France2.fr
Voir le site
Suite aux réponses des 36 médecins et experts cancérologues de l’Institut Gustave Roussy, le forum reste ouvert pour vous permettre de continuer à partager sur ce thème.

IMPORTANT : Chaque médecin est expert dans une des spécialités répertoriées ci-dessous. Pour faciliter leur réponse, merci de bien veiller lors de la création de votre sujet à le rattacher à la SOUS CATEGORIE correspondant à votre question et à lui donner un titre explicite.

Avertissement : Les informations apportées lors de ce forum, par les experts de l’Institut de cancérologie Gustave Roussy, ne peuvent constituer ni une consultation médicale, ni un diagnostic ni un traitement.


Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
 

Il y a 86 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Cancer du péritoine

n°258093
sandrine81​31921
Posté le 05-03-2007 à 22:51:26  profil
 

Bonjour, je souhaiterais savoir si certaines personnes atteintes du cancer du péritoine s'en sortent.
Merci

n°265143
Exuvies
Posté le 13-03-2007 à 09:28:39  profil
 

sandrine8131921 a écrit :

Bonjour, je souhaiterais savoir si certaines personnes atteintes du cancer du péritoine s'en sortent.
Merci




Bonjour Sandrine

Je peux affirmer qu'avec des nodules au péritoine il n'est pas question que je me laisse aller !

Pour mémoire : tumeur de 9cm au sigmoïde, hépatectomie, embolie pulmonaire, éventrationS, et... péritoine occupé.....

CHIP à voir si je "réponds" bien

J'ai 61 ans et un moral toujours présent même si parfois il me faut faire des efforts, mais comme il nous faut en faire toute notre vie, cela devient "routine".

Cordialement

Jean-Claude
 

n°265190
s270876
Posté le 14-03-2007 à 23:42:13  profil
 

Bonjour,
J'ai 30 ans, et le mois prochain je vais feter mes 1 an de rémission.
Apres 18 mois de combat, 2 eventrations, 18 cures de chimio, une CHIP et beaucoup d'organes mis à la "poubelle", je me remets tranquillement d'une maladie gélatineuse du péritoine, forme rare de cancer du péritoine.
Ma force, y croire, croire et AIMER la vie.
Les "choses" n'ont pas été simple et ne le sont toujours pas. Et même si certains jours, je suis fatiguée, je suis en vie, et j'adapte ma vie à cette fatigue.
Je pense avoir chasser la maladie, grace à des medecins qui ont su jouer de leur savoir à temps, de ma famille omniprésente et d'un entourage d'acier. L'avenir me dira si je suis guérie. Avec ce type de maladie, je n'attends pas de guérison, c'est trop incertain, mais quand je me regarde aujourd'hui, je me dis que j'ai plein d'années devant moi et plein de bonheur à vivre.
Jean claude, j'espère que vous "répondrez" bien et que vous aurez droit à votre CHIP!
Sandrine, je ne peux que vous dire d'y croire toujours plus et toujours plus fort. N'hésitez pas à poser des qestions, aucunes d'entre elles n'est stupide.
Courage
Sophie
30 ans, Bayonne

n°267624
Exuvies
Posté le 28-02-2008 à 17:39:55  profil
 

Bonjour à tous

Suite d'une longue absence

En info sur une CHIP apparemment réussie avec exérèse de tumeurs au Péritoine.

Je commence à voir le début du bout du tunnel....parfois je vois la lueur du soleil au loin, ouf il était temps !  
 
Après 12 séances de chimio (Avasrin, Campto, 5fu) terminées en juillet 07, il est décidé, suite à X examens et staffs des médecins, d'une CHIP (Chimio-Hyperthermie Intra-Péritonéale) pour sept 07.

Ma prise en charge suite à mon cancer fut faite par le prof  X, c'est lui qui s'est et qui s'occupe de moi.
 
J'étais de L.A et.... Breton (de coeur), heureusement que notre fille (parisienne) s'est chargée de son papa!
 
La prise en charge pour la chimio s'est bien passée, mais il faut savoir que je ne suis pas facilement impressionnable....quoique….hu main je reste…. !
 
Après l'opé du sigmoïde (1er août 05) j'ai attendu 3 à 4 semaines avant la 1ére cure de chimio (Folfox), au début cela allait mais à la 6éme j'ai un "gros" malaise au point que j'avais 8 à 10 personnes autour de moi avec l'oxygène à coté, je me souviens qu'ils ne voulaient pas que je ferme les yeux !
Ce fut assez "pénible"......
 
Puis le 1er déc 05 j'ai subi une hépatectomie, ensuite après 4 semaines, chimio sur 12 séances (Folfiri) cela s'est bien passé, effets secondaires : nausées sans vraiment vomir, perte de cheveux mais peu, ce qui est le plus pénible pour moi est ce fameux syndrome "pieds-mains" ce n'est jamais revenu, cela s'accentue encore parfois, plus de sensationS aux pieds et 1ére phalange des mains HS...! Cela serait de la paresthésie. Mais j'arrive à gérer, sauf qu'en voiture je ne suis pas à l'aise, d'ailleurs je ne conduis pratiquement plus tout seul.

