France2.fr
 

1 utilisateur anonyme et 21 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

LETTRE A MA FILLE

n°116533
Eve2222222​22222
Posté le 18-06-2008 à 15:42:08  profil
 

Chère petite princesse...
 
Si je t'ecris aujourd'hui, c'est parce que je ressens le besoin de te parler et de te dire la vérité. Une vérité que peut etre les autres auront envie de te cacher ou bien de te la detourner.
 
Je te porte au creux de moi depuis sept mois et demi maintenant. On est le 9 février 2008; tu dois venir au monde très bientôt comme le gynécologue m' a expliqué.
Tu bouges beaucoup, tous les jours; tu me reveilles même la nuit pour me dire que tu es là et pour me donner cette joie que les autres ont essayé de me voler.
 
Je me sens beaucoup mieux depuis un mois et demi. Malheureusement, ce n'était pas le cas les premiers six mois de ta formation... et c'est la raison pour laquelle je t'explique aujourd'hui pourquoi la voix grave que tu reconnaîtras à ta naissance n'est pas celle de ton père mais celle de ton Tonton, le frère de ta maman... et pourquoi la chaleur de cette main que tu ressentes, n'est pas celle de ton père...
 
Mon histoire date d'un an, un mois et quinze jours exactement.
 
J'ai rencontré ton papa le 27 décembre 2006 pour la première fois, à l'aéroport de Beyrouth, ton pays natal.
On a été tellement amoureux l'un de l'autre.. on s'est connu virtuellement pendant trois mois avant qu'il décide de venir me voir, me fiancer et fixer notre date de mariage.
J'ai cru que la vie m'a enfin sourit et que j'avais trouvé l'homme le plus sincère et honnête sur la planète! je l'ai considéré mon autre moitié, l'homme que je cherchais depuis toujours... Mon ame soeur...
 
Je l'ai follement aimé et lui ai fait confiance... J'ai cru pendant un an, un mois et demi qu'il sera le père idéal pour mes enfants... le père que je n'ai pas eu la chance de connaître et de vivre avec...
 
Je pensais tellement à toi mon enfant que j'ai suivi mon cœur aveuglement....Mais je ne savais pas que ce jour là arrivera si vite...
 
Donc on s'est vu... Impatiemment, j'ai rencontré ses parents, ta grand-mère, tes oncles et ta tante, et surtout tes deux petits cousins... A force de me parler d'eux je les aimais avant de les voir... et au moment où j'ai vu ces gens.. je n'ai pensé qu'à leur aimer comme mes propres parents... J'ai donné de tout mon cœur tous les sentiments que j'avais au fond de moi... le sentiment d'une grande famille qui accueille une nouvelle fille et non pas la belle fille. Je me suis dit que les parents de l'homme de ma vie doivent être aussi les miens...
 
C'était un jeudi 28 décembre 2006 quand il m'a pris loin dans les jardins de son village pour me raconter celà...
L'amie dont il m'a toujours parlé était son épouse pendant cinq ans et sa compagne depuis douze ans.. elle est vieille, elle a soixante ans et ils ont une maison en commun qu'il essaye de vendre. Il doit finir les travaux sur la maison là où elle habite et la vendre dans un délaie de trois mois.Ils sont restés amis et le seront pour toujours;
Son texte m'a choqué... quelque chose ne tournait pas rond... mais je ne voulais pas douter de sa franchîse... Je me suis dit que tous les jeunes qui vont en France se marient ... mais j'avais un pincement au cœur....Il m'avait caché ce bout de l'histoire pendant trois mois de communication téléphonique...Donc quelque chose se cachait encore derrière ce bout de vérité....
 
Le chemin entre leur village et Beyrouth, a pris une demi heure de route et beaucoup de reflexion de ma part... je ne voulais perdre mon autre moitié pour une vie qu'il avait au passé... je lui ai pardonné son mensonge et ai decidé d'aller sur de bonnes bases.
Une fois arrivés à leur demeure à Achrafieh, je lui ai dit que le passé est du passé... mais une fois qu'on le mêle dans le présent on n'aura plus de futur.. il était d'accord...
 
Il a rencontré mes parents... il était agréable... appliquant son rôle de prétendant idéal pour leur fille... on a passé le jour de l'an entre chez eux au village et chez mes parents... Il a passé la nuit chez Tonton Kamal... J'ai été heureuse...
 
Le lundi 1 janvier 2007 et après de longues négociations avec ses parents, on a acheté les alliances que sa soeur a choisi... je n'avais pas de problèmes... Elle est quand même comme ma soeur.... le soir même on était enfin seul à Achrafieh... je lui ai demandé de me faire les deux promesses suivantes après son retour en France: Ne plus aller voir cette femme, et qu'elle ne vient pas le voir dans la maison là où on va habiter durant les trois mois qui précèdent notre mariage, puisqu'il a décidé qu'on se marie au printemps de la même année...
Une fois marié, lui dis-je, on ira ensemble finir les travaux de cette maison et on sera tous les deux amis avec cette femme.
c'était la seule condition que j'avais posée pour pouvoir comprendre la vraie situation entre lui et son passé... Sinon, je continue, ça ne vaut pas la peine d'aller plus loin....
IL a accepté... et m'a promis de s'éloigner de cette femme jusqu'au jour de notre mariage.
On s'est fiancé le mardi 2 janvier 2007... Il est arrivé avec sa soeur, sa mere et son grand frere et bien sur son petit neveu...
Il avait oublié de m'emmener des fleurs... J'ai eu les larmes aux yeux... Il n'avait pas géré ni son temps ni ses parents... J'ai vu ce jour là le premier cap de mal organisation....
Mais bien sur, c'était mon âme soeur et il ne fallait pas s'arrêter sur les détails...
Il est rentré le jeudi 4 janvier 2007... après avoir insisté qu'on se marie au mois de mars et que le mariage se fera civilement d'abord ensuite religieusement... sans contrat de mariage, parce qu'il me faisait confiance... je n'avais jamais demandé quoi que ce soit de ton père mais son geste m' a touché et m'a confirmé son amour...
Il est arrivé le jeudi soir en france... le vendredi matin il m'appelle pour me dire qu'il doit aller chez cette femme pour la dernière fois pour qu'il lui installe Internet et le téléphone... et que ça sera la dernière fois...
je pleure.... je ressens la trahison en ne gardant pas sa promesse pour moi... mais je me dis, que ça sera la dernière fois...
J'appelle cette femme par bonnes intentions, lui dire que Ephrem lui était reconnaissant et moi aussi je suis reconnaissante qu'elle l'a aidé... elle parle sans me laisser le temps de parler et avec beaucoup d'exigeance... elle m'impose le fait que Ephrem doit venir finir les travaux( en pleine neige et grêle!!). Je me dis que c'est une affaire entre moi et mon fiancé et que cette femme ne doit pas se mêler.. je fait comprendre ça à mon Cher fiancé... qui me promet de faire comme prévu. Je raccroche.
 
Semaine après semaine, et mois après mois, il se rendait chez elle.... jettant à la poubelle la promesse qu'il m'avait fait mais me disant tout le temps qu'elle ne venait plus chez lui...le mois de  Mars approchait... et mes patrons là où j'étais directrice d'un lycée de 1000 élèves voulait savoir si je tiens à ma demission... ses parents et les miens me demandait la date du mariage... je ne savais rien... mon fiancé ne répondait pas à ma question... un soir, il me dit.... qu'il veut faire un contrat de separation de biens entre nous et qu'il ne veut plus se marier religieusement.... je lui demande pourquoi a-t-il changé d'avis? pourquoi ce manque de confiance immédiat et imprévu?

Ma chère princesse, j'ai compris très tard que cette femme le manipulait complètement... et que ce qu'elle lui disait de faire, il le faisait... je l'ai compris le 3 mars 2007 lorsque j'ai insisté à savoir la raison de ce changement... et qu'il était chez elle en train de boire... j' entends son 'amie' lui crier de loin... 'elle et son frere sont des escrots... ils veulent de ton argent...'
Je raccroche, le coeur plein de doute et de crainte... cette femme est loin d'être son amie... cette femme est toujours amoureuse de lui et elle essaye de nous foutre la m*****.
A trois heures du matin, Tonton Sam m'appelle de la france, me disant que mon fiancé l'a appelé et l'a insulté au téléphone... sans savoir pourquoi ni pour quelle raison... je lui dit qu'on s'est disputé et que je ne comprends pas non plus son changement de comportement vis à vis de moi...
J'appelle ton père de suite à trois heures du matin... Madame son amie répond et crois que c'est mon frère... elle insulte et harcèle si violement que je demande à l'opérateur d'enregistrer l'appel téléphonique...
je rappelle une deuxième fois et lui dit que c'est Norma: pareil.... INSULTES, INJURES, des mots que je n'ai jamais entendu de ma vie... des mots de haines et de jalousie...
Cette femme est loin d'être son amie et mon fiancé lui permet de m'insulter et se permet d'irrespecter mon frère...
je décide d'arrêter les dégats... je prends le cadeau que ses parents m'ont offert et je vais chez eux, comme j'avais l'habitude de le faire tout les week ends...le dimanche 4 mars 2007.
 
J'arrive chez eux... tout le monde m'attend en tout amour et passion.... les enfants se jettent sur moi... tes oncles et ta tante m'attendent pour dejeuner...ta grand mère me prends dans ses bras pour m'accueillir... Ils n'étaient pas au courent et j'ai eu si mal de leur dire que je ne veux plus continuer avec leur fils que mes larmes ont coulé sur mes joues sans m'appercevoir...
J'avais des couteaux qui s'enfoncent dans mon coeur... de la peine pour ces gens heureux de trouver un peu de bonheur suite à ma présence et des enfants qui sautent de joie pour le simple fait que je suis autour d'eux...
 
Tes deux oncles Saad et Bassam, remarquent ma tristesse... me demandent ce que j'avais... mais je n'arrive pas à leur dire la vérité.
 
Je rentre chez moi mon coeur plein de chagrin... déçue par le comportement de mon cher amour et déçue de sa trahison à mon égard...
Le lendemain soir, ton oncle Bassam et ta tante Lody m'appellent et me demandent ce qui se passe... ton père les a appelé et raconté tout sauf la vérité de la maison et de cette femme...
Pendant douze ans, ton père mentait à ses parents que cette femme était présente d'une manière très pesante dans sa vie...
 
Ma chérie... Je sais que ces vérités sont horribles à entendre.. mais je me suis jurée de ne jamais te mentir.. jamais me moquer de ta gueule, comme on s'est moqué de la mienne... jamais t'embellir le tableau comme ton père et ses parents l'ont fait avec moi.... Aujourd'hui je souffre de ma naîveté... le fait que j'ai fermé les yeux et regardé avec mon coeur et ma passion pour des gens qui ne le méritaient pas...
 
Donc je vais voir ton oncle et ta tante, qui me promettent que ces choses stupides ne se reproduiront plus... des promesses que cette femme n'aura pas de contact avec moi.. qu'elle est sortie de la vie de ton père depuis longtemps, qu'elle est folle et que Bassam l'en veut tellement car elle avait deja viré tout tes grands parents dans le passé... et que Ephrem était là bas par simple invitation... Ils n'étaient pas au courent de la maison.. des week ends entiers passés chez elle, de l'amitié 'exceptionnelle' qui existait entre eux...
Je ne voulais pas dénoncer ton père, pour qu'il reste digne du respect de ses parents... je n'ai pas abusé du droit que j'avais de me défendre et prendre mes gardes d'une défaite possible...
 
Les promesses de ton oncle et ta tante que Ephrem avait juré sur l'Evangile et sur l'âme de son père qu'il ne reprendra pas contact avec cette femme.
Je me suis dit que si jamais une autre situation comme celle là se représentera, j'aurai recours à mes beaux frères...
Quant à mon frère qui ne savait pas que cette femme nous avait insulté et que mon futur mari lui a permis de faire, m'a laissé le choix... mais il m' a clairement fait comprendre que celui qui est capable de tant d'énervement et de caprices... celui qui ne respete pas les autres une fois, ne les respectera jamais... c'est un sale caractère m'a t il dit...je ne voulais pas le croire... ton père portait un masque fait à mesure que c'était très difficile meme pour les plus intelligents de le dévoiler...
 
Ephrem m'appelle le soir même... me disant qu'on va nous marier au Liban, faire une grande fête dans notre village, réunir les deux familles et nous faire le plus grand plaisir...
Je n'ai pas rajouté un mot... je le croyais à peine et ma confiance commençait à faiblir petit à petit... On avait atteint à ma dignité et à celle de mes parents... Mais je l'aimais... et je ne voulais pas le perdre... à cause d'une autre!
 
Je ne comprenais rien de ce qui se passait entre lui et elle... ou bien... je ne voulais pas comprendre...
 
Je le pardonne... mais il ne s'arrête pas là...
 
