France2.fr
   FORUM Forum Toute Une Histoire » Les internautes ont la parole »

Enceinte de 6 semaines je n'ose pas dire à mon mari que je n'en veux p

 

2 utilisateurs anonymes et 10 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Enceinte de 6 semaines je n'ose pas dire à mon mari que je n'en veux p

n°218460
LEONIE590
Posté le 26-03-2009 à 15:25:25  profil
 

Bonjour

Je me présente j'ai 25 ans, je suis mariée, je suis aussi maman d'une adorable petite puce de 9 mois.
Avec mon mari nous avons mis plus de dix huit mois pour concevoir notre princesse.

Nous avons décidé récement d'arreter les contraceptifs dans le but d'avoir un deuxieme enfant car nous souhaitions au maximum deux ans d'écart entre les enfants.

A ma grande surprise je suis tombée enceinte le mois d'arret du contraceptif d'un coup les enfants auront 17 mois d'écarts et je ne me sens pas prete du tout que ce soit du point de vue organisation (poussette double, deuxieme chambre bébé...) que du point de vue psychologique.

J'avais imaginé que cette grossesse mettrait autant de temps à venir que pour notre fille du coup je suis destabilisée et ne sais plus quoi penser.

Je n'arrive pas a me projeter avec deux enfants, parle toujours de moi comme etant pas enceinte, je pense faire un blocage a ce niveau la.

Le souci est que mon mari est fou de joie et l'a deja annoncé a tout le monde et du coup moi je n'arrive pas à lui dire que je ne me sens pas prete et redoute l'arrivée de ce bebe. J'en viens meme a penser qu'une fausse couche arrangerait tout.

Si quelqu'un peut m'aider car je suis prise de court avec le temps légal pour un ivg.

Merci d'avance

n°218513
samanthame​lissa0
Posté le 26-03-2009 à 16:23:24  profil
 

oh non pense pas ça.
Je pense que c'est normal que tu as peur, parceque c'est super rapproché, mais ton bébé que tu attends tu l'a désiré et ton mari aussi.
C'est juste que tu as du mal à accepter que ça soit trop tot par rapport à tes projets
Déjà ton 1 ère enfant le long de ta grosssse il va évolu.
Je te souhaite beaucoup de currage quand il ou elle va arrivé parceque ça va être dure, physiquement.
Mais parle en avec ton mari, dit lui tes craintes tes angoisses, même si c'est dure il faut en parler,  tu pleures un bon coup devant lui et tu balance tout, et ensemble vous résouderais le problème.
Et autrement à des copines, ta mère, ta soeur si tu en as une...............
Et puis la fausse couche oublie là tu aurais encore plus de mal à le supporter et l'avortement aussi parceque du coup c'était un enfant voulu mais venu trop tot
C''est pas méchant m'a dernière phrase c'est juste pour que reprenne confiance en toi.
On se reparle si tu souhaites.
Mais tu devrais vraiment parler de tes crainte avec ton mari.
Et es ce que tu travailles??????

n°218562
sylvie272
Posté le 26-03-2009 à 17:00:28  profil
 

faut vraiment etre félée pour arreter la contraception en vue d'une grosesse et apres vouloir faire passer le bébé a la trappe!!! va voir un psy!  pt1cable:{}

n°218563
alex000002
Posté le 26-03-2009 à 17:09:41  profil
 

tu ne t'attendais pas à tomber enceinte desuite et tu es détstabilisée mais c'est enfant était désiré et le reste ce n'est que matériel, rien d'important. tu stresses pour l'oragnisation et tout ça, mais ouvre bien les yeux ce n'est que secondaire.
moi perso, j'ai des gros problèmes pour mon deuxième et j'aurais aimé que ça arrive desuite comme toi!
nous allons commencer par des insiminations... ect... pffff
tu comptais tombée enceinte dans 1 an, alors pour 1 an d'écart de plus ou de moins, ne fais pas la bétise d'avorter.

n°218564
coony21
Posté le 26-03-2009 à 17:11:22  profil
 

c'est normal, tu es dan l'optique que tu ne te fait pas a l'idée mais tu a 9mois pour te préparer a sa venu, moi jen ai 3 a 15 mois de difference pour les 3 et on les a voulu et desfois meme voulu jai eu des léger moment de doute, genre est-ce que je vais y arriver, si, sa... mais juste apres je me voyais deja avec ce bébé dans les bras et j'étais rempli de joie! et maintenan je suis telement heureuse que c'est super! il faut desfois un temps d'adaptation car un avortement est dévastateur dans un couple surtout si il est fou de jois, surtout que tu n'est pas fermé au sujet, le souci est juste que ce bébé est arrivé "trop" vite (enceinte) enfin bon courage mais tu devrais parler de tes doute a ton mari! courage :)

n°218565
LEONIE590
Posté le 26-03-2009 à 17:16:10  profil
 

samanthamelissa0 a écrit :

oh non pense pas ça.
Je pense que c'est normal que tu as peur, parceque c'est super rapproché, mais ton bébé que tu attends tu l'a désiré et ton mari aussi.
C'est juste que tu as du mal à accepter que ça soit trop tot par rapport à tes projets
Déjà ton 1 ère enfant le long de ta grosssse il va évolu.
Je te souhaite beaucoup de currage quand il ou elle va arrivé parceque ça va être dure, physiquement.
Mais parle en avec ton mari, dit lui tes craintes tes angoisses, même si c'est dure il faut en parler,  tu pleures un bon coup devant lui et tu balance tout, et ensemble vous résouderais le problème.
Et autrement à des copines, ta mère, ta soeur si tu en as une...............
Et puis la fausse couche oublie là tu aurais encore plus de mal à le supporter et l'avortement aussi parceque du coup c'était un enfant voulu mais venu trop tot
C''est pas méchant m'a dernière phrase c'est juste pour que reprenne confiance en toi.
On se reparle si tu souhaites.
Mais tu devrais vraiment parler de tes crainte avec ton mari.
Et es ce que tu travailles??????




Non je ne travaille pas, c'est un choix que nous avons fait a deux, car mon mari gagne tres bien sa vie et il s'absente souvent à l'étranger du coup je profite de passer tout mon temps avec ma puce.
J'ai du mal pour l'instant à voir le bon cote des choses, car la premiere chose qui vient a l'esprit quand je dis que je suis enceinte, on me demande si c un accident et ca j'ai plus de mal a l'accepter car je sens bien qu'on nous juge d'avoir deux enfant aussi proche,
J'ai du mal a accepter ce bebe qui etait desiré, aimé et prévu mais pas aussi vite, la nature a choisi a ma place et je pense que j'ai du mal a l'accepter pour ca
J'ai rdv pour la premiere echo dans 10 jours je pense qu entendre son coeur me fera realiser cette grossesse inatendu
Je sais bien qu'il ne faut pas prendre en compte les remarques des autres mais dans des moments de doute on ne retient souvent que les remarques blessantes
En tout cas merci pour ton message ca m'a fait du bien de le lire et ca m'a fait pleurer un bon coup, ca fait du bien de craquer quand meme

n°218600
Profil sup​primé
Posté le 26-03-2009 à 17:38:13  
 

je pense aussi qu'il faut parler avec votre mari ! il va vous aider moralement comme matériellement quand le deuxième enfant sera là ! c'est vrai que cela fait du boulot, mais si vous aidez votre 1 er enfant à devenir autonome rapidement, vous verrez ca se passera bien ! tout ce que vous évoquez, poussette etc , ce n'est qu'une histoire d'organisation ! comment font les couples avec des grossesses multiples, ils y arrivent bien ! je les admire , car ca m'aurait aussi paru insurmontable ! mais quand on est devant l'obstacle,on n'a que deux solutions : avancer ou reculer ! reculer , pour vous , il me semble que vous le regretterez car même si sa venue est plus rapide que prévu, vous la souhaitiez cette grossesse , donc il ne reste que la deuxième solution : allez de l'avant !