 
Psychologiquement, je n'ai pas à me plaindre, j'arrive à tenir, vrai que c'est dur dur, mais avec mon caractère de "cochon" je tiens bon la barre pour l’instant, car personne ne peut savoir la suite....
 
Souvent je suis réveillé par la "faucheuse", un bruit de machine au loin.... parfois elle se rapproche, puis s'éloigne.....le champ est grand.......

----------------------

Le 13 fév 07 j'ai appris la venue de "LUI" (mon cancer) sur une autre partie de mon anatomie, le péritoine.... c'est grave, voir très grave....
 
A la suite de cela, j'ai été mis sous antiangiogénique (Avastin) la combinaison de mon "poison bénéfique" est : Avastin, Campto et 5FU une "eau de vie" redoutable puisque mes taux ACE sont par la suite revenus sur des normes acceptables (moins de 3).
 
Suite à ces bons résultats, le service d'oncologie m’a "préparé" pour une éventuelle CHIP (voir sur Google ce que cela signifie).
Dernier résultat : Après un RDV qui me fut donné par l'hôpital auprès du prof Y,  je rentre pour cette fameuse opé fin sept, cela devient urgent et....nécessaire car je fabrique des métastases trop rapidement! Cela je ne le savais pas, les toubibs savaient depuis début sept 06.... Ont-ils bien fait de ne pas m'alarmer....je ne sais....Mais maintenant je sais la TOTALITE sur "LUI" !
 
Je tiens encore bon le cap.... jusqu'à quand, ça je ne le sais....
Vrai que parfois j'en prends un coup derrière la tête, mais j'y pose des glaçons...!
 
Pour cette "fameuse" CHIP le prof est relativement confiant, juste à craindre l'hémorragie et rupture au niveau de cicatrices.
Mes « soucis » actuels sont mes occlusions intestinales, qui, maintenant se font de plus en plus fréquentes…. Galère Misère….Le grêle me « chagrine » mon péritoine se durcissant, il écrase celui-ci…. Grâce au Solupred, cela va mieux en attendant....
 
Je n'ai plus de projetS, je crois que c'est cela le plus pénible, moi qui ne vivais que de projetS !
Le départ de Ma Bretagne m'est presque plus difficile à supporter que mon cancer, mais là aussi je gère....
Nous avons tout quitté en 1 mois pour venir sur Paris, sinon j'étais dans l’incertitude sur la rapidité des soins car cela devenait Urgent !

Difficultés  surmontées sans trop de soucis….Heureusement nous sommes une famille forte et solidaire, hélas il n’en est pas ainsi pour tous, aucun n’est pareil face à sa vie, mais là, c’est un autre problème dont personne n’a la solution réelle, dommage…….
 
La prise en charge des patients est relative à l'accueil réservé (malade et famille), aux médecins (compétence psychologique qui, je dois le dire devrait faire partie intégrante de leur cursus), et surtout du mental du malade lui-même.
 
Chaque hôpital est différent, par contre il me semble que les CHU sont assez prévenants, l'apprentissage, sans doute....
 
Chaque personne atteinte par ce décapode réagit différemment, se savoir « peut-être » condamné (nous le sommes tous) sur l’échelle du temps n’est pas chose aisée à supporter, surtout quand la jeunesse est là et que des enfants sont à coté……
 
Arrivé à 61 ans, j’ai « roulé »…..Mais pour ma femme et notre fille c’est sans doute plus pénible que pour moi, c’est sur ce point que réside toute l’horreur du cancer et surtout lorsque l’on sait qu’il y a des métastases, et qu’il faudra sans cesse continuer de se battre.
 
La Chip s’est bien passée, (13 h sur la table) avec ablation de la rate et de 10cm d'intestin grêle et +++ mais je passe, ce qui fut le plus compliqué c’est la suite des évènements, j’ai du subir une autre opération 10 jours après à cause de problèmes annexes (Péritonite,  rupture gastrique, diaphragmatique, de la plèvre, avec en plus le poumon G plein d’eau (pus) et 3 fistules refusant obstinément de se fermer malgré la compétence sans faille des chirurgiens.
 
2 longs mois à "manger" sous perf, et au total 2 mois et 3 semaines d’hospitalisation, 22 KG en moins, plus de force musculaire, encore maintenant il me faut faire des efforts pour monter et surtout descendre les escaliers, marcher sur une longue distance m’est impossible, mes pieds me faisant souffrir (paresthésie) à cause de la chimio.
Les diarrhées venant de façon anarchique il ne m’est guère possible de prévoir une sortie sans faire une diète avant et surtout d’éviter de boire, sinon catastrophe immédiate parfois, je crois que c’est cela le plus dur à supporter sur la vie courante.
 
Les marqueurs tumoraux remontent, cela était prévisible, pas de raison que ça ne continue pas…..les métastases qui étaient invisibles lors de la CHIP se mettent à grossir, il faut environ 3 mois pour les apercevoir.
Chimio à compter de lundi 4 fév avec du Folfiri, il se peut qu’un autre protocole, avec de l’Avastin soit étudié, mais rien n’est certain sur celui-ci pour l’instant.
 
Nous sommes le 28 fév 08 , j'ai très bien repris et depuis 1 mois je suis sans "séquelles" handicapantes, je suis depuis la semaine dernière sous antiangiogénique pour 6 mois je pense.
 
