France2.fr
Motus

Du lundi au samedi à 10h50 sur France 2



Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » Motus »

Les superstitions qui ont jalonné notre vie ...

 

N'oubliez pas les paroles : Lacat3050, 4 utilisateurs anonymes et 61 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Les superstitions qui ont jalonné notre vie ...

n°99629
bergamote ​56
Posté le 24-03-2017 à 12:41:57  profil
 

Edito-CM-avril10

Doit-on avoir peur du vendredi 13 ? offrir des œillets ? Si vous ne vous êtes jamais posé ces questions (entres autres), c'est que vous n'êtes pas superstitieux. Ou presque pas.

Car, au fond, tout le monde l'est un peu. Quoi qu'il en soit, il est toujours intéressant et souvent amusant, de connaître les origines de ces traditions parfois millénaires.


'' Trouver un fer à cheval ''...


Trouver un fer à cheval en chemin est à présent chose rare. Dommage, c'est le meilleur des porte-bonheur, symbole de chance, de fertilité et de force.

Il éloigne aussi les mauvais esprits et c'est pourquoi on en trouvait, et on en trouve encore, accroché, les deux branches vers le haut, sur les maisons.

On attribuait d'abord sa bonne fortune à ce qu'il pouvait matériellement rapporter. En effet, lorsque, dans les siècles passés, un passant avait l'aubaine de trouver un fer à cheval, il courait le revendre à un forgeron moyennant quelque sou.

Mais on parle aussi d'une légende venue de l'empereur Néron, qui, pour exhiber à tous son immense richesse, avait équipé ses chevaux de fers en or lapincretin:1 . Lorsque l'un d'eux se détachait, les démunis qui le trouvaient sur leur route avaient gagné le gros lot.

Bon appétit à tous et bonne sieste aux accros comme moi hello:{}

n°99657
bergamote ​56
Posté le 25-03-2017 à 08:15:31  profil
 

ap003af-z
'' Jeter une pièce dans une fontaine ''...

Si l'on jette de la menue monnaie dans la fontaine de Trevi, à Rome, c'est pour être sûr d'y revenir un jour. Mais partout ailleurs, lorsqu'on lance une pièce dans une fontaine, c'est pour aider un vœu à se réaliser et pour attirer la chance.

A l'origine, une croyance païenne de la mythologie gréco-romaine. Une légende relatait l'histoire de ces défunts, devenus ombres errantes, qui devaient rejoindre l'éternité en traversant sept fleuves.

Choron en était le passeur et réclamait, pour les faire aller d'une rive à l'autre, une obole. Ceux qui ne pouvaient pas payer étaient contraints de déambuler cent ans sur les bords de la rivière.

Les autres lançaient une pièce dans le fleuve pour rémunérer le passeur et pensaient ainsi mourir en paix.

Enfin, dès l'Antiquité, les fontaines étaient dédiées à des dieux puis, chez les chrétiens, à un saint. En y jetant de la monnaie, on s'attirait leurs faveurs.

 hello:{}

n°99686
bergamote ​56
Posté le 26-03-2017 à 09:19:47  profil
 

bougie-chiffre-minnie-n-7

'' Croire aux pouvoirs du chiffre sept, 7 ''...

Il est l'exact contraire du 13. Le 7 est un porte bonheur.

C'est le chiffre qui correspond aux couleurs de l'arc-en -ciel, aux jours de la semaine, aux notes de musique, aux merveilles du monde et, surtout, c'est le 7 qui apparaît le plus souvent dans la Bible, Jessé, le père du roi David, a 7 fils; Noé dispose de 7 jours pour embarquer un couple d'animaux de chaque espèce sur son arche; on pense aux 7 miracles dans l’Évangile selon saint Jean et, bien sûr, Dieu achève la création du monde le 7e jour.

Quant aux Égyptiens, ce chiffre était pour eux le symbole de la vie éternelle.

De tout temps, le 7 a été un nombre à part, un excellent présage. Il est important même pour les enfants. Rappelez-vous que c'est lorsqu'ils ont 7 ans qu'ils atteignent l'âge de raison.

 hello:{}

n°99705
bergamote ​56
Posté le 27-03-2017 à 08:23:11  profil
 

0c043d52


'' Renverser du vin sur la table ''...

