France2.fr
Enseignants, parents, élèves ou étudiants, ce forum est là pour recueillir toutes vos idées, questions et témoignages concernant l'éducation.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
 

Il y a 70 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20
Page Suivante
Auteur Sujet :

Honte de la langue française?

n°326004
casquette3​4
Posté le 20-01-2017 à 09:29:14  profil
 

Reprise du message précédent :
singe...

une personne qui a besoin d'un travail doit faire un minimum d'effort... tout ne tombe pas du ciel...
en faisant cet effort... (et quel effort...) il prouve au moins un minimum de motivation... c'est la BASE... si un sol d'une maison n'est pas stable on y coule pas une dalle, si?
quelqu'un qui manque de motivation part déjà avec un sacré handicap...

les entreprises et les employés perdent un temps fou et aussi de l'argent à cause d'une orthographe qu'on ne peut pas maitriser.
faute a qui, plutôt?... certainement pas a l'orthographe. mais a ceux qui apprennent et a ceux qui font apprendre..
on va se faire suer a apprendre une 2eme langue alors qu'on ne sait même pas parler correctement le français et l’écrire??? non mais ou on va là...???


seront impossibles à changer
??? voila ou on en est... pfff:{} vraiment stupide comme réaction...
une "petite frappe" se fait attraper... on le remet en liberté... 3 jours après on le reprend.... et on le remet en liberté
ça marche pas.... donc on change...on le met en prison... et on le remet dehors... ça marche pas puisqu'il recommence... vs, vs le laissez encore dehors??? et vs cherchez autre chose???
y a pas un "petit manque" quelque part???
on a un gouvernement de M... qui change tout dans le mauvais sens.. aujourd'hui, on admet que les élèves ne savent plus ce qu'est un COD... une honte!!!

un prof qui manque pour des raisons idiotes devrait être viré pour faute
dans toutes les entreprises il y a des formations pour se mettre a niveau, les profs devraient faire la même chose
je vs le répète, les jeunes ne sont pas plus C... que hier.. sauf qu'ils ont trouvé plus simples ailleurs... maintenant ils ont tout les droits et on leur en laisse de plus en plus.. et ils en profitent.. a l'allure ou vont les choses d'ici quelques années toute discussion se fera avec une arme.. tellement plus simple et pas de perte de temps...

l'orthographe est accessible pour peu qu'on se bouge le C... on a accès a tout sur internet.. alors de qui se moque t'on?

n°326005
casquette3​4
Posté le 20-01-2017 à 09:10:36  profil
 

les élèves apprennent de moins en moins souvent ce qu'est le COD....

de pire en pire... pfff:{}

on fait quoi des accords du participe passé??? fou:{} fou:{}

n°326008
Les Contes​ de Enguel​l
Loquendi libertatem custodiam.
Posté le 21-01-2017 à 07:47:36  profil
 

casquette34 a écrit :


... maintenant ils ont tout les droits et on leur en laisse de plus en plus.. et ils en profitent.. a l'allure ou vont les choses d'ici quelques années toute discussion se fera avec une arme.. tellement plus simple et pas de perte de temps...



Moi, je veux bien discuter avec une arme, mais sont-elles en vente libre pour les adultes sans casier judiciaire ? sol:{}

 hello:{}


---------------
"Nous entendons par nation une société matériellement et moralement intégrée, à pouvoir central stable, permanent, à frontières déterminées, à relative unité morale, mentale et culturelle des habitants qui adhèrent consciemment à l'État et à ses lois."
n°326015
IPnonfix33
Posté le 28-01-2017 à 08:12:57  profil
 



Un an de blabla ! Bon anniversaire !

n°326021
singe
Posté le 02-02-2017 à 16:33:14  profil
 

Casquette, vous me semblez pas très compréhensif, mais impitoyable. Nous discutions le cas d'un jeune très intéressé par et doué pour la mécanique, mais qui se voit refusé par un garagiste pour le seul motif d'une orthographe pas très bien maitrisée. Et qu'est-ce que vous répondez?

une personne qui a besoin d'un travail doit faire un minimum d'effort... tout ne tombe pas du ciel...en faisant cet effort... (et quel effort...) il prouve au moins un minimum de motivation... c'est la BASE.
quelqu'un qui manque de motivation part déjà avec un sacré handicap...

