France2.fr
Voir le site
Venez échanger vos impressions sur la nouvelle émission de France2

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » Leurs secrets du bonheur »

Les bienfaits de l'écriture

 

Il y a 65 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Les bienfaits de l'écriture

n°571
versanne
My CH......m for ever
Posté le 20-12-2011 à 23:37:28  profil
 

Bonsoir à tous :)
Je viens de regarder l'émission de ce soir ! Je n'ai pas vu la première, une collègue m'en avait parlé, mais j'avais balayé ça d'un  revers de main, en me disant :" Bah c'est pas pour moi !"
Quelle erreur ! Ça n'a rien d'une baguette magique, c'est vrai, mais là je me sens apaisée et sereine... Et pourtant, dans ma vie en ce moment, c'est pas vraiment le cas...
J'aurais beaucoup de choses à dire sur cette émission, justement... Mais il est tard et je suis un peu naze...
Mais ce sur quoi je voulais revenir, c'est sur les bienfaits de l'écriture !
C'est un exercice que je pratique à titre personnel depuis de très nombreuses années de façon régulière. Je peux donc dire par expérience, que poser ces émotions sur une feuille blanche ou un clavier d'ordinateur, est souvent salutaire !
Ça apaise, ça permet d'identifier ses émotions, de les désamorcer, de se "laver" l'esprit !
Évidemment, ça ne résout pas tout, mais en cas de difficultés, l'écriture est un allié précieux et indispensable !
Elle permet de dire à autrui ce qu'on arrive pas à verbaliser, mais aussi de se dire des choses à soi-même. Ce qui fait qu'ensuite, on arrive à mettre une distance entre soi et une situation difficile. Ça se fait presque de façon automatique, sans qu'on le cherche de façon consciente...
Dans la vie on a besoin de boire et manger. Et bien de la même façon, j'ai besoin d'écrire ! Parfois deux lignes, parfois 3 pages, ça dépend des jours et de ce que j'ai vécu dans une journée.
J'écris pour moi seule souvent, et de plus en plus, comme ce soir pour partager mon expérience. Pour dépasser un passé douloureux aussi...
Voilà pour ce premier message suite à cette belle émission... De prime abord, elle peut paraître naïve, simpliste, un peu bébête, mais il n'en est rien ! Et je suis sincèrement heureuse d'avoir pris le temps de la regarder !
Je vous souhaite à tous une très bonne nuit, et à bientôt pour d'autres émotions à partager.
Versanne


---------------
Je t'aimais, je t'aime, je t'aimerai...
n°585
rontig
Posté le 20-12-2011 à 23:54:19  profil
 

Bonsoir, moi aussi je suis heureuse d'avoir eu la chance de tomber sur cette émission, j'ai manqué la 1ère heure!!!en suivant j'ai fait le test au bonheur, et me voilà sur le forum. J"ai beaucoup écrit, pendant des années avec plaisir, et j'en avais perdu l'habitude et le goût. J'ai participé à un atelier d'écriture, pour des raisons de santé, j'ai interrompu!!!et après une période très éprouvante ponctuée de deuils très proches, je retrouve ce plaisir d'écrire chaque soir mes émotions, et à chaque fois je pleure sur les derniers mots écrits, ça me libère, je lâche prise facilement. Et mes papiers écrits à la hâte, je les regarde se consumer dans la cheminée, Bonnes fêtes!

n°590
versanne
My CH......m for ever
Posté le 21-12-2011 à 00:03:42  profil
 

rontig a écrit :

Bonsoir, moi aussi je suis heureuse d'avoir eu la chance de tomber sur cette émission, j'ai manqué la 1ère heure!!!en suivant j'ai fait le test au bonheur, et me voilà sur le forum. J"ai beaucoup écrit, pendant des années avec plaisir, et j'en avais perdu l'habitude et le goût. J'ai participé à un atelier d'écriture, pour des raisons de santé, j'ai interrompu!!!et après une période très éprouvante ponctuée de deuils très proches, je retrouve ce plaisir d'écrire chaque soir mes émotions, et à chaque fois je pleure sur les derniers mots écrits, ça me libère, je lâche prise facilement. Et mes papiers écrits à la hâte, je les regarde se consumer dans la cheminée, Bonnes fêtes!


Bonsoir
J'ai eu récemment l'opportunité de rencontrer une personne qui fait comme toi. Elle "brûle" ce qu'elle écrit. Comme pour se débarrasser de ses émotions négatives, se purifier. La symbolique du feu est très forte à mon avis. C'est quelque chose que je n'ai jamais fait, n'en éprouvant pas le besoin. Même si je me relis rarement, j'aime bien garder une trace de mes écrits. Depuis quelque temps, je pense même à en faire un livre... histoire de mener la catharsis à son terme. J'ai encore du boulot, mais l'idée fait son chemin...
Bonnes fêtes à toi aussi hello:{}  et à tous les participants de ce forum


---------------
Je t'aimais, je t'aime, je t'aimerai...
n°592
SALIDOU26
Posté le 21-12-2011 à 00:08:42  profil
 