Toujours cette paresthésie invalidante et les diarrhées anarchiques, pour le reste la routine habituelle des effets secondaires, tension, saignements du nez, fatigue, bouche sèche, pas d'aphtes pour le moment (j'en avais eu lors du dernier protocole en 07) en fait de "soucis" dont il faut gérer avec ténacité, de ce coté j'ai une avance certaine suite à mon expérience de "pro".

Les marqueurs sont revenus à la normale. Le yoyo...
 
A ++++++++
 
Jean-Claude

----------------------

C'était en déc 07 :

J'ai encore un drain, du moins une poche dans laquelle se déverse encore une sécrétion douteuse, (mon dernier souci).  
A la fin du mois le prof de la Salpèt' verra s'il faut remettre un drain, car pas question de refermer tant que cela continue de couler...


Scanner fin de mois, puis sans doute chimio dès que possible.  
En ce moment je suis encore trop fragile, je viens juste de pouvoir descendre et monter à pied un étage,(en me tenant des 2 mains à la rampe !)    
Pas possible de me baisser, sinon je ne peux me relever !


J'ai l'impression d'être trop vieux pour vivre...


La lutte a été trop inégale, de plus j'ai eu droit à la totalité des emm... post-opératoire.


Mes intestins tiennent dans des filets, plus de rate, intestin grêle tronqué, péritonite, rupture du diaphragme, de la plèvre, péritoine en lambeaux, poumon gauche pas encore au top et fistuleS fragiles.


Dommage qu'il a fallut que je lise dernièrement que j'avais un nodule carcinose de 9mm................


Bon, "nous" verrons cela après le scan...


70 jours de  steak et vin en perf, même pas vu passer    
le beaujolais !


Je commence à manger réellement depuis 4 jours et en faisant attention  car l'estomac doit s'habituer...


22 Kg en moins, mais je reprends doucement depuis peu, il est temps !


Je pense aller mieux d'ici 15 jours pas avant, c'est-à-dire que pour les fêtes je dois pouvoir faire de petits excès !!


La CHIP est une opé réparatrice lourde, il faut être en bonne condition de départ mais avoir aussi un moral bien trempé.  
Malgré cela j'ai été touché assez sévèrement, aussi bien physiquement que psychiquement, votre soutien m'a été d'un grand secours MERCI encore.


Maintenant, le temps va rester mon seul interlocuteur....

-----------------------



Suite des élucubrations d'un "Chipé".  
 
Après toutes ces péripéties, le scanner passé fin déc 07 ne révèle aucune anomalie....!  
 
Les analyses de sang indiquent une remontée des taux ACE autres "particularités" que nous verrons lundi 4 fév avec le prof.  
 
Mais le plus étonnant est que le petscan du jeudi 31 janv dernier ne révèle lui aussi, aucune trace cancéreuse ! Ni métastase ni nodule ! Le nodule carcinose de 9 mm disparu, je n'en sais pas plus sur cette "disparition" pour l'instant...  
 
77 kg le gars, il mange bien ! vrai que faut reprendre des forces rapidement pour la prochaine chimio qui commence lundi prochain (Folfiri pour le moment) Antiangiogénique plus tard sans doute, suite à la remarque du prof.  
 
Toujours ce problème de paresthésie aux pieds ce qui me gêne assez pour marcher longuement, et aux mains pour écrire, mais pour "pianoter" ça roule !  
 
En conclusion cette CHIP fut pour moi une chance certaine de prolongation sur Gé, pour l'instant les profs qui s'occupent du gars (au nombre de 4, spécialisés dans ce domaine) s'interrogent sur mon cas, vu comment j'étais et comment je suis maintenant relève de l'étonnement disent-ils.  
 
Les miracles existent peut-être me dis-je en moi-même, toujours St Thomas à mes cotés...!  
 
Enlever des tumeurs au péritoine en faisant une Chimio-hyperthermie intra-péritonéale (CHIP) est une opé lourde de conséquences, j'en sais qq chose, il faut être solide au départ, et dans son corps et dans sa tête, à ce sujet je n'ai pas honte de dire que mon corps et ma tête en ont pris un coup, mais maintenant tout est OK.  
 
Je tiens à le répéter, la CHIP est une opé qui n'est pas pour tous (dans le cadre de tumeurs au péritoine) il est fait une sélection assez sévère et maintenant avec le recul dont je possède je peux affirmer qu'il est normal qu'il en soit ainsi afin d'éviter des complications de tout ordre pour le malade évidement mais également pour le personnel soignant et le chirurgien (CHIPER).  
 
Actuellement (fév 08) sous protocole (Avastin, Campto, 5fu) rien à signaler sinon un regain de tension, fatigue, qq saignements du nez, et cette paresthésie galopante qui m'interdit de galoper !
 
Il semble que le nodule soit en fait la "collection" qui à ce jour est tarie sans apporter d'autre inconvénients, ouf !
 
Mais... la vigilance reste de mise sachant que les métastases sont invisibles au Scan et pet-scan lorsqu'elles se situent sur l'intestin grêle...
 