Mais ce jeune est très motivé et ferait plus qu'un minimum d'effort pour devenir un excellent mécanicien. Il est refoulé uniquement parce qu'il n'est pas arrivé (comme 99,99% des Francophones, d'ailleurs) à apprendre toutes les règles absurdes et contradictoires de l'orthographe. Son futur travail serait la mécanique, pas la rédaction de lettres ou de mails! Quelle injustice! Quelle bêtise! Quel gâchis!

Si les entreprises et les employés perdent un temps fou et aussi beaucoup de l'argent, ce que vous ne niez plus heureusement, cela doit objectivement avoir quelque chose à voir avec la sur-complexité du système écrit, car (et cela est également un fait réel et objectif) 99,99% des Francophones n'arrivent pas à maitriser correctement l'écrit de leur langue maternelle, vous et moi inclus! Le travail le plus acharné n'y changerait rien, ce qui prouve encore une fois que le temps de travail nécessaire pour apprendre 'la science des ânes' est du temps perdu. Voilà, du temps perdu, de l'argent perdu et des chances perdues pour bien des jeunes.
Et imperturbablement vous demandez de l'effort, de l'effort et encore une fois de l'effort. Mais tout cet effort ne suffit pas pour maitriser quelque chose qui est impossible de maitriser!

Je répète que tout ce que vous évoquez sont des choses qui ne changeront plus ou extrêmement difficilement, donc dans des calendes grecques . En revanche, une réforme de l'orthographe comme je la prône pourrait remédier immédiatement aux désavantages de l'écriture actuelle et aux préjudices qu'elle cause !


---------------
Il è gran tan de revenir a la rèzon é de plasé l'instruksyon, l'étude, la réflèksyon o desu de l'opinyon, de la pasyon, de l'émosyon.
n°326071
singe
Posté le 22-02-2017 à 11:33:22  profil
 

Face à la catastrophe orthographique, une réforme devient de plus en plus urgente.


Citation:



"Ainsi le site www.ortograf.net enseigne-t-il une « norm altèrnativ » qui, sous l’impulsion du Québécois Mario Périard, repose sur un strict principe phonographique grâce auquel la notation des voyelles nasalisées (à l’aide des digrammes an/in/on/un) ne subit aucune variation : ni accent circonflexe ni consonnes muettes ne viennent altérer la stabilité de leur représentation. Les avantages de cette correspondance stable entre phonie et graphie sont considérables. Fini le stérile apprentissage des formes complexes que revêt l’écriture du seul et même son [ ε ˜] ! Finie l’inscription des morphogrammes grammaticaux indiquant la personne (“vinS” / “vinT”) ou le nombre (“vain-S”, “vin-S”) ! Finis les diacritiques stipulant pour l’œil un mode indicatif / subjonctif (“vint” / “vînt”) par ailleurs inaudible à l’oral ! Finis les importuns résidus étymologiques propres à marquer les relations entre termes d’un même champ dérivationnel (“vainC” / “vainQUeur”, “invinCible” et même “viCtoire”) ou à discriminer, sous un rapport logographique, telle unité homophone (“vinGT”) ! "


'Vain', 'vains', ' vainc' vin', 'vins', 'vint' 'vînt', 'vingt', toutes ces formes s'écrivent donc "vin" avec le code OrAl ( Or tograf Al tèrnativ). Le scripteur ne peut plus faire d'erreurs et le lecteur comprend aussitôt de quelle forme il s'agit à l'aide du contexte:

'Se fu-t an vin k'il vin chèrché sé vin boutèy de vin'.


---------------
Il è gran tan de revenir a la rèzon é de plasé l'instruksyon, l'étude, la réflèksyon o desu de l'opinyon, de la pasyon, de l'émosyon.
n°326121
singe
Posté le 06-03-2017 à 10:51:58  profil
 

L'orthographe est en grande partie le résultat du hasard et du caprices des hommes. La plupart de ses règles pourraient être autres - souvent meilleures.
Ce n'est absolument pas une preuve d'inintelligence que de faire des fautes, ni une preuve d'intelligence de ne pas en faire.
Les 'lettres fantaisistes' ajoutées surtout par les hommes de loi (XIIIe et XIVe siècles) inspirées d'étymologies latines plus ou moins fantaisistes et les nouveaux signes inventés par l'imprimerie un peu plus tard attribuent à la confusion ahurissantes de l'écriture de la "bonne bourgeoisie" sous Louis-Philippe qui est toujours en vigueur.

