France2.fr
Enseignants, parents, élèves ou étudiants, ce forum est là pour recueillir toutes vos idées, questions et témoignages concernant l'éducation.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » Education »

Historia 02.17 Enseigner l'Histoire Emmanuel de Waresquiel

 

Il y a 121 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Historia 02.17 Enseigner l'Histoire Emmanuel de Waresquiel

n°326030
Un institu​teur
Posté le 05-02-2017 à 07:08:53  profil
 

Enseigner l’histoire

 C’est un serpent de mer, une sorte de monstre du loch Ness qui ressurgit régulièrement à la surface des eaux troubles de l’Education nationale. Comment enseigner l’histoire à nos enfants ? La polémique est réapparue récemment quand François Fillon, lors de la primaire de la droite, a mis les pieds dans le plat : « Il faut en finir avec les complexes et les théories fumeuses qui ont déconstruit chez tant de jeunes le goût de vivre ensemble. […]Les programmes d’histoire aujourd’hui sont justement imposés par des idéologues qui veulent imposer leur vision à la société. » Je passe sur la vaste polémique qui s’est ensuivie.
On s’est engouffré dans la brèche, on est revenu pour la centième fois sur les nouveaux incontournables des programmes : les rapports chrétienté-islam, la traite des Noirs, la colonisation.
Je ne crois pas faire injure à un enfant de 8 ans en disant qu’il a besoin d’incarnation. Les rapports qu’il entretient au temps ne sont pas les mêmes que les nôtres. Le passé, comme la mort, lui est étrange, sinon étranger. L’histoire, pour lui, ce sont des histoires. Comment rendre ce qui n’est plus concret et tangible ? Comment entrer dans l’histoire ?

n°326035
Un institu​teur
Posté le 05-02-2017 à 21:47:28  profil
 

Je n’ai rien de particulier contre les inspecteurs généraux de l’Education nationale, mais enfin comment se fait-il qu’ils veuillent à toute force faire des enfants de CM1 et de CM2 des adultes comme eux, relativistes, adeptes inconditionnels de la pratique du doute ? C’est très bien d’exercer son esprit critique mais encore faut-il d’abord apprendre quelque chose, avoir des repères, une première grille de lecture qui, n’en déplaise à certains, ne peut être que chronologique. Cela s’appelle très bêtement l’apprentissage du temps. Lorsqu’un membre du Conseil supérieur des programmes, en l’occurrence M. Eric Favey, avec sa barbiche et ses lunettes en écaille, nous explique récemment et doctement qu’à 7-8 ans les faits n’ont déjà plus d’importance et qu’un enfant doit d’abord pouvoir développer ses capacités d’ « abstraction » et de « choix », c’est se foutre du monde. On cite Edgar Morin, on parle d’ « interrelation », d’ « interdisciplinarité ». J’ai l’oreille fine mais à aucun moment je n’ai entendu le mot « connaître ».

 D’aucuns traitent les inspecteurs généraux d’idéologues. Ce ne sont pas des idéologues, on s’en fiche d’ailleurs qu’ils soient de droite ou de gauche, ce sont des autistes, des égocentriques et des prétentieux, avec en prime cette manie qu’ils ont de vouloir obliger le passé à lécher les bottes du présent. A croire qu’ils ont absolument oublié qu’eux aussi ont été des enfants. Comme s’ils ne représentaient qu’eux-mêmes et cherchaient désespérément à asseoir leur propre légitimité d’éducateurs sur le dos de ceux qu’ils prétendent instruire et éduquer.
Il y a la méthode, mais il y a aussi les contenus. Je ne voudrais pas faire des généralités de mon expérience personnelle mais je me souviens d’avoir autrefois surpris ma fille, qui était alors en cinquième et n’est pas plus bête qu’une autre, en train de bachoter les empires du Mali au Moyen Âge (cycle : « connaissance de l’Afrique »). Très bien. Je lui avais demandé si elle savait qui étaient Clovis et les Capétiens ? Silence de mort. Bref, on a les déserts qu’on peut, mais cela commence à bien faire. Ce n’est pas forcément drôle, mais nous avons besoin de lieux, de dates, de noms.



n°326093
charlem2
Posté le 28-02-2017 à 15:11:16  profil
 

encore une fois vous avez en France d'excellents chercheurs en neurosciences qui apportent des réponses sur l'apprentissage de la lecture , des connaissances usw...
Pourquoi écoutez vous les délirants patascientifiques de l'éducation nationale.
rappelez vous 50 ans de méthode globale et autant de dyslexie acquise, expérimentale.
50 ans de déconstructivisme (si vous me permettez ce néologisme? en français)de l'éducation et au bout résultats dramatiques dans tous les domaines.
Quel drame de vouloir faire reconstruire le savoir accumulé dans les siècles en quelques années par un individu aussi intelligent soit-il?
Il faut évidemment une structure solide pour apprendre avec des enseignants dont on reconnait le talent et le savoir faire.
L'esprit critique ne peut s'exercer que face à des connaissances solidement acquises et comprises et si possible éclectique , pas sur du vide et de la seule intuition...et un savoir encyclopédique supposé inné en filigrane puisque l'élève ne pourra reconstruire lui même l'ensemble des connaissances : quelle erreur fondamentale et quel aveuglement...qui lui ne tolère pas l'esprit critique!
Faites comme dans les pays anglo-saxons créez des écoles libérées de l'influence des apparatchiks et autres gourous patascientifiques...

n°326108
charlem2
Posté le 03-03-2017 à 15:54:29  profil
 

et pardon pour mon français qui s'éloigne....visiblement.

Autre source de préoccupation : l'enseignement supérieur : qu'il soit sélectif ou non les étudiants se plaignent de plus en plus de népotisme et autre sélection par en vrac : les réseaux très présents dans le choix des "nominés" , les grandes écoles qui trustent les postes...usw
que reste-t'il à l'ascenseur social : une marginalisation évidente.
combien de "brelles" mises en place par les réseaux et qui vont stériliser une partie de l'enseignement et de la recherche, voir plus gravement dans certaines circonstances (médecine)
Bien sur le problème est mondial,
on aurait pu attendre de la France qu'elle donne l'exemple!


Aller à :
   FORUM France 2 » Education »

Historia 02.17 Enseigner l'Histoire Emmanuel de Waresquiel