France2.fr
Enseignants, parents, élèves ou étudiants, ce forum est là pour recueillir toutes vos idées, questions et témoignages concernant l'éducation.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
   FORUM France 2 » Education »

Idées pour réformer l'Éducation Nationale

 

48 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Idées pour réformer l'Éducation Nationale

n°323194
Maévane D​oegle
Happiness is a choice
Posté le 11-07-2015 à 02:19:29  profil
 

Bonjour,


Comme nous le constatons depuis longtemps, l'Éducation Nationale met en place quelques réformes de temps en temps pour essayer de résoudre des problèmes d'argent (souvent), ou bien parfois pour essayer d'aider les élèves à être meilleurs à l'école.
Mais ces réformes sont, bien souvent, inefficaces et inutiles . C'est du vent, en quelque sorte.
Pourquoi ? Et bien parce que l'Éducation Nationale a peur de se mouiller les doigts. Toucher à l'éducation des enfants, c'est toucher à l'avenir. Et si cela est mal fait, ça peut être dangereux. Elle essaie aussi de se confronter aux parents le moins possible. Car quand il s'agit de leurs enfants, ils sont souvent aux aguets.


Aujourd'hui, les principaux problèmes de l'école comportent :

- le harcèlement scolaire (entre élèves ou avec les professeurs)
- le décrochage scolaire
- les inégalités sous pleins de domaines différents (ex : l'école ne prend pas en compte les élèves qui ne sont ni scientifiques, ni linguistiques cf. Intelligences multiples)
- le manque de nouvelles technologies
- les emplois du temps chargés
- l'incompétence des professeurs (lié à une formation incomplète)
- les méthodes pédagogiques presques inexistantes

… et bien d'autres


Il faut à tout prix que l'Éducation Nationale réforme totalement son système éducatif, pour résoudre tous ces problèmes. Pour cela, il faut qu'elle écoute les spécialistes en neuroéducation (comme Steve Masson) et neurosciences éducatives , ainsi que toutes les équipes auxquelle ils appartiennent. Pour savoir comment un élève apprend au mieux, il faut étudier son cerveau. Il faut comprendre comment il apprend pour créer de meilleurs méthodes pédagogiques.

Avez-vous des idées pour réformer l'Éducation Nationale et le système éducatif ? Des méthodes comme la gestion mentale, les intelligences multiples, le schéma heuristique… ? Des avis sur Freinet ou Montessori ? Des solutions pour résoudre les problèmes actuels ?


Merci pour votre contribution,
Cordialement


---------------
Maévane Doegle
n°323196
jacaset0
Posté le 11-07-2015 à 11:14:53  profil
 




Je ne suis pas un spécialiste
Il parait qu'il y a un paquet de jeunes qui arrivent en 6em sans savoir lire et comprendre un texte, savoir écrire et compter correctement
Ces jeunes sont donc foutu pour le reste de leur scolarité et de leur vie
Comme ce sont les outils qui vont conditionner toute la suite, il me semble qu'on pourrait déjà alléger les programmes
Apprendre à lire et comprendre un texte et à écrire ça permet en même temps d'apprendre à apprendre et apprendre à réfléchir
En prime , dans le même temps on peut leur donner l'envie d'apprendre
Ensuite c'est gagné pour toute la vie
Pas besoin de programmes surchargés
Comme vous le dites, il faut des instits bien formé et motivés
Je crois surtout qu'il faut leur laisser plus d'autonomie

n°323198
kafka123
Posté le 11-07-2015 à 16:02:32  profil
 

Je pense surtout qu'il faut éduquer les parents !!!
Agressions, insultes, incivilités... cela vient d'où ?
Et qu'on arrête systématiquement d'incriminer la société.

n°323200
jacaset0
Posté le 11-07-2015 à 16:44:19  profil
 

kafka123 a écrit :


Je pense surtout qu'il faut éduquer les parents !!!
Agressions, insultes, incivilités... cela vient d'où ?
Et qu'on arrête systématiquement d'incriminer la société.




Et vous allez faire comment pour éduquer les parents ?

n°323203
Maévane D​oegle
Happiness is a choice
Posté le 11-07-2015 à 17:56:07  profil
 

jacaset0 a écrit :




Et vous allez faire comment pour éduquer les parents ?



