France2.fr
Enseignants, parents, élèves ou étudiants, ce forum est là pour recueillir toutes vos idées, questions et témoignages concernant l'éducation.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
 

Il y a 131 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  7  8  9  ..  93  94  95  96  97  98
Auteur Sujet :

Pourquoi promouvoir une méthode de lecture sans valeur pédagogique?

n°64104
lemondeale​nvers
Posté le 29-09-2006 à 01:21:14  profil
 

Reprise du message précédent :
"Si l’on enseigne les mouvements de la brasse sur un tabouret, il restera à l’élève à apprendre tout seul à nager, après s’être débarrassé du pseudo-savoir acquis sur le tabouret..."

La méthode alphabétique est une bouée pour qui apprend à nager.


"Si l’on enseigne la lecture à partir des syllabes, alors que celles-ci n’existent pas dans le français écrit,..."

To-ma-te, ça n'existe pas, ça n'existe pas...

n°64437
6behrit
Où kelle est la Russie ?
Posté le 30-09-2006 à 17:35:56  profil
 

la femme chocolat a écrit :

oh une tomate en rondelle :)

et paillasson, comment tu segmentes? :)



Paille à son ou chat lu mots.

n°64851
Profil sup​primé
Posté le 01-10-2006 à 22:30:00  
 

Pour en revenir au sujet :  
 
Pourquoi promouvoir (Robien, sos éducation, FN,...) une méthode de lecture (syllabique pure) sans valeur pédagogique (cf analyse de Charmeux et autres)?

n°64913
lemondeale​nvers
Posté le 02-10-2006 à 14:20:09  profil
 

" Pour en revenir au sujet :


Pourquoi promouvoir (Robien, sos éducation, FN,...) une méthode de lecture (syllabique pure) sans valeur pédagogique (cf analyse de Charmeux et autres)? "


Pas de maîtres à penser... merci bien... J'arrive à me faire ma propre opinion quand je vois ma fille et certains de ses petits copains/copines...

Mamie est une bonne référence (pourtant de gauche... tiens donc...) et les livres qu'avait mon père en CP, m'obligent à faire quelques constatations... J'y peut rien, je pense donc... Peux-être ne suis-je pas ? Sans parler de ma petite expérience personnelle d'ex élève de CP...


n°64940
VitosG
Posté le 02-10-2006 à 18:10:22  profil
 

Elduenloco, fais-tu réellement une différence entre : aller du simple au complexe et aller du facile au difficile ?  
Les notions de facile et de difficile semblent bien peu définissables pédagogiquement, non ?
Selon toi, le facile serait ce qui est familier dans la vie courante et le difficile serait ce qui est inhabituel ?
Ainsi, le familier créerait ou susciterait des apprentissages de fait et le non familier entraverait plus ou moins l'apprentissage ?
Ainsi, on apprendrait plus facilement les choses que l'on rencontre dans son milieu habituel et moins aisément les choses auxquelles on est totalement étranger.
Mais alors, dans quels cas la lecture est-elle une expérience familière pour un enfant ?
Est-ce pour les enfants dont les parents lisent beaucoup ?
La lecture s'apprendrait alors par une sortte d'osmose familiale ?
Il en est peut-être ainsi pour le goût de la lecturen, mais certainement pas pour l'apprentissage.
Et encore. Bien souvent, lorsque l'on cherche à inluencer un enfant à lire, on provoque souvent son aversion de la lecture...
Les processus d'apprentissage obéissent à des lois bien plus subtiles que ce que tu sembles indiquer.
Qu'en pense-tu ?

n°65077
JeanMa0
Posté le 03-10-2006 à 12:20:30  profil
 

Et si on lisait le rapport de l'ONL de novembre 2005 ?  On pourrait y trouver des pistes nouvelles pour aborder la lecture d'une autre manière genre pkémons.

A vous de lire et de voir.

A vous de chercher le site mais cela en vaut la peine pour réactualiser les connaissances à la lumière des découvertes scientifiques récentes... Bonne recherche!

n°65184
Profil sup​primé
Posté le 03-10-2006 à 22:09:54  
 

JeanMa0 a écrit :

Et si on lisait le rapport de l'ONL de novembre 2005 ?  On pourrait y trouver des pistes nouvelles pour aborder la lecture d'une autre manière genre pkémons.

A vous de lire et de voir.