On remet le mariage pour le mois de juin... sans raison compréhensible pour moi... je retire ma démission avec beaucoup de difficulté et je reste en attente de sa gérence... Bien sûr il ne peut pas se decider sans prendre l'avis de son 'amie' et très tard, je découvre que ma vie dépendait de la décision non pas de ton père mais de son chère et unique amie.
Lorsque je dis 'unique et seule' je veux bien dire ces deux adjectifs précisement... ton père n'avait pas de vie sociable en France... Il ne connaissait personne... absolument personne! Son unique monde était auprès de cette femme... rien et personne d'autre!
 
Bref, le mariage qui devait se passer au Liban, s'est fixé en france... Pendant ces mois, je l'appelais tous les jours de mon poste fixe, je faisais des cadeaux pour toute sa famille sans exception... même je me rappelle un jour, que j'ai dû vendre ma bague en or pour pouvoir remplir de l'essence, prendre un cadeau pour chacun et monter sans manquer à mes engagements morals chez ses parents au village... mais j'étais heureuse.... je sentais un rapprochement idéal entre ma belle famille et moi...
Durant ces quelques mois mes dettes s'élèvent considérablement... mes coups de fil et mes week ends n'étaient pas gratuit... je devais préparer les faire part de mariage, prendre soin de moi, faire les souvenirs, m'acheter le billet d'avion et faire mon passeport... je ressens le besoin d'en parler avec mon futur mari... sur le coup, il me demande mon RIB et m'envoie la somme de deux milles euros pour me dépanner... bien sûr je considère ce geste comme preuve de grand amour et j'apprécie sa 'générosité'...

 
Sam arrive au mois de mai et rencontre mes beaux parents pour la première fois... il me dit que c'est impossible que mon fiancé ne ressemble pas à ces gens bons et simples... que peut être c'était vraiment de l'incompréhension de la part de mon fiancé qui a des idées noires suite à des deceptions dans son passé...
 
Notre union était bénite par ma famille, un peu douteuse du fait que mon fiancé ne veut pas inviter des gens à son mariage... ne voulait pas inviter ses parents, n'avait pas de témoins....
 Moi non plus je ne comprenais pas et je ne voulais pas faire la liaison entre ses visites hebdomadaires et son changement de comportement impulsif et incompréhensible...
 
Je ne voulais pas admettre que cette femme est derrière ses décisions concernant sa future vie, que cette femme commandait avec son petit doigt et que mon futur mari obéissait comme un petit gosse de 7 ans.
 
 
Le 7 juillet 2007 sera le jour attendu... le jour J de l'union de deux âmes soeurs...
Je fixe la date de départ le 26 Juin 2007... le vendredi 22 juin 2007 ton père m'appelle le matin pour me dire qu'il va à Londres avec elle sous le prétexte de vendre la maison... le coup est si fort que je m'effondre en larmes au travail... Il va avec elle trois jours avant mon arrivée comme pour faire leurs adieux pour leur vie commune... comme pour faire leur dernière aventure... comme mari et femme...Le voyage lui coute 600 euros.... tu sauras plus tard pourquoi je mentionne ça!
 
Je prends mon visa le lundi soir... je lui envoie un texto pour le lui dire... il me réponds avec haine... bien sûr madame avait donné ses instructions et lui il obéissait...
 
J'arrive à l'aéroport de Charles de Gaulle le mardi soir... il est là... et m'accueille de la plus grande froideur au monde... il ne m'embrasse même pas... ne me prends pas entre ses bras... ne me regrade pas dans les yeux... ses promesses et ses beaux mots qu'il avait écrit des fois et des fois... tous étaient des paroles dans l'air...
 Je monte en voiture et je vois le billet du bateau qu'ils ont pris ensemble... je le regarde et je m'effondre en larmes...
 
Mes doutes étaient à leur place... IL s'en foutait complètement de mes sentiments...
J'arrive au 10 rue de Brunoy, à Quincy-sous-sénart.
 
je monte à la maison... lui suppliant de me faire sentir chez nous... le coeur déchiré en mille morceaux... de l'amour et de la déception de cet homme qui me disait des mots d'amour mais réagissait autrement...
 
En entrant, je sens le parfum d'une femme... je ne dis rien par respect à ma mère... il me fait monter les escaliers pour me montrer 'Notre chambre' qu'il a fait de ses propres mains.... Enfin, me suis je dit... il a fait quelque chose pour nous... il a pensé à me faire plaisir...
 
Deux jours après mon arrivée, en préparant le jour J, il vient un soir me dire, que cette femme a fait le ménage à la maison, elle m'a fait le lit et la chambre et est tombée sur le balcon et a fracassé son épaule... TRAHIE encore et encore... TROMPEE encore et encore... ELLE a préparé le lit.... Pas lui... elle ... elle... elle...
POur moi c'était la fin..... ou bien le début de la fin... Il me demanda de la remercier d'avoir fait cela... apres qu'elle a atteint à ma dignité... insulté mon frère et moi... dire qu'on était des escrots et qu'on ne voulait que de l'argent de cette famille... après qu'il m'a promis qu'elle ne rentrera plus dans notre demeurre conjugale, elle était dans la maison, et a fait mon lit??? je n'en revenais pas!!! je monte dans la chambre... je défait les draps... Personne n'a le droit de toucher à ma vie... surtout cette femme là... elle peut s'imposer dans sa vie autant qu'elle le veut mais jamais la mienne, jamais!!
 
Il fait la tête, comme s'il avait le droit de se défendre... Il n'avait pas honte de ce qu'il a fait... je lui remets l'alliance et une carte bancaire avec la somme qu'il m'a viré... il découpe la carte en dix morceaux .. Mon coeur saignait... je l'aimais... je ne voulais pas le perdre pour ses bêtises et je ne voulais pas non plus qu'il se moque de moi.. On fait l'amour sur le lit qu'on a réarrangé tout les deux.. comme la nature l'exige... on ne dort pas toute la nuit et le lendemain matin... il parle avec ma mère et fait semblant de comprendre qu'il a commis une erreur très grave... Je le pardonne encore...
 
 Il m'emmène le même jour chez le notaire et on fait le contrat de séparation de bien... j'avais un pincement au coeur... non pas parce que je cherchais l'argent mais parce qu'il me montrait qu'il ne me faisait pas confince malgrès tous les sacrifices que j'ai fait pour lui... Mon frère Kamal ne sera pas présent pour le mariage de sa soeur unique... ses parents ne sont pas là pour me sourire et m'accueillir dans la famille... je viens toute dépendante de lui sans boulot.. sans voiture.. et sans mon chat... je viens avec une robe meme pas une robe de mariée parce que sa soeur avait choisi une autre... seize invités de ma part parce que lui ne connait personne.... je viens toute belle comme une princesse pleine de vie et de joie... et il commence a volé ma joie dès les premiers instants de mon arrivée chez lui... il avait commencé à me détruire peu à peu... et peut-être il ne se rendait pas compte...
 
On se marie le 07/07/07....... tout se passait bien... il me montre le plus grand amour de toute ma vie.. ils se reconscilie avec mon frère... il me montre que c'est la belle vie qui nous attends...
c'était un samedi.... Il a payé 650 euros pour le restaurant... mon frère nous a offert 750 euros comme cadeau de mariage pour faire un voyage... les autres invités 250 euros autres que les cadeaux qu'on a reçu de tous les autres... on rentre le coeur plein de joie... L'Union des deux âmes soeurs se produit... mais sa tête était ailleurs... à 250 km DE Paris...
Je précise les sommes de l'argent et tu dois les retenir... tu sauras pourquoi plus tard... dans cette lettre.. Cette somme là je la dépense à la maison pour des provisions et des courses...
 
Mes parents quittent le mardi 10 Juillet 2007... le jour de mon anniversaire... il rentre de son boulot le soir même sans même penser à m'emmener des fleurs pour fêter mon anniversaire... Tellement déçue encore et encore.. que mes larmes coulent sans le laisser les voir... Maman me demande le jour même c'était quoi mon cadeau... j'avais honte de dire 'rien'... et pour garder son image haute dans leurs yeux j'ai répondu 'une bague en diament'....
 
Jeudi soir, il vient me dire que Vendredi il ira voir cette femme.. parce qu'elle a besoin d'aide à cause de son épaule cassé... je lui dit que je viendrai avec lui... il s'énerve!! me disant qu'il veut y aller seul cette fois et que ça sera la dernière fois... Ce jour là... je n'avais toujours pas compris ce qui se passait entre elle et lui... mais je sentais que le piège était bien tendu et que je suis pleinement dedans...
 
J'appelle cette femme et lui dit que je viens avec mon mari, sinon je le quitte... elle me dit 'quitte-le' !!! je comprends tout... et je me dis que je ne permettrai pas à cette femme de gacher mon bonheur...
 
Il me promet encore que ça sera la dernière fois... je le crois.. et je lui demande de faire de son mieux de revenir le plus vite possible et qu'il ne tarde pas... le vendredi je l'ai passé en pleurant.... je me suis faite belle pour la nuit... j'ai préparé le dîner et allumer des bougies... il arrive à onze heures du soir... me rapportant des fleurs de son jardin... mon coeur continue à saigner... Tout ce qu'il faisait, tout ce qu'il disait, toutes ses réacions n'avaient qu'une seule source... ELLE!!!
 
Le samedi matin il me propose de faire un week end dans un village à 100 km de chez nous... Troyes!
on passe le week end en amoureux et je me convainque que mon mari a bien envie de mettre fin à son passé...
 
deux jours qprès je reçoie une lettre de cette femme pleine d'insultes et de méchancetés à mon égard... mon mari ne me défends pas.. et la laisse encore une fois atteindre à ma dignité!! cette lettre je te la joints également...
 
On rentre le dimanche soir... et le mardi matin... un voyage au Liban s'impose pour passer ses vacances d'Aout...
Je descends à beyrouth avec ma mère parce que mon billet l'exigeait le mercredi... il devait me rejoindre le samedi... Vendredi d'avant il proffite de mon absence et il va chez elle encore une fois, son sourire si énorme que je ne serai pas là...
 
Je ne dis rien... c'était le destin!!! il me rejoinds le samedi... je vais le chercher de l'aéroport avec sa soeur... heureuse de le revoir... deux jours après je ressens le besoin de vomir... j'ai pris son appareil téléphonique pour appeler le gynécologue et je découvre un texto de sa part à cette femme : ' je t'aime plus que mes parents'!!!
 
Vexée, je ne dis rien .... et préfère ne pas croire mes yeux...
 
On passe les vacances heureux dans le village... malgrés le manque de respect que ses parents m'ont montré eux aussi vis à vis mes parents et moi... ils faisaient la gueule lorsque j'allais visiter ma mère, mangeaient sans m'inviter à table parce que je repassais des vêtements... et lorsque ma grand-mère est morte mon mari ne voulait pas me laisser consoler ma mère quelques jours....
 
Malgrés tout celà... j'étais heureuse parce que j'avais su que le 1 Aout 2007 je suis tombée enceinte de toi ma petite chérie...
Je l'ai découvert très vite et ta tante Lody était la première à le savoir... parce que je la considérais comme ma propre soeur...
 
On rentre du Liban le 17 Aout... ma mère rentre avec nous... et en avion il commence à me raconter ses voyages avec cette femme en Espagne et en Europe....
Je me dis... il a visité toute l'Europe avec elle et moi... sa femme... il me prends un week end à 100 kms de chez nous?? Son bonheur était-il plus important que le mien??
 
On rentre en France... ma mère vient chez Sam à Nice deux jours après... le week end d'après il me demande d'aller chez cette femme... J'accepte...
 
Sur le chemin... il me demande à moi d'être gentille et de la remercier pour la chambre... à nouveau!! Je pleure... et je voudrais revenir chez mon frère... mon seul refuge... au lieu de me calmer par des mots d'amour et de compréhension.. il me fait la gueule... c'était sa manière pour se défendre...
 
Je rentre dans cette demeure de Nérondes.... elle était là bas en train d'attendre.. je la prends entre mes bras et l'embrasse... Pour lui dire que je ne suis pas son ennemie mais elle m'accueille en faisant semblante qu'elle est gentille... je voie dans ses yeux toute la jalousie et la haine qu'un être humain peut jamais éprouver... je dis à ton père que j'ai bien vu son désiquilibre mental et que je comprends que cette femme impose ces lois et qu'elle ne laisse pas le choix aux gens de négocier... sa loie ou bien la folie totale... il approuve et confirme..
 
