais  que c'est juste dû au fait qu'on ne peut pas s'entendre avec tout le monde, de plus quelque fois le bonheur des autres peut faire mal, je ne sais pas ce qu'a vécu votre belle fille, mais peut-être qu'elle souffre enormément et ne peut s'exprimer autrement  que par l'agressivité. Je pense que même si c'est diffficile il faut l'accepter comme elle est pour ne pas envenimer les choses. Bon courage j'espère que les choses vont s'arranger pour vous. hello:{}  

n°34885
raleuse1
Posté le 29-05-2007 à 16:20:32  profil
 

Si je peux me permettre, profitez de vos beaux-parents ! Moi, je viens de perdre ma belle-mère (elle s'est suicidée le 19 mai dernier). Je n'ai jamais eu de problème avec qui que ce soit, de ma belle-famille. Ils m'ont très vite intégrée à leur famille, comme si j'étais leur fille. C'est très appréciable; Maintenant, je dois redoubler d'énergie pour essayer de remonter le moral à mon ari, mon beau-père et mon beau-frère. Vous savez, perdre sa propre mère à 29 ans (30 en novembre prochain), est quelque chose de très difficile. (J'ai aussi 29 ans, 30 en août prochain). Elle n'avait que 53 ans. Elle avait choisi de partir, tout était planifié pour elle, mais elle ne parlait jamais de sa maladie (de ses maladies : dépression et alcoolisme). Pourtant, quand je me suis mariée (en août 2005), je pensais qu'elle allait s'améliorer. Mais c'était tout le contraire. Nous avons eu une fille en août 2006, elle n'a pas su en profiter. Mon beau-père regrette le geste de sa défunte femme, mais que pouvait-il faire ? Il ne l'a découverte que le lendemain matin, c'était trop tard pour la sauver (elle s'est pendue). Nous sommes actuellement très endeuillés, tous, mais si je ne fais pas l'effort de motiver toute la famille, je crois qu'on tombera tous en dépression. Ca, je ne le veux pas. Je ne suis qu'à 37-38 kms de ma belle-famille. Parfois, c'est trop loin. Mais je tiens bon, je pleure pour évacuer tout ce que j'ai pu voir la semaine dernière, et je fais tout mon possible pour leur remonter le moral. Je leur achète des vêtements (ils sont agriculteurs) potables, je leur mitonne des petits plats, comme ceux que faisait ma belle-mère, je suis présente aussi souvent que possible, et fais le nécessaire pour leur rendre la vie plus belle. Heureusement, mon beau-père a toujours été très affectueux vis-à-vis de ma fille. Lui qui rêvait d'avoir une fille, il a eu 2 garçons !!! Je le comble de bonheur rien qu'avec ma fille. La vie est parfois injuste, mais il faut savoir garder la tête haute et se donner un coup de pied au derrière pour aller de l'avant, et éviter de ressasser le passé ! On ne peut pas l'oublier, mais on doit garder les bons moments à l'esprit !
A tous ceux qui sont fâchés avec leur belle-famille ... Réfléchissez !!! Relativisez !!!
 

n°34886
roxyss
Posté le 29-05-2007 à 16:56:23  profil
 

bonjours à toutes,
Pour ma part, j'ai une super belle mère, nous ne nous sommes jamais disputé et elle ne se mêle pas de nos affaires. nous les voyons une fois par semaine pour qu'ils voient notre petite puce et cette été nous partons ensemble en vacances et c'est par choix. Quand je vous lis toutes, je me dis que j'ai vraiment de la chance! Et pour mon chéri, sa relation avec ma mère et tout aussi parfaite.
Bon courage à toutes!

n°34914
lili1976
Posté le 29-05-2007 à 17:59:36  profil
 

raleuse1 a écrit :