En effet, si les parents n'ont pas reçu une bonne éducation, leurs enfants n'auront pas beaucoup de chance d'être bien éduqué à leur tour…
Mais je ne pense pas non plus qu'il faille éduquer les parents, car ce sont des adultes et plus des enfants. Après, on peut leur proposer des réunions pour les aider à bien élever leurs enfants, pour répondre à leurs questions.

Citation:


Agressions, insultes, incivilités... cela vient d'où ?


Bien sur, souvent les enfants mal élevés ont reçu une mauvaise éducation de leurs parents. Mais il ne faut pas tout leur faire porter. Il y a beaucoup de gens qui ont du mal à concilier leurs vies familiale et professionnelle… parfois ils doivent s'obliger à travailler pour gagner de l'argent afin de faire vivre leur famille, et quelque fois ils n'ont même plus de temps pour l'éducation de leurs enfants. Dans ces cas-là, c'est l'enfant qui souffre. Il est vite livré à lui-même à la maison.

C'est pourquoi je pense que l'école devrait réinstaurer des sortes de "cours de moral", sous forme de simulation ou pièce de théâtre par exemple, pour palier au manque de disponibilité de certains parents. Dans le temps, on avait peut être moins de problèmes d'agressions ou d'insultes… mais c'est du à l'évolution de la société. Avant, les mères étaient presques toutes au foyer, ou travaillaient peu. Elles avaient donc du temps pour s'occuper de l'éducation de leurs enfants. Maintenant (et heureusement) ce n'est plus le cas. Les femmes travaillent autant que les hommes. Mais pour le coup, les enfants ne disposent pas d'une éducation aussi riche qu'avant.


---------------
Maévane Doegle
n°323204
Maévane D​oegle
Happiness is a choice
Posté le 11-07-2015 à 18:09:53  profil
 

jacaset0 a écrit :





Je ne suis pas un spécialiste
Il parait qu'il y a un paquet de jeunes qui arrivent en 6em sans savoir lire et comprendre un texte, savoir écrire et compter correctement
Ces jeunes sont donc foutu pour le reste de leur scolarité et de leur vie
Comme ce sont les outils qui vont conditionner toute la suite, il me semble qu'on pourrait déjà alléger les programmes
Apprendre à lire et comprendre un texte et à écrire ça permet en même temps d'apprendre à apprendre et apprendre à réfléchir
En prime , dans le même temps on peut leur donner l'envie d'apprendre
Ensuite c'est gagné pour toute la vie
Pas besoin de programmes surchargés
Comme vous le dites, il faut des instits bien formé et motivés
Je crois surtout qu'il faut leur laisser plus d'autonomie



Alors pour moi, vous avez tout à fait raison. Ceux qui arrivent en 6e sans savoir bien écrire, lire, parler ou compter sont presque irrécupérables. "Presque" parce que c'est possible qu'ils arrivent à réussir dans leur scolarité, mais avec une bonne dose de courage et de méthode.

Mais je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'alléger les programmes. Je crois qu'il faudrait plutot créer un système scolaire dont l'enseignement est adapté à chacun, et pas unique comme aujourd'hui. Parce que oui, nous apprenons tous différement. Il faut que l'Éducation Nationale l'accepte, et qu'elle arrête de vouloir enseigner à tout le monde de la même manière, car ça ne marche pas. Si certains ont un niveau aussi faible en 6e, c'est parce que manque de bol pour eux, leur cerveau n'apprend pas de la même manière que celle qui est appliquée à l'école.

En utilisant les intelligences multiples, par exemple, on peut adapter l'enseignement à chacun. Ainsi, si au primaire tout le monde sait écrire, lire, parler et compter, les élèves pourront réussir leur vie sans problème effectivement !

Et oui, il faut des instits motivés. Pas des professeurs qui ne font leur métier que pour les vacances. Il nous faut des gens qui se soucient de leurs élèves, et qui fassent tout pour qu'ils réussissent.


---------------
Maévane Doegle
n°323206
jairaison
Posté le 11-07-2015 à 18:38:40  profil
 

Maévane Doegle a écrit :



Alors pour moi, vous avez tout à fait raison. Ceux qui arrivent en 6e sans savoir bien écrire, lire, parler ou compter sont presque irrécupérables. "Presque" parce que c'est possible qu'ils arrivent à réussir dans leur scolarité, mais avec une bonne dose de courage et de méthode.