Deux semaines après, on se dit qu'on va y aller finir les travaux.. je cède en toute gentillesse mais lui il planifiait autre chose et me fait la tête, lorsque je lui pose la question sur la raison, il me dit on doit dormir là bas et revenir dimanche soir pour qu'il aie le temps de finir les travaux... je lui demande pourquoi il me le dit au dernier moment... pourquoi il ne prends pas mon avis.... POURQUOI IL M'IMPOSE LE FAIT AU LIEU DE LE DISCUTER???!!!! Mais sa réponse était' c'était la dernière chose qu'il me demande à ce sujet et que il sera l'homme le plus heureux si j'accepte ça... Imagine ma chérie ce que l'amour nous fait faire.... je te portais au creux de moi mais ma souffrance commençait...
 
J'accepte... et on va passer le week end... elle l'engueule parce qu'il a mis du temps à me convaincre... je commence à comprendre que derrière chaque changement de comportement de sa part, une femme qui menaçait et insultait et qui lui faisait du chantage... et ton père se laisser faire tout simplement, disait-il, pour vendre la maison et prendre l'argent... Mais ce n'était pas la vérité... Il soumissait parce qu'il est lache... et parce qu'il l'aimait...
 
Je passe ma nuit dans une cave pleine de moisissure et d'arraignées... pour le simple fait de soutenir l'amour de ma vie et rester à ses côtés... une femme alcoolique et envieuse qui sort en chemise de nuit transparente en me disant' moi aussi je suis une jeune mariée'... Mon mari et elle oubliait ma présence et s'appelaient 'Chéri' et 'mon amour' devant moi... disant que c'est une question d'habitude...
 
ton père ma chérie me trompait devant mes yeux et je ne m'appercevait pas...
Le lendemain je fais la tonde avec lui... risquant ta vie pour aider cet homme... oubliant ma dignité pour lui rendre ces quelques milles d'euros.. elle m'humiliait sans cesse... en faisant un peu de taches ménagères chez elle, elle me traitait de BONNE... et ton père lui souriait en tout amour et affection comme satisfait de ce qu'elle me faisait... mais je ne me rendait pas compte... tellement je croyais en son amour envers moi ... et toi!!
 
on rentre... elle heureuse d'avoir atteint son but et lui m'embrassant les mains parce que j'étais agréable... et parce que j'ai été gentille il accepte de m'emmener à Nice chez mes parents après l'avoir supplier des fois et des fois de me prendre sans jamais approuver... j'ai compris très tard qu'il a accepté seulement quand j'ai soumis à la volonté de cette femme.... Et ai accepté de dormir chez elle...
 
On rentre de Nice et il l'appelle de l'aéroport... elle ne lui répond pas ... Ils se disputent je ne sais pas pour quelle raison .. je l'appelle moi même et prends de ses nouvelles pendant la semaine... un jour au téléphone, elle me crie, sans raison précise
: ' il m'a dit qu'il ne t'aime pas et qu'il vit un enfer avec toi... que ta mère est une sorcière et que si tu vas lui imposer ta mère il allait faire venir sa mère à la maison!' je raccroche et j'appelle mon mari au travail et lui demande si ce qu'elle a dit est vrai... il me réponds que non, que c'est une folle qui invente n'importe quoi... il vient en amoureux le soir... me dit des mots d'amour que n'importe quelle femme rêve entendre... je ne fais pas la combinaison entre ce qu'il fait et le fait que cette femme a craché les confidences de mon mari....
Une semaine plus tard ma mère vient de passage pour rentrer au Liban... C'était le 22 septembre 2007... elle devait rentrer le 26 septembre... Le dimanche il me dit que cette femme lui fait beaucoup de problèmes et qu'il doit monter régler cette affaire une fois pour toute... ' je viens avec toi' lui dis-je... il refuse et me dit que c'est un problème qu'il doit régler seul et que comme promis( encore une fois) ça sera la dernière fois...
Je dis à ma mère que mon mari doit aller au travail le dimanche en urgence.. il va et ferme son portable tout au long de la journée... il rentre vers onze heures du soir... ma mère et moi l'attendions pour dîner et avons préparé une très belle table... Il rentre ne regarde même pas la table et s'asseoit sur le canapé en me faisant la tête...je lui demande très gentillement 'qu'est ce qui s'est passé avec toi mon amour? as tu réglé ton problème?'
'rien, me répond-il d'un ton très froid, ça ne te regarde pas!' il monte dans la chambre je le suis en m'énervant... tu dis que ça ne me regarde pas? je t'ai laissé partir et tu m'as fait attendre tout au long de la journée pour me dire que ça ne me regarde pas?? il me regarde et me donne deux giffles sur le visage... je descends en voulant prendre ma mère et partir tout de suite de la maison... il ne nous regarde même pas... ma mère humilier, pleure ... et essaye de me calmer... mais il était aller trop loin... Madame lui a mit dans la tête que je suis une ***** et il me traitait comme une...
 
Ma mère a réussi de me calmer mais je lui en voulait à mort... il voulait que je quitte avec ma mère et il n'a pas réagit... mais je ne voulais pas le croire... je refusais le fait que je sois mariée avec un *****, enceinte d'un lâche et sans coeur....
 
Le lendemain, ma mère lui parle... il fait semblant d'assumer son erreur mais tout ça faisait partie de son jeu...
 
Mardi qui suit, le 25 septembre 2007 maman se réveille et me dit que notre poste fixe n'a pas arrêté de sonner entre trois heures et quatres heures du matin...je lui communique le fait par un texto... mais je n'accuse persone... Je suis allée faire des courses avec maman et en rentrant je trouve sur mon répondeur des menaces de cette femme comme quoi je l'ai accusé qu'elle a appelé entre trois heures et quatre heures du matin et qu'elle a déposé une main courente contre moi... bien sûr j'appelle mon mari, celui qui est supposé me protéger et me défendre puisque je n'ai pas accusé cette femme et lui demande ce que je dois faire... Rien me dit-il, je vais régler l'affaire...
Le soir même, ma mère lui demande pourquoi il réagit de cette façon... il voulait projeter sur moi ses erreurs je l'arrête et lui dit que je vais avec maman à beyrouth et que je ne peux plus rester avec lui... le début de la fin était là... lorsque mon mari, ne pouvant faire face à cette femme, venait vers moi... appliquant son rôle d'homme sur la seule femme qu'il doit respecter et aimer... Jusqu'à ce jour là, je passais ton père en priorité... et nous les deux on passait en deuxième degré.. je voulais quitter avec maman pour de bon.. elle m'a conseillé de mener la bataille... et de me battre de toute mes forces pour que cette femme ne gagne pas... elle m'a demandé d'aller chez la police et tout raconter... chose que je n'ai pas fait...
 
Le jeudi 27 Septembre je prépare un excellent gigot d'agneau et j'attends mon mari pour discuter... on mange et je lui dit...
'depuis trois mois maintenant tu passes en priorité dans ma vie... je fais tout ce que tu me demandes de faire et je subis à ta mal gérence... maintenant... mon enfant et moi passons en premier et tu passes après; tu veux aller finir les travaux, tu prends deux jours par mois de ton travail au cours de la semaine et tu vas finir ce que tu dois finir, les weekends sont les notres et je ne les sacrifie plus... '
 
depuis ce jour là... j'ai arrêté de faire la bonne à la maison... je ne m'occupaiss plus comme avant du ménage quotidien... je ne sentais pas le respect dans ses réactions... il ne respectait pas ses promesses ni ses engagements... Il n'appréciait pas mes efforts pour qu'il vende cette maison... ni mes efforts pour supporter les insultes et les humiliations continus...

Il accepte... y va pendant la première semaine d'octobre seul deux fois et je ne pose aucun problème... un jour il vient me dire que dans une seule journée il n'arrive pas à finir grand chose et qu'il doit passer un week end... Il va profiter du week end du 13 Octobre parce qu'elle est à Paris chez sa fille et on va ensemble acheter le matériel nécessaire pour les terrasses et demander à une des connaissances de Sam de nous procurer un travailleur pour aider ton père... je suis allée jusqu'au bout et ai accepté... sauf que cette femme est rentrée le soir même chez elle les yeux pleins de haine et de folie... elle voulait provoquer une dispute à tout prix avec Ephrem... lui disant que les deux fois où il était venu, il a utilisé Internet et a bousillé son ordinateur... son ton montait et je voulais le protéger de ses griffes, je regarde son PC et je découvre un virus sur sa messagerie.. je le lui dis, elle s'affole... j'etteint son ordinateur et on descend dormir... à quatre heure du matin elle descend presque nue chez nous dans la cave et on voit par terre son ordinateur.. je demande à mon mari de ne rien dire et de ne pas réagir... j'avais peur pour lui... mais lui... il n'avait pas peur pour nous...
Elle lui demande de mettre l'ordinateur dans la voiture, il le fait...
On redesecend... elle nous suit... proclamant l'ordinateur.. Il obéit.
Elle le prend et le casse sur la terrasse... en pleine nuit!! cet ordinateur que mon mari a acheté de son argent..
Bref, ce soir là, elle descend pour la dernière fois, hurlant devant moi.. 'il m'a dit qu'il ne t'aimait pas, qu'il détestait tes parents, qu'il a fait une erreur en t'épousant, il voulait juste un enfant... Il te ment en te disant quil t'aime...' et d'autres méchancetés que j'ai préféré ne pas entendre... et lui demande 'VRAI OU PAS'??? alors ton cher père réponds que c'est bien vrai et qu'il a bien dit cela.......................... .........
 
Le monde s'est effondré sur ma tête... je ne dis rien à cette femme... je reste calme.. une fois qu'elle remonte.. je demande à
mon mari où est la vérité.. il me réponds qu'elle lui demandait de ne pas m'aimer et lui il répondait 'OK'
 
Je lui dis que même si tout le monde vient me dire que ce qu'il y a entre nous n'est pas de l'amour... je ne vais pas le croire.. je sais que tu m'aimes... il pleure... et on s'enfuit à quatre heures du matin pour que sa folie n'augmente pas... avant de partir elle me jette des mails que mon mari lui a envoyé.. des mails pleins de mots d'amour et d'affection que je te joints aussi dans cette lettre....elle lui dit qu'avec elle il était comme un prince les chemises repassées et les chaussures cirées et qu'avec moi il est devenu un clochard... ses chaussures pleines de boues et de poussières... mais mon cher  époux ne lui a pas expliqué qu'on avait bavé en faisant les travaux de son jardin et acheter le materiel tout au long de la journée... IL ne me défendait pas!!
Sur la route elle lui envoit un message, m'insultant et insultant mon frère et mon mari... disant que mon mari est Juif comme mon frère et son patron... mon frère qui travaille chez Zimmerman... en fait ton père ne laissait pas une occasion passer sans dire du mal de mon frère et devant moi il faisait semblant de les aimer... mais ça ne m'a pas étonné... Il ne portait dans son coeur que la haine et la jalousie même pour ses propres parents... il a trahi sa famille en disant des méchancetés d'eux.. il m'a trahi à moi toujours devant cette femme et il a trahi ma famille et la confiance qu'il lui ont donné... je savais qu'un jour va venir et qu'il va trahir ses enfants de même... tout simplement parce qu'il avait bien appris pendant douze ans à donner des poignés dans le dos pour se défendre... des poignés dans le dos des plus faibles et des gens qu'ils l'aimaient pour de vrais...
je commençais à comprendre que mon mari était une personne totalement malade d'esprit... avec un déguisement qui sort de l'ordinaire... à moi, il me disait que cette femme est folle... et à elle il lui disait que je rendais sa vie un cauchemard..
 
Je n'étais plus protégée et je ne pouvais plus compter sur lui pour me protéger et te protéger par la suite... Il ne pensait pas à toi ma chérie... il ne pensait qu'à son interrêt.... Et c'était ça qui me faisait le plus mal....
 
 
Le mardi qui a suit, donc deux jours après, il voulait monter rentrer le matériel qu'on a acheté le samedi de la pluie... et qu'il ira seul.. mais il va pour lui acheter un autre ordinateur que celui qu'elle a cassé... tout simplement parce que Madame a dit que c'était moi qui lui ai filé le Virus!! je n'en revenais pas!! je ne croyais pas mes yeux.. où est sa dignité? il ne l'applique qu'avec moi?? MOI?? moi qui lui ai toujours soutenu et fait ce qu'il voulait?? Moi, qui ne demandait rien...
pourquoi je te dis ça? parce que durant quatre mois je ne demandais rien à ton père... je n'avais jamais de l'argent de poche.. meme pour m'acheter des chaussures ou des vêtements de grossesse.. je me contentais du très peu... je me rappelle que tout ce que ton père m'a acheté pendant six mois était une paire de bottes à 19 euros et une robe à 10 EUROS; c'était tout...
pLus de coiffeur, comme lorsque j'étais chez mes parents, plus d'estheticienne.. plus rien..
Tout ce que je faisais c'était des économies pour que mon mari ne s'enfonce pas dans ces dettes... et il en avait beaucoup...
et il va lui payer 500 euros pour un nouvel ordinateur qu'elle a cassé devant mes yeux... mardi il le passe chez elle... moi je le passe en souffrant de ce comportement maladif.. je commençait à réaliser que ton père était totalement manipulé comme une marionnette et que j'en pouvais rien changé à celà.. je souffrais... je fumais... je pleurais... et toi tu grandissais au creux de moi..
Je te sentais souffrir avec moi et je ne pouvais rien faire... ton père ne voulait pas de toi parce qu'il a découvert que tu étais une fille et non pas un garçon... il a été déçu chez le gynécologue mais il ne voulait pas l'admettre... le même jour où on a appris ton sexe ma chérie, mon ange... il a voulu l'appeler en premier.. j'ai refusé bien sûr... les premiers qui doivent l'apprendre son ses parents ensuite les miens.... et c'est ce qui s'est passé...
 