Les ACE sont à la baisse, le yoyo en fait, mais cela résulte des pouvoirs de la chimio (0,3 actuellement, insignifiant ! re-ouf !)
 
75 kg, un peu maigri, mais je stabilise, je ne pense pas reprendre mon poids d'origine 82 env, mais pour 1m 78 ça va...(plus de ventre !)
 
Messieurs les toubibs MERCI et chapeau bas.
 
Forumineusement vôtre  
 
Jean-Claude
 
NB : Pour mémoire, FolfOX (OXaliplatine)  FolfIRI (IRInotécan)

 

n°268249
Exuvies
Posté le 23-04-2008 à 09:06:38  profil
 

Bonjour ami(e)s d'infortune.

Voici 2 liens parlant de la CHIP et des carcinoses péritonéales

Vous y trouverer également mon parcours, explications et info sur cette "variante" cancéreuse

A Bientôt

JC   hello:{}


http://forums.france2.fr/france2/Le-cancer-s ort-de-l-ombre/Les-cancers-rares/chip-sujet_17143_ 1.htm


http://forums.france2.fr/france2/Le-can cer-sort-de-l-ombre/Les-cancers-rares/cancer-perit oine-sujet_17309_1.htm

n°268251
praline44
Posté le 23-04-2008 à 09:52:23  profil
 

Exuvies a écrit :

Bonjour ami(e)s d'infortune.

Voici 2 liens parlant de la CHIP et des carcinoses péritonéales

Vous y trouverer également mon parcours, explications et info sur cette "variante" cancéreuse

A Bientôt

JC   hello:{}


http://forums.france2.fr/france2/Le-cancer-s ort-de-l-ombre/Les-cancers-rares/chip-sujet_17143_ 1.htm


http://forums.france2.fr/france2/Le-can cer-sort-de-l-ombre/Les-cancers-rares/cancer-perit oine-sujet_17309_1.htm



Bonjour, votre histoire m'émeut ; votre courage m'en redonne puisque nous sommes dans le même bateau ; merci pour votre témoignage ; coccinelle21:4

Je n'arrive pas ouvrir le site que vous indiquez.

COURAGE ET UN MONCEAU DE PENSEES POSITIVES POUR VOUS ET BIEN D AUTRES  coccinelle21:6


 

n°268253
Exuvies
Posté le 23-04-2008 à 11:09:47  profil
 

Praline bonjour

Effectivement les liens n'ouvrent pas la discussion..... :??:

J'ai fait comme sur un autre forum, et pensais que cela en était de même  :(

Il est moins aisé de communiquer et modifier sur le Forum de FR2 mais peut-être aussi il y a une solution, pour l'instant je ne la connais pas !! fou:{}

Donc il faut regarder dans les "cancers rares" et "cancers digestifs" puis aller sur les discussions parlant des carcinoses péritonéales et CHIP, il doit y avoir 3 ou 4 discussions de ce style, désolé pour les miens qui ne fonctionnent pas.

Forumineusement

JC   hello:{}  

n°268257
praline44
Posté le 23-04-2008 à 12:40:01  profil
 

Exuvies a écrit :

Praline bonjour

Effectivement les liens n'ouvrent pas la discussion..... :??:

J'ai fait comme sur un autre forum, et pensais que cela en était de même  :(

Il est moins aisé de communiquer et modifier sur le Forum de FR2 mais peut-être aussi il y a une solution, pour l'instant je ne la connais pas !! fou:{}

Donc il faut regarder dans les "cancers rares" et "cancers digestifs" puis aller sur les discussions parlant des carcinoses péritonéales et CHIP, il doit y avoir 3 ou 4 discussions de ce style, désolé pour les miens qui ne fonctionnent pas.

Forumineusement

JC   hello:{}



MERCI  j'y vais de ce pas  coccinelle21:4
 

n°269910
calvaire 9​0
Posté le 13-04-2009 à 15:06:27  profil
 

Il a fallu du courage à ce pauvre ami pour supporter cet horrible cancer.  En Belgique il aurait pu demander une euthanasie puisqu'il n'a aucune chance de s'en sortir .  Je crois que les médecins n'ont pas le courage de dire la vérité et essaient tous les moyens possibles pour faire des expériences.  Je suis cynique mais je viens encore de perdre ma soeur qui a lutté mais a succombé aux souffrances lui infligées  cependant qu'elle croyait à une guérison proche.   Soyons lucides et n'ayons pas peur de quitter nos proches afin qu'eux non plus ne souffrent plus. PARDON.

n°270434
filippo33
Posté le 02-12-2009 à 14:37:10  profil
 

sandrine8131921 a écrit :

Bonjour, je souhaiterais savoir si certaines personnes atteintes du cancer du péritoine s'en sortent.
Merci