A vous de chercher le site mais cela en vaut la peine pour réactualiser les connaissances à la lumière des découvertes scientifiques récentes... Bonne recherche!



les neurosciences, l'alibi robienesque pour cacher le libéralisme...

n°65200
gulu bis
Posté le 03-10-2006 à 22:37:28  profil
 

l'anti-libéralisme, l'alibi elduendeloqiesque pour cacher l'ignorance...

n°65246
CornesDaur​och
Posté le 04-10-2006 à 11:59:20  profil
 

ce "manuel" est décidément un concentré de tout ce qu'il ne faut plus faire en lecture !


---------------
le racisme est un délit
n°65313
Profil sup​primé
Posté le 04-10-2006 à 18:56:42  
 

CornesDauroch a écrit :

ce "manuel" est décidément un concentré de tout ce qu'il ne faut plus faire en lecture !



nous le savons tous :)
enfin... presque tous...  elduendeloco:8  

n°65550
Profil sup​primé
Posté le 05-10-2006 à 20:05:14  
 

la femme chocolat a écrit :

ce n'est qu'un des outils de plus pour casser le service public et le libéraliser  fou:{}



tu comprends vite quand on t'explique longtemps :)
oups, sorry :p
 lol:{}  

n°65553
RX
Posté le 05-10-2006 à 20:06:48  profil
 


Si ce n'est que vous êtes le double à qui, vous répondez.
Les fotes sont les mêmes. kaola:{}
 

n°65562
RX
Posté le 05-10-2006 à 20:13:33  profil
 
n°65567
RX
Posté le 05-10-2006 à 20:16:11  profil
 
n°65781
Profil sup​primé
Posté le 07-10-2006 à 00:04:33  
 

Citation:

LES MANUELS LES PLUS UTILISÉS par les enseignants de CP sont ceux qui combinent méthodes globale et syllabique. En tête, trois ouvrages publiés chez Hatier : Ribambelle est utilisé par 10 % d'entre eux, Ratus et ses amis par 8 %, Abracadalire par 7 %. Léo et Léa (Belin), fondé sur la méthode syllabique, est utilisé par seulement 2 % des enseignants interrogés.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226 ,36-819019@51-818336,0.html


2% de trop :)

 

n°65881
gulu bis
Posté le 07-10-2006 à 17:48:49  profil
 

la femme chocolat a écrit :

nimporte nawak  ! t'es instite toi? ça fait peur !  lol:{}  lol:{}  lol:{}


 

n°65945
Alex 114
Posté le 07-10-2006 à 23:36:08  profil
 

bon, une fois pour toute, c'est pénible de voir des personnes se la jouer à parler verlan : "nimporte nawak"

n'importe quoi = "port' n'in ouaq" et pas "n'importe nawak", qui ne correspond à rien..... ou alors, on peut dire "n'importe ouaq", (ouai, ça sonne assez nul", mais là le mélange des deux... on se croirait chez Arthur....

C'est pas personnel, mais c'est agaçant....  

n°65971
6behrit
Où kelle est la Russie ?
Posté le 08-10-2006 à 09:40:45  profil
 

Alex 114 a écrit :

bon, une fois pour toute, c'est pénible de voir des personnes se la jouer à parler verlan : "nimporte nawak"

n'importe quoi = "port' n'in ouaq" et pas "n'importe nawak", qui ne correspond à rien..... ou alors, on peut dire "n'importe ouaq", (ouai, ça sonne assez nul", mais là le mélange des deux... on se croirait chez Arthur....

C'est pas personnel, mais c'est agaçant....




Allez donc faire un tour en banlieue et vous verrez si les mômes (et les plus agés) ne disent pas n'importe nawak.

L'emmerdavant avec les donneurs de leçons c'est qu'ils croient qu'une langue ondoyante et riche, forcément irrégulière se doive d'être étouffé dans les mêmes carcans que la langue officielle, écouillée comme moine en cellule !

Si les argots deviennent réguliers, ils ne servent plus à rien.