Mais je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'alléger les programmes. Je crois qu'il faudrait plutot créer un système scolaire dont l'enseignement est adapté à chacun, et pas unique comme aujourd'hui. Parce que oui, nous apprenons tous différement. Il faut que l'Éducation Nationale l'accepte, et qu'elle arrête de vouloir enseigner à tout le monde de la même manière, car ça ne marche pas. Si certains ont un niveau aussi faible en 6e, c'est parce que manque de bol pour eux, leur cerveau n'apprend pas de la même manière que celle qui est appliquée à l'école.

En utilisant les intelligences multiples, par exemple, on peut adapter l'enseignement à chacun. Ainsi, si au primaire tout le monde sait écrire, lire, parler et compter, les élèves pourront réussir leur vie sans problème effectivement !

Et oui, il faut des instits motivés. Pas des professeurs qui ne font leur métier que pour les vacances. Il nous faut des gens qui se soucient de leurs élèves, et qui fassent tout pour qu'ils réussissent.





ç'est ta derniére phrase la plus juste

quand ont lit les méssages sur se forum , nous trouvont cher les enseignants aucune motivations envers les gosses, mais pour leurs gros priviléges payés par les kk de parents des travailleurs du privé, qui en sont trés conçient maintenant et qui corrigent ses enseignants quand il le faut

nous ne pouvont pas avoir de respect pour cette éducation profiteuse fénéante ,

qui est en vacance pour deux mois avec les cotisations du privé , les fonctionnaires de l'éduc , alors que certains parents ne vont pas retrouver leurs boulot a la rentrés , a cause de se gouvernement de gauchiste qui goinfre les fonctionnaires en taxant et retaxant les entreprises

a quand un 1789 J espére bientot

n°323217
Maévane D​oegle
Happiness is a choice
Posté le 12-07-2015 à 01:21:52  profil
 

jairaison a écrit :





ç'est ta derniére phrase la plus juste

quand ont lit les méssages sur se forum , nous trouvont cher les enseignants aucune motivations envers les gosses, mais pour leurs gros priviléges payés par les kk de parents des travailleurs du privé, qui en sont trés conçient maintenant et qui corrigent ses enseignants quand il le faut

nous ne pouvont pas avoir de respect pour cette éducation profiteuse fénéante ,

qui est en vacance pour deux mois avec les cotisations du privé , les fonctionnaires de l'éduc , alors que certains parents ne vont pas retrouver leurs boulot a la rentrés , a cause de se gouvernement de gauchiste qui goinfre les fonctionnaires en taxant et retaxant les entreprises

a quand un 1789 J espére bientot



Ouais moi aussi j'espère un 1789, mais tkt c pr ds quelques années… en tt cas je ne mourrais pas avant, et je suis serieuse.

Après, bon c'est vrai que certains enseignants n'ont plus aucune motivation (comme ds ton forum d'ailleurs). Certains sont vraiment fénéants, et là srx c inexcusable (comme tu le fais bien comprendre), mais d'autres c'est parce qu'ils ne sont pas fait pour leur métier et qu'ils se font totalement dépasser par leurs élèves niveau autorité. La par contre ils devraient vraiment se reconvertir, parce que le système ne peut plus continuer comme ça. Ils se portent eux-même préjudice, mais ça en pâtit aussi sur les enfants.

Et les vacances, je suis désolé chers professeurs, mais elles ne sont pas faites que pour dormir. Je pense que ceux qui pensent comme cela, c'est qu'ils n'ont pas vraiment compris ce que c'est d'être professeur. Ou alors ils n'aiment pas leur métier.


---------------
Maévane Doegle
n°323220
jacaset0
Posté le 12-07-2015 à 14:38:04  profil
 

Maévane Doegle a écrit :



Ouais moi aussi j'espère un 1789, mais tkt c pr ds quelques années… en tt cas je ne mourrais pas avant, et je suis serieuse.

Après, bon c'est vrai que certains enseignants n'ont plus aucune motivation (comme ds ton forum d'ailleurs). Certains sont vraiment fénéants, et là srx c inexcusable (comme tu le fais bien comprendre), mais d'autres c'est parce qu'ils ne sont pas fait pour leur métier et qu'ils se font totalement dépasser par leurs élèves niveau autorité. La par contre ils devraient vraiment se reconvertir, parce que le système ne peut plus continuer comme ça. Ils se portent eux-même préjudice, mais ça en pâtit aussi sur les enfants.