La propriétaire de l'école là où je travaillais était venue à paris me rendre visite... elle a passé une nuit avec sa fille chez moi.. c'était les seuls personnes que j'ai accueilli chez moi pendant six mois... On n'invitait jamais personne... il m'avait complètement isolé....
 
Lody, ta tante, me manquait.. elle est malade d'un Cancer et je voulais à tout prix qu'elle vienne passer Noel avec nous.. je lui supplie de venir... elle accepte finalement..
je saute de joie... elle était comme ma soeur et ma meilleure amie... ma confidente.. et je savais que je peux compter sur elle... Mon mari lui, se permettait de dire des méchancetés de sa soeur et de son frère devant cette femme... et un jour à force que cette femme les a insultés devant moi, et que mon mari ne disait rien même pourr défendre ses parents.. je lui engueule et lui demande de dire à cette femme d'arrêter de parler de ses parents devant moi...
Il me réponds que Lody et Bassam sont venus en France avec un seul objectif : c'est de virer cette femme de leur maison d'Evry... ils n'ont pas réussi et sont partis eux mêmes plûtot que prévu... elle avait même fait une scène devant Saad et Sabina et ils ont quitté sa maison en lui disant qu'il est dans la m***** avec cette femme....
 
Je recevais des appels tous les jours entre neuf heures et dix huit heures du soir... je ne connaissais pas qui m'appelait... mon mari cachait son portable pour que je ne lise pas ces textos... j'ai commencé à avoir des doutes très fort dans ma tête... Je dis à mon mari que le commissariat surveille notre ligne... bizarrement... les appels s'arrêtent le lendemain... je confirme... il lui a dit que notre ligne était surveillée/ elle a arrêté d'appeler...
 
une semaine après l'incident de l'ordinateur.. il me dit qu'il doit monter pour lui arranger Internet et l'eau chaude... je ne dis rien... et lui demande de ne pas tarder parce que je ne me sentais pas bien... il éteint son portable tout au long de la journée et me laisse sans nouvelles... c'était le samedi 27 octobre 2007 ... Il disparait tout au long de la journée.. J'avais beaucoup mal à l'épaule avec lequel il m'a tiré un soir... j'étais dans la chambre.. la douleur et la fatigue me donnent des nausées... je tombe sans vraiment m'évanouir... mais je sens que la pièce tourne autour de moi...
Je l'appelle... sa ligne est fermée... j'appelle les samus qui arrivent une demi heure après....je leur explique.. ils prennent ma tension... elle était très basse.. me conseille de prendre du sucre et me proposent d'aller à l'hopital pour voir si tu vas bien... je n'avais ni d'argent ni de carte vitale... et je ne voulais pas être seule.. je dis que je vais attendre mon mari et ils s'en vont... je l'appelle et lui raconte vers quatre heures... et lui dit que je ne me sens pas bien et que je dois aller à l'hopital.. qu'il doit venir m'emmener et que je ne veux pas être seul... j'avais peur... pour toi surtout ma chérie...
Il me dit qu'il a besoin d'une heure... à cinq heures je rappelle... il ne répond pas... mais elle bien sûr prend son portable et me crie ' Arrête de l'appeler et laisse nous tranquil!!! il va me finir l'instalation d'Internet que tu as foutu *****!!'
Il l'a laissé me parler comme ça... jusqu'à ce jour là je ne l'avais jamais répondu, me suis jamais défendue, l'a jamais insulté... mais ce jour là... j'en pouvais plus... Mon mari ne me défend pas de sa m*****.. je me défend moi même: je réponds grossièrement comme elle l'a fait 'tais toi ***** ça ne te regarde pas ce que je dis à mon mari!!'
mais j'avais oublié.. pour eux elle est l'epouse et moi je suis la maîtresse... c'était comme ça qu'ils me considéraient...
 
je rappelle Ephrem.. qui ne quitte pas Nérondes avant huit heures du soir... et qui m'insultes à son tour et me demande de ne plus l'appeler et qu'il va venir me frapper parce que je suis plus pétasse que l'autre l'est!!!
je m'éfondre en larmes... je ne m'attendais jamais à ce que le père de mon enfant puisse être si aveugle que ça... il ment et croit à son mensonge... tout comme elle...Projettant vers moi la cause des problèmes... Moi qui ai tout fait pour l'aider... Lui qui a tout fait pour me détruire... Il rentre à vingt deux heures et demi du soir... je ne pouvais plus bouger mon bras... je ne dis rien lui prépare à manger et lui demande de m'emmener aux urgences... il ne me croyait pas... elle lui a surement dit que je mens pour qu'il revienne vite et bien sûr, ton père, croit tout ce que cette femme lui dit...
 
on va à l'urgence et on reste jusqu'à deux heures du matin.. ma tension était remontée mais j'avais le muscle de l'épaule tendue et c'est ce qui me causait la douleur.. on rentre.. on dort.. et le lendemain matin je lui fait un café et le reveille... On attendait dominique l'après midi et je devais faire des courses... Il refuse de se lever... je le câline, l'embrasse... il me tourne le dos et ne me réponds pas... Bien sûr les instructions de Madame doivent être suivi au mot près...
 
Madame qui disait que je suis une menteuse(preuve jointe), madame qui lui mettait le doute dans sa tête dès le départ...
Par la suite, il me traitait de menteuse, m'accusait d'avoir toucher à son portefeuille... Bref, il n'avait psa confiance en moi tout simplement parce que Madame ne me faisait pas confiance.....
 
Je lui demande plusieurs fois... il ne se lève pas... je lui dit que ED le magasin ferme à midi et demi et qu'il était onze heures... il me dit:'fais moi un café' bien sûr je lui fait remarqué de me dire stp... il réplique 'fais moi un café *****!!'
je refuse ce langage et sa manière impolie.. je lui dit que je vais prendre la voiture et aller faire mes courses seule... je n'imaginais pas qu'il pouvait se transformer en un monstre en une fraction de seconde... il me frappe si violement que tu ne peux jamais l'imaginer... il me frappe sur la tête me donne des giffles et me tenait par le cou pour m'étrangler... jamais je n'avais vécu ça... même ma mère ne nous a jamais donné une fessée... cet homme là, se prenait pour un dieu et m'imposait de l'adorer...
je tombe par terre et à chaque fois que je voulais me lever il me frappa encore pour me mettre par terre... ensuite il va appeler la police pour leur dire que je lui ai frappé et que je suis devenue Hystérique et qu'ils doivent venir me calmer... la police vient... j'étais épuisée de mal... je pleurais comme un gosse de quatre ans... ils nous ont pris au commissariat... et il insistait que je lui ai frappé et qu'il voulait porter plainte contre moi...
Mentir pour se défendre... Mentir pour se protéger... oubliant ton existence et ne se rendant pas compte que j'étais un être humain vivant...
 
je demande un avocat... ils nous gardent en garde à vue toi et moi pendant quatre heures comme des criminelles... j'étais dans tous mes états...
'tu vas vivre comme une princesse, sa soeur me disait elle.... tu vas voir à quel point il va te respecter et t'aimer... c'est mon frère et je le connais!!!' je ne pensais qu'aux mots de sa soeur au prison... je ne pensais qu'à la souffrance que je suis en train de vivre... à l'enfer qu'il me faisait vivre... je ne méritais pas ça... personne ne mérite ça...
 
Mon avocate arrive tres tard l'après midi... je lui raconte toute l'histoire... elle me dit cette phrase: ' l'amour vous a rendu aveugle Madame, votre mari ne vous aime pas... une personne qui aime n'est pas capable de vous faire tout ce mal... il est censé protéger sa famille mais au lieu de faire ça... il vous trahie.. je vous conseille d'entamner une procédure de divorce et d'arrêter les dégats....'
je ne voulais pas la croire... Ephrem m'aimait... impossible de me convaincre du contraire... il m'aime mais il est manipulé et n'arrive pas à arrêter l'autre... il ne peut pas lui faire face c'est pourquoi il s'énerve sur moi...
 
Je n'arrêtais pas de répéter ses mots dans ma tête... mais il a voulu porter plainte contre moi... il a menti en disant que je lui ai frappé et qu'il n'arrivait pas à me retenir...
Je monte dans mon audition et je raconte toute mon histoire... Le lieutenant de police, était choquée... elle m'a dit que mon mari est perturbé.. qu'il est arrivé avec une histoire et qu'une fois dans son audition il a changé ses paroles... elle m' a encore dit que même de loin, on peut voir que cet homme ne m'aimait pas et qu'il essaye tout pour me mettre dans la m*****... IL a avoué qu'il m'a frappé et lui a dit qu'il m'aime... mais, continue t elle, il est evident que c'est un menteur du premier degré et qu'il a essayé de m'accuser d'hystérie pour se défendre... disant que rien ne me manquait...
En fait, Tout mon manquait... le respect, la tendresse, l'amour... l'argent... tout!!! MAIS JE NE LE LUI DISAIS PAS POUR NE PAS LUI FAIRE DU MAL!!!!
L'amour et la tendresse me manquaient dans les moments difficiles... au lit... il essayait de nous satisfaire... mais l'amour c'est faire ses preuves, protéger sa bien aimée contre les tornades, contre soi-même... L'amour c'est du respect...
mais lui il trompait ma confiance... il me poignardait dans le dos.... toutes les fois...
 
Je porte plainte le coeur serré pour me protéger de ses mensonges et pour ne plus rester seule dans cette histoire... je n'osais pas en parler à ma famille parce qu'ils vont me demander de le laisser et je ne voulais pas mêler le sienne pour ne pas leur faire du mal... je ne voulais pas leur montrer que leur fils le plus jeune n'est pas à la hauteur de leur estime... je voulais juste garder cette image de lui, respectueuse, l'image qu'il ne m'a pas accordé...
je rentre seule ce jour si... Il est resté la nuit en garde à vue... je rentre et je trouve des milliers de messages de dominique qui est venue sur rendez vous et qui nous a pas trouvé et de mon frère qui a appelé tous les hopitaux et a su que je suis passée en urgence une nuit avant... il était sur le point de venir à Paris nous chercher...croyant que quelque chose du mal nous est arrivé...
 
J'appelle mon frère et je lui dis qu'on était à l'hôpital, j'avais un malaise et que Ephrem a oublié son portable en voiture.... Dominique avait su après avoir contacter le commissariat de Brunoy que j'étais là bas... elle me demande .. je lui raconte en demandant de ne pas dire à mon frère...
 
Le lendemain matin... je vais le chercher... il était sous choque... on rentre ensemble à la maison... je n'en rajoute rien...
J'ai été tolérente et compréhensive.. deux heures aprés... il arrive à sortir deux mots: d'ici lors, tu ne me provoques pas et je ne te provoques pas... J'approuve... je lui demande de m'emmener manger... on va.. on fait nos courses, on rentre et on fait l'amour... J'ai cru que cette fois ci il avait compris.... la cause de notre malheur se trouvait à 250 KMS il m'avoue qu'il l'a trop laissé se mêler de notre vie... que c'est de sa faute et il m'a demandé pardon...
Il me promet que les choses vont changer... je le crois... je le pardonne...
Entre  le 29 octobre et le 3 décembre... mon mari était IDEAL; le 3 décembre on était dans la médiation pénale et j'ai retiré ma plainte avec beaucoup d'amour... croyant qu'il a enfin compris que je fais partie de sa famille et que je ne suis pas son ennemie....Bien sûr en ce temps là, madame n'avait pas cessé ces harcelements....je le sais parce que j'ai eu la chance de decouvrir le mot de passe de son mail; c'était là que j'ai perdu totalement confiance en mon mari... Il me poignardait toujours dans le dos... lui disait que c'était elle la femme de sa vie... qu'il ne peut pas vivre sans elle et que il ne la laisserait jamais tombée... il lui disait également de se calmer pour qu'il aie son enfant tranquil et pour que je retire ma plainte...
Elle par contre, disait toute sorte de méchanceté à mon égard... qu'il doit divorcer et qu'elle a bien fait de poser des mains courentes contre moi... qu'elle attendra que je retire ma plainte avant de réagir... elle lui a même dit que le jour où j'accouche si je ne soumets pas à ses conditions, il doit divorcer et qu'il peut garder l'enfant en prouvant que j'ai été jalouse et hystérique...
Je n'ai rien dit... je n'ai pas réagit... dominique m'a conseillé de divorcer encore une fois... ces textos étaient suffisants pour l'induire en faute et trahison... Une conspiration, m'a-t-elle expliqué... mais moi je décide de sauver notre couple... le couple qui n'existait pas...
 
