France2.fr
   FORUM Forum Toute Une Histoire » Les internautes ont la parole »

mon père ne veut pas me voir

 

2 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

mon père ne veut pas me voir

n°195209
lililaMarq​uise
Posté le 04-02-2009 à 19:46:21  profil
 

Bonjour à tous et à toutes,

Ma mère m'a eu avec un homme marié et il ne m'a pas reconnu, ça ne m'a jamais posé de problème, je l'ai vu jusqu'à mes 3, 4 ans ensuite presque plus rien
j'ai essayé de le contacter (je sais où il vit, son tel...), d'abord à l'adolescence ensuite lorsque j'ai eu mon 1er enfant mais lui ne voulait rien savoir
je veux simplement discuter quelques instants avec lui, il n'a rien à craindre de moi
j'ai donc un énorme sentiment de rejet, je ne sais pas quoi faire, je ne veux pas insister, ne pas l'obliger
j'aimerais savoir si des personnes connaissent ce même sentiment

merci

n°196526
lililaMarq​uise
Posté le 07-02-2009 à 12:40:23  profil
 



 vous connaissez les crayons de Bourvil vous !
il ne m'a pas reconnu car marié ! ma mère était amoureuse, ça ne lui a posé aucun problème, quand à moi j'ai compris tot la situation et n'en ai voulu à personne
mais j'ai un manque quelque part, un manque de repère

n°196569
herwig
Posté le 07-02-2009 à 13:55:34  profil
 

Bonjour,
Je ne comprend pas que vous ayez un manque de repère,
ma grand-mère a grandi sans père,ni mère et cela ne lui a pas posé de problème,
j'en avais parlé avec elle,et non,elle m'a répondu "c'est la vie",
elle était de père inconnu et sa mère est morte quand elle avait 2 ans.
Moi même j'ai grandi sans père,sans problème.


---------------
Herwig
Découvrez Le nouvel album d'Elsa Lunghini
réalisé par Emmanuel Da Silva
acheter l'album sur Amazon
n°196632
missblacke​e
Posté le 07-02-2009 à 16:14:36  profil
 

salut
je te comprends  un peu mais c'est la vie s'il voulait te voir à un moment ou un autre il aurait pris contact avec toi c'est dur à encaisser mais c'est comme ça ! fais ta vie sans se soucier comme lui a poursuivi la sienne !

n°196839
lili131700
Posté le 07-02-2009 à 22:29:10  profil
 

herwig a écrit :

Bonjour,
Je ne comprend pas que vous ayez un manque de repère,
ma grand-mère a grandi sans père,ni mère et cela ne lui a pas posé de problème,
j'en avais parlé avec elle,et non,elle m'a répondu "c'est la vie",
elle était de père inconnu et sa mère est morte quand elle avait 2 ans.
Moi même j'ai grandi sans père,sans problème.



Votre grand-mère a eu de la chance de ne pas souffrir du manque de présence de son père, mais, chacun est diffférent. Il y a des personnes qui ont un besoin vital de rencontrer, au moins une fois, leur père ou leur mère, afin de pouvoir continuer leur vie. C'est très important pour elles. Sans ça, elles n'arrivent pas à avancer, et moi je les comprends. C'est un sujet qui a déjà été abordé dans TUH.

n°197210
lililaMarq​uise
Posté le 09-02-2009 à 06:44:54  profil
 

si ça n'a pas posé aucun problème à d'autres tant mieux !!!!!!!
j'ai 32 ans, j'ai 2 enfants et le manque de père ne m'a pas empeché (et ne m'empechera pas !) de vivre mais je lui demande (d'assumer!!!) quelques instants, pas plus d'une heure pour discter avec lui

n°197230
anne2006
Posté le 09-02-2009 à 08:38:22  profil
 

lililamarquise, ton père ne veut pas te voir, c'est un élément de réponse à ta recherche : le rejet, la négation. Difficile d'être l'enfant d'une liaison, par définition clandestine. Mais cela signifie que c'est lui qui refuse de voir les choses en face et qu'il sait très bien ce qu'il a fait. Tu as le droit total d'avoir une réponse, mais tu ne l'auras peut-être que dans quelques années... sinon, crache ta haine, lâche-toi...