par contre, attention après la naissance ! pas de troisième dans la foulée si vous n'êtes pas prêts !

et pour vous aider, dites vous que comme vous les aurez eu de bonne heure et rapprochés ,  vous allez être jeunes quand ils seront élevés et encore beaucoup de belles années devant vous pour profiter de la vie de couple !

bon courage !

 venus ds de lamour:2

n°218658
Profil sup​primé
Posté le 26-03-2009 à 19:23:18  
 

LEONIE A la base, ce bébé est désiré : c'est le plus important! Ca n'est pas un bébé surprise!
Par contre, en arrêtant la contraception, tu n'avais pas pris conscience qu'un bibou pourrait très vite s'installer dans ton p'tit nid douillet! :p  C'est là-dessus qu'il faut travailler et apprendre à accepter ;)
Les réflexions, tu en auras toujours : réponds aux gens!! Ce ne sont pas eux qui élèvent tes enfants et qui ont le privilège de vivre de merveilleux moments! love:{} Demande-leur s'ils sont jaloux! :p
Fais-toi confiance... apprends à accepter ta grossesse... laisse ton bidon s'arrondir.... revis les 9 mois que tu as vécu pour ta princesse ;)  Parle, parle, parle avec ton chéri... Dis-lui que tu auras besoin qu'il s'investisse + quand BB2 sera là etc...

signé une maman de 3 choux et 4 roses... en 14 ans... tous désirés!  love:{} Les 4 premiers sont nés en 3 ans et 10 mois : imagine-toi les réflexions que j'ai pu entendre!!
Mais très vite, j'ai su répondre, et rarement gentiement!! fou:{}

n°218672
marhurx
Posté le 26-03-2009 à 19:37:59  profil
 

Bonjour !
A bien vous lire et vous relire , ce qui vous dérange le plus dans cette deuxième grossesse , c'est qu'elle était voulue , oui , MAIS QUAND VOUS , VOUS LE VOULIEZ !
Ne venez pas parler des difficultés en tous genres , vous reconnaissez que votre mari gagne bien sa vie et donc à la limite vous pourrez encore vous faire aider
Non , ce qu'il y a en vous c'est un reste ( un énorme reste ) d'adolescente attardée , J'ai quand JE veux , comme JE veux et rien ne viendra perturber mon planing !
Et puisque ce n'est pas le moment de votre choix , allez hop ! une fausse couche arrangerait bien les choses sans devoir avouer au mari qu'on n'en veut pas de ce bébé là , ce qui donnerait quand même une moins bonne image de vous
Revenez parmi les adultes responsables , quand on décide à deux et dans l'amour de donner la vie , on la prend quand elle vient avec un énorme merci à mère nature pour ce cadeau !
Ma fille n'aura jamais elle de bébé , qu'elle le veuille ou non !
J'espère qu'elle ne vous lira pas ....

n°218693
LEONIE590
Posté le 26-03-2009 à 20:02:09  profil
 

marhurx a écrit :

Bonjour !
A bien vous lire et vous relire , ce qui vous dérange le plus dans cette deuxième grossesse , c'est qu'elle était voulue , oui , MAIS QUAND VOUS , VOUS LE VOULIEZ !
Ne venez pas parler des difficultés en tous genres , vous reconnaissez que votre mari gagne bien sa vie et donc à la limite vous pourrez encore vous faire aider
Non , ce qu'il y a en vous c'est un reste ( un énorme reste ) d'adolescente attardée , J'ai quand JE veux , comme JE veux et rien ne viendra perturber mon planing !
Et puisque ce n'est pas le moment de votre choix , allez hop ! une fausse couche arrangerait bien les choses sans devoir avouer au mari qu'on n'en veut pas de ce bébé là , ce qui donnerait quand même une moins bonne image de vous
Revenez parmi les adultes responsables , quand on décide à deux et dans l'amour de donner la vie , on la prend quand elle vient avec un énorme merci à mère nature pour ce cadeau !
Ma fille n'aura jamais elle de bébé , qu'elle le veuille ou non !
J'espère qu'elle ne vous lira pas ....



Non je ne suis pas une adolescente attardée, je pense etre assez mature pour une jeune femme de mon age.
Je ne veux pas ce bébé uniquement pour qu'il ou elle rentre dans un planning prévu.
Je tiens juste à preciser que pour notre petite puce la nature nous a fait attendre plus de dix huit pour nous donner le bonheur d'entendre son petit coeur battre.
Nous avons toujours eu le projet d'avoir deux enfants assez rapprochés ou du moins avec pas trop d'années d'écart pour mieux m'exprimer.
Donc en décembre 2008 nous avons décider d'arreter les contraceptifs car mon gynécologue qui m'a suivi pour ma premiere grossesse m'avait assurer que j'avais quasiment aucune chance de tomber enceinte naturellement.
Nous nous sommes donc dit qu'il valait mieux laisser la nature faire son chemin avant d'entamer la PMA (procréation médicalement assistée) on c tout simplement dit que sans contraceptif le corps se preparerait en douceur au parcours pma.
Alors d'apprendre a peine deux semaines apres que j'etais enceinte a ete un choc pour moi car je ne m'y attendais pas du tout meme si ce bebe est plus que desiré.
Et non ce n'est pas un caprice de vouloir prevoir sa venue, c'est juste une forme de maturité de vouloir son arrivée dans de bonnes conditions. Vous parlez qu'avec notre situation je peux me faire aider, ce n'est pas d'aide que j'ai besoin c'est juste de conseil car je ne veux pas ressentir d'angoisse pendant toute ma grossesse si elle doit se poursuivre.
Vous avez l'air de me reprocher pour votre fille, je n'y suis pour rien, je me doute qu'elle doit traverser une épreuve difficile mais il ne faut pas faire l'amalgame si je suis venue ici c'est pour trouver des conseils et du soutien et non pour me faire juger.

Léonie

n°218694
Profil sup​primé
Posté le 26-03-2009 à 20:06:41  
 

:??: MARHURX mais pourquoi tout de suite devenir agressive??
De quel droit vous permettez-vous de juger LEONIE "d'adolescente attardée" alors qu'elle est venue demander de l'aide sur le forum?? et non pas de l'agression!!
Vous ne l'aidez absolument en écrivant un tel message! Insulter n'a jamais aidé!!
Il est bien triste que votre fille ne pourra jamais avoir de bébé ... mais je ne vois pas le rapport avec le cas de LEONIE!!  sarcastic:{}

n°218787
LEONIE590
Posté le 27-03-2009 à 00:31:00  profil
 

Mon mari rentre de déplacement dimanche dans la journée.