Pour être prof il faut faire quelques années d'études , comme n'importe quel cadre . Sympa
Ensuite un prof va se taper le même boulot pendant 40 ans
Il faut avoir tuer père et mère pour accepter ça
Dans le privé un cadre peut changer de poste, d'entreprise et même de pays s'il a de l'expérience professionnelle à vendre à son nouvel employeur
Un prof est coincé, il peut déposer son dossier chez un chasseur de tête, il a peu de chance d'intéresser quelqu'un
En France on a plus de 5 Millions de fonctionnaires, mais comme chaque groupuscule a son statut, personne ne peut ou ne veut se déplacer pour faire autre chose dans une autre administration
Normal que les profs soient sclérosés
Surtout arrêtez de vous plaindre
A force de bétonner votre statut vous vous êtes piégé tout seul

n°323222
fabienf47
Posté le 12-07-2015 à 16:21:27  profil
 

jacaset0 a écrit :



Pour être prof il faut faire quelques années d'études , comme n'importe quel cadre . Sympa
Ensuite un prof va se taper le même boulot pendant 40 ans
Il faut avoir tuer père et mère pour accepter ça
Dans le privé un cadre peut changer de poste, d'entreprise et même de pays s'il a de l'expérience professionnelle à vendre à son nouvel employeur
Un prof est coincé, il peut déposer son dossier chez un chasseur de tête, il a peu de chance d'intéresser quelqu'un
En France on a plus de 5 Millions de fonctionnaires, mais comme chaque groupuscule a son statut, personne ne peut ou ne veut se déplacer pour faire autre chose dans une autre administration
Normal que les profs soient sclérosés
Surtout arrêtez de vous plaindre
A force de bétonner votre statut vous vous êtes piégé tout seul


Hum c'est assez vrai, je l'avoue; la sécurité de l'emploi dans l'E.N, c'est comme la pièce dans le film panic room, ça devient une vraie prison


---------------
"La jalousie consiste à vouloir détruire ce que l'on est incapable d'obtenir"
n°323224
kafka123
Posté le 12-07-2015 à 16:38:04  profil
 

Non mais vous êtes sérieux avec vos messages débiles !!!
Le syndrome de l'enfant roi à assez durer !!!
Certes le système est à réformer, mais comme dans toute les professions on y trouve les bons et les
mauvais.
Mais qu'on se le dise, la plupart des profs font leur boulot avec conscience et se démènent afin que les élèves
puissent réussir.
En terminale j'ai eu un prof de physique NUL mais vraiment, il prenait ses cours sur
internet. Quand on lui posait une question, il répondait à côté ou était très hésitant. Donc j'ai pris l'habitude
de directement travailler sur le livre que sur son cours...
Je tiens à préciser que j'étais en terminale S spé physique ayant pour objectif de passer le bac, c'était plutôt
mal engagé !!!
Pour mon TP de physique lors de l'examen, il est venu voir si j'avais réussi j'avais envie de lui dire que ce n'était pas grâce à lui.
malgré cela, j'ai adoré mon lycée, des profs géniaux d'autres moins. Donc pour cette raison je pense, qu'il faut
arrêter de "casser" du prof comme vous le faites !!!
Et que ces chères têtes blondes se mettent au travail au lieu de ficher le souk dans les cours...
Je suis d'accord sur un point, il faut réformer mais pas n'importe comment et surtout en prenant en compte la
diversité des élèves mais certainement pas en cassant systématiquement du prof.

n°323233
Maévane D​oegle
Happiness is a choice
Posté le 12-07-2015 à 22:51:09  profil
 

kafka123 a écrit :


Non mais vous êtes sérieux avec vos messages débiles !!!
Le syndrome de l'enfant roi à assez durer !!!
Certes le système est à réformer, mais comme dans toute les professions on y trouve les bons et les
mauvais.
Mais qu'on se le dise, la plupart des profs font leur boulot avec conscience et se démènent afin que les élèves
puissent réussir.
En terminale j'ai eu un prof de physique NUL mais vraiment, il prenait ses cours sur
internet. Quand on lui posait une question, il répondait à côté ou était très hésitant. Donc j'ai pris l'habitude
de directement travailler sur le livre que sur son cours...
Je tiens à préciser que j'étais en terminale S spé physique ayant pour objectif de passer le bac, c'était plutôt
mal engagé !!!
Pour mon TP de physique lors de l'examen, il est venu voir si j'avais réussi j'avais envie de lui dire que ce n'était pas grâce à lui.
malgré cela, j'ai adoré mon lycée, des profs géniaux d'autres moins. Donc pour cette raison je pense, qu'il faut
arrêter de "casser" du prof comme vous le faites !!!
Et que ces chères têtes blondes se mettent au travail au lieu de ficher le souk dans les cours...
Je suis d'accord sur un point, il faut réformer mais pas n'importe comment et surtout en prenant en compte la
diversité des élèves mais certainement pas en cassant systématiquement du prof.



