France2.fr
Enseignants, parents, élèves ou étudiants, ce forum est là pour recueillir toutes vos idées, questions et témoignages concernant l'éducation.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
 

59 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  31  32  33  34  35  36
Page Suivante
Auteur Sujet :

Violences scolaires : les chiffres

n°323736
Les Contes​ de Enguel​l
Loquendi libertatem custodiam.
Posté le 19-09-2015 à 04:34:56  profil
 

Reprise du message précédent :
.

Un ado blessé par balle dans son collège, les élèves fouillés par les gendarmes

http://www.ladepeche.fr/articl [...] armes.html

Citation:


Choquées, une trentaine d'élèves ne se seraient pas présentés ce matin au cours, le collège étant demeuré ouvert. De leur côté les délégués des parents d'élèves ont, cet après-midi, transmis un message à tous les parents pour tenter de rassurer l'inquiétude des parents de ce collège de 736 élèves à la frontière de la Haute-Garonne...

Passons sur la langue approximative de l'article, et déplaçons ce collège un peu trop frontalier à la vitesse d'une balle de fusil...

eoforwine eisen-erebus


---------------
"Nous entendons par nation une société matériellement et moralement intégrée, à pouvoir central stable, permanent, à frontières déterminées, à relative unité morale, mentale et culturelle des habitants qui adhèrent consciemment à l'État et à ses lois."
n°324031
doux et ro​mantique
Posté le 19-11-2015 à 12:12:04  profil
 

Il faudrait plus de surveillance et plus de personnel

n°324040
doux et ro​mantique
Posté le 19-11-2015 à 15:06:20  profil
 

Il faudrait plus de surveillance et plus de personnel

n°324047
matine98
Posté le 20-11-2015 à 16:14:24  profil
 

doux et romantique a écrit :


Il faudrait plus de surveillance et plus de personnel





que les enseignants qui sont payés a rester cher eux (100000 AU MOINS° fassent le boulot de surveillant , il y a bien trop de fonctionnaire qui tue la france sans encore en creer,

deux millions de fonctionnaire en france a virer inutile profiteurs payés avec la sueur des travailleurs du privé dans la misére jap:{} jap:{}

n°324053
matine98
Posté le 20-11-2015 à 16:17:26  profil
 

Maévane Doegle a écrit :




Bonjour,

Je pense que le harcèlement scolaire est le problème majeur de l'école. C'est le plus grave, mais c'est aussi celui pour lequel on ne fait rien. C'est comme si on fermait les yeux, comme si on acceptait qu'il soit devenu une banalité. Souvent, on ne s'en rend même plus compte. On a peur d'agir. Peur de prendre position. Peur d'être jugé à son tour.

L'Education Nationale devra trouver une réforme pour banir ce problème de l'école. Plus le temps passe, plus des vies se détruisent… Il faut tirer la sonnette d'alarme, mais comment ? Y a-t-il quelqu'un pour l'entendre ? Vous, qui êtes harcelés dans la cours, en classe, ou en dehors du cadre scolaire, prenez position. Voulez-vous que vos enfants subissent le même calvaire que vous ? Essayons d'élever nos voix, tous ensemble. La route sera longue, mais nous serons entendu. Car il existe des gens comme moi qui se battront jusqu'à leur mort pour construire une école de paix, joie, et partage.

Cordialement.






il n'y a pas plus lache que l'éducation nationnale de toute façon hello:{}

n°324135
Tuturjpk
Posté le 20-01-2016 à 10:18:21  profil
 

Le souci c'est que le harcèlement scolaire est de pire en pire avec la monté des réseaux sociaux et les nouvelles technologies...

n°324145
fabienf47
Posté le 26-01-2016 à 19:00:36  profil
 

matine98 a écrit :





que les enseignants qui sont payés a rester cher eux (100000 AU MOINS° fassent le boulot de surveillant , il y a bien trop de fonctionnaire s qui tue nt la france sans encore en cr e er,

deux millions de fonctionnaire s en france a virer inutile s profiteurs payés avec la sueur des travailleurs du privé dans la mis é re jap:{} jap:{}


---------------
"La jalousie consiste à vouloir détruire ce que l'on est incapable d'obtenir"
n°324198
casquette3​3
Posté le 07-02-2016 à 16:41:22  profil
 

à reprendre les fautes d’orthographe, vous n'avez pas fini...

avec la nouvelle réforme de celle ci que nous sort, de derrière les placards, notre chère ministre de l’éducation.. à croire qu'elle n'a rien trouvé d'autre à faire de mieux

n°324199
fabienf47
Posté le 07-02-2016 à 19:46:43  profil
 

matine98 a écrit :





que les enseignants qui sont payés a rester cher eux (100000 AU MOINS° fassent le boulot de surveillant , il y a bien trop de fonctionnaire qui tue la france sans encore en creer,

deux millions de fonctionnaire en france a virer inutile profiteurs payés avec la sueur des travailleurs du privé dans la misére jap:{} jap:{}




De toute évidence, ton instituteur a été payé à rester chez lui durant toute ta pauvre scolarité


---------------
"La jalousie consiste à vouloir détruire ce que l'on est incapable d'obtenir"
n°325719
Les Contes​ de Enguel​l
Loquendi libertatem custodiam.
Posté le 18-10-2016 à 06:33:04  profil
 

.

Depuis dix jours, de nombreux incidents ont eu lieu devant le lycée professionnel Hélène Boucher de Tremblay-en-France. Ce lundi, la proviseure de l'établissement a été agressée et évacuée par les secours. Les policiers ont également essuyé des tirs de mortiers.

Citation:


La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a condamné « très fermement l'agression de la proviseure du lycée » et apporté « tout [son] soutien face à ces violences inacceptables ».


http://www.lefigaro.fr/actuali [...] -cible.php


J'ose demander au Gouverneur de l'Education ce qu'est la violence acceptable, que l'on puisse se sentir heureux et dans les normes de l'acceptabilité lors du travail dans les établissements scolaires...


Mais on a bien compris que l'absentéisme des profs est beaucoup plus critique. sol:{}


---------------
"Nous entendons par nation une société matériellement et moralement intégrée, à pouvoir central stable, permanent, à frontières déterminées, à relative unité morale, mentale et culturelle des habitants qui adhèrent consciemment à l'État et à ses lois."
n°325721
jairaison
Posté le 18-10-2016 à 13:27:46  profil
 

Les Contes de Enguell a écrit :


.

Depuis dix jours, de nombreux incidents ont eu lieu devant le lycée professionnel Hélène Boucher de Tremblay-en-France. Ce lundi, la proviseure de l'établissement a été agressée et évacuée par les secours. Les policiers ont également essuyé des tirs de mortiers.

Citation:


La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a condamné « très fermement l'agression de la proviseure du lycée » et apporté « tout [son] soutien face à ces violences inacceptables ».


http://www.lefigaro.fr/actuali [...] -cible.php


J'ose demander au Gouverneur de l'Education ce qu'est la violence acceptable, que l'on puisse se sentir heureux et dans les normes de l'acceptabilité lors du travail dans les établissements scolaires...


Mais on a bien compris que l'absentéisme des profs est beaucoup plus critique. :


Les Contes de Enguell a écrit :


assumer 68 LA DEBLACLE DE La jeunnésse et de notre pays ç'est votre faute kaola:{} kaola:{} kaola:{}

n°326147
Les Contes​ de Enguel​l
Loquendi libertatem custodiam.
Posté le 12-03-2017 à 10:26:19  profil
 

.

Passons sur les 54 interpelés du Lycée Polyvalent de St Denis, ce n'est pas le "Suger".

Merci à l'Obs de Rue89 de relayer l'expérimentation GB en collège...

Contre les violences scolaires, une caméra sur les profs, comme la police

I
maginez la scène : en plein cours, dans un collège lambda, un conflit éclate entre deux élèves. Ou encore un ado menace physiquement son professeur en pleine classe. Alors ce dernier prévient qu’il va enclencher la caméra mobile qu’il porte autour du cou. Bip. Un voyant s’allume. Les images enregistrées s’affichent simultanément sur le petit écran incrusté dans l’objet.
Face à son reflet, l’élève perturbateur s’arrêtera-t-il net ? Si ce n’est pas le cas, la scène pourra toujours être visionnée dans le bureau du chef d’établissement. Et si la parole du professeur est remise en cause par l’élève, les images et la bande-son serviront de preuve.

Citation:


Début février, le supplément éducation du Times (TES) a publié un sondage faisant ressortir que 37,7% des profs britanniques interrogés (sur un échantillon de 600, c’est peu), seraient prêts à porter une caméra autour du cou dans leur salle de classe.
Ceux qui ont répondu “oui” sont une majorité (66,4%) à estimer qu’ils se sentiraient plus en sécurité ainsi équipés.
Un professeur et chroniqueur, Tom Starkey, explique ainsi au magazine pourquoi il est plutôt pour :"J'ai été témoin d’innombrables agressions physiques en tant que professeur et j'ai plusieurs fois été physiquement agressé pendant que j'enseignais. Je ne suis pas certain que les body-caméras auraient pu avoir un effet dissuasif, mais ça aurait été un moyen simple de prouver ces agressions [...]."

http://tempsreel.nouvelobs.com [...] olice.html

Jusque là, l'Europe à grands pas interdisait la fessée...

Elle pourrait commencer par se demander si, pour contrer le populisme menaçant chaumières, elle ne devrait pas renoncer à son Fessexit plutôt que de risquer le Frexit. sol:{}


---------------
"Nous entendons par nation une société matériellement et moralement intégrée, à pouvoir central stable, permanent, à frontières déterminées, à relative unité morale, mentale et culturelle des habitants qui adhèrent consciemment à l'État et à ses lois."
 Page :   1  2  3  4  5  ..  31  32  33  34  35  36
Page Suivante

Aller à :