Si je peux me permettre, profitez de vos beaux-parents ! Moi, je viens de perdre ma belle-mère (elle s'est suicidée le 19 mai dernier). Je n'ai jamais eu de problème avec qui que ce soit, de ma belle-famille. Ils m'ont très vite intégrée à leur famille, comme si j'étais leur fille. C'est très appréciable; Maintenant, je dois redoubler d'énergie pour essayer de remonter le moral à mon ari, mon beau-père et mon beau-frère. Vous savez, perdre sa propre mère à 29 ans (30 en novembre prochain), est quelque chose de très difficile. (J'ai aussi 29 ans, 30 en août prochain). Elle n'avait que 53 ans. Elle avait choisi de partir, tout était planifié pour elle, mais elle ne parlait jamais de sa maladie (de ses maladies : dépression et alcoolisme). Pourtant, quand je me suis mariée (en août 2005), je pensais qu'elle allait s'améliorer. Mais c'était tout le contraire. Nous avons eu une fille en août 2006, elle n'a pas su en profiter. Mon beau-père regrette le geste de sa défunte femme, mais que pouvait-il faire ? Il ne l'a découverte que le lendemain matin, c'était trop tard pour la sauver (elle s'est pendue). Nous sommes actuellement très endeuillés, tous, mais si je ne fais pas l'effort de motiver toute la famille, je crois qu'on tombera tous en dépression. Ca, je ne le veux pas. Je ne suis qu'à 37-38 kms de ma belle-famille. Parfois, c'est trop loin. Mais je tiens bon, je pleure pour évacuer tout ce que j'ai pu voir la semaine dernière, et je fais tout mon possible pour leur remonter le moral. Je leur achète des vêtements (ils sont agriculteurs) potables, je leur mitonne des petits plats, comme ceux que faisait ma belle-mère, je suis présente aussi souvent que possible, et fais le nécessaire pour leur rendre la vie plus belle. Heureusement, mon beau-père a toujours été très affectueux vis-à-vis de ma fille. Lui qui rêvait d'avoir une fille, il a eu 2 garçons !!! Je le comble de bonheur rien qu'avec ma fille. La vie est parfois injuste, mais il faut savoir garder la tête haute et se donner un coup de pied au derrière pour aller de l'avant, et éviter de ressasser le passé ! On ne peut pas l'oublier, mais on doit garder les bons moments à l'esprit !
A tous ceux qui sont fâchés avec leur belle-famille ... Réfléchissez !!! Relativisez !!!


Bonjour, je comprend votre point de vue et je suis très attristée par votre histoire, néanmoins je pense que vous avez cette opinion uniquement car vous n'aviez pas de problème avec votre belle-mère mais  je vous assure qu'avoir une belle-mère peut tourner au cauchemar et pour ma part moins je la vois mieux je me porte (malheureusement c'est au minimum une fois par semaine, sans les vacances pendant lesquelles je suis avec elle 14 heures sur 24 ). Personnellement à cause de ma belle-mère c'est plutôt moi qui ai eu des pensées suicidaires. C'est un vrai boulet alors je me permettrai de vous répondre que je n'ai absolument pas envie de profiter d'elle. Comme  vous dites la vie est courte je préfère profiter des moments où elle n'est pas là. En tous cas je suis de tout coeur avec vous et j'espère que vous arriverez à me comprendre. hello:{}  

n°34915
lili1976
Posté le 29-05-2007 à 18:06:39  profil
 

roxyss a écrit :

bonjours à toutes,
Pour ma part, j'ai une super belle mère, nous ne nous sommes jamais disputé et elle ne se mêle pas de nos affaires. nous les voyons une fois par semaine pour qu'ils voient notre petite puce et cette été nous partons ensemble en vacances et c'est par choix. Quand je vous lis toutes, je me dis que j'ai vraiment de la chance! Et pour mon chéri, sa relation avec ma mère et tout aussi parfaite.
Bon courage à toutes!