Sur tout le mal qu'il faut penser de votre intervention, je vous renvoie à l'excellent ami du genre humain Frédéric Dard.

n°65974
Alex 114
Posté le 08-10-2006 à 09:56:58  profil
 

Citation:

Allez donc faire un tour en banlieue et vous verrez si les mômes (et les plus agés) ne disent pas n'importe nawak.


ha ouai, je suis où à votre avis, je suis né où ?

et c'est moi le donneur de leçon....

n°65998
6behrit
Où kelle est la Russie ?
Posté le 08-10-2006 à 10:54:45  profil
 

Alex 114 a écrit :

Citation:

Allez donc faire un tour en banlieue et vous verrez si les mômes (et les plus agés) ne disent pas n'importe nawak.


ha ouai, je suis où à votre avis, je suis né où ?

et c'est moi le donneur de leçon....




Et alors ne disent-ils pas port' nawak ou n'importe nawak plustôt que votre construction verlanesque régulière ?

Dans le RER de Villeneuve St Georges, en tout cas on l'entend. C'est peut-être une coutume locale, remarquez.

n°66073
Profil sup​primé
Posté le 08-10-2006 à 20:08:40  
 

ttoo a écrit :

je n'y peux  ;)

fatiguée lemonde, te fais pas 'suer' avec le L2D2, Hélas il n'y a rien à en tirer....
Il gagne ses sous avec les mauvaises méthodes .... RibamPÔbelle/abracaplouf/etcet c...
Il ne fera pas la promo des bonnes méthodes lol:{}



Personne n'est là pour faire la promo de méthodes de lecture, sauf toi, évidemment, et la secte des alphas :) (comme par hasard, que des méthodes syllabiques :))

n°66127
JeanMa0
Posté le 09-10-2006 à 09:46:12  profil
 

Non, tu donnes dans la caricature à partir de ce que tu CROIS connaître. Si tu avais assez de recul, d'intelligence et de culture, tu appellerais les choses correctement en faisant les distinctions élémentaires. Alors, au lieu de jouer au zorro de service et en taillant à tout va, je te conseille de t'informer valablement car à force, tu risques de n'être plus du tout crédible quant à tes compétences du moins dans ce domaine. Quand on mélange serviettes et torchons, on se soigne...

n°66193
Profil sup​primé
Posté le 09-10-2006 à 19:17:34  
 

JeanMa0 a écrit :

Non, tu donnes dans la caricature à partir de ce que tu CROIS connaître. Si tu avais assez de recul, d'intelligence et de culture, tu appellerais les choses correctement en faisant les distinctions élémentaires. Alors, au lieu de jouer au zorro de service et en taillant à tout va, je te conseille de t'informer valablement car à force, tu risques de n'être plus du tout crédible quant à tes compétences du moins dans ce domaine. Quand on mélange serviettes et torchons, on se soigne...



c'est terrible cette façon de pas assumer la syllabique :)

n°66194
Profil sup​primé
Posté le 09-10-2006 à 19:18:57  
 

JeanMa0 a écrit :

Non, tu donnes dans la caricature à partir de ce que tu CROIS connaître. Si tu avais assez de recul, d'intelligence et de culture, tu appellerais les choses correctement en faisant les distinctions élémentaires. Alors, au lieu de jouer au zorro de service et en taillant à tout va, je te conseille de t'informer valablement car à force, tu risques de n'être plus du tout crédible quant à tes compétences du moins dans ce domaine. Quand on mélange serviettes et torchons, on se soigne...



c'est terrible cette façon de pas assumer la syllabique :)

n°66283
Profil sup​primé
Posté le 09-10-2006 à 22:17:20  
 



il ose pas faire son coming out !  lol:{}  

n°66339
Alex 114
Posté le 10-10-2006 à 06:41:53  profil
 

6behrit a écrit :

Et alors ne disent-ils pas port' nawak ou n'importe nawak plustôt que votre construction verlanesque régulière ?

Dans le RER de Villeneuve St Georges, en tout cas on l'entend. C'est peut-être une coutume locale, remarquez.




Si si justement, c'est bien ce que je tachais de dire, mais je l'ai volontairement écrit autrement pour me faire comprendre.... peine perdue : je reprends donc : port'nawak et non pas  n'import nawak....(répétition) Ceux qui disent n'import nawak se plantent, point.

Mais bon, si c'est encore un sujet qui fera une interminable polémique comme vous les aimez, desolé, je donnais juste un avis... Vous avez effectivement le droit de parler comme vous voulez.

Je ne m'étendrai pas non plus sur votre expérience de la banlieue que vous "cotoyez" dans le RER, en me disant à moi d'aller faire un tour en banlieue...

 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  7  8  9  ..  93  94  95  96  97  98

Aller à :