Bonjour,

Tout d'abord, je ne pense pas que nos messages soient "débiles" car chacun a un point de vue différent, c'est tout. C'est juste la liberté d'expression.

Après, je sais très bien que certains professeurs se démènent, j'ai de bons exemples dans mon lycée. Mais la plupart du temps, ils se démenent, mais en étant un peu perdu… car il y a toujours qui ne comprendront pas. Donc pour trouver comment tout le monde peut comprendre, c'est sur qu'il faut chercher pendant quelques temps.

En effet, "casser" les profs n'est pas la bonne solution. Ce n'est pas vraiment respectueux. Mais bon, moi je ne dis que mon point de vue, je ne veux "casser" personne car je ne vise pas quelqu'un en particulier. Quand je trouve que certains manquent de respect envers leurs élèves, comme votre ancien prof de physique, je ne peux pas non plus ne rien dire. Parfois, on ne fait que donner son avis, on ne "casse" pas forcément.

Mais si on commence à vouloir se retenir de dire certaines choses, on n'arrivera jamais à réformer quoi que ce soit.


---------------
Maévane Doegle
n°323236
jacaset0
Posté le 13-07-2015 à 11:21:21  profil
 

Maévane Doegle a écrit :




Mais si on commence à vouloir se retenir de dire certaines choses, on n'arrivera jamais à réformer quoi que ce soit.



C'est évident
Pour réformer il faut commencer par faire un diagnostique
C'est comme chez un toubib
Remarquez que mon toubib me raconte que parfois lorsqu'il dit à patient qu'il est en surpoids et qu'il devrait se contrôler, il se fait remettre à sa place
Il ne m'a pas dit si c'était des profs qui n'acceptaient pas le diagnostique !!!

n°323238
jacaset0
Posté le 13-07-2015 à 13:18:23  profil
 

kafka123 a écrit :


Non mais vous êtes sérieux avec vos messages débiles !!!
Le syndrome de l'enfant roi à assez durer !!!
Certes le système est à réformer, mais comme dans toute les professions on y trouve les bons et les
mauvais.
Mais qu'on se le dise, la plupart des profs font leur boulot avec conscience et se démènent afin que les élèves
puissent réussir.
En terminale j'ai eu un prof de physique NUL mais vraiment, il prenait ses cours sur
internet. Quand on lui posait une question, il répondait à côté ou était très hésitant. Donc j'ai pris l'habitude
de directement travailler sur le livre que sur son cours...
Je tiens à préciser que j'étais en terminale S spé physique ayant pour objectif de passer le bac, c'était plutôt
mal engagé !!!
Pour mon TP de physique lors de l'examen, il est venu voir si j'avais réussi j'avais envie de lui dire que ce n'était pas grâce à lui.
malgré cela, j'ai adoré mon lycée, des profs géniaux d'autres moins. Donc pour cette raison je pense, qu'il faut
arrêter de "casser" du prof comme vous le faites !!!
Et que ces chères têtes blondes se mettent au travail au lieu de ficher le souk dans les cours...
Je suis d'accord sur un point, il faut réformer mais pas n'importe comment et surtout en prenant en compte la
diversité des élèves mais certainement pas en cassant systématiquement du prof.




Bravo pour les lieux communs
Je peux faire aussi bien
Je me suis toujours ennuyé à l'école, Lycée et Collège
J'ai redoublé ma 6em et je devait redoubler ma 5em
Un prof basique explique à mes parents que je suis débile et qu'il faut d'urgence m'engager dans la Marine pour laver les ponts
Mon père vexé casse sa tirelire et me " paie " un séjour en 4em chez les curés à Lille
Il m'ont remis d'aplomb
Par chance en 3em je suis tombé sur une prof de math géniale
C'est vrai que les profs de math sont largement au-dessus du lot
Résultat
Après une prépa j'ai réussi le concours d'entrée à l'Ecole de l'Air
On m'a payé pour faire joujou avec des hélicos et des avions
Fils d'Officier et Officier j'avais ma surdose de l'Administration à la Française
J'ai pris mon indépendance
Je signale que j'ai abandonné tout droit à la retraite de luxe des militaire
C'est simple la vie, il suffit d'être libre
Comme fonctionnaire,je crois que vous ne savez pas ce que ça veut dire

n°323285
kafka123
Posté le 15-07-2015 à 02:44:18  profil
 

Maévane Doegle a écrit :

Tout d'abord, je ne pense pas que nos messages soient "débiles" car chacun à un point de vue différent, c'est tout.
C'est juste la liberté d'expression.