Patatras ! Votre verre de vin rouge se renverse sur la table ... Plutôt que de pester, soyez heureux, c'est un signe de grande chance.

Une superstition qui nous vient des libations antiques, ce rituel religieux qui consistait à présenter aux dieux une boisson, le plus souvent du vin, dont on versait quelques gouttes sur l'autel en guise d'offrande.

Dans certaines régions, renverser du vin rouge sur une nappe blanche et propre promet un mariage prochain dans la maison et s'il tombe sur un vêtement, la fortune n'est pas loin.

Attention aux chaussures, c'est le seul endroit qu'il ne faut pas asperger : ce serait un mauvais présage.

 hello:{}

n°99726
bergamote ​56
Posté le 28-03-2017 à 08:15:10  profil
 

2214-lapin-gifs-08

''Arborer une patte de lapin''...

C'est au Moyen Âge que la patte de lapin devint porte-bonheur. Objet un peu effrayant, on aurait choisi cette partie du corps de l'animal aux grandes oreilles car c'est la seule qu'on ne mange pas !

A cette époque, on en portait sur soi, on en trouvait dans les maisons. Sa capacité a éloigner les esprits malins et les vilaines sorcières était une croyance forte.

Cette superstition est toujours demeurée mystérieuse. Mais beaucoup croient que son origine est tout simplement due à l'animal lui-même, symbole de la fécondité, donc de bonheur à venir.

A la Renaissance, il est même devenu évocateur de paradis ! Aujourd'hui, rares sont ceux qui arborent une patte de lapin même si certains continuent à y voir l'emblème de l'abondance.

 hello:{}

n°99736
bergamote ​56
Posté le 29-03-2017 à 08:59:36  profil
 

couple-humoristique-1-1


'' Ce que doit porter la mariée ''...

Une superstition se transforme parfois en tradition.

C'est le cas de ce rituel, qui nous vient tout droit de l'Angleterre du XIXe : la future mariée doit revêtir le jour de la cérémonie '' Something old, something new, something borrowed, somerthing blue'' ( quelque chose de vieux, de neuf, d'emprunté, de bleu).

L'élément neuf est le symbole de l'avenir et de la réussite de son couple, l'objet ancien, qui peut être un bijou, de son passé, du lien qui l'unit à sa famille.

Une chose emprunté, qui appartiendra, par exemple, à une amie proche, elle même heureuse en mariage, symbolisera la chance et le bonheur.

Enfin, le bleu l'emblème de la fidélité et de la pureté des sentiments. Ainsi parée, la fiancée s'assure des jours radieux. A suivre ...

 hello:{}

n°99762
bergamote ​56
Posté le 30-03-2017 à 07:41:58  profil
 

135

'' Utiliser les échelles à treize barreaux ''...

Les superstitions ne sont pas à une contradiction près.

On sait que l'échelle est considérée comme un outil maléfique et qu'il n'est pas envisageable de passer dessous sans que le malheur s'abatte sur vous.

On sait aussi que le chiffre 13 est le chiffre porte-malheur par excellence, et pourtant ... Une échelle à treize barreaux porterait chance !

A l'origine de cet étrange paradoxe, les Égyptiens de l'Antiquité. Ceux-ci croyaient que les âmes trouvaient la vie éternelle sur le treizième barreau de l'échelle qui conduisait à l'éternité.

Alors, avant d'acheter une échelle, vérifiez peut-être son nombre de barreaux ?

 hello:{}

n°99805
bergamote ​56
Posté le 31-03-2017 à 07:14:47  profil
 

ob_5cb4ef_ot437e5n

'' Voir une coccinelle s'envoler ''...

On appelle ce joli coléoptère ''La bête à bon Dieu''. Elle porte non seulement bonheur mais indique le temps qu'il fera dans les jours à venir.

En effet, si elle ne s'envole pas de votre main, prévoyez une triste météo. Quand une coccinelle se pose sur vous, dépêchez-vous de compter le nombre de pois noirs sur son dos, ce sera autant de mois heureux.