Je pense mettre notre puce chez ses grands parents histoire d etre tranquille a deux pour pouvoir en discuter meme si je dois bien avouer que j'apprehende sa reaction

J'ai peur qu'il ne comprenne pas mes sentiments et qu'il s'arrete juste sur les mots

Je ne sais pas trop commencer lancer le sujet, c'est pas facile, surtout que je sais qu'il se rejouit de ce bébé, mais je crois surtout qu'il ne réalise pas le chamboulement que ca va etre

Lui est toujours accaparé par son travail, toujours en deplacement, soit a l'etranger, soit en france mais toujours loin de la maison, quand notre puce est née elle avait tout juste 5 jours qu'il est parti pour un mois en deplacement donc cote soutien je sais que je ne peux pas compter sur lui, je ne lui reproche pas car si il travaille c'est pour nous, notre famille, notre niveau de vie et je ne le blame pas, mais parfois je me laisse rever a l'homme qui rentre tous les soirs, qui donne le bain aux enfants, un repas en famille, enfin bref je reve

Et moi j'ai peur d'etre debordée, d'etre jugée (comme certains ou certaines l'ont deja fait sur le forum) qu'on se dise que je fais des enfants pour les aides sociales (dont je precise nous n'avons pas de droit car nous depassons le plafond) peur de devoir me justifier quand à l'amour qui a decider de donner la vie

Enfin bref, je culpabilise bcp car pour ma puce quand j'ai su que j'etais enceinte, ca a ete la revelation pour moi, je me suis projetter avec ce bebe, preparer son arrivée comme on prepare le plus bel evenement de sa vie, j'etais tres attentive a mon corps, alors que pour la seconde grossesse quand j'ai fait le test de grossesse ca ne m'a rien fait, j'ai vu le resultat, j'ai pris mes clefs de voiture et je suis parti faire les courses comme si de rien n'etait, je n'en parle jamais, n'arrive pas a me projeter avec ce bebe, n'arrive meme pas a admettre que je suis enceinte, je parle toujours de ma grossesse au passé (je precise que ma belle soeur est enceinte donc nous comparons nos grossesses)

Je pense en parler au gynécologue que je vois début avril, il me connait bien, mais j'ai quand meme peur qu'il me juge, car si je lui parle de mes pensées actuelles, au fil de la grossesse il pourrait venir a se dire que je ne ferais pas une bonne mere et prendre des mesures necessaires (je sais pas si il en aurait le droit) et de toutes facons si je veux en parler au gynéco il faut que j'en parle a mon mari avant car il a prevu de venir avec moi au rdv car il y a une echo de prevu et comme pour la premiere grossesse il ne raterait pour rien au monde les rdv avec son bebe

J'en viens a me demander si je ne devrais pas en parler a quelqu'un car je ne voudrais pas que ca se repercute sur les sentiments que j'aurais à l'égard de ce bebe apres la naissance, mais j'ai peur qu'on me juge inapte a m'occuper de ma fille et qu'on me la prenne

Vous pensez que c'est possible?

n°218836
KYRA11
Posté le 27-03-2009 à 08:26:57  profil
 

hello:{} Leonie,prends du temps pour ta reflexion personnelle,il n y a que toi pour savoir si tu peux assumer deux enfants en bas age d autant que t es souvent seule avec ta fille de part le travail de ton mari.Moi, j en ai trois des enfants,je suis comblee mais je te le cache pas c est pas facile tous les jours (ex:mes 2 derniers sont malades en meme temps cette semaine);je te rassure il y a beaucoup d avantages quand 2 enfants sont rapproches.Concernant tes idees noires,elles sont legitimes mais prends la bonne decision dans un sens comme dans l autre ,tu pourrais le regretter.On m a toujours dit q une decision prise par le coeur etait une  bonne decision,mais personne est apte malgre les convictions de chacune d entre nous de te donner ce que tu attends ;LA DECISION C EST A TOI DE LA PRENDRE.Mais si toutefois,tu decidais de le garder,apparemment tu as certains moyens financiers a ta disposition,tu peux te faire aider en engageant une nounou qui sera la pour toi et tes 2enfants.Il y a tellement de solutions de nos jours,selon nos besoins on peut appeler quelqu un de qualifie pour s occuper de nos bambins un moment pour nous permettre de nous ressourcer.KYRA11

n°218872
KYRA11
Posté le 27-03-2009 à 08:47:40  profil
 

hello:{} Leonie les questions que tu te poses sont saines et sensees,c est justement parce que tu les poses que je suis persuadee que t esceraines une maman geniale.Si certaines meres,avait un peu de ton bon sens;certaines d enfants negliges ou battus sous le couvert d excuses bidons pour la plupart.C est pour ca,que je te remercie d exprimer tes sentiments,tes doutes ici tu donnes l exemple a certaines qui reagissent trop tard.Moi je te conseille de reflechir seule car c est toi qui vas gerer sur le long terme ton choix et d en parler a ton mari,il devrait te comprendre si cette aventure te parait encore insurmontable.Et tu verras,la decision tu l as prendras naturellement apres l echo (il n y a rien de plus concret que ca)Je ne te juges pas mais t as une vie qui prend forme dans ton ventre n est ce le plus beau cadeau de la vie!Sur ce,j aimerais avoir de tes nouvelles car tu m as touchee meme en prive.KYRA11

n°218885
coony21
Posté le 27-03-2009 à 09:29:19  profil
 

LEONIE590 a écrit :




Non je ne travaille pas, c'est un choix que nous avons fait a deux, car mon mari gagne tres bien sa vie et il s'absente souvent à l'étranger du coup je profite de passer tout mon temps avec ma puce.
J'ai du mal pour l'instant à voir le bon cote des choses, car la premiere chose qui vient a l'esprit quand je dis que je suis enceinte, on me demande si c un accident et ca j'ai plus de mal a l'accepter car je sens bien qu'on nous juge d'avoir deux enfant aussi proche,
J'ai du mal a accepter ce bebe qui etait desiré, aimé et prévu mais pas aussi vite, la nature a choisi a ma place et je pense que j'ai du mal a l'accepter pour ca
J'ai rdv pour la premiere echo dans 10 jours je pense qu entendre son coeur me fera realiser cette grossesse inatendu
Je sais bien qu'il ne faut pas prendre en compte les remarques des autres mais dans des moments de doute on ne retient souvent que les remarques blessantes
En tout cas merci pour ton message ca m'a fait du bien de le lire et ca m'a fait pleurer un bon coup, ca fait du bien de craquer quand meme







personne ne te juge et certainement pas pour sa nous on en a 3 de 3,2,1ans et je vois les gens ki regarde mais moi jmen fiche sa me fait meme rire les gens sont stupide ou desfois impressionné car élevé des enfant rapprocher pour certain c'est pas évident mais si toi tu le souhaite sois heureuse et fou toi des gens le plus important c'est ton couple et tes enfant e reste c'est de la pipinelle! courage  hello:{}

n°218919
elodie8830​0
Posté le 27-03-2009 à 10:32:40  profil
 

Bonjour!

J'ai 2 enfants de 2 ans d'écart! C'est plus que vous mais ça reste difficile... Pourtant, aujourd'hui, qu'est ce que je suis contente d'avoir 2 enfants aussi rapprochés!! je voulais aussi arrêter ma pillule en pensant que le 2ème arriverait quelques mois après mais je suis aussi tombée enceinte de suite...

Votre bébé est un bébé d'amour, vous l'avez voulu, il est là un peu trop tôt mais c'est pas bien grave.

Vous verriez mes enfants s'amuser, c'est que du bonheur, ils rigolent, ils font tout le temps les fous! Franchement, je regrette rien même si les 1ers mois ont été très durs, ben oui, la 1ère étaient pas très autonome mais y a des astuces, vous verrez que vous vous y ferez vite! On trouve des solutions à tout pour pouvoir gérer les 2 enfants! Personnellement, mes 2 enfants ont pris le bain toujours ensemble, depuis les 15 jours de mon fils, comme ça, ça va beaucoup plus vite, j'ai appris à ma 1ère à être autonome, se laver et se sécher seule... y a plein de choses comme ça....