Un jour ma plainte retirée, Madame appelle sans arrêt... même à quatre heure du matin... et mon mari répondait... laissant tomber notre repos psychologique et physique à toi et à moi...
je ne disais rien... mais je souffrais.... tres fort... que tout amour et respect pour cet homme disparaissait petit à petit...
Le lendemain de cet appel a quatre heures du matin il va au travail... en rentrant... j'avais fumé 10 cigarettes pour avaler ma douleur... il arrive... s'affole... mais elle appelle bien sûr.. et il réponds bien sûr... avant même de me dire bonsoir...
je ne pouvais plus supporter... je crie, j'engueule, je m'énerve!!! où sont mes sentiments et ma dignité de femme? où est ma joie de vivre? où est l'amour? où est l'attention??? elle lui envoie un texto... il ne voulait pas que je le lise... et cache son portable... J'insiste... on se dispute... par hazard mon frère entend la dispute au telephone et ne comprenant rien de la situation croit que j'en fait trop pour un appel.... mais ce n'était pas un simple appel... et moi seule je le savais...
Mon frère prends la partie de mon mari et essaye de me calmer... mon mari me dénonce encore en disant à mon frère que je fumais... encore une fois il se défendait en m'induisant dans l'erreur... ne trouvant autre chose... il sortait ça...et lui dit comme il me l'a toujours dit, même si mes parents viendront me dire de me débarasser de cette femme, même si mon père sort de son tombeau, je ne le ferai pas... cette femme passe avant tout le monde!!!
Mon frère ne voulait pas provoquer une dispute, mais il me confie que je suis face à un vrai problème et que je dois l'affronter intelligement... et commence à s'inquiéter pour moi... Il avait raison.... Il y avait de quoi pour s'inquiéter pour moi....

 
Je me calme.. mais la confiance a disparu... j'attaque sa boite de récéption sur yahoo... les mails échangés sont horribles, pleins de haine et de jalousie... de mensonges à mon égard... J'etais face à deux loups qui me mangeaient vivantes...
Ces mails seront aussi joints ma chérie, avec cette lettre, mais ce n'est toujours pas la goutte qui a débordée mon verre...
 
le week end du 9 décembre on est monté moi et lui... chez elle... J'ai pris avec moi des gateaux que j'avais préparé, la moitié des provisions que j'avais fait Au marché... on a fait des courses à soixante euros et à sa demande une bouteille d'eau de rose que je trouvais trop cher pour en acheter pour elle et moi... j'ai pris quelques gouttes pour faire les gateaux qu'elle a dévorée et lui a promis de lui emmener du Liban une bouteille de fleur d'oranger et une bouteille d'eau de rose que lody va chercher avec elle.. on passe un bon week end... et je pensais que cette femme a retrouvé la raison et qu'elle ne va plus nous poser des problèmes.. Ephrem me confirme que cette fois ci c'est pour de bon... elle a retrouvé son équilibre mental... Sauf qu'elle avant qu'on parte, voulait encore provoquer une dispute avec Ephrem... elle lui hurle qu'il n'a pas arrangé son Internet.. lui crie comme s'il était un enfant... et lui il ne réagissait pas... en rentrant.... il m'avoue que cette femme est anormale et que ces changements d'humour ne sont pas sains...  
On rentre... Trois jours après donc le 11 Décembre 2007, on a eu une urgence: il fallait nous déplacer en Belgique pour chercher le médicament de ta grand-mère... Il m'appelle et on s'organise pour y aller le jour même... j'appelle Sam et lui demande de dire à son amie de nous trouver les médicaments en belgique et de nous les reserver.. chose faite... les médicaments nous attendaient en Belgique.. on fait le trajet et on rentre tard.. le lendemain je découvre un mail dans sa boite de réception... un mail que je te joints également... ce mail là, m'explique l'hypocrisie de cette femme à mon égard... le cinéma qu'elle faisait devAnt moi... mon mari était au courent... certes il avait entendu ces mots des milliers de fois..
mais une seule phrase m'arrete elle lui ecrit:' tu pars avec elle en Belgique, si tu as un brin de sentiments pour moi tu ne partages pas sa joie et ses rires sur le chemin' .. Cette fois ci je décide d'agir et d'effacer le mail pour laisser Ephrem tranquil de la manipulation de cette femme... j'attends pour voir si mon cher époux va me défendre pour la dernière fois... Bien sûr il ne le fait pas... et il fait semblant de ne rien savoir de tout cela... je mène le jeu jusqu'à la fin.. lui demande des nouvelles de cette femme comme si rien n'était... le samedi 15 décembre il me dit qu'on doit monter chez elle... je lui dit que j'ai l'impression qu'elle va nous poser un problème... il l'appelle le matin et il se disputent au téléphone.. à ce stade là... le jeu était clair... mon mari m'emmenait par ses propres mains vers la m*****... je fais mes courses avec lui... Il voulait lui acheter des provisions, je refuse.. cet argent là qui va vers cette femme c'est bien toi qui doit en profiter ma chérie... je ne t'avais rien acheté encore, je n'avais pas préparé ta chambre, je n'avais même pas un soutiens gorge adéquat à ma grossesse... mais lui il ne pensait qu'à elle.
L'apres midi elle nous appelle, menaçant de suicide et m'accusant et mon frère de vouloir la tuer.. je ne patiente pas... il voulait partir tout de suite chez elle et moi j'ai décidé d'aller au commissariat... il me suit et va déposer une main courente contre sa fille qui ne vient pas à l'aide de sa mère... l'agent nous conseille d'appeler les pompiers pour sauver cette femme... mon mari refuse.. l'histoire du suicide était un beau film de cinéma et mon mari jouait bien son rôle.. il me demande d'appeler sa fille et lui dire d'aller chez sa mère... personne ne réponds et moi je comprenais petit à petit la splendeur des rôles jouer...
 
On passe le week end à la maison.. elle envoie un mail de menaces le dimanche soir que je te laisse aussi lire avec attention...
Il ne répond pas.. et me demande de ne pas réagir...
Bien sûr, je ne faisais plus confiance à cet homme, qui devenait de jour en jour un monstre à mon égard... il fasait tout pour la protéger et se protéger lui même, oubliant que toi et moi nous existons... le mardi 18 décembre lui posant la question comment il a réglé cette affaire de menaces, chantages et insultes, il me réponds qu'il a réglé avec le moindre des dégats possibles et intelligement... pour moi cela veut bien dire qu'il se moquait de ma gueule et qu'il s'est fait pardonné par Madame...
 
Je voulais quitter la maison... je ne supportais plus cet enfer et ce monde de mensonge et d'hypocrisie... je ne le considérait plus comme mon mari et le père de mon enfant... pour moi il était devenu l'homme qui est capable de tout faire pour me détruire... ce n'était pas une question de maison, pas une question de chantage... c'était la trahison complète, claire et nette à mon égard... et le tien aussi ma chère petite...
 
Il refuse que je quitte, me promettant que les choses vont s'arranger...
 
sa soeur arrive le 21 décembre comme prévu, j'étais la plus heureuse au monde de la voir... je lui avais pris des RDV chez un cancérologue, je lui ai acheté un merveilleux cadeau pour Noel... tout préparé pour l'accueillir...
 
Une fois que sa soeur est arrivée et a su que mon frère viendra passer Noel avec nous, elle nous fait la tête... et elle voulait repartir au Liban disant qu'elle ne se sentait pas bien... pourtant... j'ai tout fait pour savoir pourquoi elle n'allait pas bien... mon mari faisait la tête aussi...
Bien sur mon mari faisait la tete parce qu'il savait que je n'allais plus me taire, ne plus soumettre...
On sort dans un centre commercial et je voulais profiter pour commencer à lui raconter ce que je suis en train de vivre... avant même de comprendre ce qui se passe elle me dit 'DIVORCEZ' ' et la fille, répondai-je?' alors la elle me tourne le dos et je comprends que je ne peux rien dire à Lody, ses promesses et les promesses de Bassam se sont envolés dans l'air.

Elle vient me changer toute la maison, elle a tout fait à son gré, changer la place de mes affaires, faire le ménage à ma place, me faisant comprendre que je ne suis pas à la hauteur de propreté voulue... Bref, elle se sentait chez elle oubliant qu'une femme existe déjà dans cette maison.... MAIS je ne dis rien... je l'aimais et je ne voulais pas lui vexer... je disais à mon mari de lui faire sortir pour qu'elle change cette ambiance sombre qu'elle mettait... Le vendredi soir, cette femme lui envoie un mail, me faisant comprendre que la complicité entre elle et mon mari existait toujours et que rien au monde le lui fera abondonner leur relation... je ne dis rien... devant mon frère et sa soeur, je lui demande de profiter de la présence de Sam pour t'arranger la chambre en bas et de te faire ton petit coin... pour préparer ton arrivée.. il me fait une scène! me disant que lui seul décidra quand il veut préparer ta chambre; Véxée, je rentre dans la chambre avec lui et lui demande pourquoi me répondait-il ainsi... il fait la tête comme d'habitude... mon frère rentre dans la chambre parce qu'il a entendu la dispute et me demande de me calmer.. je pleure toute la nuit.. il ne se retourne même pas pour me consoler.. le matin je me réveille en pleurant... je souffrais.. je sentais que ton père n'éprouvait aucun sens de résponsabilité à ton égard.. il obéissait aveuglement aux exigences de l'autre et nous ... toi et moi, nous venons en dernier degré...
Samedi, mon frère me raconta-t-il plus tard, ils sont sortis se promener ensemble... Sam lui a dit de fixer un délai pour finir ces travaux de Nérondes et que pendant ce temps je ne devais pas rester seule pendant des journées entières et qu'il viendra me tenir compagnie, ou bien je vais à Nice pour ne pas souffrir seule.. bien sûr, ce n'était pas une question de travauix et de maison... c'était une question d'attachement à l'autre et il s'est mis au pied du mur.

Lundi soir, la veille de Noel, Lody ne voulait pas descendre de sa chambre parce que Ephrem avait invité la copine de Sam... Sam qui est arrivé avec pleins de cadeau pour tout le monde, y compris sa soeur...
Lody, convaincue enfin de descendre pour dîner, descend et fait semblante que tout va bien... mon mari me dit que ce sont ces médicaments qu'il la perturbaient et qu'il ne supportait pas la pression... je lui demande de se calmer et de faire de son mieux de rendre son séjour agréable.
La veille de Noel donc, mon frère et sa copine, moi et  Ephrem et Lody, on a dîné... Mon mari faisait l'interréssant et voulait à tout prix défendre les algériens parce que son 'amie' est algérienne.. il avait bu et n'avait pas remarqué qu'il ne laissait pas le temps ni à mon frère ni à moi d'expliquer notre point de vue... étonné par la réaction de mon mari qui ne laissait personne parler, mon frère lui dit: je t'ai respecté et entendu, respecte moi et ecoute ce que j'ai à dire.
Ephrem, bien sûr si fier et orgueilleux, se fache contre mon frère.. il n'avait pas le droit de lui parler comme ça... je ne dis rien... mais j'ai compris que les effets des idées noires de cette femme et de sa soeur faisaient bien leur travail..
je passe Noel.. Mon vrai premier Noel, triste et déçue... rien n'allait plus..
On avait même envie de t'appeler Lody comme elle.. elle a refusé disant qu'elle n'appréciais pas et qu'on doit l'appeler Renée comme ta tante décédée... je n'avais même pas le choix pour choisir ton prénom... je lui laissais ce plaisir uniquement à lui....
oublaint que je suis ta mère et que je te porte au creux de moi...
 
mardi, je demande à Ephrem de sortir avec Lody SEULS pour changer les idées.... je reste tout au long de la journée à la maison seule sans nouvelles. La fin de l'après midi je l'appelle, il me dit qu'ils sont à Troyes, là où on a passé notre weekend en amoureux et qu'il rentre tard.. je le plains pourquoi ne m'a t il pas dit qu'il allait là bas? il me fait la tête encore...
 
Mercredi matin mon frère rentre à Nice... Lody voulait changer les draps qu'ils se couvraient avec, comme pour me dire que mon frère était sale.. je refuse!! c'est moi qui habite là... s'ils n'avaient pas considéré mon frère comme invité lourd, j'aurai toujours considéré sa soeur comme la mienne...
 
