France2.fr
Voir le site
Enseignants, parents, élèves ou étudiants, ce forum est là pour recueillir toutes vos idées, questions et témoignages concernant l'éducation.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
 

Il y a 90 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5
Page Suivante
Auteur Sujet :

Harvard!

n°215067
Steph30400
Posté le 10-02-2009 à 15:38:43  profil
 

Reprise du message précédent :

6behrit a écrit :



Je suis rentier, pas prof.

Cela peut provoquer quelque qui pro quo lors des manifestations contre le patronat, lorsque mes amis entrepreneurs négligeant mon droit d'insurgeant, s'obstinent à me reconnaître et à venir me serrer la main. Ces gens là sont capables de brouiller avec mes amis d'extrêmes gauche. Aucune pudeur.

(Pour les cadeaux, attendez d'avoir grossi un peu ...)

 folavoine:7




et d'ou vous vient votre fortune!!! de papa! et si c'est de lui comment la t il  gagner?
J'espère bien  grossir!! mais je n'arriverai jamais à me faire payer des voyages et autres réves que vous me promettez!!!

n°215076
6behrit
Où kelle est la Russie ?
Posté le 10-02-2009 à 17:10:53  profil
 

Steph30400 a écrit :




et d'ou vous vient votre fortune!!! de papa! et si c'est de lui comment la t il  gagner?
J'espère bien  grossir!! mais je n'arriverai jamais à me faire payer des voyages et autres réves que vous me promettez!!!




 pfff:{}  pfff:{}  pfff:{} La curiosité est un vilain défaut.

Je suis contre l'héritage également.  ange:{}


---------------
2009 : Grève Générale Européenne ? Mais France 2 n'a toujours pas progressé dans sa géographie orientale ! Et la riante Sibérie, alors, on ne la met pas sur la carte ???
n°215116
Steph30400
Posté le 10-02-2009 à 21:17:09  profil
 

Les Contes de Enguell a écrit :



6behrit a l'idée de l'entreprise que se fait l'extrême-gauche et vous-même l'idée des enseignants que se fait l'extrême-droite.
Le vide n'étant jamais absolu -car fait de paires "matière/anti-matière"- il ne participe pour autant pas à la majorité des événements du réel, comme les poissons volants ne sont pas la majorité du genre*

*Michel Audiard

Etant donné le nombre de rentes de situation en France métropolitaine et ultra-marine (le non-paiement de l'impôt en est une), et depuis André Bouton -pillé depuis par Thomas Piketti- et sa "fin des rentiers", l'espèce de rentier n'est prolongée que par la Française des Jeux d'une part et les titres honorifiques de Chanoine venant de l'argot du XVIIIème siècle de l'autre.
Mais enfin, être réduit, Chanoinesse, à susurrer ce genre de prière : "Je t'attends comme on attend la manne. Tu es ma came." ne fait pas envie, n'est-ce pas ?  :)




NON je ne suis pas d'extrme droite moi monsieur! et je me moque bien d'ou lui viennnent ces rentes, grand bien lui fasse!

n°215119
6behrit
Où kelle est la Russie ?
Posté le 10-02-2009 à 22:34:44  profil
 

Les Contes de Enguell a écrit :



6behrit a l'idée de l'entreprise que se fait l'extrême-gauche et vous-même l'idée des enseignants que se fait l'extrême-droite.
Le vide n'étant jamais absolu -car fait de paires "matière/anti-matière"- il ne participe pour autant pas à la majorité des événements du réel, comme les poissons volants ne sont pas la majorité du genre*

*Michel Audiard

Etant donné le nombre de rentes de situation en France métropolitaine et ultra-marine (le non-paiement de l'impôt en est une), et depuis André Bouton -pillé depuis par Thomas Piketti- et sa "fin des rentiers", l'espèce de rentier n'est prolongée que par la Française des Jeux d'une part et les titres honorifiques de Chanoine venant de l'argot du XVIIIème siècle de l'autre.
Mais enfin, être réduit, Chanoinesse, à susurrer ce genre de prière : "Je t'attends comme on attend la manne. Tu es ma came." ne fait pas envie, n'est-ce pas ?  :)




Et pourquoi donc voudriez-vous que je mente ? Je connais plus que bien l'entreprise de négoce de bois où un voyage en Amazonie a été offert par un fournisseur à ses plus gros clients ... Sans compter quelques amis du Medef qui pratiquent tout normalement les petits trucs que je cite et que chacun connait. Notre ami n'a peut-être pas encore la surface suffisante, mais il y appète, il y tend, sans peut-être même le savoir.