Et, lorsque vous en apercevez une, faites vite un vœu qu'elle emportera avec elle dans les cieux.

La coccinelle a bien des pouvoirs si on en croit cette légende datant du Xe siècle : grâce à elle, un condamné à mort fut gracié par le roi Robert II le Pieux.

Celui-ci vit une coccinelle sur le cou du détenu qui, malgré les tentatives du bourreau, refusait obstinément de s'envoler. Robert II y vit un signe de Dieu et fit relâcher sur-le-champ le prisonnier, convaincu de son innocence.

Merci Demoiselle Coccinelle hello:{}

n°99807
perle30
Posté le 31-03-2017 à 09:22:06  profil
 

https://www.youtube.com/watch?v=E6yWzBtLiBU Quand mon petit neveu etait bébé et jusqu'a environ 4 ans je lui chantait cette comptine ............. vingt huit:5

n°99808
perle30
Posté le 31-03-2017 à 09:25:09  profil
 

Une petite précision sur cette comptine sur le dessus de sa main je faisais la coccinelle qui attend , puis celle qui bouge et enfin celle qui s'envole

n°99835
bergamote ​56
Posté le 01-04-2017 à 07:46:09  profil
 

plaque-metal-place-de-la-gueule-de-bois-15x21-cm
'' Toucher du bois ''...

Voilà une expression devenue usuelle qui est même utilisée par les moins superstitieux d'entre nous. Dire ''Je touche du bois '', sans même toucher quoi que ce soit, est entré dans les mœurs.

Cette célèbre formule qui protège du mauvais sort aurait une origine très lointaine.

Autour du 2éme millénaire avant notre ère, les Perses pratiquaient le mazdéisme, une religion qui inspira le christianisme. Toucher du bois, c'était recommander son âme à Atar, le génie du feu.

Dans l’Égypte antique, le bois était censé diffuser un magnétisme bénéfique. Enfin, les chrétiens du Moyen Âge assimilaient le matériau à la croix du Christ. Le toucher devenait une prière, une façon de se protéger du malheur.

Aujourd'hui, les plus superstitieux, non contents de toucher du bois lorsqu'ils veulent s'attirer la chance, se touchent aussi le crâne ! Avouant ainsi qu'ils ont la tête dure.

 hello:{}

n°99876
bergamote ​56
Posté le 02-04-2017 à 09:02:27  profil
 

59

'' Manger des lentilles le Jour de l'An ''...

Une fois n'est pas coutume, cette superstition nous viendrait d'Italie.

Il y a fort longtemps, nos amis transalpins offraient à la Saint-Sylvestre un petit sac de graines qui, espérait-on, se transformerait un jour en sac de pièces d'argent.

Plus tard, on remisa les petites graines pour des lentilles. Il est vrai que ce plat délicieux, et connu pour être riche en protéines s'il en est, ressemble aussi à de la petite monnaie.

En manger le Jour de l'An serait donc un présage de bonne fortune, au sens propre comme au figuré.

Si, malencontreusement, vous n'avez pas de lentilles sous la main, pas de panique ! Mangez des noix ! Ou cuisinez des légumes. Le résultat serait, paraît-il, à la hauteur de vos espérances.

 hello:{}

n°99888
bergamote ​56
Posté le 02-04-2017 à 12:33:46  profil
 

$_35
Pourquoi jeter du sel par dessus son épaule gauche quand on a renversé la salière sur la table. J'avoue très humblement avoir fait un copier-coller, pas grave, on sait désormais pourquoi :





Le sel est au cœur de nombreuses superstitions, pour la plupart datées du Moyen-Age. La principale d'entre elles est que le sel porte chance et qu'il conjure le mauvais sort. Pourquoi cette croyance? Au Moyen-Age, le sel était beaucoup utilisé pour conserver les aliments et s'opposait aux actes du mauvais sort qui détruisaient les récoltes et les provisions!
Pourquoi faut-il jeter du sel au dessus de son épaule lorsque l'on renverse une salière? Il existe là encore, plusieurs versions...
- former un cercle de sel au sol permettait de protéger la sorcière présente en son centre. Renverser du sel à table désignerait la sorcière, qui pour faire diversion, on jetait du sel par dessus son épaule pour tromper les autres convives.