Parlez en avec votre mari mais je suis sûre que si vous perdiez ce bébé ou que vous avorteriez, vous seriez très malheureuse et votre couple serait très destabilisé...

bonne journée!!!

n°218920
elodie8830​0
Posté le 27-03-2009 à 10:36:21  profil
 

Ah oui, j'oubliais, pour le fait d'être jugé, oui, on va vous juger mais le regard des autres, qu'est qu'on s'en fiche quand on est heureux... Dites aux autres que ce n'est pas un accident, on a le droit de vouloir un enfant quand on veut... On gère notre vie comme on veut quand même!!!!

 hello:{}

n°218985
goldorak30
Posté le 27-03-2009 à 12:34:25  profil
 

LEONIE590 a écrit :

Mon mari rentre de déplacement dimanche dans la journée.

Je pense mettre notre puce chez ses grands parents histoire d etre tranquille a deux pour pouvoir en discuter meme si je dois bien avouer que j'apprehende sa reaction

J'ai peur qu'il ne comprenne pas mes sentiments et qu'il s'arrete juste sur les mots

Je ne sais pas trop commencer lancer le sujet, c'est pas facile, surtout que je sais qu'il se rejouit de ce bébé, mais je crois surtout qu'il ne réalise pas le chamboulement que ca va etre

Lui est toujours accaparé par son travail, toujours en deplacement, soit a l'etranger, soit en france mais toujours loin de la maison, quand notre puce est née elle avait tout juste 5 jours qu'il est parti pour un mois en deplacement donc cote soutien je sais que je ne peux pas compter sur lui, je ne lui reproche pas car si il travaille c'est pour nous, notre famille, notre niveau de vie et je ne le blame pas, mais parfois je me laisse rever a l'homme qui rentre tous les soirs, qui donne le bain aux enfants, un repas en famille, enfin bref je reve



BONJOUR
Et moi j'ai peur d'etre debordée, d'etre jugée (comme certains ou certaines l'ont deja fait sur le forum) qu'on se dise que je fais des enfants pour les aides sociales (dont je precise nous n'avons pas de droit car nous depassons le plafond) peur de devoir me justifier quand à l'amour qui a decider de donner la vie

Enfin bref, je culpabilise bcp car pour ma puce quand j'ai su que j'etais enceinte, ca a ete la revelation pour moi, je me suis projetter avec ce bebe, preparer son arrivée comme on prepare le plus bel evenement de sa vie, j'etais tres attentive a mon corps, alors que pour la seconde grossesse quand j'ai fait le test de grossesse ca ne m'a rien fait, j'ai vu le resultat, j'ai pris mes clefs de voiture et je suis parti faire les courses comme si de rien n'etait, je n'en parle jamais, n'arrive pas a me projeter avec ce bebe, n'arrive meme pas a admettre que je suis enceinte, je parle toujours de ma grossesse au passé (je precise que ma belle soeur est enceinte donc nous comparons nos grossesses)

Je pense en parler au gynécologue que je vois début avril, il me connait bien, mais j'ai quand meme peur qu'il me juge, car si je lui parle de mes pensées actuelles, au fil de la grossesse il pourrait venir a se dire que je ne ferais pas une bonne mere et prendre des mesures necessaires (je sais pas si il en aurait le droit) et de toutes facons si je veux en parler au gynéco il faut que j'en parle a mon mari avant car il a prevu de venir avec moi au rdv car il y a une echo de prevu et comme pour la premiere grossesse il ne raterait pour rien au monde les rdv avec son bebe

J'en viens a me demander si je ne devrais pas en parler a quelqu'un car je ne voudrais pas que ca se repercute sur les sentiments que j'aurais à l'égard de ce bebe apres la naissance, mais j'ai peur qu'on me juge inapte a m'occuper de ma fille et qu'on me la prenne

Vous pensez que c'est possible?




Bonjour Léonie
je viens de lire ton post et sincérement je ne comprend pas pourquoi tu doute a ce point?
Tu sais ce bébé toit et ton mari le voulez alors meme s"il n y a que 17mois d ecart je ne pense pas que c'est ça qui devrait te "bloquer"
Ne penses tu pas qu'il vaut mieux 17mois que 7 ou 8ans(c'est mon cas)
Je ne dis pas que ce sera facile certes mais rien n 'est insurmontable comme le dis si bien Elodie..
Ce bébé a été voulu ce n est pas un "accident" alors si moi j etais a ta place(en plus tu as la chance de ne pas travailler puisque ton mari gagne bien sa vie)je garderai ce petit etre qui pousse ds ton jolie petit ventre...mais c'est mon avis.........(je precise que j ai deja avortée 2 fois)
En plus ton mari est ravie et meme s il n est pas la "souvent" a cause de son travail(on ne peu pas etre au four et au moulin)il  peu te "soulager" le wk et profiter au max du peit dernier(ou dernier!)
Voilà Leonie ce que je voulais te dire............maintenant" la" decision ne tiens qu'a toi et personne ne te jugera sur le fait d'avoir un enfant rapproché (ceux qui le font ne meritent meme pas qu'on les ecoute!!)
Et encore juste un truc :et si apres cet avortement pour X et Y raison tu ne pouvais plus en avoir?? Comment réagiras tu??
Je te souhaite de prendre la meilleure decision pour vous 3
Cordialement..

n°219030
LEONIE590
Posté le 27-03-2009 à 13:35:09  profil
 

Merci pour tous vos messages ça m'encourage d'une part a engager le dialogue avec mon mari apres tout il peut et se doit de comprendre mes inquietudes.

Il vient de m'annoncer par telephone ce matin (décalage horaire il est à l'autre bout du monde Chine) que finalement il rentrait dimanche de deplacement et qu'il repartait le 06/04 en Chine (jour de l'echo) je sais pas pourquoi mais ca m'a fait du bien qu'il me dise qu'il ne viendrait pas, je me sens plus sereine d'aborder le sujet avec mon gynéco et de passer l'echo (je n'arrive pas a me l expliquer mais bon c comme ca)

Ce matin j'ai deposer ma fille chez la nounou j avais envie d'etre un peu seule et de pouvoir me ballader tranquillement pour reflechir et vos messages mon bcp aider car maintenant je reste certaines que l'avortement n'est pas la solution à mes soucy

J'ai ete voir une amie avec qui j'ai pu en parler en toute franchise et mon seul gros soucy c'est que passer le choc d'apprendre que j'etais enceinte aussi vite pour l'instant je n'ai pas de sentiments vis a vis de ce bebe alors que pour ma puce a la seconde ou g su que j'etais enceinte je l'ai aimé de suite

Et j'ai peur que ce mauvais depart ne soit finalement que le debut de mes problemes

J'ai peur de ne pas reussir a l'aimer car pour l'instant je ne ressens rien

Apres etre passer chez mon amie j'ai ete dans un magasin de puericulture et j'ai pris des bodys naissance histoire que ce bebe devienne concret a mes yeux, ca m'a fait plaisir de les acheter mais sans plus

n°219063
elodie8830​0
Posté le 27-03-2009 à 13:57:17  profil
 

Quand tu vas le voir à l'écho avec son petit coeur battre, à mon avis, tu ne pourras plus résister... C'est dur de mettre une image sur un petit bébé qui est en train de grandir dans le ventre...
Votre fille, vous l'avez attendu longtemps, c'était normal ce sentiment que vous avez eu dès que vous avez appris votre grossesse...
une 2ème grossesse est très différente mais au fil des mois, vous allez apprendre à aimer ce petit être! Surtout quand il va bouger et quand vous allez pouvoir "jouer" avec lui... Et puis, n'oubliez pas que votre 1ère va pouvoir aussi voir votre ventre s'arrondir et le toucher pour sentir son petit frère ou petite soeur bouger...

Bonne discussion avec votre mari!

bon week end!

n°219184
isab1803
Posté le 27-03-2009 à 15:59:10  profil
 

LEONIE590 a écrit :

Bonjour

Je me présente j'ai 25 ans, je suis mariée, je suis aussi maman d'une adorable petite puce de 9 mois.
Avec mon mari nous avons mis plus de dix huit mois pour concevoir notre princesse.