Alors elle va dans mon linge sale regarder et faire le trie.. je mourrais de honte... nos sous vêtements étaient là avec le jus 'd'amour'....
Je prends tes petits vêtements pour les repasser et là elle est face à moi, demandant à Ephrem, depuis combien de temps le micro onde n'est pas nettoyé! Tout pour me dire que je suis sale et que je ne m'occupe pas bien du ménage... Mais je ne suis pas une femme de ménage, excusez-moi les Zogheibs.
 
Je dis à Lody alors:' eh ben ta belle soeur est sale...' puisque c'était ça ce qu'elle voulait entendre! elle fait la gueule, me dit que je

n°116543
Eve2222222​22222
Posté le 18-06-2008 à 16:13:58  profil
 

SUITE

Je dis à Lody alors:' eh ben ta belle soeur est sale...' puisque c'était ça ce qu'elle voulait entendre! elle fait la gueule, me dit que je suis une actrice et qu'elle ne touchera plus à rien... je m'excuse d'elle de l'avoir bléssée, elle me repousse et me demande de ne pas faire du cinéma avec elle...
Je les laisse partir elle et lui, et moi je décide de mettre les choses à plat avec mon mari avant de partir également....
Partir, parce que je ne suis pas d'actrice avec Lody, parce que rien ne la satisfaisait et rien ne plaisait... Partir, parce qu'elle a très mal compris et que mon mari n'a rien dit... parce que c'était la goutte qui a fait déborder le verre... Je supportais tout d'Ephrem, parce que je ne voulais pas faire mal à ses parents... ni à lui... ils ont été gêné de la présence de mon frère... tellement gêné qu'elle voulait rentrer au Liban. Partir aussi parce que le jour même Madame avait envoyé un texto sur mon portable pour lui souhaiter Joyeux Noel sachant qu'il l'avait appelé un quart d'heure d'avant... Tout simplement pour gacher ma vie.. et que mon mari me dit 'et alors? elle a envoyé un texto'...
Ephrem se donnait déjà le droit et donner le droit à la femme de sa vie d'ignorer complètement ma présence et de se sentir libre de parler et de se dire des gentillesses... Je me suis vue dans quelques mois, forcée à leur voir se caresser et que je ne doit pas ouvrir la bouche.
 
C'était le 26 Décembre 2007; Je vais dans un centre commercial pour me changer les idées... penser... je l'appelle... il me répond d'un ton si froid que je comprends qu'il est en train de raconter toute sorte de bêtises de moi..
 
je rentre à la maison dégoutée... je lui appelle pour lui dire de déposer Lody à la maison et de venir me voir à la garre.
 
Il vient avec elle... elle descends de la voiture et me dit, tu pars il ne revient pas te chercher. Il ya cent milles euros en jeu et toi tu es jalouse pour rien... ton frère est en train de ruiner ton couple! je lui réponds que j'ai besoin de parler avec mon mari seule.
Elle me fait monter en voiture pour discuter... voulant raconter la vérité qu'il a détourné. Elle m'arrête et préfère ne pas entendre ma version et garder la sienne en accusant mon frère de vouloir gâcher mon couple.. je comprends que tout au long de la journée mon mari a bien raconter des mesonges pour protéger l'autre et se protéger lui-même.
Il ne disait pas un mot.. il laissait sa soeur faire bien son rôle, croyant lui-même au mensonge qu'il a fait....
Je rentre avec eux à la maison en la laissant parler de mal de moi et de ma famille et en disant que lui c'est un grand ingénieur et qu'il ne doit rien dire! je monte en pleurant, bléssée du mal que tout le monde me fait.. Lui, sa femme et pour la totale, sa soeur...
 
Il a atteint à ma dignité pendant six mois, m'a agréssé, frappé, détruit, humilié, menti, trahi, trompé, se donnait des droits qui ne le lui appartenait pas...
et ce jour là, il a osé détourner la vérité pour qu'il en tire profit de garder cette femme dans sa vie... et sa soeur, celle que j'ai considéré comme la mienne, le suit aveuglement...
Je monte éffondré en larmes en espérant qu'il se réveille et qu'il raconte la vérité... je n'ai jamais été jalouse... je ne lui ai jamais mentie, jamais trompée, toujours soutenue jusqu'à laisser tomber ma dignité... six mois de souffrance et de destruction psychologique.... six mois de grossesse et six mois de mariage... Il ne m'a jamais fait sentir femme ni maman... à chaque fois que je lui demandais de toucher mon ventre pour te sentir, il ne patientait pas pour ressentir ta présence.... et toi, tu ne bougeais pas lorsqu'il etait présent... et lorsque une fois tu as réagis timidement, il m'a dit que c'est peut-être une illusion... il ne voulait pas admettre que tu étais déjà vivante, présente... et que tu te préparais pour voir la lumière du jour...
 
Six mois que sa soeur vienne couronner et de sapoudrer par le plus gros mensonge... il a tout projété sur moi.. jusqu'à qu'elle ose dire que c'est la faute de mon frère qui le soutenait jusqu'au dernier jour....
Je voulais quitter à tout prix maintenant... on ne m'a assez fait de mal et là c'était la cerise sur le gâteau...
Elle prend mon sac et le cache, je voulais le prendre elle refuse en m'insultant de plus en plus chaque fois... je le tire mais elle le garde... je vais dans la chambre, je pleure, et je pleure jusqu'à je ressens que le monde a arrêté de tourner autour de moi... je sentais que mon mari me trahisais partout... et à toute occasion... à cet instant là, il n'était plus mon mari... il était devenu pour moi, ce monstre manipulé, méchant, qui pour sauver son esprit des enfers, induisait tout le monde dans l'erreur même sa femme, et pourquoi pas, dans quelques années, son enfant........................ ....
 
Je dis à Lody, ton frère et le meilleur, il est digne de confiance et digne d'avoir une famille, il est honnête et très responsable et un excellent gérant, et moi, je suis une p*** mais je ne veux plus de lui....
 
Elle insiste à appeler mon frère, je refuse, il fallait laisser mon frère tranquil... je savais que cet homme là est incapable de respecter, incapable de gérer sa colère et que ce tremblement de terre va détruire les ruines qui restent de cette demeurre qui n'a jamais été la mienne...
 
ils l'appelent quand même malgrès moi... l'insultent tous les deux...lui dire qu'Ephrem m'avait donné 3000euros pour venir en france, qu'il n'a pas réclamé ma voiture!!
Alors que si tu refais les calculs ma chérie, on avait beaucoup plus donné que les deux milles euros viré... et que c'etait incomparble aux sommes donnés a son'amie'!!
 j'essaie de les arrêter, en vain.. Lody me retenait... Sam ne comprenait rien et me demande de me calmer... et de dormir et que le lendemain matin, on discute calmement de cette affaire...
Avant d'aller au lit j'entends ma chère belle soeur, dire que la couette de mon frère puait... quel esprit sale?? je ne sais pas... et mon cher époux se moquer des boules qui décoraient notre sapin de Noel parce que Sam me les a offert, le sapin qui n'a même pas essayer de dresser...
 
je m'endors à peine cette nuit... je ne pensais qu'à toi... je me sentais responsable envers toi... je souffrais et par conséquence, toi aussi... Ni toi, ni moi on ne méritait ça... Personne au monde ne mérite cette ingratitude...
Je me réveille sur une seule pensée:' je te protègerai ma petite...' et un coup de fil de Sam qui ne s'est pas endormie non plus et me demande ce qui s'est passé.. rien lui dis-je... soudain Lody entre et prends le téléphone de ma main... disant à mon frère que Ephrem est tombé et s'est évanouie, que c'est pas une vie celle là et qu'il m'emmène chez lui loin de son frère qui va mourir... je rigole au fond de moi... Quel excellent acteur!!! ça me rappelait bien le cinéma de Madame... jouer l'innocent!!!!!
Le combe était lorsque j'entends ma chère belle soeur dire à mon frère que je n'étais pas vierge avant le mariage!!! Bravo Ephrem.... allez si loin pour te protéger... allez jusqu'à me poignarder dans le dos...
 
Même si mon frère ne voulait pas que je vienne chez lui, j'étais prête à dormir dans la rue... cette demeure et ces gens là, je refuse de les connaître... ce sont des faux... et ils me dégoutaient...
j'appelle un taxi, ils viennent tous les deux surveiller tout ce que je faisais... se regardant et m'insultant encore, se disant l'un à l'autre que je suis une p***... elle, ta tante, qui voulait chasser l'autre en 2001, et que ton père ne le lui a pas permis a réussi de me virer à moi... parce que ton père l'a permis...
Lody me prend le portable disant qu'il n'est pas à mon nom, ils prennent mes clés et il fouille dans mes documents pour voir si je lui ai volé... je sors... le sourire au visage... leur masque est tombé et l'heure de la vérité a frappé...
Tout ce qu'ils n'ont pas réussi à faire avec l'autre, ils l'ont fait avec moi... moi....
 
Je ne lui dis qu'un mot en sortant... S'il te reste de la conscience, raconte l'histoire...
Il ne me reste pas ... répond-il....
 
Je n'avais pas de sous... mais j'allais vers ma famille... je suis arrivée chez dominique qui a payé le taxi... on va au commissariat et je dépose une main courente... ensuite je prends le train et je viens à Nice... de retour chez MOI!!!!!
 
J'avais mis ma vie et la tienne ma petite entre de mauvaises mains... Je suis partie pour nous sauver du pire qui allait nous arriver auprès de cet homme...  je suis partie pour mon honneur... l'homme incapable de garder l'honneur et la dignité de sa femme ne le fera pas à sa fille....
 
Je suis partie le 27 décembre 2007... Après un an exactement de notre première rencontre...
 
Je suis partie avec beaucoup de soulagement... une fois sortie de la porte de ce prison, je commençait à me retrouver... la femme indépendante, belle, intelligente et joyeuse que j'ai toujours été...Il m'avait tout volé... ma joie de vivre.. ma beauté, mon indépendance... il a tout détruit en moi... je ne vivais que pour lui... jamais pour moi ni pour toi....
 
Bizarrement... ce même jour, tu as commencé à bouger très fort...
 
Nous les deux, on est mieux loin de lui...
 
ça fait un mois et demi maintenant que je suis chez mon frère.. il ne m'a même pas appelé pour prendre de nos nouvelles...

 
Tu sortiras dans peu de temps... Je pense commencer la procédure de mon divorce après ta naissance...
Je me sens responsable envers toi... et je sais qu'autour de cet homme tu ne seras pas bien... il est incapable de te protéger de lui-même...
 
Je te laisse cette lettre parce que je sais que ces gens là feront semblant de t'aimer sans vraiment t'aimer, si ce n'était te detester....capable de mentir pour se défendre et le pire, croire à leur mensonge...
 
Je veux que tu saches pourquoi ta mère a pris cette décision de t'elever seule sans un papa...
 
Je veux que dans quelques années lorsque tu poseras des questions que tu ailles les réponses... les bonnes réponses...
 
Je t'aime plus fort que tout...
 
Maman.....

n°116566
Profil sup​primé
Posté le 18-06-2008 à 16:49:28  
 

Que répondre à votre lettre ouverte ....
Histoire que l'ont voit dans les films mais hélas c'est pour vous bel et bien la réalité .
Ce courrier ouvert copier le en lettre manuscrite pour votre fille.
Je vous souhaite beaucoup de bonheur avec votre enfant
cordialement Anya

n°116635
bidule911
Posté le 18-06-2008 à 20:13:13  profil
 

Bonsoir,
Malgré votre texte un peu long j'ai pu tout de même observer quelques situations.
Tout d'abord, vous avez mis beaucoup de temps à réagir. Je serai partie en moins d'un mois.
Ensuite, et ce qui me semble le plus inadmissible, c'est que votre fil se nomme "Lettre à ma fille". Dans une vie d'adulte et pour le bon équilibre des enfants, il ne faut en aucun cas dire de mal du père (par rapport à votre vie intime). Oui, votre vie privée, votre histoire n'appartient qu'à vous et vos enfants ne sont pas là pour vous entendre en parler. Les relations de coeur des parents ne regardent pas les enfants...
Cet enfant vous l'avez voulu, votre histoire vous y avez cru, vous êtes majeure ? Vous assumez ou pas ?
 non:{}


---------------
"L'intelligence artificielle n'a aucune chance en face de la stupidité naturelle."
n°116836
moi02
Posté le 19-06-2008 à 13:08:42  profil
 

bidule911 a écrit :

Bonsoir,
Malgré votre texte un peu long j'ai pu tout de même observer quelques situations.
Tout d'abord, vous avez mis beaucoup de temps à réagir. Je serai partie en moins d'un mois.
Ensuite, et ce qui me semble le plus inadmissible, c'est que votre fil se nomme "Lettre à ma fille". Dans une vie d'adulte et pour le bon équilibre des enfants, il ne faut en aucun cas dire de mal du père (par rapport à votre vie intime). Oui, votre vie privée, votre histoire n'appartient qu'à vous et vos enfants ne sont pas là pour vous entendre en parler. Les relations de coeur des parents ne regardent pas les enfants...
Cet enfant vous l'avez voulu, votre histoire vous y avez cru, vous êtes majeure ? Vous assumez ou pas ?
 non:{}




Oui, j'ai pas tout compris....qui est du liban, qui est d'ailleurs? et qui travaille? il semble qu'on voyage entre le liban et la france comme moi je fais mes courses au village????
Bref, pas reluisant comme situation et j'espère que çà ne sera pas une lettre à votre fille...j'espère que le simple fait de vous exprimer ici aura suffi comme exutoire....pour votre lettre à votre fille, c'est beaucoup plus simple à faire: "j'ai aimé ton papa, nous t'avons conçue, çà ne s'est pas passé comme il aurait fallu entre lui et moi, mais je t'aime ma fille et ton papa surement aussi!"

n°117160
anouschka2​1
Posté le 20-06-2008 à 11:16:13  profil
 

pfff:{} Facile de juger une situation que l'on n'a pas vécue. C'est trop facile de dire "moi je serai partie en mois d'un mois"!
Comme tous ces gens qui disent que les femmes violées le voulaient, parce qu'"un bon coup dans les parties génitales, et le mec ne peut plus rien".