En ce qui me concerne, je suis ouverte à toute discussion. Simplement quand je vous lis, j'ai la nette impression
qu'il s'agit d'un adulte qui donne son point de vue et non une lycéenne !!!


L'année dernière, j'étais encore au lycée donc je sais de quoi je parle !!!

n°323301
GLENAN29
Posté le 15-07-2015 à 18:08:27  profil
 

J'en conclus que Jacaset est un ancien militaire...qui n'a pas fait la guerre ! Quelle chance ! Le mien n'était pas militaire mais "appelé du contingent" en Algérie pendant 18 mois...Il n'a pas touché la belle retraite des militaires : ses 18 mois de retraites n'ont pas été compté dans sa retraite : merci Jacaset0 ! J'attends impatiemment que vous dénonciez cette injustice puisque cela être votre occupation d'officier à la retraite, depuis l'âge de 40ans, j'imagine !

n°323311
jacaset0
Posté le 16-07-2015 à 11:32:41  profil
 

GLENAN29 a écrit :


J'en conclus que Jacaset est un ancien militaire...qui n'a pas fait la guerre ! Quelle chance ! Le mien n'était pas militaire mais "appelé du contingent" en Algérie pendant 18 mois...Il n'a pas touché la belle retraite des militaires : ses 18 mois de retraites n'ont pas été compté dans sa retraite : merci Jacaset0 ! J'attends impatiemment que vous dénonciez cette injustice puisque cela être votre occupation d'officier à la retraite, depuis l'âge de 40ans, j'imagine !





Je suis plus malin que vous
Pas fou j'ai fait quelques études et ensuite l'Armée m'a formé et payé grassement pour piloter des hélicos et des avions
J'ai même eu droit à un petit voyage payé en Algérie
Comme il y a des limites à tout, je suis allé voir ailleurs après environ 10 ans de vacances

n°323623
gelle
Posté le 26-08-2015 à 08:54:08  profil
 

maintenant certaines politiques , passe a la télé avec leurs convictions et propagandes, il s’avère, que certaines personnes, ne sont pas d'accords avec tout cela , Mr Juppe est passé dans un journal, quand on entend ces propos discutables, l'éducation qu'il veut encore réformer, je pense que l"éducation se trouve pas mal en ce moment, vu quelques fois, aux niveaux de certaines communes qui font des barrages pour le nombre d’élèves dans les classes, mais encore un autre sujet, je pense que Mr Juppé, devrait quand même s'investir dans d'autres problèmes, l'important en ce moment, les entreprises qui ferment, les personnes aux chômages, il n'y a plus d'argent , et les personnes qui n'ont jamais travaillés et qui vivent aux frais de la société , moi je n'ai jamais vu cela, nos entreprises qui ferment etc....je me demande, étant retraité, si je toucherais encore m'a retraite dans quelques années ......ayant travaillé pendant 42 ans la France est bien généreuse avec mes cotisations et mes impôts, c'est du délire , nos politiques de droite comme de gauche, tous dans le même sac, de toute façon, ils ne peuvent rien faire, il n'y a plus d'argent dans les caisses, gare nos enfants je me demande que va t'ont leurs laisser pour l'avenir..... de toute façon nous sommes dans le trou, et avec hollande, c'est la cata, du n'importe quoi, très mauvais gestionnaire a tous les niveaux , la nous plongeons , je suis honteuse pour notre pauvre France.... avec tout ces opportunistes aux gouvernement nous nous en sortirons pas......c'est foutu mde Gelé

n°323625
jairaison
Posté le 26-08-2015 à 09:50:41  profil
 

gelle a écrit :