Je suis vraiment contente pour vous. Ca fait plaisir de voir qu'il y a aussi des gens heureux avec leur belle famille. Je vous souhaite tout le bonheur possible. hello:{}  

n°35609
raleuse1
Posté le 05-06-2007 à 08:21:48  profil
 

Bien sûr que je vous comprends. Je suis de tout coeur avec vous. En effet, je n'ai jamais eu de problème avec ma belle-mère, même quand son état général n'était pas brillant. Elle ne buvait que l'après-midi pour rester sobre le matin en allant chercher son pain et quelques courses.
Je comprends votre point de vue. Je pense toutefois qu'il faut essayer tout de même de ne pas se fâcher inutilement, la vie étant assez courte comme çà !
Bon courage, je vous soutiens de tout coeur.



lili1976 a écrit :

Bonjour, je comprend votre point de vue et je suis très attristée par votre histoire, néanmoins je pense que vous avez cette opinion uniquement car vous n'aviez pas de problème avec votre belle-mère mais  je vous assure qu'avoir une belle-mère peut tourner au cauchemar et pour ma part moins je la vois mieux je me porte (malheureusement c'est au minimum une fois par semaine, sans les vacances pendant lesquelles je suis avec elle 14 heures sur 24 ). Personnellement à cause de ma belle-mère c'est plutôt moi qui ai eu des pensées suicidaires. C'est un vrai boulet alors je me permettrai de vous répondre que je n'ai absolument pas envie de profiter d'elle. Comme  vous dites la vie est courte je préfère profiter des moments où elle n'est pas là. En tous cas je suis de tout coeur avec vous et j'espère que vous arriverez à me comprendre. hello:{}


 

n°35611
Bouddah67
Posté le 05-06-2007 à 08:46:56  profil
 

roxyss a écrit :

bonjours à toutes,
Pour ma part, j'ai une super belle mère, nous ne nous sommes jamais disputé et elle ne se mêle pas de nos affaires. nous les voyons une fois par semaine pour qu'ils voient notre petite puce et cette été nous partons ensemble en vacances et c'est par choix. Quand je vous lis toutes, je me dis que j'ai vraiment de la chance! Et pour mon chéri, sa relation avec ma mère et tout aussi parfaite.
Bon courage à toutes!




 clarania nous avons la même belle-mere  spectra la boss:4
 
 clarania   nous parlons de tout sans tabou et ma belle -moman , cette femme elle assure grave !!
 

n°38421
MireilleTa​mieu
Posté le 16-07-2007 à 13:56:38  profil
 

Bonjour Bablue,
Je suis dans la même situation que vous avec ma future belle-fille, elle a le même comportement que la votre.
Les seuls mots qu'elle prononce à notre intention sont bonjour et au revoir, et "oui, non et je sais pas" si on lui pose une quelconque question mais ne developpe jamais. Aux réunions de famille, elle accepte toujours de venir mais ne pipe pas mot, que ce soit à moi ou aux autres membres, féminins ou masculins. Au début de la relation, j'ai pensé à de la timidité, mais j'ai pu constater que ce n'était pas ça, qu'au contraire elle pouvait avoir un certain applomb.
Nous ressentons tous un certain malaise, voire une certaine agressivité de sa part dans ce comportement. On a l'impression qu'elle cherche à s'isoler avec mon fils, nous tenir à distance, comme pour l'obliger à choisir entre elle et nous. Elle semble avoir du plaisir à ce que nous ayons des mots avec notre fils et nous sommes très mal à l'aise.
Ils sont très jeunes, 17 et 18 ans. Ils passent beaucoup de temps à la maison et la situation devient pénible et ma patience s'épuise.
Comme vous, nous nous entendons à merveille avec notre fils et dès que sa copine est là, c'est un silence pesant. Je pense qu'elle est jalouse de cette complicité qu'il a avec son père, sa mère et les autres.
Je ne sais plus quoi faire. J'essaie de faire bonne mine mais maintenant la colère commence à monter en moi et je ne veux pas faire souffrir mon fils.
Aidez-moi


 

n°38427
celle57
Posté le 16-07-2007 à 17:15:03  profil
 

MireilleTamieu a écrit :

