France2.fr
Enseignants, parents, élèves ou étudiants, ce forum est là pour recueillir toutes vos idées, questions et témoignages concernant l'éducation.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » Education »

école privée refusant handicapé

 

Il y a 115 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

école privée refusant handicapé

n°323102
GLENAN29
Posté le 23-06-2015 à 11:13:16  profil
 

L'année dernière, mon fils, 6 ans, handicapé mental" léger" (mais ne présentant pas de troubles de comportement ) est entré dans une école primaire privée, en Bretagne (nous avons fait ce choix car c'était l'école la plus proche : en ce qui me concerne, et ma femme, nous avons suivi toute notre scolarité dans le public).
Tout s'est bien passé...jusqu'au moment des inscriptions pour le CP, pour l'année prochaine.
La directrice nous a dit que nous devrions trouver une AVS (assistante de vie scolaire).
Nous avons fait la demande à l'inspection académique...qui nous a répondu que NI L'ECOLE, NI LE DIOCESE (direction du privé) N'AVAIT TRANSMIS DE DOSSIER à ce sujet, ce qu'ils auraient dû faire...
Après rendez-vous avec la directrice, celle-ci nous dit que "les CP seront nombreux l'année prochaine" (25)...laissant entendre qu'un élève en plus...(dans l'école publique, ils seront 28 en CP !).
Finalement, c'est une parent d'élève qui nous a révélé la VERITE : des PARENTS PARTICIPANTS AU CONSEIL D'ECOLE ONT EU PEUR QUE LA PRESENCE D'UN ENFANT HANDICAPE N'ABAISSE LE NIVEAU...ILS ONT FAIT PRESSION SUR LA DIRECTRICE !
Belle mentalité, alors que dans la presse locale, les écoles privées "s'exposent" afin de montrer leurs projets pédagogiques et que le responsable de l'enseignement privé de la région disait dans une interview : "NOUS VEILLONS A LA REUSSITE DE TOUS LES ELEVES"....Quand la publicité, le marketing s'applique à la charité chrétienne, cela devient ridicule.

n°323104
rasputin07
Posté le 23-06-2015 à 12:24:55  profil
 

bloom-finette:2 Je suppose que dans un tel cas, fort de vos arguments, vous disposez d'un droit de recours car il s'agit d'une attitude discriminatoire injustifiée et ce, d'autant plus à mon avis qu'il s'agit de l'école de libre choix la plus proche de votre domicile !

n°323106
GLENAN29
Posté le 23-06-2015 à 13:38:25  profil
 

Nous habitons une petite ville et nous n'avons pas envie de "faire d'histoire"...Nous avons écrit une lettre à la direction diocésaine, à la mairie et à l'inspection académique, à titre informatif. L'adjointe du maire aux affaires scolaires qui nous a contacté par téléphone était navrée, choquée mais pas totalement surprise.
En tout cas, elle a permis à notre fils de s'inscrire...à l'école publique.

n°323606
GLENAN29
Posté le 12-08-2015 à 23:36:57  profil
 

Dans un courrier, l'Académie vient de nous informer que cette école privée reçoit "suffisamment de subventions afin d'intégrer des élèves en situation de handicap"...Tout est dit.

n°323832
Estagel
Posté le 03-10-2015 à 21:32:31  profil
 

Je crois qu’il ne faut pas se résigner et qu’il ne faut pas craindre de dénoncer cela, ne serait-ce que pour éviter que d’autres enfants dans le même cas ne rencontre le même refus.
Il y a la presse, c’est plus facile à dire qu’à faire.
Il y a aussi la diplomatie, ne pas hésiter à sous-entendre auprès de l’école en question que l’affaire pourrait se retrouver en presse, il ne faut pas menacer, demeuré très calme.
Un profil de l’idiot calme et déterminé serait idéal.

Ne pas hésiter à déposer une réclamation écrite à l’Académie, demander le service compétent pour les réclamations.

n°324104
GLENAN29
Posté le 17-12-2015 à 21:03:47  profil
 

L'école en question a dû intégrer un élève handicapé (moteur, pas mental !) en novembre...avec un article dans la presse locale, pour se faire pardonner, probablement.

n°324106
Minimumcar​act
Posté le 18-12-2015 à 17:29:24  profil
 

GLENAN29 a écrit :


En tout cas, elle a permis à notre fils de s'inscrire...à l'école publique.