Je vous souhaite beaucoup de courage pour la suite et beaucoup de bonheur avec votre enfant!!!


---------------
C'est mon coeur qu'ils ont pris, en te prenant la vie...
Bientôt le jugement... Plus qu'à espérer que justice soit rendue, un minimum...
n°117173
Edith380
Posté le 20-06-2008 à 11:21:50  profil
 

Bonjour,
C'est une très longue lettre, mais je crois, et je l'espère beaucoup, c'est qu'il y a beaucoup de temps avant que cette petite fille puisse lire cette lettre.
Donc, avec le temps qui va passer, vous réfléchirez qu'il n'est pas utile qu'elle connaisse toute la vérité, surtout certain détails qu'elle ne pourra comprendre.
Cependant, cette histoire est très dure à vivre dans la réalité.
Je vous souhaite beaucoup de courage, parce que vous en avez besoin. Je ne voudrais pas être péssimiste, mais tout n'est certainement pas fini, parce qu'après la naissance de la petite, il va certainement se manifester, ne serait ce que pour vous faire souffrir à nouveau.
Gardez bien toutes les preuves que vous avez, faites des photocopies et ne vous démunissez jamais de vos originaux. Entourez-vous de gens très compétants pour votre divorce.
Bon courage pour tout.

n°117218
Eve2222222​22222
Posté le 20-06-2008 à 14:42:45  profil
 

je vous remercie pour vos commentaires... Il est sur que cette lettre ne sera pas dans les mains de ma fille de bon age, mais je ne veux pas non plus lorsqu'elle aura vingt trente ou quarante ans elle saura ce qui s'est reelement passé;
Evidement il y a une suite a cette histoire, une suite qui explique le comportement de mon ex mari;
ma fille est née le 5 mai; entre fevrier et le jour de la naissance de ma fille, mon mari est venu s'excuser et demander que je retourne avec lui; je lui ai demandé deux choses simples pour qu'on puisse redemarrer a zero:
couper tous les liens avec son ex, et pour cela faut qu'il m'apporte les preuves et de deux changer notre adresse de logement pour qu'elle ne nous retrouve pas;
entre fevrier et mai, c'etait un jour oui, un jour non... un jour d'accord le lendemain pas d'accord...
Le lendemain de mon accouchement il est venu nous voir... et c'est la que j'ai tout compris... il delirait, hallucinait, me disait qu'il y a des gens qui le suivent partout, qu'il entend des voix.... je lui ai demandé d'aller voir un psy... Il va au commissariat dire qu'il se sent coupable de ce qu'il nous a fait, voulant mettre fin a ses jours... les pompiers l'emmenent à l'hopital, ils l'internent et depuis, il vit dans son propre monde;
schysophrenie........
pour moi, c'est vraiment tres dur... au debut j'ai culpabilisé, mais on m'a expliqué que cette maladie n'apparait pas du jour au lendemain, elle datait depuis des annees....
Aujourd'hui, je suis toujours chez mes parents... mon petit bout est adorable et en bonne santé... je ferai tout pour la proteger et prendre ma vie en main...
Je vous remercie encore une fois pour vos commentaires;

n°117251
anouschka2​1
Posté le 20-06-2008 à 15:48:50  profil
 

Eve222222222222 a écrit :

je vous remercie pour vos commentaires... Il est sur que cette lettre ne sera pas dans les mains de ma fille de bon age, mais je ne veux pas non plus lorsqu'elle aura vingt trente ou quarante ans elle saura ce qui s'est reelement passé;
Evidement il y a une suite a cette histoire, une suite qui explique le comportement de mon ex mari;
ma fille est née le 5 mai; entre fevrier et le jour de la naissance de ma fille, mon mari est venu s'excuser et demander que je retourne avec lui; je lui ai demandé deux choses simples pour qu'on puisse redemarrer a zero:
couper tous les liens avec son ex, et pour cela faut qu'il m'apporte les preuves et de deux changer notre adresse de logement pour qu'elle ne nous retrouve pas;
entre fevrier et mai, c'etait un jour oui, un jour non... un jour d'accord le lendemain pas d'accord...
Le lendemain de mon accouchement il est venu nous voir... et c'est la que j'ai tout compris... il delirait, hallucinait, me disait qu'il y a des gens qui le suivent partout, qu'il entend des voix.... je lui ai demandé d'aller voir un psy... Il va au commissariat dire qu'il se sent coupable de ce qu'il nous a fait, voulant mettre fin a ses jours... les pompiers l'emmenent à l'hopital, ils l'internent et depuis, il vit dans son propre monde;
schysophrenie........
pour moi, c'est vraiment tres dur... au debut j'ai culpabilisé, mais on m'a expliqué que cette maladie n'apparait pas du jour au lendemain, elle datait depuis des annees....
Aujourd'hui, je suis toujours chez mes parents... mon petit bout est adorable et en bonne santé... je ferai tout pour la proteger et prendre ma vie en main...
Je vous remercie encore une fois pour vos commentaires;





La schysophrenie est une maladie horrible, qui a des conséquences très grave. C'est une bonne chose qu'il soit soigné....
Je te souhaite beaucoup de courage pour la continuation!!


---------------
C'est mon coeur qu'ils ont pris, en te prenant la vie...
Bientôt le jugement... Plus qu'à espérer que justice soit rendue, un minimum...
n°117270
nelly_67
Posté le 20-06-2008 à 16:51:15  profil
 

Un jour votre fille pourra savoir la vérité, quand elle aura l'âge de raison elle vous sera reconnaissante de tout vos détails, quand elle sera femme elle comprendra tout.

Mettez tout dans une pochette et réservez pour plus tard.

Vous pourriez même écrire un petit livre, pourquoi pas l'éditer même, tant de femmes vivent la même chose que vous.

J'ai l'impression que vous n'avez pas tout sorti comme vous le voudriez, mais ne vous gênez pas, sortez tout de votre tête et faites ainsi place nette pour votre nouvelle vie.

Bon courage à vous pour redémarrer et bravo pour votre petite princesse.

(elle était reliée à vous et vous l'a bien fait sentir en bougeant plus vigoureusement lorsque vous vous êtes libérée de votre enfer)

n°117315
bidule911
Posté le 20-06-2008 à 19:30:33  profil
 

anouschka21 a écrit :

pfff:{} Facile de juger une situation que l'on n'a pas vécue. C'est trop facile de dire "moi je serai partie en mois d'un mois"!
Comme tous ces gens qui disent que les femmes violées le voulaient, parce qu'"un bon coup dans les parties génitales, et le mec ne peut plus rien".



Je vous souhaite beaucoup de courage pour la suite et beaucoup de bonheur avec votre enfant!!!




1- je ne juge pas,
2- apprenez à lire et à relire (ça vous aidera à comprendre),
3- il y a un enfant dans ce couple, et c'est à lui que je pense.
 :??:


---------------
"L'intelligence artificielle n'a aucune chance en face de la stupidité naturelle."
n°117333
anouschka2​1
Posté le 20-06-2008 à 20:19:58  profil
 

bidule911 a écrit :




1- je ne juge pas,
2- apprenez à lire et à relire (ça vous aidera à comprendre),
3- il y a un enfant dans ce couple, et c'est à lui que je pense.
 :??:



"je serai partie en moins d'un mois". C'est pas dire ce qu'on aurait fait à sa place, et donc juger de la situation dans laquelle on AURAIT PU être? Hemmmm. Si


---------------
C'est mon coeur qu'ils ont pris, en te prenant la vie...
Bientôt le jugement... Plus qu'à espérer que justice soit rendue, un minimum...
n°117571
bidule911
Posté le 21-06-2008 à 19:46:27  profil
 

anouschka21 a écrit :



"je serai partie en moins d'un mois". C'est pas dire ce qu'on aurait fait à sa place, et donc juger de la situation dans laquelle on AURAIT PU être? Hemmmm. Si



Donner son point de vue, partager des idées, tenter des solutions en fonction de notre vécu : voilà ce qu'est un forum.
 pt1cable:{}


---------------
"L'intelligence artificielle n'a aucune chance en face de la stupidité naturelle."
n°117667
trufette1
Posté le 22-06-2008 à 13:47:54  profil
 

Bonjour a toutes,

Moi en ce qui me concerne cette lettre m'a beaucoup émue, d'avoir vécu ce calvaire pendant tant de temps est très courageux.
Vous avez pris la bonne décision et croyez moi il n'en valait pas la peine.
Pensez a vous et votre petite fille. Moi ma petite fille a 9mois et c'est un vrai bonheur de la voir tous les jours sourire chanter et blablater. Vous allez vivre maintenant les meilleurs moments de votre vie.
Et lui dans quelques années, il s'en mordra les doigts car c'est vous qui aurait eu les moments les plus importants de votre fille.
Ne baissez pas les bras et courage aux yeux de votre fille vous serez la personne la plus importante dans sa vie.
Mes salutations et a bientot. love:{}

n°118030
Seven7
Michaela73
Posté le 24-06-2008 à 00:58:07  profil
 

Waouhhhw Eve, la lettre ? C plus une lettre ça c un roman lol !  :D

Trève de plaisanterie, j'avoue que j'a po encore tout lu et que ton histoire est assez compliquer quand même...
Alors j'espère que ça c bien fini en cas où ? Mais bon je lirez la suite demain.

Par contre j'me pose une question, tu écrit lettre à ma fille. Ce qui signifierait que tu a l'intention de donner cette lettre un jour à ta fille alors ?
Franchement je n'crois pas que ce soit une bonne idée ? J'ai lu quelqu'un qui disez ça aussi avant, et j'suis un peu du même avis. Dans ce cas vaudrez peut être mieux la rédiger un coup pour l'édulcorée tu vois, mais j'pense pas qu'un enfant a besoin de tout apprendre comme ça. Parles avec ton enfant, et lorsqu'elle sera plus grande je pense qu'elle te posera déjà des questions toute seul. Tu pourras toujours lui répondre franchement sans trop la brusqué non plus tu vois.
Faut pas mentir à un enfant, mais faut pas non plus trop lui en dire, tu vois. Un exemple, ça arrive que les enfants demandent comment on fait des bb (oui comme dans la pub je c). Ben faut leur dire la vérité, ton papa et moi on fait l'amour, mais tu nee vas po lui expliquer comment vous passer à l'acte tu vois !
Ben là je pense que c pareil, dit-lui juste ce qu'il faut !

Bidule tu c parfois c pas simple pour une femme, elle aime tellement l'autre personne qu'elle reste avec lui.
Il y a des femmes qui sont battue et pourtant elles restent avec leur compagnon. Elles pensent toujours qu'il l'aime et que c pas grave s'il l'a tapé enfin elle lui trouve toute sorte d'excuses, sauf ce dire que là c trop faut qu'elles partent !
Quand une femme est accro du mec c incroyable ce qu'elle peut subir et reste quand même avec lui !
Je c que c dingue à imaginer, mais pourtant c vrai. J'avais des voisins qui habiter dans l'immeuble où la femme se faisait toujours tapé, ma mère l'avait dit à mon père qui était aller voir le gars. Mais elle la femme en question c mise au milieu pour défendre son mec qui la tapé tu imagines. Elle disez carrément que non que c pas vrai alors qu'elle avait des bleues partout la p'ovre...
Bon aujourd'hui ça fait longtemps qu'ils n'habitent plus ici parce que ce serait moi qui prendrait la relève lol et j'irais voir son mec !
Mais pour dire qu'une femme parfois peut se faire battre, ou même peut être sychologiquement sous l'emprise d'un gars comme ça tu vois, et pourtant elle va rester avec ce gars là ! Jusqu'au jour où, elle ouvre enfin les yeux et voit la réalité en face et voit surtout ce qu'elle est devenue à cause de ce gars, alors parfois ça leur fait comme un électro-choc  ou quelques choses comme ça qui les réveil enfin !
Je crois que c ce qui est arriver à toi Eve, tu tes enfin réveiller et tu à vu ce que c comme mec !