Une fois que je manifestais contre Seillère dans mon petit bourg, le bougre s'est défilé par derrière, mais un de mes vieux amis sort de la salle publique où les affameurs du peuple tenaient congrès local et ne voilà-t-il pas qu'il me  saute au cou ? Pendant quelques mois mes copains anarchistes ne m'ont plus salué et je sens bien encore que certains sont méfiants ...

Pour le punir, je l'ai mis à l'amende et il m'a invité au resto aux frais de sa société.

O tempora ! O mores !

 ange:{}  :D

 :D  ange:{}


---------------
2009 : Grève Générale Européenne ? Mais France 2 n'a toujours pas progressé dans sa géographie orientale ! Et la riante Sibérie, alors, on ne la met pas sur la carte ???
n°215130
hectorpade​r
Posté le 11-02-2009 à 06:48:17  profil
 

Steph30400 a écrit :



à 6h du mat je suis devant mon pc pour bosser, et j'y suis quasi toute la journée cela fait parti de mon boulot à moi! mais pas du tien, alors tu n'as pas répondu, comment fais tu????? de plus je n'y passe pas ma vie, c'était le seul moyen que j'avais de m'exprimer fasse à des profs enfermer dans leur bulle.



Boulot dont on ne sait toujours rien... En tous cas, ça ne doit pas être écrivain public.

Pour la réponse à 14 H 32, je vous ai répondu entre 2 paquets de copie. Et oui, c'est l'un des avantages outranciers de notre fonction : organiser son temps de travail comme on veut.

Je vous invite encore une fois à nous rejoindre, puisque dans le privé, vous, vous avez les compétences.

n°215133
Steph30400
Posté le 11-02-2009 à 08:12:01  profil
 

hectorpader a écrit :



Boulot dont on ne sait toujours rien... En tous cas, ça ne doit pas être écrivain public.

Pour la réponse à 14 H 32, je vous ai répondu entre 2 paquets de copie. Et oui, c'est l'un des avantages outranciers de notre fonction : organiser son temps de travail comme on veut.

Je vous invite encore une fois à nous rejoindre, puisque dans le privé, vous, vous avez les compétences.




Je ne me moque pas de vous, alors essayez d'en faire autant! et cela n'a rien d'outrancier! bref, je vais arreter de perdre mon temps sur ce forum, je cherchais à parler avec des profs, pour comprendre d'ou venait le probleme, et tout ce que vous faites, c'est des réponses à 2 francs, des pics! rien qui ne me fait comprendre pourquoi nons élèves ne savent ni lire ni écrire ni compter en sortant du primaire, pourquoi contre ces évaluations... j'ai compris par contre que vous travaillez trop, que vous n'avez pas plus de vacances que les autres, que vous n'êtes pas assez payé, que votre métier est le plus difficile de france... alors je vous la balle, si c'est si mauvais rejoignez nous dans le privé, vous aurez le plaisir de profiter des 35 h, d'un salaire de ministre, d'un emploi du temps libre...

n°215152
leuky
S2h
Posté le 11-02-2009 à 11:14:39  profil
 

Les Contes de Enguell a écrit :



6behrit a l'idée de l'entreprise que se fait l'extrême-gauche et vous-même l'idée des enseignants que se fait l'extrême-droite.
Le vide n'étant jamais absolu -car fait de paires "matière/anti-matière"- il ne participe pour autant pas à la majorité des événements du réel, comme les poissons volants ne sont pas la majorité du genre*

*Michel Audiard

Etant donné le nombre de rentes de situation en France métropolitaine et ultra-marine (le non-paiement de l'impôt en est une), et depuis André Bouton -pillé depuis par Thomas Piketti- et sa "fin des rentiers", l'espèce de rentier n'est prolongée que par la Française des Jeux d'une part et les titres honorifiques de Chanoine venant de l'argot du XVIIIème siècle de l'autre.
Mais enfin, être réduit, Chanoinesse, à susurrer ce genre de prière : "Je t'attends comme on attend la manne. Tu es ma came." ne fait pas envie, n'est-ce pas ?  :)