Bonjour Bablue,
Je suis dans la même situation que vous avec ma future belle-fille, elle a le même comportement que la votre.
Les seuls mots qu'elle prononce à notre intention sont bonjour et au revoir, et "oui, non et je sais pas" si on lui pose une quelconque question mais ne developpe jamais. Aux réunions de famille, elle accepte toujours de venir mais ne pipe pas mot, que ce soit à moi ou aux autres membres, féminins ou masculins. Au début de la relation, j'ai pensé à de la timidité, mais j'ai pu constater que ce n'était pas ça, qu'au contraire elle pouvait avoir un certain applomb.
Nous ressentons tous un certain malaise, voire une certaine agressivité de sa part dans ce comportement. On a l'impression qu'elle cherche à s'isoler avec mon fils, nous tenir à distance, comme pour l'obliger à choisir entre elle et nous. Elle semble avoir du plaisir à ce que nous ayons des mots avec notre fils et nous sommes très mal à l'aise.
Ils sont très jeunes, 17 et 18 ans. Ils passent beaucoup de temps à la maison et la situation devient pénible et ma patience s'épuise.
Comme vous, nous nous entendons à merveille avec notre fils et dès que sa copine est là, c'est un silence pesant. Je pense qu'elle est jalouse de cette complicité qu'il a avec son père, sa mère et les autres.
Je ne sais plus quoi faire. J'essaie de faire bonne mine mais maintenant la colère commence à monter en moi et je ne veux pas faire souffrir mon fils.
Aidez-moi


Bonjour. Je crois bien que vous vous cassez la tête pour rien. Votre fils et votre future belle-fille comme vous dites sont tellement jeunes qu'à moins d'être inconscients, on peut espérer qu'ils ne fassent pas leur vie tout de suite. Votre fils vous présentera probablement d'autres 'belles-filles' d'ici quelques années....A votre place, j'ignorerais cette jeune fille comme elle vous ignore....Elle a probablement un sentiment de jalousie envers vous en voyant la complicité que vous avez avec votre fils qu'elle voudrait pour elle seule.


---------------
http://clicanimaux.com
n°38438
bablue
Posté le 17-07-2007 à 09:22:09  profil
 

MireilleTamieu a écrit :

Bonjour Bablue,
Je suis dans la même situation que vous avec ma future belle-fille, elle a le même comportement que la votre.
Les seuls mots qu'elle prononce à notre intention sont bonjour et au revoir, et "oui, non et je sais pas" si on lui pose une quelconque question mais ne developpe jamais. Aux réunions de famille, elle accepte toujours de venir mais ne pipe pas mot, que ce soit à moi ou aux autres membres, féminins ou masculins. Au début de la relation, j'ai pensé à de la timidité, mais j'ai pu constater que ce n'était pas ça, qu'au contraire elle pouvait avoir un certain applomb.
Nous ressentons tous un certain malaise, voire une certaine agressivité de sa part dans ce comportement. On a l'impression qu'elle cherche à s'isoler avec mon fils, nous tenir à distance, comme pour l'obliger à choisir entre elle et nous. Elle semble avoir du plaisir à ce que nous ayons des mots avec notre fils et nous sommes très mal à l'aise.
Ils sont très jeunes, 17 et 18 ans. Ils passent beaucoup de temps à la maison et la situation devient pénible et ma patience s'épuise.
Comme vous, nous nous entendons à merveille avec notre fils et dès que sa copine est là, c'est un silence pesant. Je pense qu'elle est jalouse de cette complicité qu'il a avec son père, sa mère et les autres.
Je ne sais plus quoi faire. J'essaie de faire bonne mine mais maintenant la colère commence à monter en moi et je ne veux pas faire souffrir mon fils.
Aidez-moi