Et pour Herwig, je ne crois pas une demi-seconde que sa grand-mère n'ait jamais souffert de grandir sans parents, pas une demi-seconde. On dit "c'est la vie" uniquement pour se protéger, le culte de la fatalité nous arrange bien, heureusement parfois... Imagine un peu ta grand-mère à 25 ans, quand elle s'est mariée, quand elle a eu des enfants, elle ne s'est jamais posée la question ? elle te le dira jamais parce qu'elle a enterré tout ça, c'est to :) ut.

n°197264
Profil sup​primé
Posté le 09-02-2009 à 10:56:25  
 

lililaMarquise a écrit :

si ça n'a pas posé aucun problème à d'autres tant mieux !!!!!!!
j'ai 32 ans, j'ai 2 enfants et le manque de père ne m'a pas empeché (et ne m'empechera pas !) de vivre mais je lui d
emande (d'assumer!!!) quelques instants, pas plus d'une heure pour discter avec lui





lililaMarquise, je te comprends tout a fait car je suis dans le meme cas que toi. Mes parents ont divorcés lorsque j'avais 4 ans et depuis plus de nouvelles ! ma mere pour se deculpabiliser surement a toujours dit que je n'en avais jamais souffert , mais c'est impossible de ne pas en souffrir ! a partir du moment ou j'ai eu mes propres enfants la douleur s'est reveillee et la tu ne comprends pas comment en tant que parents tu peux vivre sans voir, sans connaitre tes enfants ! j'ai deux enfants , un mari adorable, mais un manque que rien ne viendra combler, et un manque de confiance en soi, un rejet que tu ressens toujours; le pire je crois c'est qu'en plus on idealise ce pere qu'on ne connait pas ! courage ! j'espere toujours qu'un jour je serai assez forte pour pouvoir tourner la page

n°197297
BARBARA281​108
Posté le 09-02-2009 à 12:39:29  profil
 

Attention, ne pas juger.
Je trouve légitime pour un enfant de père inconnu de connaître la version des faits du père, de mettre un visage sur ce père, de pouvoir échanger (même une seule fois).
Durant 39 ans, j'ai dit que mon père ne me manquait pas. J'étais très bien entourée pour combler.
Ma seule crainte en vieillissant c'était de faire ma vie avec un homme (par manque d'habitude d'être au quotidien avec un homme)... mais finalement tout s'est très bien déroulé. Le déroulement de la vie se fait si progressivement.
Par contre, j'avais un désir, c'était de pouvoir le rencontrer une fois dans ma vie...
J'ai eu l'énorme chance que cela puisse se faire.
La première communication, début novembre, la rencontre, fin novembre. Et en fait, tout se passe différemment... nous ne nous sommes pas arrêtés à une seule rencontre. Maintenant, il fait partie de ma vie.
Je disais donc qu'il ne m'avait jamais manqué et aujourd'hui, je peux dire qu'il me manque et qu'il me manque énormément.
Moi aussi, je n'aurais jamais pu abandonner un enfant. Un homme est différent d'une femme et des fois la vie, l'entourage en décide autrement. Lorsque je suis née, il n'avait que 19 ans, il avait un père très strict... lui a décidé de la vie de son fils autrement.
Pas de manifestation du père durant autant d'années, nous nous disons qu'il se fiche de cet enfant.
Mon Père, lui a vécu avec cet abandon dans la tête pendant toute sa vie, il en a souffert et a fait souffrir son entourage. Il n'a jamais osé de faire la démarche de peur de refaire du mal mais il n'attendait que ce moment.
C'est pour cela comme pour beaucoup de situation, nous ne pouvons pas juger.
Je ne lui pardonnerai jamais ce qu'il a fait (et il le sait) mais nous avons décidé de vivre à l'instant présent et de profiter de tous les bons moments qu'il y a à partager.
Barbara

n°644357
Soul Free
Posté le 07-03-2011 à 17:51:36  profil
 

anne2006 a écrit :


Et pour Herwig, je ne crois pas une demi-seconde que sa grand-mère n'ait jamais souffert de grandir sans parents, pas une demi-seconde. On dit "c'est la vie" uniquement pour se protéger, le culte de la fatalité nous arrange bien, heureusement parfois... Imagine un peu ta grand-mère à 25 ans, quand elle s'est mariée, quand elle a eu des enfants, elle ne s'est jamais posée la question ? elle te le dira jamais parce qu'elle a enterré tout ça, c'est to :) ut.