Voilà, on a diagnostiqué chez ma belle-mère agée de 68 ans un cancer du péritoine par pseudomyxome. Toutes les analyses faites pour dectecter un éventuel cancer sur d'autres organes ont été négatifs. Les medecins ont donc proposé de faire une CHIP. Il faut savoir que ma belle-mère est diabétique et vu son age nous avons peur qu'elle ne supporte pas cette intervention. De plus, à l'heure actuelle, elle n'a aucun symptôme. On a diagnostiqué cette ascite par harsard lors d'une échographie du foi. Elle ne veut  pas faire cette intervention car comme elle n'a aucun symptome et que les médecins ont dit que cette maladie avait une évolution lente elle veut continuer à vivre une vie normale. Mais quelqu'un peut-il nous dire comment évolue cette maladie sans traitements et combien de temps peut-elle continuer à vivre sans avoir les symptomes ou développer d'autres cancers ? car si il lui reste à vivre 10 ans sans souffrir c'est cette option qu'elle choisira plutot que de vivre 15 ans en les passant via des interventions et des traitements lourds. Nous aimerions recevoir des avis pour pouvoir l'aider à prendre la bonne décision...

n°270677
Exuvies
Posté le 26-03-2010 à 13:57:19  profil
 

calvaire 90 a écrit :

Il a fallu du courage à ce pauvre ami pour supporter cet horrible cancer.  En Belgique il aurait pu demander une euthanasie puisqu'il n'a aucune chance de s'en sortir .  Je crois que les médecins n'ont pas le courage de dire la vérité et essaient tous les moyens possibles pour faire des expériences.  Je suis cynique mais je viens encore de perdre ma soeur qui a lutté mais a succombé aux souffrances lui infligées  cependant qu'elle croyait à une guérison proche.   Soyons lucides et n'ayons pas peur de quitter nos proches afin qu'eux non plus ne souffrent plus. PARDON.




Hello Calvaire ! pt1cable:{}  hello:{}

Je suis toujours présent ! Voici 5 ans que "LUI" me taquine, voici 5 ans  gagnés auprès des miens, ET C'EST SUPER !

JC

Tous pour un, tous contre "LUI"

n°271071
Exuvies
Posté le 05-11-2010 à 05:46:53  profil
 

HELLO Cale vert !


Toujours VIVANT le gars !

Bon d'accord, le temps s'amenuise, mais je suis encore "valide" je profite de la VIE, de ma famille, de mes amis, de mon toutou !

Pour ta gouverne je viens de retourner sous le baril, j'ingurgite mon poison bénéfique avec détermination, même si c'est dur à digérer.

Le jour ou tout sera Vraiment foutu pour moi, promis j'éviterai la Belgique, car tu vois j'aurais perdu un TEMPS précieux de ma VIE.

Prémices de mon cancer primaire > oct 2004
Découverte de "LUI" > fin juin 2005

Stade de "mon" cancer et cela depuis le début > PT4 N1 MI

Forumineusement

Tous pour un, tous contre "LUI"

Exuvies et parfois Zadig  pt1cable:{}


NB : Nous sommes début nov 2010........................ jap:{}

n°271077
christo2
Posté le 07-11-2010 à 12:30:00  profil
 

Bonjour

J'ai un cancer de l'estomac avec envahissement du péritoine. Maladie diagnostiquée le 13/08/2009.

On avait prévu de m'enlever l'estomac et ça n'a pas été possible par rapport aux lésions sur le péritoine. J'ai repris la chimio.

Cette semaine on m'a fait une coelio exploratrice du péritoine en vue d'une chip. C'est tombé. Ce n'est pas possible. Trop envahi.

Du coup on ne peut pas m'enlever l'estomac. On va essayer de me mettre une prothèse ou des stains dans l'estomac pour pouvoir m'alimenter normalement car depuis un mois j'ai du mal à manger.

J'ai malgré tout un moral d'acier et je pense que c'est le primordial. Je vais reprendre la chimio en sachant que ça ne guérira pas.

Mon combat était jusqu'à présent de guérir et maintenant il est devenu de tenir le plus longtemps possible pour profiter de la vie.


Un réconfort, je fête mes 40 ans cette semaine. c'est toujours ça de pris.

n°271081
Exuvies
Posté le 07-11-2010 à 19:03:19  profil
 

Pour Information suite à mon opération de sept 07.  CHIP    
 
RÉFÉRENCES    
154 Bull Cancer vol. 92, n°2, février 2005


Il a été très récemment publié les résultats d’une étude de phase II incluant 24 patients traités par exérèse R1 suivie d’une CHIP par oxaliplatine [8]. La survie à 3 ans était de 65 %, la plus élevée jamais rapportée dans le traitement des carcinoses colorectales. Ces résultats laissent espérer des progrès à venir grâce à l’utilisation des molécules les plus efficaces dans le traitement du cancer colorectal. Notre protocole actuel associe du 5FU par voie systémique et une CHIP avec de l’oxaliplatine et de l’irinotecan [9].    
À l’avenir, les données fournies par les études pharmacogénomiques devraient permettre d’optimiser les résultats de la CHIP, dans la perspective d’un traitement « à la carte » adapté à la chimiosensibilité individuelle des tumeurs.