- le sel était, autrefois, une denrée coûteuse car elle était soumise à un impôt, la gabelle. Gâcher le sel n'indiquait donc rien de bon. En jetant une deuxième fois du sel, on montrait au sort que la première maladresse n'était pas si grave car on était pas si pauvre.
Il existe encore de nombreuses "superstitions salines": lorsque l'on verse du sel sur la table, c'est signe de querelle.On dit que jeter du sel par-dessus son épaule gauche porte bonheur. Quand une femme sale trop un plat, on dit que c'est parce qu'elle est amoureuse.
Alors je ne dois pas être amoureuse, car je ne sale jamais trop mes plats, bon appétit à tous et que Dieu vous garde hello:{}


Message édité par bergamote 56 le 02-04-2017 à 12:52:03
n°99891
nono5962
Posté le 02-04-2017 à 14:13:56  profil
 

bon demain c'est sur le poivre ,alors et après sur le bois bandé pour revitaliser les anciensjcta:2

n°99894
bergamote ​56
Posté le 02-04-2017 à 15:18:00  profil
 

tite meli melo T'es trop mon Jean, demain verrai bien, qui vivra verra lalalère, j'adore cette chanson, c'est la musique de '' L'homme qui en savait trop '', bisous mon Jean vingt huit:5

n°99899
systeme d
Posté le 02-04-2017 à 17:06:57  profil
 

Pour rajouter un peu de sel eringobragh:7

Un peu de poivre moulu sur une coupure arrête le saignement et même pas mal et ça marche
madoo53:1


Message édité par systeme d le 02-04-2017 à 17:07:49
n°99936
bergamote ​56
Posté le 03-04-2017 à 09:17:02  profil
 

203bcc41f0f4efe49e69e04226c016f8


'' Marcher du pied gauche dans une crotte de chien ou de caniche tite meli melo ''

Marcher dans une crotte de chien est un incident peu ragoûtant et sans doute contrariant, sauf si le pied contaminé est le gauche !

On se console en se rappelant que cela porte bonheur. La gauche est, en effet, symbole du Mal, de Satan, de la trahison (Judas n'était-il pas assis à la gauche de Jésus ?).

On croit donc que marcher dans des excréments de ce pied-là ne fait qu'humilier, rejeter, maudire ce Mal. Offensé, Satan devra retourner d'où il vient, dans les entrailles de la Terre, et laissera tranquille pour un bon moment le marcheur maladroit.

On dit aussi qu'après été victime de cette petite humiliation, il est de bon augure de tenter sa chance aux jeux d'argent.

Mais attention, on ne marche jamais exprès dans une crotte du pied gauche : l'effet serait alors inversé et l'imprudent risquerait de voir s'abattre sur lui de grands malheurs !

 hello:{}

n°99962
bergamote ​56
Posté le 04-04-2017 à 09:19:22  profil
 

Panoramix

'' S'embrasser sous le gui ''...

C'était en Gaule une pratique des plus courantes : s'embrasser sous le gui était le plus sûr moyen d'avoir de la chance, d'éloigner les mauvais esprits, mais aussi de s'assurer une récolte féconde.

La plante était un symbole d'immortalité puisque, été comme hiver, ses feuilles restent immuablement vertes.

Cueilli par les druides, elle était toujours accrochée dans les maisons. Peu à peu, cette habitude a disparu. Enfin presque.

Depuis des siècles, le jour de la Saint-Sylvestre, à minuit précis, il est de bon augure de se placer sous le gui pour y embrasser son amoureux(se) et se souhaiter ainsi la meilleure des années.

Et puis, souvenons-nous que la devise '' Au gui l'an neuf '' signifiait au Moyen Âge, qu'un couple s'embrassant sous le gui avait de fortes chances de convoler en juste noces sans tarder.

 hello:{}


Message édité par bergamote 56 le 04-04-2017 à 10:54:21
n°99999
bergamote ​56
Posté le 05-04-2017 à 07:19:17  profil
 

290px-LeontopodiumAlpinum-1


'' Trouver un edelweiss ''...