En vérité, avec mon mari nous avons pris la décision de prendre du recul, nous en avons discuté avec notre fils pour bien lui faire comprendre qu'il y a un malaise lorsqu'elle est là ... Que nous n'avons a son égard eu aucun comportement qui aurait pu faire penser qu'elle n'était pas la bienvenue. Pour les autres membres de la famille c'est pareil mais personne n'a grâce à ses yeux.
Donc, nous les invitons, mais nous faisons comme si elle n'était pas là, dans le sens où nous avons fait le premier qu'elle a refusé, maintenant c'est à elle de "bouger". Nous sommes chez nous et nous ne voulons plus être mal à l'aise à cause d'une seule personne. Nous réagissons vis à vis de notre fils comme avant et la vie continue...
Etre chez soi en famille et se sentir mal à l'aise lorsque ma belle-fille est là, c'est fort quand même ! Le dernier barbecue en date nous étions une vingtaine de personnes TOUTES ont essayé de la mettre à l'aise, de l'intégrer, sans succés elle est restée assise dans son coin sans parler, sans bouger ! C'est son choix... pas le nôtre !

n°38875
ritounette
Posté le 19-08-2007 à 15:43:41  profil
 

bablue a écrit :

Belle-mère, je le suis deux fois, avec ma première belle-fille
j'ai une relation très chaleureuse,
on aime les mêmes choses, on a les même idées sur la vie
cela aide beaucoup.

Ma seconde belle-fille est plus distante, dès le départ,
elle nous a prévenu qu'elle n'était pas "famille"...
De ce fait certaines réunions se font sans "eux",
c'est assez déstabilisant.

Par exemple pour son anniversaire mon mari a reçu
un sms commun de notre fils et de notre belle-fille :
joyeux anniversaire A+

Nous n'avons jamais fait de différence entre les deux
mais il y a une distance qu'elle nous a imposée
(que nous respectons même si cela blesse parfois)
nous verrons avec le temps...



Pour les personnes qui ont vu l'émission du 23 Mai 2007, je suis Mathilde, j'étais sur les gradins à côté d'un couple dont la femme avait du souci avec sa belle mère.
Moi ma belle mère a conduit notre couple au divorce, oh elle n'est pas la seule coupable, mais avec du recul depuis l'enregistrement de l'émission je la qualifierais de perverse manipulatrice tout comme son fils du reste.
Moi j'étais très famille, et mon ex aussi, le problème comme je le dis dans l'émission c'est lorsque nous nous sommes rapprochés d'elle géographiquement qu'elle a commencé à me pourrir la vie ainsi que celle de mes enfants, je parle principalement des 2 grands car la petite a 13 ans d'écarts. Ils ont un vécu à présent qui les pèsent et du reste ma fille ainée, sans m'en parler, a été reçue sur le plateau en tête à tête avec une journaliste pour que son témoignage d'enfant du divorce soit repris lors de l'émission qui sera diffusée je ne sais pas encore à quelle date. Tout cela pour dire, qu'une belle mère qui sait prendre ses distances sans faire trop de vagues, c'est diplomate, cependant je dirais que la belle fille aurait tout de même quelques concessions à faire. Je dis ça car des concessions j'en ai fait, certainement trop, mais dans toutes circonstances, il faut que chacun y mette du sien pour que cela fonctionne. Dommage que dans mon cas ma belle mère m'ait plutôt vue comme une rivale. Du reste, j'ai dit plus d'une fois à mon ex que c'est avec sa mère qu'il aurait dû se marier.
Rita

n°38879
akhesa22
Posté le 19-08-2007 à 19:49:23  profil
 

bonjour


ca fai 5 ans ke je suis avec mon copain et presque autan ke nou vivon tou les deux
et mes beaux parent me reprochent (sans me le dire mai le fon comprendre) le depart de leur fils

ma belle mere par exemple passe son temp a vouloir gerer la vie de mon copain et la mienne surtout en ce ki concerne nos finances
elle surveille les depenses de mon copain et de temp en temp elle fai une sorte de chek up de nos rentrées et sorties d'argent
elle me demande kels sont mes frais (telephone....) et kels sont mes revenus

je trouve cela deplacé , cela ne la regarde pas c ma vie privée d'ailleur meme mes parents ne connaissent pa exactement combien je gagne et combien je depense
c limite du harcelement

je comprend k'elle puisse s'inquieter pour notre avenir mai de la a faire nos comptes a notre place non merci!!!