Avouez que vous l'enviez,
le chanoine ?!
Imaginez sa femme dans la fontaine de Trévi
mais le Saint-Pere est decu, ya pas tant de monde au Balcon

Ah Anita .. Anita ..
Si ca passe, je vous paie un pot

 leuky


---------------
LEÚKÍ « Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir. Que manque-t-il à ceux-là pour rester libres ? Quoi ? Le goût sublime de l'être » D'Enguell
n°215157
prof16
Posté le 11-02-2009 à 11:55:16  profil
 

Steph30400 a écrit :



Je ne me moque pas de vous, alors essayez d'en faire autant! et cela n'a rien d'outrancier! bref, je vais arreter de perdre mon temps sur ce forum, je cherchais à parler avec des profs, pour comprendre d'ou venait le probleme, et tout ce que vous faites, c'est des réponses à 2 francs, des pics! rien qui ne me fait comprendre pourquoi nons élèves ne savent ni lire ni écrire ni compter en sortant du primaire, pourquoi contre ces évaluations... j'ai compris par contre que vous travaillez trop, que vous n'avez pas plus de vacances que les autres, que vous n'êtes pas assez payé, que votre métier est le plus difficile de france... alors je vous la balle, si c'est si mauvais rejoignez nous dans le privé, vous aurez le plaisir de profiter des 35 h, d'un salaire de ministre, d'un emploi du temps libre...


Je ne suis pas prof dans le primaire, mais au lycée.
Il est inexact de dire que les élèves ne savent ni lire ni écrire ni compter en sortant du primaire - c'est une très très grosse exagération ! Des élèves sortent du primaire ainsi et ils poursuivent leurs études dans tout le secondaire - c'est sûrement cela le problème, mais cela ne correspond pas à la totalité des élèves.

Ces enseignements sont supposés être fondamentaux - les bases. De votre temps, ces enseignements étaient presque exclusifs à l'école primaire et basés sur des séries d'exercices. ( du moins fut-ce ainsi pour ma scolarité primaire, celle de mes frères, cousins, camarades etc ).
Il paraît qu'il ne faut plus faire cela.
Les élèves de primaire ont donc vu leurs emplois du temps changer -et d'autres enseignements ont apparu, qui, de fait, ont pris du temps sur les enseignements de base.
Et ils font bcp moins d'exercices supposés être 'répétitifs'. Du coup, ils parviennent mal à automatiser des savoirs 'simples' - mes élèves, au lycée, perdent encore bcp de temps à vérifier leur orthographe. Qd ils le perdent, ce temps, les fautes disparaissent. Mais peu 'perdent' ce temps-là. De fait, ces savoirs ne sont plus jugés 'impératifs' par l'EN - on le voit dans les consignes de correction du baccalauréat, qui viennent directement du ministère.

Le seul problème, à mon sens, des évaluations du ministère, c'est qu'elles permettent, comme toutes celles d'avant, de cacher la m. du chat, si vous me passez l'expression, avec des exercices qui permettent de ne pas pointer les problèmes des bases. J'ai vu ça pour les évaluations de 6°, qui permettaient simplement de tout continuer comme avant au niveau des programmes. J'imagine que ça doit être le même topo en primaire.
Je reste sur le bac, en français : un élève qui écrit 'globalement' correctement GAGNE entre 2 et 3 points sur sa copie ( que le sujet soit traité ou pas !!! - pour les copies de bac de français, un élève qui n'a rien compris au sujet, qui n'a pas essayé de le traiter, peut quand même obtenir jusqu'à 7 points. Ce qui est étonnant, je trouve. Il aura la moyenne s'il fait des paragraphes, très peu de fautes, s'il a cité un peu les textes, avec des guillemets et s'il a vaguement compris un petit truc. Pour une copie sérieuse qui traite vraiment le sujet, voyez les notes largement au-dessus de la moyenne.... ). Les enseignants sont tous priés de ne jamais sanctionner le français des copies - et le professeur de français est prié de positiver le français des copies, il est hors de question de le sanctionner.
Maintenant, soyez élève 20 secondes : si qqchose de pénible à apprendre n'est plus un danger pour vos notes, pourquoi vous fatiguer à l'apprendre ?
Je pense que c'est cela qui fait que les élèves actuels présentent si souvent des faiblesses dans ces bases. Ce qui ne signifie pas du tout qu'ils ne savent rien. Mais ils n'ont pas eu à maîtriser vraiment ces bases.
Ca, ce sont des choix ministériels et politiques. Ca dépasse largement le cadre des professeurs ( qui, dans l'ensemble, n'approuvent pas du tout ces choix. )