Pour quels patients ?    
Il est nécessaire d’affiner les facteurs pronostiques qui permettront de mieux sélectionner les patients candidats à la CHIP, même si ce traitement ne doit réellement bénéficier qu’à 10 % des patients avec carcinose d’origine colorectale.    
En effet, la technicité de la CHIP impose des investissements importants pour les équipes médicochirurgicales et donc des choix en termes de stratégie économique. Une intervention de ce type dans notre institut dure en moyenne 8 heures et va    
donc mobiliser une salle du bloc opératoire toute une journée,et ce pour un seul patient. À cela viennent se surajouter des difficultés de codification de cet acte qui pose problème actuellement pour le remboursement vis-à-vis des tutelles.    
Les critères permettant d’identifier les meilleurs candidats à la CHIP sont les suivants :   maladie limitée à une partie des zones de l’abdomen et non à sa totalité (moins de 8 zones sur 13), pas de dénutrition ni d’altération de l’état général, pas de    
métastases viscérales ou ganglionnaires associées [6, 10, 11].

n°271082
Exuvies
Posté le 07-11-2010 à 19:04:28  profil
 

Une des difficultés actuelles vient de la pauvreté des méthodes d’évaluation de la carcinose disponibles avant l’intervention.    
Le bilan radiologique, qui repose essentiellement sur le scanner et la TEP, permet juste de vérifier l’absence de métastases pulmonaires ou extra-abdominales. En revanche, l’étendue de la carcinose, son caractère réséquable ou non (en particulier le type de lésion sur l’intestin grêle) sont très mal évalués par ces deux examens. Or cela va conditionner la possibilité ou non de faire une exérèse R1 et non R2.    
Ainsi, la coelioscopie d’évaluation est de plus en plus utilisée pour conclure à la faisabilité d’une telle chirurgie. En cas de carcinose de découverte fortuite lors de l’exérèse d’un primitif colorectal, il est nécessaire, si celle-ci est laissée en place, d’en faire la description la plus minutieuse possible sur le compte-rendu opératoire. Cette description exhaustive permettra d’évaluer la possibilité ultérieure d’une exérèse avec CHIP et, parfois, de conclure à l’efficacité d’une chimiothérapie néoadjuvante lors de la réintervention. Si la confrontation entre les deux descriptions permet de conclure à l’efficacité du traitement préopératoire, on sera tenté de le poursuivre après la CHIP dans le but de diminuer le risque de récidive de la maladie.    
Enfin, les délais de prise en charge d’une telle intervention liée au manque de disponibilité de la technique sont susceptibles de modifier les indications thérapeutiques via notamment la sélection des malades ayant des lésions chimiosensibles (obtention d’une réponse tumorale à la chimiothérapie préopératoire rendue nécessaire étant donné les délais d’intervention). À l’avenir, le nombre croissant de centres chirurgicaux qui désirent disposer de ces techniques pourrait permettre d’élargir les indications.


NB:  
Effectivement il m'a été administré de l' Oxaliplatine pendant la CHIP.


Actuellement je suis sous Avastin, Campto et 5 FU .  
 
Cordialement  
 
Jean-Claude

n°271083
Exuvies
Posté le 07-11-2010 à 19:13:13  profil
 

Christo, amis lecteurs bonsoir


Les 2 messages ci-dessus répondent en grande partie aux attentes de ceux qui sont dans l'Espoir d'une CHIP.

Sachez, sachons que subir cette "épreuve" est plus difficile que de pénétrer dans la grotte de Lourdes....

Mieux vaut préférer, parfois, une qualité de VIE digne de NOUS, que de vouloir coûte que coûte subir une CHIP qui n'apportera que misères, galères et souffrances, dans ces conditions notre tête ne peut suivre....

Espérer cette stratégie, OUI mais à condition que cela soit Positif et surtout Possible .

Juste mon opinion


Tous pour un, tous contre "LUI"

Exuvies

n°271085
christo2
Posté le 08-11-2010 à 10:03:08  profil
 

Bonjour

Je comprend ce que vous voulez dire et merçi pour les deux articles intéressants.

Je suis d'accord avec vous mais quand c'est possible, malgré si je ne doute pas que cela doit être une période très difficile, cela permet de rajouter un espoir de guérison dans le panier !!!

n°271095
Exuvies
Posté le 09-11-2010 à 04:22:46  profil
 

Christo bonjour


Pour te rajouter une louche d'espoir :


Voici mon C-R de cette opération faite en Sept 2007.
 
Comme vous pourrez le lire sur d'autres files du Forum, depuis 2005 un grand pas a été fait concernant la CHIP (à ne pas confondre avec une CIP).
 
HISTOIRE DE LA MALADIE :
Patient âgé de 6l ans, pris en charge en juin 2005 pour  une sténose sigmoïdienne avec métastases hépatiques synchrones. Tumeur opérée classée T4 N1 (3/24) M1.
Chimio (6 séances de Folfox 4) à l’issue, puis hépatectomie gauche élargie où il existait une réponse anatomo-pathologique avec une nécrose des masses hépatiques. Chimio (Folfiri sur 12 séances)  prenant fin juillet 2006. A noter une épisode d’embolie pulmonaire en juin 2006.
Normalisation de l’ACE à l’issue. Augmentation progressive de l’ACE en nov 2006 à 8.
Bilan en fév 2007 objectivant une récidive avec 2 nodules visibles au pet-scan, l’un en avant de la pointe du foie, l’autre dans la fosse iliaque gauche.
 
Traitement par Avastin Campto 5 FU en fév 2007 permettant une diminution de l’ACE et une diminution des lésions vu au scanner. Le reste du bilan d’extension est négatif, dernière chimio le 30 juillet 2007.
Indication à une possible exérèse complète suivie d’une CHIP.
 