 

n°39001
RHEA
Posté le 03-09-2007 à 15:36:07  profil
 

Je lis toujours avec attention tous les échanges concernant les relations entre les belles-mères et les belles-filles. Je ne suis pas souvent d'accord avec les critiques émanant des belles-filles qui oublient, souvent, qu'elles refusent à leurs belles-mères le tiers de ce qu'elles accordent à leurs mères. Pour être une femme, je suis bien placée pour savoir que des mères de filles, abusives, on en rencontre davantage que des mères d'hommes. Mais, bien sûr, la nature féminine étant ce qu'elle est, il ne peut pas y avoir de vie sans conflits.
J'ajouterai que les belles-filles d'aujourd'hui sont les belles-mères de demain ; comment vivront-elles d'être aussi maltraitées qu'elles traitent leurs belles-mères ? L'exemple vient d'en haut et les enfants copient, très souvent, ce qu'ils ont vu leurs parents faire.

n°39003
Profil sup​primé
Posté le 03-09-2007 à 16:07:52  
 

J'ai deux belles-filles : une avec qui je n'ai aucun problème on s'entend super bien, on rigole, on s'échange des tas de trucs , mais l'autre çà ne va pas du tout impossible de parler elle n'écoute pas car seule sa maman a raison ! j'ai donc laissé faire je ne tiens pas à faire de la concurrence. Par contre nous sommes mal reçus et çà je ne le supporte pas d'autant qu'étant à 500 kms on se voit peu ! nous devons faire ce qu'elle veut et là depuis 6 mois je refuse ce qui ne me plait pas ; ras le bol de faire la carpette. Nous faisons un effort pour les petits enfants mais çà ne va pas plus loin.

Je précise que peu la supporte (mon autre belle fille par exemple et même son propre frère) ! moi maintenant je laisse faire et ne fais plus d'efforts.

n°39025
isa3105
Posté le 04-09-2007 à 12:54:01  profil
 

Pour répondre à RHEA, je suis d'accord avec elle lorsqu'elle dit que les belles-filles passent plus facilement sur des reproches venant de leur propre mère que de leur belle-mère. Cependant, il faut aussi que certaines belle mères comprennent, que nous ne sommes pas là pour les remplacer ou leur "piquer" leur fils.
LEs principals reproches de mes beaux parents etaient qu'on passait plus de temps avec mes parents qu'avec eux (ce qui n'etait pas correct). Avec le temps et l'arrivée des enfants, les conflis se sont agravés sans qu'on puisse arriver à terrain d'entente. Mon mati a été plus que patient, leur a proposé de nombreuses fois des solutions qu'ils n'ont jamais voulu accepter. Maintenant, nous ne nous voyons plus, ils nous ont menacé d'aller au tribunal afin d'avoir un droit de visite et d'hébergement sur notre fille ainée. Ils ont meme essayer de nous faire peur en faisont ecrire un courrier officiel par un avocat. Notre  deuxième n'est pas concerné, ils n'ont pas repondu à nos invitations pour venir la connaitre : elle a maintenant 20 mois.

Que faire quand les beaux parents sont nocifs ? La faute ne vient pas toujours des belles filles....


---------------
Association de la maladie de Blackfan-Diamond : http://www.afmbd.org/

n°39027
britany
Posté le 04-09-2007 à 13:33:08  profil
 

salut
moi aussi j'ai des probleme avec ma belle mere j'ai l'impression d'etre toujours en concurrence avec son ex femme .elle est toujours presente au fete familliale j'en ai parler avec ma belle mere mais elle dit qu'elle fais ça pour les deux enfants de mon mari cela fait 10 ans que ça dur et moi ? et nos enfants ont ne compte pas ? depuis je n'y vais plus elle boude mais mon mari comprend .elle va comprendre a force  

 Page :   1  2  3  4
Page Précédente

Aller à :