Quant aux problèmes de condition de métier, il me semble que la voie de la raison serait de laisser chacun faire son métier, avec ses inconvénients et ses avantages. Comme enseignante, la seule chose qui me dérange, c'est qu'on prétende m'expliquer mon métier et ses conditions, sans rien y connaître. C'est la même chose pour tous les métiers, je pense.

n°215174
NyaW
Posté le 11-02-2009 à 12:25:18  profil
 

Il faut aussi ajouter que les enfants ont du mal à fournir des efforts, certainement une conséquence de la transformation du mode de vie et de la société.
Les enfants sont très "zappeurs" et ont du mal à rester concentrés et à persevérer. Même dans les petites classes, on s'en aperçoit. Pas mal d'enfants ont du mal à rester assis sur une chaise, et beaucoup de parents me disent qu'ils ne l'exigent pas à la maison (le repas se passe à moitié debout).
Les enfants ont du mal à mémoriser, à se concentrer plus de quelques minutes, et à chercher à résoudre des problèmes. Les causes semblent multiples.
Les solutions doivent passer par des changements dans l'organisation de l'école mais aussi à l'extérieur de l'école.

n°215182
Steph30400
Posté le 11-02-2009 à 12:34:35  profil
 

Les Contes de Enguell a écrit :




Vous ne lisez point les fils de discussion appropriés.  sol:{}

• L'un

• Un autre

• Le dernier




alors pour l'un, pas de réponse pourquoi les élèves sortent du primaire sans savoir lire .... parce qu'on empeche les élèves de redoubler? j'ai 33 ans, et dans mes classes de primaire quasi aucun élève ne redoublait, ce qui me dérange c'est qu'à aucun moment dans ces forums, on ne laisse entendre que c'est peut etre aussi en parti la faute aux profs!

pour l'autre, nous passons au lycée que voulez vous faire de ces élèves, voulez vous les renvoyer au primaire?

et pour le dernier, je n'ai jamais nier la violence à l'école, donc je ne vois pas pourquoi vous me dites cela!

n°215183
Steph30400
Posté le 11-02-2009 à 12:41:46  profil
 

NyaW a écrit :

Il faut aussi ajouter que les enfants ont du mal à fournir des efforts, certainement une conséquence de la transformation du mode de vie et de la société.
Les enfants sont très "zappeurs" et ont du mal à rester concentrés et à persevérer. Même dans les petites classes, on s'en aperçoit. Pas mal d'enfants ont du mal à rester assis sur une chaise, et beaucoup de parents me disent qu'ils ne l'exigent pas à la maison (le repas se passe à moitié debout).
Les enfants ont du mal à mémoriser, à se concentrer plus de quelques minutes, et à chercher à résoudre des problèmes. Les causes semblent multiples.
Les solutions doivent passer par des changements dans l'organisation de l'école mais aussi à l'extérieur de l'école.




Je suis d'accord avec vous, il y a un gros problème d'éducation de la part des parents, beaucoup font de leurs enfants des rois!!! du coup pas étonnant que cela se ressente au sein de l'école.

n°215195
leuky
S2h
Posté le 11-02-2009 à 13:02:23  profil
 

Les Contes de Enguell a écrit :



Banco pour le pot !  lol:{}
Et très franchement, le look bruni-albenitz à pommettes botoxées n'es pas ma tasse de thé.
Je préfère le Black Russian.
Si ça passe.  hello:{}



Bingo, ca passe ! ( mais vous, je crois bien que vous êtes pistonné , non ?)
Pour les pots, faudra ouvrir une cagnotte et voir dans quel troquet on se retrouve .