Nous avons décidé récement d'arreter les contraceptifs dans le but d'avoir un deuxieme enfant car nous souhaitions au maximum deux ans d'écart entre les enfants.

A ma grande surprise je suis tombée enceinte le mois d'arret du contraceptif d'un coup les enfants auront 17 mois d'écarts et je ne me sens pas prete du tout que ce soit du point de vue organisation (poussette double, deuxieme chambre bébé...) que du point de vue psychologique.

J'avais imaginé que cette grossesse mettrait autant de temps à venir que pour notre fille du coup je suis destabilisée et ne sais plus quoi penser.

Je n'arrive pas a me projeter avec deux enfants, parle toujours de moi comme etant pas enceinte, je pense faire un blocage a ce niveau la.

Le souci est que mon mari est fou de joie et l'a deja annoncé a tout le monde et du coup moi je n'arrive pas à lui dire que je ne me sens pas prete et redoute l'arrivée de ce bebe. J'en viens meme a penser qu'une fausse couche arrangerait tout.

Si quelqu'un peut m'aider car je suis prise de court avec le temps légal pour un ivg.

Merci d'avance


bonjour, il faudrait quand même savoir ce que vous voulez, vous arrêter la pillule pour avoir un autre enfant et quand vous tombez enceinte vous n'en voulez plus parce que soit disant que ça va être trop dur, mais ça vous le saviez avant. la vie d'un enfant ne se joue pas à la roulette russe et on n'arrête pas la pillule comme ça parce que tout le monde sait que ça peut prendre plus ou moins de temps pour être enceinte, c'était le risque, alors maintenant gardez le et aimez le de tout ton coeur, ne soyez pas égoïste.

n°219227
olivia1250
Posté le 27-03-2009 à 16:47:02  profil
 

LEONIE590 a écrit :

Merci pour tous vos messages ça m'encourage d'une part a engager le dialogue avec mon mari apres tout il peut et se doit de comprendre mes inquietudes.

Il vient de m'annoncer par telephone ce matin (décalage horaire il est à l'autre bout du monde Chine) que finalement il rentrait dimanche de deplacement et qu'il repartait le 06/04 en Chine (jour de l'echo) je sais pas pourquoi mais ca m'a fait du bien qu'il me dise qu'il ne viendrait pas, je me sens plus sereine d'aborder le sujet avec mon gynéco et de passer l'echo (je n'arrive pas a me l expliquer mais bon c comme ca)

Ce matin j'ai deposer ma fille chez la nounou j avais envie d'etre un peu seule et de pouvoir me ballader tranquillement pour reflechir et vos messages mon bcp aider car maintenant je reste certaines que l'avortement n'est pas la solution à mes soucy

J'ai ete voir une amie avec qui j'ai pu en parler en toute franchise et mon seul gros soucy c'est que passer le choc d'apprendre que j'etais enceinte aussi vite pour l'instant je n'ai pas de sentiments vis a vis de ce bebe alors que pour ma puce a la seconde ou g su que j'etais enceinte je l'ai aimé de suite

Et j'ai peur que ce mauvais depart ne soit finalement que le debut de mes problemes

J'ai peur de ne pas reussir a l'aimer car pour l'instant je ne ressens rien

Apres etre passer chez mon amie j'ai ete dans un magasin de puericulture et j'ai pris des bodys naissance histoire que ce bebe devienne concret a mes yeux, ca m'a fait plaisir de les acheter mais sans plus


En gros, tu aimes tellement ta fille, et ce bébé que tu n'attendais pas de suite te " dérange ", tu te demandes si tu vas l'aimer autant que la 1ere ? Tu te sens coupable et tout se mélange ? ZEN ! Tu verras, ça va aller ! Quand tu l'auras dans tes bras, toutes tes angoisses s'envoleront ....

n°219253
Anna280
Posté le 27-03-2009 à 17:14:56  profil
 

LEONIE590 a écrit :

Merci pour tous vos messages ça m'encourage d'une part a engager le dialogue avec mon mari apres tout il peut et se doit de comprendre mes inquietudes.

Il vient de m'annoncer par telephone ce matin (décalage horaire il est à l'autre bout du monde Chine) que finalement il rentrait dimanche de deplacement et qu'il repartait le 06/04 en Chine (jour de l'echo) je sais pas pourquoi mais ca m'a fait du bien qu'il me dise qu'il ne viendrait pas, je me sens plus sereine d'aborder le sujet avec mon gynéco et de passer l'echo (je n'arrive pas a me l expliquer mais bon c comme ca)

Ce matin j'ai deposer ma fille chez la nounou j avais envie d'etre un peu seule et de pouvoir me ballader tranquillement pour reflechir et vos messages mon bcp aider car maintenant je reste certaines que l'avortement n'est pas la solution à mes soucy

J'ai ete voir une amie avec qui j'ai pu en parler en toute franchise et mon seul gros soucy c'est que passer le choc d'apprendre que j'etais enceinte aussi vite pour l'instant je n'ai pas de sentiments vis a vis de ce bebe alors que pour ma puce a la seconde ou g su que j'etais enceinte je l'ai aimé de suite


Je dois vous avouer que ça me fait mal au coeur quand je lis tout ça mais bon je vous souhaite du courage dans votre décision même si je ne comprends pas trop où est le problème car lorsqu'on arrête la pillule on sait qu'on peut tomber enceinte rapidement même si ça n'a pas été le cas pour votre 1er bébé. De plus, vous avez la chance de ne pas travailler et de pouvoir vous occuper de vos enfants, vous n'avez donc apparemment pas de soucis d'organisation ni financier, de plus, apparemment, vous avez également une nounou pour vous libérer un peu de temps...vous vouliez un autre enfant avec moins de 2 ans d'écart avec votre fille ça fera 17 mois et alors c'est important les 7 mois de plus ? l'essentiel n'est-il pas que cette fois vous n'ayez pas eu de soucis pour avoir ce bébé et l'angoisse d'attendre de tomber enceinte comme pour votre 1er bébé ?
Je ne veux pas vous juger loin de là mais essayez de positiver plutôt que de rester dans le négatif...

Je vous souhaite beaucoup de bonheur

Et j'ai peur que ce mauvais depart ne soit finalement que le debut de mes problemes

J'ai peur de ne pas reussir a l'aimer car pour l'instant je ne ressens rien

Apres etre passer chez mon amie j'ai ete dans un magasin de puericulture et j'ai pris des bodys naissance histoire que ce bebe devienne concret a mes yeux, ca m'a fait plaisir de les acheter mais sans plus

n°219298
Anna280
Posté le 27-03-2009 à 18:07:58  profil
 

oupss il y a eu un mélange !!! désolée

Je disais :

Je dois vous avouer que ça me fait mal au coeur quand je lis tout ça mais bon je vous souhaite du courage dans votre décision même si je ne comprends pas trop où est le problème car lorsqu'on arrête la pillule on sait qu'on peut tomber enceinte rapidement même si ça n'a pas été le cas pour votre 1er bébé. De plus, vous avez la chance de ne pas travailler et de pouvoir vous occuper de vos enfants, vous n'avez donc apparemment pas de soucis d'organisation ni financier, de plus, apparemment, vous avez également une nounou pour vous libérer un peu de temps...vous vouliez un autre enfant avec moins de 2 ans d'écart avec votre fille ça fera 17 mois et alors c'est important les 7 mois de plus ? l'essentiel n'est-il pas que cette fois vous n'ayez pas eu de soucis pour avoir ce bébé et l'angoisse d'attendre de tomber enceinte comme pour votre 1er bébé ?
Je ne veux pas vous juger loin de là mais essayez de positiver plutôt que de rester dans le négatif...
 