Aujourd'hui, en démocratie où tout le monde a besoin de savoir bien écrire et lire, une réforme en profondeur avec très peu de règles claires et sans équivoques semble être le seul moyen d'éviter l'actuelle catastrophe orthographique de ce répandre de plus en plus.


---------------
Il è gran tan de revenir a la rèzon é de plasé l'instruksyon, l'étude, la réflèksyon o desu de l'opinyon, de la pasyon, de l'émosyon.
n°326151
casquette3​4
Posté le 14-03-2017 à 12:23:42  profil
 

du caprices des hommes

et vs êtes l'exemple type du caprice.. pour un minimum de personnes qui ne font aucun effort pour l'apprendre


'Se fu-t an vin k'il vin chèrché sé vin boutèy de vin'.
très joli fou:{}

restez sur votre position, je reste sur la mienne... on n'avance plus ici... hello:{}

n°326159
singe
Posté le 16-03-2017 à 13:03:49  profil
 

casquette34 a écrit :


du caprices des hommes

et vs êtes l'exemple type du caprice.. pour un minimum de personnes qui ne font aucun effort pour l'apprendre


'Se fu-t an vin k'il vin chèrché sé vin boutèy de vin'.
très joli fou:{}

restez sur votre position, je reste sur la mienne... on n'avance plus ici... hello:{}


Tiens, vous êtes de retour! Toujours obnubilé par l'obsession de l'effort.

"Ce fut en vain qu'il vînt chercher ses vingt bouteilles de vin." ou "Se fu-t an vin k'il vin chèrché sé vin boutèy de vin"?

Laquelle des deux façons d'orthographier est la plus jolie? Apparemment, c'est une question de goût, et le goût change avec l'habitude. Dans un certain avenir, après une réforme profonde de l'orthographe, les gens, habitués à l'écriture nouvelle (comme celle en vert en haut), trouveront l'orthographe actuelle d'une extrême laideur. Et surtout ils se moqueront de la bêtise de séparer de manière absurde l'écrit de l'oral en écrivant les mots qui se prononcent tous de façon identique une fois "vain", une fois "vînt", une autre fois "vingt" et encore une autre fois "vin".

Il y a certainement des gens qui diront 'mais oui, chacune de ces écritures indique un sens différent'. Ce sont ceux qui n'ont toujours pas compris que c'est le contexte qui définit le sens des mots et qu'on n'a pas du tout besoin d'indiquer le sens par une écriture spéciale. En plus, il y a des exemples clairs dans l'orthographe actuelle. Prenons le mot "louable":
'Il a des intentions difficilement louables' - 'Il a des maisons difficilement louables'.
Comment est-ce que nous comprenons les deux sens différents de "louable"? Oui, seulement par le contexte que nous donne l'ensemble de la phrase, en l'occurrence les mots "intentions" dans la première phrase et "maisons" dans l'autre.

On peut donc sans peur écrire ce que nous prononçons 'vin' d'une seule manière pour tous les autres mots qui se prononcent de façon identique:
"Se fu-t an vin k'il vin chèrché sé vin boutèy de vin".
Et en effet, c'est joli! love:{} hello:{}


---------------
Il è gran tan de revenir a la rèzon é de plasé l'instruksyon, l'étude, la réflèksyon o desu de l'opinyon, de la pasyon, de l'émosyon.
n°326162
Carmody44
Posté le 15-03-2017 à 21:25:08  profil
 

Franchement, je suis instit et s'il était possible de simplifier l'orthographe, je signerais des deux pieds.

Je suis convaincu que l'orthographe est nécessaire mais je ne vois pas l'utilité de certaines règles de la langue française...Par exemple :
- pourquoi écrire le son [o] de 3 façons différentes : o, au, eau... ce serait tellement plus simple de l'écrire avec un O...
- il en est de même avec le son [k] qui s'écrit c (dans certains cas), k, q, qu...