Intervention CHIP. Carcinose péritonéale :
Exérèse péritonéale multiples. Omentectomie. Splénectomie. Deux résections de grêle. Douglassectomie. CHIP. Anastomoses iléo-iléales.
 
A suivre

n°271096
Exuvies
Posté le 09-11-2010 à 04:25:35  profil
 

SUITE à mettre dans le panier :


Suites opératoires :
Les suites opératoires immédiates sont simples, puis un scanner est réalisé début oct 07 devant l’apparition d’une douleur de l’hypocondre gauche et basi-thoracique gauche, le scanner révèle l’existence d’un épanchement pleural gauche majeur ainsi qu’une collection sous diaphragmatique droite.
Un drain thoracique gauche est mis en place ramenant 1500 cc de liquide purulent.
 
L’évolution est marquée par la majoration du syndrome septique avec défense abdominale au niveau de l’hypochondre gauche, d’un liquide d’aspect digestif, une épreuve au bleu est effectuée montrant un passage dans le drain thoracique gauche dans un bref délai après absorption orale.
 
Dans ces conditions, indication de reprise chirurgicale.
 
Ré intervention 7 jours après la CHIP :
 
L’exploration abdominale met en évidence une perforation de la grande courbure gastrique communiquant avec la plèvre gauche par l’intermédiaire d’une brèche diaphragmatique gauche. Abcès sous diaphragmatique droit.
 
A suivre

n°271097
Exuvies
Posté le 09-11-2010 à 04:30:01  profil
 

SUITE 3

Retour au domicile le 25 oct 07
 
Patient à nouveau hospitalisé le 31 oct 07 pour récidive de la fistule gastro-pleurale avec douleur et fièvre.
 
Drainage, ponction, examen bactériologique positif, + streptocoque du groupe F.
 
En 3 opérations successives  concernant 3 fistules il fut posé :        
le 6 nov > 4 clips, le 8 nov > 5 clips et le 9 nov > 8 clips métalliques.
 
Test au bleu restant positif, avec néanmoins une diminution de liquide recueilli dans le drain pleural.
 
Un scanner montre une régression de l’épanchement pleural gauche. Drain en place dans la cavité pleurale.
 
Sur la suite  en oct 2008 :
 
Une Iléostomie  avec éxérèse du rectum ; une opération de la prostate, 6 jours après puis 3 mois ensuite un raccordement du colon au sphincter.
 
Sur la suite en mai/juin 09 :  
Rein gauche suspect
 
Déclaré en rémission complète en août 2009
 
Les nodules au péritoine sont bien des rates accessoires. (étude plus qu’approfondie sur ce sujet)
 
Dernière chimio 28 avril 2008
 
Aucun traitement à ce jour.
 
Echographie semaine  prochaine pour le rein…..
 
Je suis soigné en CHU depuis l’arrivée de mon cancer (juin 2005).
 
Les professeurs semblent étonnés de mon état qui paraît satisfaisant, j’écris « satisfaisant » sachant que je joue avec le temps…
 
Amicalement
 
Jean-Claude    
 
PS : Dernière nouvelle, les 4 "marques" au péritoine augmentent en taille (3cm env), 2 sont déterminées comme rate accessoire, les 2 autres.... nous ne savons pas, mais déduisons que cela en soit également.... ( la raison étant que ces 4 "marques" grossissent de façon homogène...)> échographie du 18/03/2010.
 
Scanner prévu le 31 mars 2010 et une coloscopie le 2 avril 2010, je viendrai dire...
 
Dernière new > 12 séances de chimio avec Avasin 5FU et Campto > début le 25 octobre 2010...

AMICALEMENT

EXUVIES hello:{}


Christo voici de quoi remplir ton panier

n°271099
christo2
Posté le 09-11-2010 à 18:37:52  profil
 

Bonjour

Merçi de vous livrer de telle manière.

Effectivement le CR est impressionnant et en toute franchise je n'ai pas enduré le 100 ème de ce que vous avez enduré. Je vous tire mon chapeau et même si je n'en doutais pas, c'est toujours important et nécessaire de savoir qu'il y a toujours plus grave que son propre cas.

Mon panier est bien rempli, je dirais même qu'il déborde.

Merçi et bon courage pour la suite.

Pour ma part j'entamerai ma 17 ème chimio le 22 novembre 2010. (6 cisplatine et 10 irinotécan)

A titre d'info j'effectue en parallèle des séances de microkinésythérapie. Très efficace, sur ma personne en tous cas.

A très bientôt

n°271114
Exuvies
Posté le 14-11-2010 à 12:43:06  profil
 

Christo, amis lecteurs bonjour.

A rajouter dans ton panier Christo > Je viens d'écrire un livre, il vient de paraître !

Pour dire :

Pas facile ces chimio, bien plus "pointues" que toutes celles subies auparavant, c'est vraiment "Hard" !
 
Me faut un tas de médocs pour supporter les nausées, les douleurs au bas du ventre, les douleurs au niveau des reins, mes boyaux sont en pleine Révolution, ils veulent la retraite !
 