Bon courage en tout cas pour toi et pour ton enfant Eve !   jap:{}

n°118174
moi02
Posté le 24-06-2008 à 11:58:31  profil
 

Seven7 a écrit :

Waouhhhw Eve, la lettre ? C plus une lettre ça c un roman lol !  :D

Trève de plaisanterie, j'avoue que j'a po encore tout lu et que ton histoire est assez compliquer quand même...
Alors j'espère que ça c bien fini en cas où ? Mais bon je lirez la suite demain.

Par contre j'me pose une question, tu écrit lettre à ma fille. Ce qui signifierait que tu a l'intention de donner cette lettre un jour à ta fille alors ?
Franchement je n'crois pas que ce soit une bonne idée ? J'ai lu quelqu'un qui disez ça aussi avant, et j'suis un peu du même avis. Dans ce cas vaudrez peut être mieux la rédiger un coup pour l'édulcorée tu vois, mais j'pense pas qu'un enfant a besoin de tout apprendre comme ça. Parles avec ton enfant, et lorsqu'elle sera plus grande je pense qu'elle te posera déjà des questions toute seul. Tu pourras toujours lui répondre franchement sans trop la brusqué non plus tu vois.
Faut pas mentir à un enfant, mais faut pas non plus trop lui en dire, tu vois. Un exemple, ça arrive que les enfants demandent comment on fait des bb (oui comme dans la pub je c). Ben faut leur dire la vérité, ton papa et moi on fait l'amour, mais tu nee vas po lui expliquer comment vous passer à l'acte tu vois !
Ben là je pense que c pareil, dit-lui juste ce qu'il faut !

Bidule tu c parfois c pas simple pour une femme, elle aime tellement l'autre personne qu'elle reste avec lui.
Il y a des femmes qui sont battue et pourtant elles restent avec leur compagnon. Elles pensent toujours qu'il l'aime et que c pas grave s'il l'a tapé enfin elle lui trouve toute sorte d'excuses, sauf ce dire que là c trop faut qu'elles partent !
Quand une femme est accro du mec c incroyable ce qu'elle peut subir et reste quand même avec lui !
Je c que c dingue à imaginer, mais pourtant c vrai. J'avais des voisins qui habiter dans l'immeuble où la femme se faisait toujours tapé, ma mère l'avait dit à mon père qui était aller voir le gars. Mais elle la femme en question c mise au milieu pour défendre son mec qui la tapé tu imagines. Elle disez carrément que non que c pas vrai alors qu'elle avait des bleues partout la p'ovre...
Bon aujourd'hui ça fait longtemps qu'ils n'habitent plus ici parce que ce serait moi qui prendrait la relève lol et j'irais voir son mec !
Mais pour dire qu'une femme parfois peut se faire battre, ou même peut être sychologiquement sous l'emprise d'un gars comme ça tu vois, et pourtant elle va rester avec ce gars là ! Jusqu'au jour où, elle ouvre enfin les yeux et voit la réalité en face et voit surtout ce qu'elle est devenue à cause de ce gars, alors parfois ça leur fait comme un électro-choc  ou quelques choses comme ça qui les réveil enfin !
Je crois que c ce qui est arriver à toi Eve, tu tes enfin réveiller et tu à vu ce que c comme mec !


Bon courage en tout cas pour toi et pour ton enfant Eve !   jap:{}




Mais dis donc chéri chéri encore très performant à 00h58!!!! angelyne:1  angelyne:1
Sérieusement, je suis ok avec toi, je l'avais déjà dit aussi....c'est TROP!

n°126091
eve220
Posté le 20-07-2008 à 12:22:57  profil
 

Je vous remercie tous pour votre soutiens.
Cette lettre est ecrite pour que je puisse enfin faire sortir de moi ce qui m'a torture' pendant des mois...et c'est un grand soulagement croyez moi!

n°126114
nelly_67
Posté le 20-07-2008 à 15:29:15  profil
 

Il vaut toujours mieux parler.

Bon courage pour la suite et milles baisers

 arawak-:4

n°126336
gaene17
Posté le 21-07-2008 à 15:03:21  profil
 

Très émouvant Eve,

que de courage vous avez eu!!!

n°126625
eve220
Posté le 22-07-2008 à 13:57:05  profil
 

lorsque je reprends ces evenements dans ma tete, ca me traumatise toujours! je sais que ce courage la, c'est ma fille qui me l'a donne!
grosses bises

n°126641
gaene17
Posté le 22-07-2008 à 15:12:32  profil
 

C'est très bien d'avoir pu extérioriser tout ça en l'écrivant Eve. Vous allez en ressortir plus forte maintenant.

Mais je pense comme d'autres personnes ici qu'un enfant ne doit pas tout savoir sur les détails de la vie de ses parents. Je crois que les grandes lignes seulement suffisent. Cela n'est pas un jugement, mais seulement ce que je pense..

En tout cas je vous souhaite la plus belle vie possible avec votre petite merveille...

Je vous embrasse.

n°126809
eve220
Posté le 23-07-2008 à 10:01:26  profil
 

Je vous remercie gaene.. Je commence a mieux voir... Vous avez raison... elle ne doit sentir que l'amour autour d'elle... la voir grandir devant mes yeux me suffit... eh oui, elle a un papa....et je pense que si mon ex etait bien dans sa tete des le depart il l'aurait aime de tout son coeur... c merveilleux d'etre parent!
Bisous

n°152174
eve220
Posté le 08-10-2008 à 18:54:39  profil
 

Bonsoir a tous,
Je reviens aux nouvelles; une histoire comme toutes ces histoires sur ce forum, presque incroyable mais si vraies!

Ma petite princesse a cinq mois maintenant, toute belle et en bonne santé.... mais elle ne connait pas son pere et apparement ne le connaitra jamais!

Lui, il a été interné en psychatrie, mais ma belle famille est venue le chercher et le faire sortir contre avis medical, abandonnant par la suite son travail et tout le reste en france pour retourner au Liban. je suis allée recuperer mes affaires de l'appartement là ou on etait; notre lit immergé de son sang.. il a voulu mettre fin à ces jours... je decouvre une lettre qu'il avait ecrite avant cet acte.. il n'allait pas bien et il hallucinait mais ce qui me rend triste c'est que dans sa lettre il dit parlant de moi: " elle m'a aimé au départ et m'a vendu à la fin!" alors que la verité c'est que je suis partie parce qu'il ne m'a jamais aimé... je suis triste pour lui... sans vraiment culpabiliser... meme si aujourd'hui c'est bien lui qui a fait une requete au divorce et veut la garde de l'enfant... c'est la seule nouvelle que j'ai de lui depuis des mois... pour moi il continue dans son delire, et ses parents, au lieu de le soigner, ils le croient et croient a ses hallucinations!

Je suis triste et perdue entre deux decisions: dois je demander des autorites francaises de le ramener pour le soigner? ou bien dois je me proteger et proteger ma fille en le gardant loin??
aidez moi svp..

n°152230
gaene17
Posté le 08-10-2008 à 20:14:06  profil
 

franchement Eve, je pense que vous devez vous protéger.

Bon courage à vous, et bisous à votre fille.

Bien tendrement.

n°152294
Pipioune
Carpe Diem
Posté le 09-10-2008 à 01:45:13  profil
 

jap:{} Eve, heureuse de vous retrouver ! j'ai lu votre histoire comme un roman (noir), je m'y suis retrouvée parfois, mais il y a longtemps et dans un autre contexte, ce que je peux vous dire c'est de ne SURTOUT pas  CULPABILISER ! vous avez été au bout de ce qui est humainement supportable, il en était de votre survie à vous et votre Princesse ! Cet homme est dangereux ! Vous faites bien de laisser une trace pour votre enfant plus tard, si elle vous pose des questions, (en enlevant toutefois certains passages, trop intimes à mon avis) mais au moins elle comprendra ! Faites votre vie, ne vous préoccupez plus de cet homme, il n'est pas tout seul il a ses parents pour l'aider, et même sa "vieille" tout à lui maintenant ! Soyez forte pour votre fille, refaites votre vie, soyez heureuse !
je vous le souhaite de tout  coeur ! Amitiés  hello:{}


---------------
Sans la liberté de critiquer, il n'est point d'éloge flatteur !
n°152340
Profil sup​primé
Posté le 09-10-2008 à 10:14:49  
 

eve220 a écrit :

Bonsoir a tous,
Je reviens aux nouvelles; une histoire comme toutes ces histoires sur ce forum, presque incroyable mais si vraies!

Ma petite princesse a cinq mois maintenant, toute belle et en bonne santé.... mais elle ne connait pas son pere et apparement ne le connaitra jamais!

Lui, il a été interné en psychatrie, mais ma belle famille est venue le chercher et le faire sortir contre avis medical, abandonnant par la suite son travail et tout le reste en france pour retourner au Liban. je suis allée recuperer mes affaires de l'appartement là ou on etait; notre lit immergé de son sang.. il a voulu mettre fin à ces jours... je decouvre une lettre qu'il avait ecrite avant cet acte.. il n'allait pas bien et il hallucinait mais ce qui me rend triste c'est que dans sa lettre il dit parlant de moi: " elle m'a aimé au départ et m'a vendu à la fin!" alors que la verité c'est que je suis partie parce qu'il ne m'a jamais aimé... je suis triste pour lui... sans vraiment culpabiliser... meme si aujourd'hui c'est bien lui qui a fait une requete au divorce et veut la garde de l'enfant... c'est la seule nouvelle que j'ai de lui depuis des mois... pour moi il continue dans son delire, et ses parents, au lieu de le soigner, ils le croient et croient a ses hallucinations!

Il veut la Garde de votre fille, je ne veux pas vous affoler, mais soyez très vigilante avec votre fille, laissez le là bas et attention si il revenait, on ne sait jamais  :??: il a sa famille avec lui !! à vous de voir !!! mais surtout PROTEGEZ VOUS toutes les 2 (ce n'est que mon avis, et peut être que je me trompe)  bon courage à vous

Je suis triste et perdue entre deux decisions: dois je demander des autorites francaises de le ramener pour le soigner? ou bien dois je me proteger et proteger ma fille en le gardant loin??
aidez moi svp..

n°154354
eve220
Posté le 14-10-2008 à 21:19:14  profil
 

Merci pipoune, lilie et tous les autres...
vous avez raisons... enfin j'entends ce mot tous les jours" protegez vous!" il me faut du temps pour croire a cette histoire invraissemblable moi meme... mais je reconnais aujourdhui que mon ex etait manipulateur... un PN!
Cette definition me soulage en quelque sorte et rien que de lire les temoignages des autres, je me dis... je ne suis pas seule!!
merci a tous encore et bonne soiree.

n°154737
anahuac
Posté le 15-10-2008 à 19:48:20  profil
 

Bonjour Eve,
quel courage, jusqu'où notre amour peut-il nous porter ???....
Jusqu'à ce qu'encore vous vous posiez la question de savoir quoi faire.....?????....

Je voudrais juste vous suggérer, ....de vous protéger !!!!...vous êtes responsable aujourd'hui de cette petite fille, et l'instabilité de son père justifie à elle seule, que vous le laissiez dans son pays. !!..
C'est à vous et votre enfant que vous devez penser....il a une famille....qui s'occupera de lui...
Mais encore une fois, quel courage vous avez eu....

Prenez de bons conseils, pour vous faire assister s'il devait poursuivre sa demande de garde. En
France, je crois que la maman est prioritaire quand les enfants sont en bas age, mais au Liban j'ignore quels sont les accords.

n°154780
eve330
Posté le 15-10-2008 à 21:22:02  profil
 

Bonsoir anahuac,
Je me pose la question aujourd'hui arce que je vois que ces parents ne le soignent pas... mais vs avez tous raison... je me mets parfois en lectrice et la premiere chse qui me vient a l'esprit c'est de fuire!!!
Je vis aujourd'hui en France, et je ne retournerai jamais au liban... car la bas... une fois a l'aeroport ils peuvent venir la prendre de mes bras et bonjour la loi!!
maheureusement, la loie est celle du plus fort et j'en fais pas partie....
Je vous remercie pour votre reponse
Bonne soiree
Eve

n°154812
Profil sup​primé
Posté le 15-10-2008 à 23:23:32  
 

modérateurrrrrrrrrrrrrrr comme la première fois   bonne nuit à toutes et tous hello:{}


Aller à :