Et quelle est la situation à l'école piblique pour le moment? L'ambiance se diffère-t-elle? Votre fils, voit-il la différence?

C'est actuel pour moi car on a des risques d'avoir un enfant aux troubles mentaux dans notre couple, et on envisage ces risques avec angoisse déjà. C'est vrai que malgré les rhétoriques, les promesses et le marketing, en réalité ces enfants n'obtiennent pas toujours ce dont ils ont droit.

n°324121
GLENAN29
Posté le 21-12-2015 à 20:58:34  profil
 

Le personnel fait preuve de dévouement et de patience, mais une AVS sera sans doute indispensable l'année prochaine. En collaboration avec l'hôpital, une orthophoniste et une psychomotricienne intervienne une heure par semaine à l'école : c'est une chance.

n°324678
GLENAN29
Posté le 30-04-2016 à 22:30:28  profil
 

L'intégration de notre fils se passe bien et tout le monde "joue le jeu". Oui, malgré le discours ambiant dans les médias, l'école de la République accomplit bien sa mission.

n°324686
rasputin07
Posté le 03-05-2016 à 07:45:04  profil
 

bloom-finette:2 Heureusement que derrière des institutions, des normes, des budgets et des arrêtés et des décisions ne prenant pas toujours en considération la spécificité de chaque situation, il y a et aura toujours des gens de bonne volonté, passionnés par leur métier et guidés par le bien-être de l'enfant !

n°324692
GLENAN29
Posté le 04-05-2016 à 14:16:37  profil
 

Effectivement, il faut aussi une part de bonne volonté, de chacun.

n°324695
jairaison
Posté le 04-05-2016 à 16:55:47  profil
 

rasputin07 a écrit :


bloom-finette:2 Heureusement que derrière des institutions, des normes, des budgets et des arrêtés et des décisions ne prenant pas toujours en considération la spécificité de chaque situation, il y a et aura toujours des gens de bonne volonté, passionnés par leur métier et guidés par le bien-être de l'enfant !




juste heureusement, car sur se forum ont lit plus souvent ont est pas payés pour cela,
combien de prof aiment leurs métiers??quelque uns

combien de profs sont la pour les priviléges???? beaucoup afro blue:2

n°325102
GLENAN29
Posté le 27-06-2016 à 14:30:05  profil
 

Fin d'année scolaire dans le public pour notre fils : il s'est senti heureux, intégré, soutenu.

n°325697
GLENAN29
Posté le 07-10-2016 à 21:58:53  profil
 

J'ai entendu l'animateur populiste E.Brunet, sur une radio, dire que l'école ne faisait pas d'effort pour accueillir les enfants handicapés : allez vérifier sur le terrain !

n°325706
jairaison
Posté le 09-10-2016 à 09:39:38  profil
 

GLENAN29 a écrit :


J'ai entendu l'animateur populiste E.Brunet, sur une radio, dire que l'école ne faisait pas d'effort pour accueillir les enfants handicapés : allez vérifier sur le terrain !




pourtant je connait une jeune femme qui a passé toute les formations pour être avs elle a obtenue, mais cette année , ont lui a dit qu'elle aurait peut être un poste peut être en novembre

n°325708
jairaison
Posté le 09-10-2016 à 09:49:25  profil
 

GLENAN29 a écrit :


J'ai entendu l'animateur populiste E.Brunet, sur une radio, dire que l'école ne faisait pas d'effort pour accueillir les enfants handicapés : allez vérifier sur le terrain !

de toute façon la gauche veut voir les vieux mourir dans la misére

les handicapés ont les laissent seul dans leurs souffrance,


se gosse aurait été musulman, il aurait tout

je connait bien le térrain j l'habite une petite commune a il y a une,qui ne va pas a l'école

n°325914
GLENAN29
Posté le 21-12-2016 à 22:36:48  profil
 

En espérant que si les budgets sont révisés à la baisse dès l'année prochaine, cela n'affectera pas l'aide aux élèves qui en ont besoin.

n°325920
NyaW
Posté le 22-12-2016 à 23:28:51  profil
 

GLENAN29 a écrit :


En espérant que si les budgets sont révisés à la baisse dès l'année prochaine, cela n'affectera pas l'aide aux élèves qui en ont besoin.