Mal de tête, mal presque partout en fait, impossible de manger correctement, aussi > banane, confiture et biscotte, kiwi et yaourt + 1 verre d'eau  (tout cela au singulier...) (repas du matin)
 
Ensuite, ben, 3-4-5 coeurs de palmiers, ou coeurs d'artichauts, ou des lentilles en salades et un morceau d'ananas + 1 crème vanille et... 1 verre d'eau (l'eau ne passe pas en mangeant !?)
 
Puis dans la journée 2 clémentines, parfois 3 , cela me fait un bien fou face au goût métallique qui hante ma bouche !
 
Le soir je n'ai pas faim, je me couche (je suis en fait toujours allongé) puis vers 21H 30 je grignote une banane, mais selon mon état, car hier ce n'était pas le top ! 39 de fièvre et des maux partout, et m.... une veille de dimanche... donc médocs pour m'abrutir afin de voir demain car pas question d'aller à l'hosto dans l'urgence, ça je ne le veux pas !
Ce matin je semble aller un peu mieux...
Je me traîne, je ne sors plus ma toutoune, mon épouse est corvéable, la pauvre.
 
Me faut du vent et une bonne vague pour me rincer les neurones....
 
Sinon, ça baigne.....
 
JC

n°271115
Exuvies
Posté le 14-11-2010 à 12:45:25  profil
 

SUITE du message ci-dessus :

Pour mon bouquin, il est sur Amazon, FNAC, etc depuis hier...! La couverture n'est pas encore lisible.
 
Sale histoire à lire :
 
Une vicieuse aventure, un cancer tenace, un duel sans merci, un pré trop grand, des armes inégales, l’herbe trop humide, il ne faut pas que je glisse…
 
Dans l'entracte de mon existence, que « LUI » prit trop de temps à m'expliquer, je viens faire goûter ma 1ère vie avant de connaître la seconde, dire à tous que la résignation est une maladie aussi vicieuse que le Cancer, qu’il faut se battre, descendre dans l’arène et lutter coûte que coûte, cela en vaut la peine.
 
> 63 ans, 4 années d’un combat sans merci contre mon « colocataire » > « LUI ».
 
Que dire de plus sinon que je ne suis qu'un humain sur une terre pas assez "ronde" pour moi...

Actuellement en rémission après 7 opérations et 40 chimiothérapies, j’aspire à ma renaissance,  j’espère avoir le temps de décortiquer ce mot, comme je l’ai fait pour « LUI ».

 
Au sujet de ce livre vous pouvez me contacter par MP pour vous donner les directives afin de le recevoir, je vous préviens il a 345 pages !
 Bon, une centaine en moins aurait pu se faire, mais alors ce n'était plus un agenda relatant 3 ans de lutte contre "LUI".
 
Ce n'est pas de la grande littérature, c'est des écrits trop souvent embués de sueurs et de larmes, "LUI" ne me fait pas de cadeau....
Moi non plus !!!!
 
Forumineusement
 
 
Tous pour un, Tous contre "LUI"
 
Jean-Claude
 
 
NB    
J'oubliais de dire que les royalties de l'auteur  seront reversées intégralement pour la recherche contre Nos Cancers    (notifié en 1ère page du livre.)

n°271151
Exuvies
Posté le 21-12-2010 à 19:16:58  profil
 

Bonjour à TOUS !
 
Pardon pour l'absence.... Mais j'avais un "souci" coté rein droit qui m'obligea, pour la 1ère fois, d'accepter l'offre des Urgences de l'hôpital !!!
 
DONC rentré mercredi à l'hosto pour des douleurs rénales plus que douloureuses, jeudi sur la table d'opé pour changement des sondes JJ (3ème fois!), créatinine à 500....Morphine obligée....A la maison dimanche à 14 h, ouf !
 
J'attends DONC actuellement un appel de l'hosto afin de savoir si chimio ou pas suite à cet "intermède" non prévu !!

Dernières news : (chimio reportée au 3 janvier, mon état ne semble pas assez "musclé" pour encaisser une "beuverie" agrémentée des suites de l'opé de jeudi...)
 
"LUI" m'agace, il prend trop d'assurance sur mon état, aussi je ne suis pas "chaud" pour cette chimio car elle va se trouver retardée pour mercredi sans-doute, cela fait trop près des fêtes.... DONC cela sera pour le 3 janvier, je décide DONC de sauter, avec joie, cette chimio !
 
A moi les FETES bulleuses !!!!!!!!!!!!!!!!!! et.... mes cigares de Cuba !!!!!!!
 
Suite au prochain acte, non médical....
 
AmitiéSSSSS à TOUS.

Essayons de Passer de Bonnes Fêtes, ce que je vous souhaite sincèrement.
 
Tous pour un, Tous contre "LUI"


EXUVIES

NB :
http://v3.apopsix.fr/boutique/your-account/

n°271153
christo2
Posté le 29-12-2010 à 13:01:28  profil
 

Bonjour

Désolé de ce qui vous est arrivé exuvies.

Je vous souhaite de passer un très bon réveillon du nouvel an ainsi qu'à tout nos compagnons d'infortune en y associant les proches.

Bon courage à tous et profitons des moments présents.

Pour ma part chimio le 5/01.

Bonne fête

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :