France2.fr
Voir le site
Suite aux réponses des 36 médecins et experts cancérologues de l’Institut Gustave Roussy, le forum reste ouvert pour vous permettre de continuer à partager sur ce thème.

IMPORTANT : Chaque médecin est expert dans une des spécialités répertoriées ci-dessous. Pour faciliter leur réponse, merci de bien veiller lors de la création de votre sujet à le rattacher à la SOUS CATEGORIE correspondant à votre question et à lui donner un titre explicite.

Avertissement : Les informations apportées lors de ce forum, par les experts de l’Institut de cancérologie Gustave Roussy, ne peuvent constituer ni une consultation médicale, ni un diagnostic ni un traitement.


Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
 

31 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Role de l'alimentation

n°256417
douillette​07
Posté le 05-03-2007 à 22:24:47  profil
 

Bonsoir

Dans mes cours de bio de BTS j'ai appris que l'un des facteurs favorisant l'apparition des cancers était entre autre l'alimentation mais nous n'avons pas développer davantage et j'aimerai avoir si possible plus de précision sur le l'alimentation que nous devons tenir, et les risques que cela peut engendrer si nous mangeons mal, et quels sont les types de cancers engendré suite à une mauvaise alimentation.
Je vous remercie

 

n°258504
Dr Boutron​-Ruault
Posté le 05-03-2007 à 23:00:23  profil
 

Bonsoir,
L’alimentation joue effectivement un rôle important dans la survenue de nombreux cancers fréquents, les études de populations ayant changé de régime alimentaire pour des raisons d’émigration ou de religion l’ont bien montré. On estime qu’au moins un tiers des cancers sont liés à notre alimentation dans les pays occidentaux. On incrimine le plus souvent une mauvaise qualité de l’alimentation, marquée par les excès de ce que les chercheurs appellent le régime occidental. Ce type d’alimentation se caractérise par un apport calorique dépassant souvent les besoins, par la consommation préférentielle d’aliments très caloriques apportant peu de vitamines et minéraux (à base de produits céréaliers dits raffinés, pain blanc, pâtes, pizzas, sandwichs etc..), et/ou très riches en graisses, surtout en graisses animales (charcuteries, viandes grasses, beurre, crème, saindoux, pâté…), riche en sucres  ajoutés,  pauvre en fruits et légumes. A l’inverse, les régimes qualifiés soit de prudent (apport en calories modéré, beaucoup de fruits et légumes, laitages plutôt maigres comme le lait écrémé ou ½ écrémé et les yaourts, consommation préférentielle de poisson ou de viandes maigres comme la volaille), soit de méditerranéen (fruits et légumes, huile d’olive, poisson, un peu de vin, fruits oléagineux, noix et olives) sont associés à un risque moindre de nombreux cancers. L’exemple type de cancer lié à l’alimentation est le cancer de l’intestin (cancer colorectal), mais l’alimentation a également une influence sur l’ensemble des cancers digestifs, ainsi que ceux du sein, de la prostate, du poumon, du rein etc…
Pour en savoir plus, je vous conseille les sites suivants :
http://www.inra.fr/reseau-nacre/infosci/realisat ionsPNNS.pdf
http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsu r/nutrition/index.htm
http://www.wcrf-fr.org/
De plus, l'alimentation conditionne non seulement le risque de cancer mais aussi celui de maladies également très importantes comme les maladies cardio-vasculaires. Il est donc très important de connaître tôt dans sa vie les règles d'une bonne alimentation.
Bien amicalement

n°259375
Dr Boutron​-Ruault
Posté le 05-03-2007 à 23:20:07  profil
 

L’alimentation joue un rôle important dans la survenue de nombreux cancers fréquents, les études de populations ayant changé de régime alimentaire pour des raisons d’émigration ou de religion l’ont bien montré. On estime qu’au moins un tiers des cancers sont liés à notre alimentation dans les pays occidentaux. On incrimine le plus souvent une mauvaise qualité de l’alimentation, marquée par les excès de ce que les chercheurs appellent le régime occidental. Ce type d’alimentation se caractérise par un apport calorique dépassant souvent les besoins, par la consommation préférentielle d’aliments très caloriques apportant peu de vitamines et minéraux (à base de produits céréaliers dits raffinés, pain blanc, pâtes, pizzas, sandwichs etc..), et/ou très riches en graisses, surtout en graisses animales (charcuteries, viandes grasses, beurre, crème, saindoux, pâté…), riche en sucres  ajoutés,  pauvre en fruits et légumes. A l’inverse, les régimes qualifiés soit de prudent (apport en calories modéré, beaucoup de fruits et légumes, laitages plutôt maigres comme le lait écrémé ou ½ écrémé et les yaourts, consommation préférentielle de poisson ou de viandes maigres comme la volaille), soit de méditerranéen (fruits et légumes, huile d’olive, poisson, un peu de vin, fruits oléagineux, noix et olives) sont associés à un risque moindre de nombreux cancers. L’exemple type de cancer lié à l’alimentation est le cancer de l’intestin (cancer colorectal), mais l’alimentation a également une influence sur l’ensemble des cancers digestifs, ainsi que ceux du sein, de la prostate, du poumon, du rein etc…
Pour en savoir plus, je vous conseille les sites suivants :
http://www.inra.fr/reseau-nacre/infosci/realisat ionsPNNS.pdf
http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsu r/nutrition/index.htm
http://www.wcrf-fr.org/
 


Aller à :