Bonsoir,
En mars 2007, j'ai subi une opération (prothèse de hanche). J'avais 48 ans et le sport faisait partie de ma vie. L'opération a été ratée. Je souffre beaucoup plus qu'avant, dans les gestes du quotidien, et j'ai dû abandonner toutes mes activités sportives pratiquées avant, alors que le chirurgien m'avait assurée que je pourrais tout faire... J'ai malgré tout poursuivi un cours de gym douce et je pratique maintenant la natation. Pendant un an, j'ai participé à ce cours de gym en souffrant à en pleurer, même si j'adaptais et je ne prenais aucun risque. Il y avait environ 50 personnes dans ce cours. Un jour, j'ai eu le sentiment que mon corps était devenu un étranger. Extérieurement, j'étais toujours la même, pour les autres, je n'avais pas changé,  mais je ne me reconnaissais plus. J'ai eu besoin d'écrire ce que je ressentais, un besoin impérieux, immédiat. J'ai quitté mon cours et j'ai commencé à rédiger dans ma tête, le temps du trajet.Je n'avais jamais écrit avant. J'ai écrit ce 1er texte "L'étranger" le soir-même et ensuite d'autres textes... Depuis mars 2008, j'ai écrit plus de 100 textes, principalement sur des "épreuves" de ma vie. A partir du moment où c'est écrit, il n'y a plus de douleur. Ca m'appartient toujours mais ça ne fait plus mal. J'ai écrit un texte sur "La honte" parce que d'une façon fugitive j'ai ressenti ça un jour (une prothèse de hanche, ça faisait "vieux" et quand je devais l'avouer, j'avais honte de moi). Ce sentiment n'est pas vraiment resté mais il a existé et il est couché sur le papier, il est à moi. Et je me suis mise aussi à écrire sur des instants de bonheur, moments fugitifs que je n'aurais jamais perçus avant (promenade dans la nature, coucher de soleil, concert, fête de famille...). D'ailleurs, l'écriture de mon texte "La honte" a été suivie qq minutes plus tard par "Couleur rose" qq lignes très positives pour chasser le gris... Avant, je vivais différemment, je n'aurais jamais "pris le temps" de percevoir ces parcelles de bonheur, je ne les voyais même pas. Je prends maintenant conscience de ce bonheur-là, j'écris quand j'en ai besoin ou envie, c'est mon double trésor, d'une part le fait d'avoir pris conscience de la notion du  bonheur et ensuite de le conserver dans mon petit carnet.
Bonnes fêtes à tous.

n°609
clarinette​147
Posté le 21-12-2011 à 00:50:10  profil
 

c'est super tous ces gens qui peuvent écrire et qui aiment..
pour ma part je me pose des questions car l'écriture est pour moi un calvère... j'aime parler réfléchir mais écrire ... souvent ça a du mal à sortir... qu'en pensez vous dois je tout de même faire l'expérience...
merci

n°613
SALIDOU26
Posté le 21-12-2011 à 01:14:25  profil
 

Avant d'écrire, je ne m'étais jamais posé la question... aucun besoin, ni envie. Je n'avais rien écrit depuis l'école. Et c'est arrivé, tout d'un coup, comme une évidence, il fallait que je me libère de ce poids en le mettant sur du papier. Mais je pense qu'on peut se forcer un peu aussi, c'est une sorte d'entraînement pour identifier ses sentiments et les écrire pour se libérer. Bonne chance clarinette !

n°752
rontig
Posté le 21-12-2011 à 18:36:50  profil
 

Bonsoir à vous! tout le monde peut écrire, à sa façon. Quand j'ai participé à plusieurs cours d'atelier d'écriture, j'ai été confrontée comme chacun de nous à l'angoisse de la feuille blanche, mais le prof connaît les astuces pour nous faire démarrer, et là, on trouve les mots avec facilité. La rigidité de mon éducation ne m'a pas permis de moment de folie dans l'écriture, mais j'ai aimé marier l'humour, la sensibilité, et quelle surprise à la lecture de nos textes!et beaucoup de plaisir et parfois de fierté aussi.Et puis je me suis fracturé le poignet droit...alors j'ai interrompu les cours, dommage! et puis un radiesthésiste m'a conseillé de me remettre à l'écriture, et j'ai retrouvé les mêmes propos dans l'émission hier soir. J'attends le soir, au coin du feu, le moment où je me retrouve seule à griffonner, des mots, des phrases, qui n'intéressent que moi, et que je regarde brûler en suivant!c'est jouissif, j'ai l'impression d'avoir dit tout haut ce que j'avais dans la tête, et de m'en débarrasser en les regardant se consumer et s'envoler!Mes états d'âme, je les formule, ils me bouleversent ou me font sourire, une fois écrits, je passe à autre chose, sans me retourner. Pendant une vingtaine d'années j'ai écrit des textes, j'aimais beaucoup la poésie, et ceux-là, je les ai gardés.

n°756
francoisen​ielaubin
Posté le 21-12-2011 à 18:48:54  profil
 

moi, je me suis soignée, par l'écriture.
 mais je vous recommande, moi, par  ex expérience, d’ouvrir un blog. Car vous toutes, là, qui avez écrit, sur ce sujet, vous dites des choses émouvantes,  très enrichissantes, et brûler vos écrits, vous empêche de vous rejouir d'être lues, et c'est bien dommage.
 je vous donne le lien de mon blog, et j'espère que ça va vous donner l'envie d'en faite autant.
http://chez-salpiglossis.viabloga.com/

 Pour la création d'un blog, celui que j'ai moi, est payant, mais bon marché, c'est un choix de ma part, pour ne pas avoir de pub. Mais d'autres sont gratuits, je peux vous conseiller, si vous voulez.
 et sachez qu’ouvrir un blog, n'est absolument pas compliqué.
 Bonne chance !


Aller à :
   FORUM France 2 » Leurs secrets du bonheur »

Les bienfaits de l'écriture