maintenant certaines politiques , passe a la télé avec leurs convictions et propagandes, il s’avère, que certaines personnes, ne sont pas d'accords avec tout cela , Mr Juppe est passé dans un journal, quand on entend ces propos discutables, l'éducation qu'il veut encore réformer, je pense que l"éducation se trouve pas mal en ce moment, vu quelques fois, aux niveaux de certaines communes qui font des barrages pour le nombre d’élèves dans les classes, mais encore un autre sujet, je pense que Mr Juppé, devrait quand même s'investir dans d'autres problèmes, l'important en ce moment, les entreprises qui ferment, les personnes aux chômages, il n'y a plus d'argent , et les personnes qui n'ont jamais travaillés et qui vivent aux frais de la société , moi je n'ai jamais vu cela, nos entreprises qui ferment etc....je me demande, étant retraité, si je toucherais encore m'a retraite dans quelques années ......ayant travaillé pendant 42 ans la France est bien généreuse avec mes cotisations et mes impôts, c'est du délire , nos politiques de droite comme de gauche, tous dans le même sac, de toute façon, ils ne peuvent rien faire, il n'y a plus d'argent dans les caisses, gare nos enfants je me demande que va t'ont leurs laisser pour l'avenir..... de toute façon nous sommes dans le trou, et avec hollande, c'est la cata, du n'importe quoi, très mauvais gestionnaire a tous les niveaux , la nous plongeons , je suis honteuse pour notre pauvre France.... avec tout ces opportunistes aux gouvernement nous nous en sortirons pas......c'est foutu mde Gelé



trés juste pour 15ANS AVANT QUE LA FRANCE remétte

n°325710
MrOrientat​ion
Posté le 09-10-2016 à 23:48:43  profil
 

La Finlande sera peut-être un bon modèle éducatif pour la France...

n°325712
jairaison
Posté le 10-10-2016 à 14:01:17  profil
 

kafka123 a écrit :


Je pense surtout qu'il faut éduquer les parents !!!
Agressions, insultes, incivilités... cela vient d'où ?
Et qu'on arrête systématiquement d'incriminer la société.

non il faut ne pas laisser faire n'importe quoi aux enseignants, ç'est nos enfants pas les leurs, et la manipulation mentale sur les gosses devrait être sanctionnée

puisque la justice ne veut pas le faire , les parents vont sans chargés kaola:{} kaola:{} kaola:{} kaola:{}

n°325754
fautavance​r
Posté le 05-11-2016 à 21:36:06  profil
 

Maévane Doegle a écrit :




 :o il fut un temps existait l'Education civique !


En effet, si les parents n'ont pas reçu une bonne éducation, leurs enfants n'auront pas beaucoup de chance d'être bien éduqué à leur tour…
Mais je ne pense pas non plus qu'il faille éduquer les parents, car ce sont des adultes et plus des enfants. Après, on peut leur proposer des réunions pour les aider à bien élever leurs enfants, pour répondre à leurs questions.

Citation:


Agressions, insultes, incivilités... cela vient d'où ?


Bien sur, souvent les enfants mal élevés ont reçu une mauvaise éducation de leurs parents. Mais il ne faut pas tout leur faire porter. Il y a beaucoup de gens qui ont du mal à concilier leurs vies familiale et professionnelle… parfois ils doivent s'obliger à travailler pour gagner de l'argent afin de faire vivre leur famille, et quelque fois ils n'ont même plus de temps pour l'éducation de leurs enfants. Dans ces cas-là, c'est l'enfant qui souffre. Il est vite livré à lui-même à la maison.

C'est pourquoi je pense que l'école devrait réinstaurer des sortes de "cours de moral", sous forme de simulation ou pièce de théâtre par exemple, pour palier au manque de disponibilité de certains parents. Dans le temps, on avait peut être moins de problèmes d'agressions ou d'insultes… mais c'est du à l'évolution de la société. Avant, les mères étaient presques toutes au foyer, ou travaillaient peu. Elles avaient donc du temps pour s'occuper de l'éducation de leurs enfants. Maintenant (et heureusement) ce n'est plus le cas. Les femmes travaillent autant que les hommes. Mais pour le coup, les enfants ne disposent pas d'une éducation aussi riche qu'avant.

n°325755
fautavance​r
Posté le 05-11-2016 à 21:48:01  profil
 

.outre l'education civique..il y avait du bon dans l'école d'avant..

il faut remettre les notes en primaire afin que les imbéciles sachent que ce sont de s imbéciles et que les bons eleves savant pourquoi, eux , travaillent

; Et si tous les profs cessaient d'être des fonctionnaires , Peut-être que cela irait mieux ?

les classes sont de moins en moins nombreuses et les cancres de plus en plus nombreux.. va comprendre .
48 a 50 eleves en classe de 6 eme en 1962 !!
28 a 30 aujourd"hui !