Il y a de grandes chances que si.
Les personnes accompagnant les enfants en situation de handicap (AESH) mais aussi le réseau d'aide aux enfants en difficultés (RASED) risquent d'être impactés.
Il n'y a que ce réservoir de personnel qui offre une marge de manœuvre, avec les postes de remplaçants (qui ne sont pas assez nombreux) au niveau de l'école primaire. Ce sera le premier poste de personnel visé car sinon, il faut fermer des classes et en surcharger. Malheureusement.

n°325931
GLENAN29
Posté le 23-12-2016 à 21:09:12  profil
 

C'est aussi ce que je crains : dans ces cas là, je débarque à Paris avec mon gamin et je demande à M.Fillon, "bon chrétien", ce que je dois faire.

n°325999
Profil sup​primé
Posté le 19-01-2017 à 14:03:16  
 

Il est vrai qu'accueillir un enfant en situation de handicap est difficile. En théorie, c'est parfait : intégrer la différence, offrir les meilleurs conditions possibles à l'enfant. La réalité est tout autre : les classes surchargées, le personnel insuffisant, défaut de matériel adapté, la formation insuffisantes des maîtres dans ce domaine particulier font que c'est compliqué. Gérer l'hétérogénéité devient un véritable casse-tête dans toutes les classes( enseignement privé ou public). Ce n'est pas une avs qui viendra de temps en temps qui fera des miracles !
A mon avis, l'enfant handicapé sera plus heureux dans une toute petite structure, avec du personnel qualifié et du matériel adapté. Il ne s'agit pas de rejeter la différence, il s'agit de trouver la meilleure structure possible pour chacun. Militer pour l'intégration est une fausse route, il faut militer, au contraire, pour des structures adaptées.

Pour en revenir à la position de l'école privée, comment en être surpris ? A quelques exceptions près, il y a belle lurette qu'elle pratique la sélection comme cela l'arrange. Il suffit d'être simplement "mauvais élève" ou "élève très turbulent" pour se trouver rejeté. Combien d'écoles privées inscrivent leurs élèves "sur dossier", combien d'entre elles renvoient en cours de scolarité les enfants à problèmes ou paresseux, et se vantent ensuite des bons résultats aux examens, prenant prétexte de la qualité de leur enseignement ?
Il est inadmissible que les gouvernement subventionnent des écoles qui n'acceptent pas les conditions qui sont celles du public. Même si on peut considérer que l'intégration n'est pas la meilleure solution. En attendant l'école privée doit accepter l'enfant handicapé, au même titre que le ferait l'école publique pour qui c'est obligatoire, et même si l'on considère que ce placement au sein de notre système, tel qu'il est conçu.

n°326001
Profil sup​primé
Posté le 19-01-2017 à 15:03:00  
 

Denière phrase, lire : "En attendant l'école privée doit accepter l'enfant handicapé, au même titre que le ferait l'école publique pour qui c'est obligatoire, et même si l'on considère que ce placement est problématique au sein de notre système, tel qu'il est concu."

n°326112
SamuelIkar
Posté le 04-03-2017 à 13:05:58  profil
 

Bonjour hello:{}
Bien entendu, il faut tout faire pour que les personnes à mobilité réduite puissent accéder librement à tous bâtiments et c'est d'autant plus vrai pour un enfant. Je ne pense pas qu'il faille faire un "procès" de l'école privée ou public, mais réfléchir à propos du bien-être de votre enfant.
Je suppose que si le responsable de l'établissementà pris une telle décision, c'est qu'il n'était pas en capacité d'accueillir convenablement votre enfant

n°326135
Carmody44
Posté le 08-03-2017 à 16:13:40  profil
 

La loi de février 2005 oblige la scolarisation de enfants handicapés. Il est donc obligatoire d'accepter votre enfant, quelque soit son handicap.

Après, il faut faire une reconnaissance de handicap (MDPH) faite par vos soins en lien avec l'ecole et votre médecin. Si celle ci est acceptée par la MDPH, votre enfant peut bénéficier d'une demande d'AVS pour l'année d'après, là encore si la demande est acceptée.

Dans mon école, nous avons 2 élèves suivis par AVS et une demande en cours qui avait été rejetée l'an dernier. CEla n'empêche en rien le fait que les enfants soient scolarisés dans l'école. (sur les 2 , un enfant est autiste très important et scolarisé 3 h par semaine, et ce depuis 4 ans).

L'école publique accueille tout le monde, même si ce n'est pas toujours facile.


Aller à :
   FORUM France 2 » Education »

école privée refusant handicapé