Je vous souhaite beaucoup de bonheur

n°219307
teyss1
Posté le 27-03-2009 à 18:22:27  profil
 

je suis issue d'une famille de 6 enfants en moins de 7 ans

et il n'y avait pas les conditions de vie qu'actuellement (machine à laver, couches jetables,  salle de bains.....)

ma mère assumait seule les enfants.....


je trouve ridicule de ne pas vouloir cet enfant parce qu'on l'avait prévu pour dans 2 ans !!


heureusement que la nature se charge de certaines choses


sans contraception, il faut assumer ce qui arrive ; peu importent les quand dira-t'on !!

n°219317
Profil sup​primé
Posté le 27-03-2009 à 18:42:59  
 

LEONIE Vu tout ce que tu as dit déjà sur cette seconde grossesse, vu que ton mari est hyper content de cette seconde grossesse aussi... je pense que sincèrement tu te remettrais plus difficilement d'une I.V.G. que de la poursuite de la grossesse! ;)
Il ne faut pas oublier que ce bébé a été désiré, à la base ;)
Il faut savoir aussi qu'il est sain de dire au personnel de la P.M.I. par exemple, ou à son médecin généraliste, qu'on se trouve dépassée et qu'on éprouve le besoin d'être aidée. ;)  Ainsi, la présence d'une aide ménagère par ex, les premiers mois, pourrait t'aider à faire la transition le temps que tes puces grandissent un peu ;)
On est là pour te soutenir LEONIE : tiens bon! love:{}

n°219446
LEONIE590
Posté le 27-03-2009 à 22:09:48  profil
 

Je souhaiterais juste repondre a certains messages assez durs a mon encontre concernant le fait de me plaindre d'etre enceinte alors que j'avais arreter ma pillule

Non je ne me plains pas je cherche juste des conseils et du soutien car oui j'ai arreté la pillule mais (je me repete) vu que mon gynéco m'avait bien dit en presence de mon mari que je ne pouvais pas tomber enceinte naturellement avec mes problemes de santé (rien de grave biensur) que finalement cette grossesse en cours etait biensur desirée mais pas attendue aussi vite

Si j'en parle sur ce forum c'est pour que d'autres personnes vivant la meme situation que moi ou ayant vecu la meme histoire me rassure car j'ai besoin de bcp de soutien

Si dans mon premier message j'ai parlé de fc ou ivg, je ne parlais pas de le faire mais j'exposais seulement mes idées noires du moment

Pour repondre a un message (g oublier le pseudo) concernant notre situation, le fait que j'ai deja une nounou et que je pourrais demander de l'aide, oui j'y pense serieusement et j'avoue que l'idée d'accueillir un bebe dans qqes mois avec ma puce qui commence a courir partout, qui exige (comme tous les bebes) une presence a la minute, j'ai peur d'etre debordé de devoir mettre un de mes enfants de cote pour m'occuper de l'autre, ce que je ne veux pas

Car ma puce a l'habitude que je sois presente, attentive a ses besoins, que je passe du temps la journée pour jouer avec elle, lui lire des livres, lui faire decouvrir des choses et apres la naissance j'ai peur de n'avoir plus de temps et de la delaisser

Mais bon je pense que c'est faisable mais j'avoue que ca me fait tres peur de la mettre de cote meme temporairement je ne voudrais pas qu'elle souffre de cette decision d'une grossesse aussi rapide

Sinon pour etre plus positive, mon mari rentre de Chine samedi soir, je vais donc le chercher a l'aeroport et nous passons le we tout les deux sur paris, j'ai deja reserver un hotel super romantique, un bon resto et apres on se fera surement un musée ou une sortie, je me suis arrangée avec mes bo parents qui vont garder ma puce du samedi au dimanche

Je pense que cette intimité me permettra d'aborder le sujet plus facilement, dans un lieu neutre, mais ce matin au telephone il m'a dit qu'il sentait que qqchose n'allait pas et qu'on en parlerai a son retour (finalement il me comprend peut etre plus que je ne le pense)

Bon je file preparer nos affaires pour ce petit we romantique qui j'espere apaisera mes craintes pour l'avenir

Un avenir que j'espere avec beaucoup de bonheur en famille avec nos enfants

Léonie

n°219469
Profil sup​primé
Posté le 28-03-2009 à 00:09:43  
 

LEONIE chouette ce week end en vue sol:{}

Citation:

Car ma puce a l'habitude que je sois presente, attentive a ses besoins, que je passe du temps la journée pour jouer avec elle, lui lire des livres, lui faire decouvrir des choses et apres la naissance j'ai peur de n'avoir plus de temps et de la delaisser
 
Mais bon je pense que c'est faisable mais j'avoue que ca me fait tres peur de la mettre de cote meme temporairement je ne voudrais pas qu'elle souffre de cette decision d'une grossesse aussi rapide


Si ta puce te sent zen après la naissance de son petit frère ou sa petite soeur, alors elle sera zen aussi. Ca va de paire en général ;) Tu verras aussi que très vite, tu pourras lire par ex un livre aux DEUX enfants. Dés 8-9 mois, l'enfant ne comprend pas tout mais est très attentif quand il sent qu'on s'adresse à lui ;) Puis tu verras aussi que très vite tes deux enfants seront complices, joueront ensemble...

n°219520
Profil sup​primé
Posté le 28-03-2009 à 10:35:39  
 

Bon courage !  il reste évident que al meilleure chose dans l'immédiat c'est le dialogue avec votre mari ! faites lui part de vos craintes et appréhensions ! chaque grossesse est unique et on les vit diféremment ! vous étiez tellement pleine de la première et tellement seule avec votre fille ( déplacements de votre mari ) que vous pensez qu'il n'y a pas de place pour le 2 ème , mais c'est faux ! quand votre mri rentre de déplacement, vous devez bien passer moins de temps avec votre fille ( jeux etc ..... ) ! le tout est une histoire d'organisation ! pendant le que bébé dormira vous vous occuperez de votre grande et vous la ferez participer ! elle peut ( avec vous à côté ) prendre le bébé sur les genoux et lui donner un peu di biberon ! vous serez à 3 et vous verrez ce sera merveilleux ! votre mari ne peut il aménager son travail autrement ? pour être plus présent ?

parlez, parlez avant de prendre une décision ! faites vous aider par un médecin si vous en sentez le besoin ! mais je suis certaine que vos sentiments vont changer ! et ca va aller ! on ne peut vous enlever votre fille pour cette simple raison ! il n'y a que le cas ou vous la délaisseriez ce qui m'étonnerait beaucoup !

courage et bon WE ! tenez nous au courant !

 venus ds de lamour:2

n°219521
kolba
Posté le 28-03-2009 à 10:46:51  profil
 

Ma mère avait toujours désiré une famille très nombreuse et nous sommes neuf, pourtant elle disait qu'à chaque début de grossesse elle s'était sentie mal et avait envie de rejeter ce nouvel intrus mais que tout passait vite et que la joie venait ensuite, elle disait que c'tait parce qu'elle ne sentait dans son corps que les inconvénients mais dès que l'enfant bougeait elle le voyait comme un nouvel enfant et qu'elle l'aimait déjà. Je reprends ses propos parce que moi j'ai trois enfants et je ne souvienspas avoir eu de doute.
Depuis, bien des spécialistes ont décrit ces moments difficiles de début de grossesse où fatigue et bouleversements hormonaux peuvent conduire à cet état proche de la déprime... malheureusement ils coïncident avec les délais légaux d'IVG.