Maévane Doegle a écrit :


Bonjour,


Comme nous le constatons depuis longtemps, l'Éducation Nationale met en place quelques réformes de temps en temps pour essayer de résoudre des problèmes d'argent (souvent), ou bien parfois pour essayer d'aider les élèves à être meilleurs à l'école.
Mais ces réformes sont, bien souvent, inefficaces et inutiles . C'est du vent, en quelque sorte.
Pourquoi ? Et bien parce que l'Éducation Nationale a peur de se mouiller les doigts. Toucher à l'éducation des enfants, c'est toucher à l'avenir. Et si cela est mal fait, ça peut être dangereux. Elle essaie aussi de se confronter aux parents le moins possible. Car quand il s'agit de leurs enfants, ils sont souvent aux aguets.


Aujourd'hui, les principaux problèmes de l'école comportent :

- le harcèlement scolaire (entre élèves ou avec les professeurs)
- le décrochage scolaire
- les inégalités sous pleins de domaines différents (ex : l'école ne prend pas en compte les élèves qui ne sont ni scientifiques, ni linguistiques cf. Intelligences multiples)
- le manque de nouvelles technologies
- les emplois du temps chargés
- l'incompétence des professeurs (lié à une formation incomplète)
- les méthodes pédagogiques presques inexistantes

… et bien d'autres


Il faut à tout prix que l'Éducation Nationale réforme totalement son système éducatif, pour résoudre tous ces problèmes. Pour cela, il faut qu'elle écoute les spécialistes en neuroéducation (comme Steve Masson) et neurosciences éducatives , ainsi que toutes les équipes auxquelle ils appartiennent. Pour savoir comment un élève apprend au mieux, il faut étudier son cerveau. Il faut comprendre comment il apprend pour créer de meilleurs méthodes pédagogiques.

Avez-vous des idées pour réformer l'Éducation Nationale et le système éducatif ? Des méthodes comme la gestion mentale, les intelligences multiples, le schéma heuristique… ? Des avis sur Freinet ou Montessori ? Des solutions pour résoudre les problèmes actuels ?


Merci pour votre contribution,
Cordialement

n°325757
jairaison
Posté le 06-11-2016 à 10:13:46  profil
 

fautavancer a écrit :


.outre l'education civique..il y avait du bon dans l'école d'avant..

il faut remettre les notes en primaire afin que les imbéciles sachent que ce sont de s imbéciles et que les bons eleves savant pourquoi, eux , travaillent

; Et si tous les profs cessaient d'être des fonctionnaires , Peut-être que cela irait mieux ?

les classes sont de moins en moins nombreuses et les cancres de plus en plus nombreux.. va comprendre .
48 a 50 eleves en classe de 6 eme en 1962 !!
28 a 30 aujourd"hui !





je les toujours dit depuis des lustre leurs supprimer se statut , trois jours de carence et diminuer leurs priviléges et vacance payer aux mérite

n°325759
jairaison
Posté le 06-11-2016 à 10:27:48  profil
 

fautavancer a écrit :


.outre l'education civique..il y avait du bon dans l'école d'avant..

il faut remettre les notes en primaire afin que les imbéciles sachent que ce sont de s imbéciles et que les bons eleves savant pourquoi, eux , travaillent

; Et si tous les profs cessaient d'être des fonctionnaires , Peut-être que cela irait mieux ?

les classes sont de moins en moins nombreuses et les cancres de plus en plus nombreux.. va comprendre .
48 a 50 eleves en classe de 6 eme en 1962 !!
28 a 30 aujourd"hui !





suite
moi aussi je me pose des questions sur l'avenir de nos retaites de nos enfants et petits enfants, ç'est la génération d ENSEIGNANTS DE 68 qui a detruit notre pays et nos enfants par leurs incompétence voulut

ils ne peuvent pas être dans les rues a reclamer et devant les gosses , ou en maladies imaginaire et devant les gosses
il faut ç'est imperatif supprimer se statut , pour ceux qui ne sont pas capable demissionnent ou les virer

je voterai sans doute pour fillion qui est le seul a voir pour l'école et le pays il faut méttre de légalité sinon la france est tout prét d'une guérre civile

la seul chose de positif pour moi , que si le privé, plonge les fonctionnaires suivent

plus de kk pour les goinfrer plus rien pour ses imcompétents

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 2 » Education »

Idées pour réformer l'Éducation Nationale