Impossible de ne pas répondre à un tel message,même si il est vieux.
Vous êtes dans l'erreur,on peut très bien vivre sans regret,j'ai grandi sans père,jamais au grand jamais il m'a manqué,
Je ne comprends que les gens sont différents des un et des autres.
Mais il y a plus de personnes déçu d'avoir trouvé  le parent qui l'avait abandonné que l'inverse.

Je ne vois pas en quoi un mariage ou une naissance peu amener à se poser cette question,bien au contraire, il aurait osé montrer sa face à de tel événement,il aurait été bien reçu,mon poing dans la figure !

n°644416
katwoman4
Posté le 08-03-2011 à 07:31:17  profil
 

bonjour lilila marquise,j'ai la chance de ne pas avoir vécu ça je pense que c'est tout à fait compréhensible, humain d'être à la recherche de son père.. en même temps, que faire sur un "soi disant" père qui ne VEUT pas ou qui est ds le déni de vous rencontrer, de vous parler? faut il lui laisser du temps? peut être qu'il est plus mal que vous de savoir qu'il vous a abandonné..on va dire que ça c'est le côté  positif pour un jour espèrer une conversation avec lui, ds le cas contraire, dites vous que vous ne pouvez rester toute votre vie à vivre qu'à moitié.. c'est difficile mais c'est la vie hélas, vous n'êtes certainement pas la seule..
bon courage et regardez devant vous, peut être qu'un jour il sera en face de vous.. hello:{}

n°644456
Karen80000
Posté le 08-03-2011 à 10:44:56  profil
 

ce n'est pas mon histoire- mais je sais qu'avec le temps.. il s'apercevra qu'il a besoin de toi

n°644468
kanari1
Posté le 08-03-2011 à 11:00:22  profil
 

lililaMarquise a écrit :

Bonjour à tous et à toutes,

Ma mère m'a eu avec un homme marié et il ne m'a pas reconnu, ça ne m'a jamais posé de problème, je l'ai vu jusqu'à mes 3, 4 ans ensuite presque plus rien
j'ai essayé de le contacter (je sais où il vit, son tel...), d'abord à l'adolescence ensuite lorsque j'ai eu mon 1er enfant mais lui ne voulait rien savoir
je veux simplement discuter quelques instants avec lui, il n'a rien à craindre de moi
j'ai donc un énorme sentiment de rejet, je ne sais pas quoi faire, je ne veux pas insister, ne pas l'obliger
j'aimerais savoir si des personnes connaissent ce même sentiment

merci



Perso je n'ai pas eu de père non plus. Je ne me suis jamais vraiment posé la question. Sauf concernant des éléments, je dirais de sa vie. Comment à t'il grandi, a t'il des frères et soeurs et moi aussi d'ailleurs, mais sans plus! Jamais ressenti ce besoin de créer un lien donc je ne sais pas. Peut être simplement que comme ça la situation est plus claire. Il n'a jamais voulu de moi, je fais sans, voilà. Pas le choix ou alors une quête éternelle qui laissera toujours un goût d'échec!!

Je ne sais pas si il faut vraiment s'acharner à essayer de créer des liens qui au final seraient factices ou plutôt avancer avec l'acceptation de ce qu'est notre vie. Quelque soient nos manques et souffrances, après tout, on ne refait pas le passé. Il peut nous faire souffrir mais de toutes façon on ne le change pas!

Pour ma part c'est comme ça que j'essaye de faire!  Bon courage hello:{}


Message édité par kanari1 le 08-03-2011 à 11:01:29

Aller à :
   FORUM Forum Toute Une Histoire » Les internautes ont la parole »

mon père ne veut pas me voir