Franchement les raisons que tu évoques ne semblent guère insurmontables et tu risques de regretter un acte douloureux si peu motivé. As-tu lu les posts de celles qui ont avorté et ont tant de mal à s'en remettre?

Allez courage! Choisis la vie!

n°219746
sev54120
Posté le 28-03-2009 à 23:03:51  profil
 

bonsoir

moi j'ai eu un peti garcon y a 5 mois et ma fille n'a que 19 mois et j'en suis heureuse, j'ai eu du mal pendant 3 mois mais maintenant c'est que du bonheur.

Pense pas negativement car bebe le ressent, j'ai eu un bouleversement dans ma vie pendant la grossesse et c'est pour cela que m'ont bebe crier tout le temps, mais maintenant tout est rentré dans l'ordre.

Bisous et courage tout va s'arranger surtout quant tu va le sentir bouger.

n°219747
sev54120
Posté le 28-03-2009 à 23:06:48  profil
 

bonsoir

moi j'ai eu un peti garcon y a 5 mois et ma fille n'a que 19 mois et j'en suis heureuse, j'ai eu du mal pendant 3 mois mais maintenant c'est que du bonheur.

Pense pas negativement car bebe le ressent, j'ai eu un bouleversement dans ma vie pendant la grossesse et c'est pour cela que m'ont bebe crier tout le temps, mais maintenant tout est rentré dans l'ordre.

Bisous et courage tout va s'arranger surtout quant tu va le sentir bouger.

n°219798
stephanied​13
Posté le 29-03-2009 à 05:08:00  profil
 

courage

n°219860
nacrette
Posté le 29-03-2009 à 13:44:33  profil
 

Coucou Léonie,

J'ai lu ton post avec beaucoup d'intérêt parce que ton mari et toi vous désiriez un deuxième enfant, mais pas si rapproché par rapport à ta puce. Ton gynécologue connaissant ton parcous gynécologique t'a conseillée d'arrêter de prendre un contraceptif, car il se doutait que très certainement tu ne serais pas enceinte aussi rapidement que cela. Dame Nature en a voulu autrement, et tu as été enceinte très rapidement. Aujourd'hui, tu te poses des questions ce qui est normal parce que tu as peur comme tu dis "de mettre" de côté ton premier enfant, pour plus t'occuper de ton bibou. Tu es déjà une maman avec l'instinct maternel alors ne t'inquiètes pas tu seras à la hauteur et en plus si tu parles avec ton mari, tu verras qu'il trouvera des solutions. Certes il part souvent en déplacements, et je pense que tu crains de te retrouver un peu perdue avec tes deux bambins à élever pendant son absence à l'étranger. Ce que tu peux faire, c'est vue que vous avez comme tu l'as dit une aisance financière, pourquoi ne pas embaucher une jeune fille au pair ? Tu ferais une jeune fille heureuse de travailler pour toi, et cela te soulagerait dans tes longues journées avec tes bibous. Mais adresses toi si tu souhaites prendre une jeune fille au pair à une agence sérieuse, pour ne pas tromber sur n'importe qui. Ce que je peux aussi te conseiller de faire c'est de prendre un rendez-vous à la PMI avec la puéricultrice de ton secteur, et tu lui exposes tes craintes, tu sais elles sont là pour aider les jeunes mamans. Elle saura trouver les mots pour te rassurer et te mettre en confiance. En tout cas, il faut que tu te dises que cette grossesse est un don du ciel et qu'il faut absolument que tu là poursuives, en enlevant de ta tête toutes tes idées "noires" d'IVG ou de fausse-couche naturelle. Je vais te dire pourquoi je me permet de te dire cela, c'est parce que malheureusement pour moi en 2005, après un parcours en PMA (heureusement j'ai déjà un grand garçon de bientôt 20 ans), et à la suite d'une infertilité (j'ai les trompes bouchées), il n'y avait plus aucun espoir que je sois enceinte (d'après ma gynécologue). Puis j'ai décidé d'aller voir avec mon mari un magnétiseur, et bien le miracle est tombé et j'ai été enceinte, mais ce fut de courte durée car à 8 semaines de grossesses, lors de l'échographie mon mari et moi avons découvert la triste fatalité, c'est que le coeur de notre bibou avait cessé de battre. Notre bibou était mort, certes à 8 semaines ce n'est qu'un embryon mais c'est un être vivant. Mon mari et moi avons été accablés de douleur le soir après notre visite à l'hôpital pour faire cette échographie, et nous étions tous les deux sur le canapé en larmes. Je n'ai jamais vu un homme pleuré autant et rien que d'y penser, j'en suis toute retournée. Ensuite j'ai dû subir une IVG thérapeutique car j'avais une tâche dans l'utérus que ma gynéco voulait biopser pour éliminer une tumeur cancéreuse, donc elle en a profité pour évacuer les débris embryonnaires. Aujourd'hui, j'ai 51 ans et jamais mon mari n'aura d'enfant naturel puisque mon fils n'est pas son fils biologique, bien qu'il l'ait reconnu et que mon fils porte son nom depuis notre mariage. Pour essayer d'être en paix avec moi-même et surtout de comprendre, comme je suis catholique j'ai décidé d'aller voir l'aumonier de l'hôpital avant mon IVG thérapeutique. C'était une femme et je suis allée là voir deux fois, pour parler avec elle, et la deuxième fois nous sommes allés dans la petite chapelle faire brûler un cierge pour notre petit ange qui était parti (je suis en pleurs) et j'ai ramené le cierge chez moi et je l'ai fait brûler toute la nuit. Je voulais te faire part de cela pour te faire comprendre qu'hélas la vie n'est pas facile et chacun a ses peines et ses joies, et que toi et ton mari vous avez la joie de savoir que bientôt tu vas encore donner la vie. Alors si tu es croyante (quelque soit ta religion) pourquoi n'essayes tu pas d'en parler comme je l'ai fait, cela pourra énormément t'aider. Une chose est certaine c'est que d'avoir décider de confier ta puce à tes beaux-parents ce week-end pour pouvoir te retrouver en amoureux avec ton mari et discuter de ce que tu ressens est très bien et tu as eu raison. Je reste convaincue que ton mari saura être à ton écoute et que tout se passera bien pour toi. Alors dès que tu ressens un doute et que tu te sens un peu perdue par rapport à la naissance de ton bibou, penses très fort à moi et à ce que nous avons enduré avec mon mari. Je te fais de gros bisous d'encouragement, et si tu as besoin de réconfort je passe souvent sur le forum.
Cathy.

n°222285
Yellowsubm​arine18
Posté le 01-04-2009 à 10:01:11  profil
 

Bonjour,je viens de lire et je tenais à t'encourager . Tu as raison, il faut en parler mais je pense que si tu as besoin de nos avis, c'est que dans ton for intérieur, tu culpabilises par rapport au bébé, alors imagine si tu décidais d'avorter! J'en parle en connaissance de cause, à 19 ans, j'ai avorté poussé par famille et 21 ans plus tard j'y pense toujours! D'autant que j'ai mis 16 ans avant d'etre à nouveau enceinte, je suis passée par la pma et bizarrement après des tentatives infructueuses, je suis tombée enceinte sans aucune aide médicale à 35 ans. Ma fille, je l'ai aimée dès que j'ai su et figure toi que maintenant, j'ai un petit garçon de 2 mois. La deuxième grossesse n'a pas été la meme malgré 3 ans et demi d'écart. J'avais l'impression d'aimer moins ce bébé. Pourtant dès que je l'ai vu, j'ai ressenti autant d'amour que pour sa soeur. Comme quoi...Et tu sais, c'est aussi beaucoup de travail presque 4 ans d'écart, s'il n'y a plus les couches pour la première, elle demande énormément d'attention! Mais, c'est génial, une fraterie, nous passons des moments supers! Surtout, réfléchis bien et bon courage. hello:{}

n°222315
france820
Posté le 01-04-2009 à 11:19:46  profil
 

A Léonie

J'ai deux enfants qui ont 17mois d'écart : c'est génial !
Souvent on les prend pour des jumeaux.
Ils ont les memes centre d'intérets, les memes copains, se pretent les fringues et parlent le meme language.
C'est vrai que les deux premières années sont un peu hard, mais un enfant ça se fait à deux et ça s'élève à deux !
Meme si ton mari est souvent parti pour son travail, il lui suffit de compenser quand il est la.
Imagine si tu fait une IVG et que à ton grand malheur tu ne puisses plus en avoir pour raison médicale, tu t'en voudras toute ta vie. Il faut savoir profiter du présent tu ne sais pas ce que l'avenir te réserve !!!!!
En plus, tu dis que ton mari est fou de joie : imagine les conséquences que ton choix pourrait faire à ton couple..........
Mon conseil : réfléchies bien avant de prendre ta décision.
Amitiés et bon courage.