Je trouve cela vraiment inutile. Cela n'empêche pas qu'il faut apprendre l'orthographe et les S qui indiquent le pluriel sont indispensable. On ne peut pas écrire : Lé bato son joli => mais plutôt Les batos sont jolis.
Les règles du pluriel sont importantes, tout comme celles d'accord. Mais les sons pourraient être simplifiés.

Un deuxième exemple :
- le pluriel : pourquoi avoir des règles et exceptions différentes en fonction des mots => hibouX !!!! Pourquoi ne pas mettre un S au pluriel à tous les mots...ce serait si simple et n'empêcherait pas d'avoir à comprendre les règles d'accord, mais ça simplifierait notre langue...

n°326167
casquette3​4
Posté le 17-03-2017 à 13:41:31  profil
 

sincèrement je serais curieux de connaitre votre age Carmody... car en un mot vous avez résumé votre position : "SIMPLE"

simple pour apprendre, ou simple a expliquer??
a vs entendre, les anciens doivent se retourner dans leur tombe...

sont indispensable(S) pour un instit c'est un comble...


Dans un certain avenir
a ben tiens... dans un certain avenir, votre réforme a 2 balles orientera notre belle langue a sa fin... nous aurons alors l'anglais, l'arabe, et le chinois.(ds le désordre). c'est ça votre avenir?? ben, c'est pas le mien..

n°326175
singe
Posté le 18-03-2017 à 17:06:36  profil
 

<
Bonjour Carmody44,

Je vous félicite parce qu'il semble que vous êtes une des rares exceptions parmi les instits d'aujourd'hui. En revanche, au début du XXe siècle, plus de 80 % de vos collègues se prononçaient pour une réforme profonde de l'orthographe.

Vous avez raison, pourquoi plusieurs façons d'écrire le son [o]? Et il y en a encore bien plus que vous n'avez pas mentionnées: des "ot" (pageot), "ots" (paletots), "ô" (tôt), "aud" (chaud), "aux", "eaux", "op" (trop), "os" (dos), etc.

Le son [k] connait plus de 10 (!) écritures différentes en français!

Tout à fait d'accord pour les "hibouS"

Vous avez pris la peine de réfléchir et d'essayer de trouver de multiples pièges de l'orthographe actuelle.
D'ailleurs, c'est pour cela que je n'ai pas compris pourquoi vous insistez sur l'écriture de la deuxième grammaire qui est complètement inutile, celle qui représente une strate artificielle parce qu'elle n'existe qu'à l'écrit.

Je prends deux exemples:

** le "s" du pluriel: il est superflu car on ne le prononce pas à l'oral et tout le monde comprend quand même.
"Lé bato son joli" reflète parfaitement l'oral. "Lé" et "son" sont des marqueurs plus que suffisants.
Expliquez moi, svp, pourquoi les S sont "indispensables". A mon avis, il sont toujours superflu quand il y a d'autres marqueurs qui indiquent qu'il s'agit d'un pluriel. Et dans 99,9999% des cas il y en a un ou même plusieurs comme pour "lé bato son ...".

** les accords: pourquoi les écrire quand on ne les prononce pas??
"Lé pom ke j'é achté ..." / "La kolèg ke tu a salué ...".
Expliquez moi, svp, pourquoi les accords sont "importants". En discutant avec des amis tout le monde se moquerait, et à juste titre de nous, si on disait "Les pommes (avec un S final), que j'ai vues (terminaison: ES) sont (avec un T à la fin), trop chères, (avec un S)".
Pourtant en écrivant, nous sommes obligés de faire exactement ces bêtises qui sont tout en haut sur la liste des erreurs, comme vous savez certainement.

Où est le problème? L'écriture française pourrait être si claire, sans équivoque, si vite accessible, à apprendre et à utiliser pour tout le monde, comme celle des Finlandais: 'Lé pom ke j'é vu son tro chèr'.

Au plaisir de vous relire.


---------------
Il è gran tan de revenir a la rèzon é de plasé l'instruksyon, l'étude, la réflèksyon o desu de l'opinyon, de la pasyon, de l'émosyon.
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20
Page Suivante

Aller à :