Vu la fréquence des lobotomisations qui s'accélère , ici ou ailleurs, j'ai décidé d'envoyer en perso tous mes messages en copie au Préfet, au President du CG, au Maire, à l'IA, à l'IEN et aux petits directs intéressés.
Pas au PrésdeRép car c'est trop risqué, j'ai pas envie de me retrouver en garde à vue ( c'est surtout le T.R. pratiqué par des auxiliaires non médicaux qui me gène).

 leuky


---------------
LEÚKÍ « Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir. Que manque-t-il à ceux-là pour rester libres ? Quoi ? Le goût sublime de l'être » D'Enguell
n°215196
NyaW
Posté le 11-02-2009 à 13:25:03  profil
 

Citation:


pas de réponse pourquoi les élèves sortent du primaire sans savoir lire .... parce qu'on empeche les élèves de redoubler? j'ai 33 ans, et dans mes classes de primaire quasi aucun élève ne redoublait


Il faut se méfier de ses souvenirs, ils sont parfois sélectifs et trompeurs.  :)
Disons qu'un enfant de CP qui ne sait pas lire à la fin de l'année, et que l'on fait passer en CE1 (je rappelle que c'est fortement déconseillé de faire redoubler, et que ce sont les parents qui décident), aura de grandes chances d'être en grande difficulté toute sa vie. (Malheureusement)

Je m'explique : l'enfant qui ne saura pas lire ira en CE1 : plusieurs solutions peuvent être proposées à cet enfant.
Il fera un CE1 et tant pis, il ne comprendra rien. Solution que je n'ai jamais vu appliquée.
Il fera un CE1 mais aura une prise en charge spécifique en lecture, soit en classe par la maîtresse, soit par une prise en charge (RASED). L'enfant aura donc moins de temps consacré à l'apprentissage de la lecture qu'un CP ordinaire , et loupera pas mal des apprentissages CE1 en français..
Il fera un CE1 avec un décloisonnement dans une classe de CP systématiquement pour l'apprentissage de la lecture, donc bénéficiera du même temps d'apprentissage qu'un CP mais loupera tous les apprentissages CE1.
De toute façon pas le choix, il faut s'adapter au niveau de l'enfant, mais il faut aussi continuer à faire avancer les autres.

n°215214
ttoo
Posté le 11-02-2009 à 13:43:49  profil
 

NyaW a écrit :

Citation:


pas de réponse pourquoi les élèves sortent du primaire sans savoir lire .... parce qu'on empeche les élèves de redoubler? j'ai 33 ans, et dans mes classes de primaire quasi aucun élève ne redoublait


Il faut se méfier de ses souvenirs, ils sont parfois sélectifs et trompeurs.  :)
Disons qu'un enfant de CP qui ne sait pas lire à la fin de l'année, et que l'on fait passer en CE1 (je rappelle que c'est fortement déconseillé de faire redoubler, et que ce sont les parents qui décident), aura de grandes chances d'être en grande difficulté toute sa vie. (Malheureusement)

Je m'explique : l'enfant qui ne saura pas lire ira en CE1 : plusieurs solutions peuvent être proposées à cet enfant.
Il fera un CE1 et tant pis, il ne comprendra rien. Solution que je n'ai jamais vu appliquée.
Il fera un CE1 mais aura une prise en charge spécifique en lecture, soit en classe par la maîtresse, soit par une prise en charge (RASED). L'enfant aura donc moins de temps consacré à l'apprentissage de la lecture qu'un CP ordinaire , et loupera pas mal des apprentissages CE1 en français..
Il fera un CE1 avec un décloisonnement dans une classe de CP systématiquement pour l'apprentissage de la lecture, donc bénéficiera du même temps d'apprentissage qu'un CP mais loupera tous les apprentissages CE1.
De toute façon pas le choix, il faut s'adapter au niveau de l'enfant, mais il faut aussi continuer à faire avancer les autres.



C'est possible ?  ouch:{}

Avec quelle méthode ?  whistle:{}

n°215215
Steph30400
Posté le 11-02-2009 à 13:53:22  profil
 

NyaW a écrit :

Citation:


pas de réponse pourquoi les élèves sortent du primaire sans savoir lire .... parce qu'on empeche les élèves de redoubler? j'ai 33 ans, et dans mes classes de primaire quasi aucun élève ne redoublait


Il faut se méfier de ses souvenirs, ils sont parfois sélectifs et trompeurs.  :)
Disons qu'un enfant de CP qui ne sait pas lire à la fin de l'année, et que l'on fait passer en CE1 (je rappelle que c'est fortement déconseillé de faire redoubler, et que ce sont les parents qui décident), aura de grandes chances d'être en grande difficulté toute sa vie. (Malheureusement)