n°222343
gabie31
Posté le 01-04-2009 à 11:50:46  profil
 

Je viens de lire ton post, et même si je suppose que depuis le 1er message, tes décisions ont  dû évolué, je voulais te dire qu'il m'est un peu arrivé la même chose.J'ai 4 enfants, et au 4eme, j'avais arrêté les contraceptifs en imaginant tomber enceinte quelques mois plus tard.Mais ça a pris plus rapidement que prévu, je n'étais pas encore prête.J'ai appris à 2 mois de grossesse que j'étais enceinte, et qu'en plus c'était des triplés (j'ai déjà raconté mon histoire compliquée dans des posts ...).J'ai eu un choc de savoir que j'étais enceinte, et qu'en plus ils étaient trois, et un plus gros choc lorsque j'ai appris qu'un seul survivrait. (IMG sur 2 bébé, 1 bb vivant).Aujourd'hui tout va bien, nous avons un rayon de soleil à la maison.Les 1er médecins qui m'ont suivi voulaient que j'arrête la grossesse plutôt que de risquer d'avoir des problèmes, ce que j'ai failli faire, mais je suis tomber ensuite sur un gyneco formidable, qui m'a bien suivi, et remontée quand il le fallait.
C'est arrivé un peu tôt, mais à la base on le voulait ce bébé, donc on a continué, et mis toutes les chances de notre coté pour avoir un beau bb.
Je pense que si tu veut faire une ivg, c'est ton droit, mais dis toi que ça peut mettre ton couple, et peut être ton moral en péril, tu auras toujours ça sur la conscience, et peut être ne te le pardonneras-tu pas ??
Tu sais, pour ma part, l'img était quasi obligatoire, et en plus on ne se voyait pas assumer 6 enfants, avec peut-être de gros soucis de santé, je ne regrette pas mon choix, car 1 bébé est né, il est merveilleux, mais cela ne m'empêche pas de penser lorsque je vois des jumeaux ou des triplés, que j'aurais dû les avoir avec moi ces petits bouts, après tout, ils n'avaient rien demandé eux.
Pense à toi, et à ta vie après (avec ou sans bébé), quel choix sera le plus judicieux (en ton fort intérieur), pour que tu sois vraiment heureuse ... Réfléchis bien.
Bon courage, et tiens nous au courant.

n°222344
Profil sup​primé
Posté le 01-04-2009 à 12:16:08  
 

Bonjour LEONIE  !

Peux tu nous dire si ce WE s'est bien passé et si tu as pu en parler à ton mari ! et qu'elle est votre décision dans ce cas !

merci de nous donner de tes nouvelles !


 venus ds de lamour:2

n°222894
LEONIE590
Posté le 02-04-2009 à 00:32:36  profil
 

Bonsoir,

Dans un premier temps je tenais sincerement à remercier toutes les personnes qui ont pris le temps de m'ecrire un message pour me conseiller.

Ce week end passé à deux nous a fait beaucoup de bien et m'a fait beaucoup de bien.

A ma grande surprise avant que j'ai eu le temps et trouver le moment que je jugeais idéal pour aborder le sujet, c'est lui qui m'a prise de court en me disant qu'il sentait bien que quelque chose me tracassait depuis l'annonce de cette grossesse. Qu'il sentait bien que je ne me projettait pas dans cette grossesse comme pour notre puce (je ne voulais pas l'annoncer à la famille).

Nous avons donc beaucoup parler de mes craintes d'avoir des enfants rapprochés, du regard des gens et apres une bonne discussion, je me suis sentie vraiment apaisée.

Je ne vais pas vous dire que nous avons trouvé la solution miracle mais rien que le fait d'avoir parler longuement de mes angoisses concernant l'arrivée de ce bébé m'a fait beaucoup de bien.

Mon mari va essayer de partir moins souvent à l'etranger et si il doit vraiment s'y rendre il essaiera d'y rester moins longtemps (il est deja parti plus d'un mois), nous avons aussi opter pour embaucher une personne à domicile quelque heures par semaines pour que j'ai un peu plus de temps pour moi et pour les enfants. Par contre je ne pourrais pas me resoudre a embaucher quelqu'un pour s'occuper de mes enfants car j'aurais trop l'impression d'etre une mere demissionaire donc nous prendrons quelqu'un pour l'entretien de la maison ca sera deja ca.

Mon mari m'a aussi fait part de ses sentiments vis a vis de l'arrivée de ce bebe pour la fin d'année, et lui reste à 200% entousiathe, car il se voit deja avec ses deux enfants à faire les fous.

Et nous sommes donc tomber d'accord sur le fait que rien n'est insurmontable et que nous nous en sortirons si nous y croyons.

Je voulais juste preciser que lorsque mon mari est à la maison il m'aide beaucoup, autant du menage que de notre puce, donc il compense aussi son absence.

Voila que vous dire de plus,

Merci encore

Léonie

n°222927
Profil sup​primé
Posté le 02-04-2009 à 08:49:56  
 

et bien mais c'est super tout ca ! tu vois, un peu de dialogue et tout s'arrange !

tu as un mari qui t'aime  et qui est attentif ! ( il a vu que tu n'allais pas bien ! ) Tu as la chance de pouvoir financièrement te faire aider quand il n'est pas là ! ca ne compense pas son absence , mais ca va t'aider ! Tu sais , même si tu confiais de temps en temps tes enfants dans une halte garderie , ou autre système de garde, pour prendre du temps pour toi : shopping , sport, sorties avec des amies , tu ne serais pas pour autant une mère indigne ! Une femme, un mère, doit prendre de temps pour elle , il faut qu'elle aille bien pour que ses enfants aillent bien !

et pendant ta 2 ème grossesse, si tu te sens fatiguée par le premier bout de chou, il faut déjà que tu te fasses aider pour profiter aussi pleinement de cette grossesse car déjà dans ton ventre, ton enfant ressent tes émotions , bonnes ou mauvaises ! donc cool !!!!!!!!!

tu auras toujours des gens pour critiquer quoi qu'on fasse ! donc , fais comme tu le sens ! tu fais partie des privilégiées qui financièrement peuvent prendre de l'aide ! certaines femmes sont dans la même situation que toi et doivent reprendre le travail après la naissance du 2 ème ou 3 ème enfant ! et elles assument ! il n'y a donc aucune raison pour que tu n'y arrives pas ! prends simplement confiance en toi et profites !!!

bises !

 venus ds de lamour:2

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM Forum Toute Une Histoire » Les internautes ont la parole »

Enceinte de 6 semaines je n'ose pas dire à mon mari que je n'en veux p