Je m'explique : l'enfant qui ne saura pas lire ira en CE1 : plusieurs solutions peuvent être proposées à cet enfant.
Il fera un CE1 et tant pis, il ne comprendra rien. Solution que je n'ai jamais vu appliquée.
Il fera un CE1 mais aura une prise en charge spécifique en lecture, soit en classe par la maîtresse, soit par une prise en charge (RASED). L'enfant aura donc moins de temps consacré à l'apprentissage de la lecture qu'un CP ordinaire , et loupera pas mal des apprentissages CE1 en français..
Il fera un CE1 avec un décloisonnement dans une classe de CP systématiquement pour l'apprentissage de la lecture, donc bénéficiera du même temps d'apprentissage qu'un CP mais loupera tous les apprentissages CE1.
De toute façon pas le choix, il faut s'adapter au niveau de l'enfant, mais il faut aussi continuer à faire avancer les autres.




C'est donc sur ce point que les enseignants devraient se battre, eux seuls devraient décider si l'enfant doit redoubler ou pas!
Je suis bien content que vous soyez sur ce forum, car j'avais l'impression de me retrouver dans ces repas de fonctionnaires (que j'ai eu l'occasion de cotoyer), où l'on peut placer un mot, ou tout est mauvais mais sans jamais donner des idées, des personnes qui ne restent qu'entre eux (dans leur bulle)... bref, je me doutais bien qu'il devait y avoir des gens censés, le problème (je pense) est que, comme partout d'ailleur, les mauvais gachent le travail des bons, c'est pour cela que l'idée d'écarter les mauvais me semble interessante.

n°215258
hectorpade​r
Posté le 11-02-2009 à 18:18:13  profil
 

Steph30400 a écrit :




Je ne me moque pas de vous, alors essayez d'en faire autant! et cela n'a rien d'outrancier! bref, je vais arreter de perdre mon temps sur ce forum, je cherchais à parler avec des profs, pour comprendre d'ou venait le probleme, et tout ce que vous faites, c'est des réponses à 2 francs, des pics! rien qui ne me fait comprendre pourquoi nons élèves ne savent ni lire ni écrire ni compter en sortant du primaire, pourquoi contre ces évaluations... j'ai compris par contre que vous travaillez trop, que vous n'avez pas plus de vacances que les autres, que vous n'êtes pas assez payé, que votre métier est le plus difficile de france... alors je vous la balle, si c'est si mauvais rejoignez nous dans le privé, vous aurez le plaisir de profiter des 35 h, d'un salaire de ministre, d'un emploi du temps libre...



Pauvre victime martyre qui souhaitait simplement discuter en commençant par insulter toute une profession. Mais bon, ce n'est déjà pas si mal que vous compreniez certaines choses.

Quant au privé, ne vous en faîtes pas (ou plutôt si, parcequ'avec le différentiel de niveau, ma concurrence va être rude), j'arrive ! Marre de me faire exploiter et insulter.

n°215275
Steph30400
Posté le 11-02-2009 à 21:04:55  profil
 

hectorpader a écrit :



Pauvre victime martyre qui souhaitait simplement discuter en commençant par insulter toute une profession. Mais bon, ce n'est déjà pas si mal que vous compreniez certaines choses.

Quant au privé, ne vous en faîtes pas (ou plutôt si, parcequ'avec le différentiel de niveau, ma concurrence va être rude), j'arrive ! Marre de me faire exploiter et insulter.




je n'ai jamais insulté la profession!

Bon courage pour le privé... je reviendrais de temps en temps pour écouter votre aventure... peut etre ouvrirez vous les yeux!

n°215276
Steph30400
Posté le 11-02-2009 à 21:06:18  profil
 

hectorpader a écrit :



Pauvre victime martyre qui souhaitait simplement discuter en commençant par insulter toute une profession. Mais bon, ce n'est déjà pas si mal que vous compreniez certaines choses.

Quant au privé, ne vous en faîtes pas (ou plutôt si, parcequ'avec le différentiel de niveau, ma concurrence va être rude), j'arrive ! Marre de me faire exploiter et insulter.




et de quel différenciel de niveau parlez vous, vous croyez plus fort les autres! alors venez dans le privé, avec votre niveau vous allez empoché le jackpot

 Page :   1  2  3  4  5
Page Suivante

Aller à :