C'est sans doute sa rareté qui fait de cette jolie fleur blanche un porte-bonheur. Elle ne pousse que dans les froids extrêmes et est, le plus souvent, inaccessible.

La légende veut qu'elle soit ,née d'un flocon de laine tombé de la quenouille de la Vierge alors que celle-ci s'était endormie.

On a longtemps raconté que la porter sur soi écartait les esprits malins. Mieux, un pied d'edelweiss permettait de détourner coups de couteau et balles.

Dans le Paris du XXe siècle, la fleur était le porte-bonheur à la mode, elle se portait en médaillon et en broche.

L'edelweiss reste avant tout cette fleur romantique : un chevalier servant ne risque-t-il pas sa vie pour aller la cueillir aux sommets des montagnes afin de l'offrir à sa dulcinée ?

Heureusement, aujourd'hui cette fleur est une espèce protégée, prenez garde à la contravention si vous en cueillez !

 hello:{}

n°100021
bergamote ​56
Posté le 06-04-2017 à 07:45:36  profil
 

ane-01
'' Ce que signifie un bourdonnement d'oreille ''...

C'est une superstition vieille comme le monde que nous connaissons tous : lorsque votre oreille bourdonne, c'est qu'on parle de vous.

Mais attention, si c'est la droite qui vous gratouille, c'est qu'on fait votre éloge. Si c'est la gauche : vous êtes le centre d'une conversation faite de jalousie et de malveillance.

Autrefois, on répétait que si l'oreille gauche bourdonnait, c'est que quelqu'un vous aimait. Pour savoir qui était cet amoureux(se) inconnu(e), il suffisait de réciter l'alphabet jusqu'à ce que le bourdonnement cesse. On avait alors la première lettre de son prénom. Un précieux indice ...

L'oreille est une partie du corps bien mystérieuse qui a toujours déclenché quelques fantasmes : ainsi,on a coutume de dire que celui qui en possède de petites serait un être exécrable. Et que celui qui en a de grandes serait, au contraire, une personne exquise !

Bon alors les miennes sont comme celles de Dumbo !!! tite meli melo

 hello:{}

n°100048
bergamote ​56
Posté le 07-04-2017 à 08:37:18  profil
 

78323cc3


'' Mariage pluvieux, mariage heureux ''...

Bien sûr, il faut consoler les mariés qui voient le plus beau jour de leur vie gâché par une pluie incessante. En prononçant l'adage ''Mariage pluvieux, mariage heureux'', on croit remonter le moral défaillant du jeune couple, hélas !

L'origine de ce proverbe n'aurait pourtant aucun rapport avec la météo du jour. Le terme ''pluvieux'' aurait été contracté et serait en fait écrit ''plus vieux''.

Ainsi, on imagine que lorsque des mariés avaient atteint un âge raisonnable, ils avaient eu tout le temps de réfléchir à leur engagement. Ils étaient plus vieux donc fin prêt à convoler.

Les méchantes langues utilisaient également cette expression lorsqu'une femme épousait un homme bien plus âgé : elle n'aurait pas à attendre longtemps avant de se retrouver veuve, libre et peut-être riche ! pfff:{}

 hello:{}

n°100085
bergamote ​56
Posté le 08-04-2017 à 07:34:00  profil
 

3e776b2a133ffaa69afcc4f5a82f1f93


'' Retrouver un objet perdu ''...

Glorieux saint Antoine, tu as exercé le divin pouvoir de retrouver ce qui était perdu.

''Aide-moi à retrouver la Grâce de Dieu et rends-moi dévoué au service de Dieu et de la vertu. Fais-moi retrouver ce que j'ai perdu et montre-moi ainsi la présence de ta bonté.'' Voici la prière qu'il faudrait prononcer chaque fois qu'on égare un objet !

Ce saint du XIIIe siècle est en effet célèbre dans le monde entier pour être le soutien des étourdis !

On pense que c'est parce qu'il s'était fait dérober ses commentaires sur les Psaumes et que le voleur, repenti, les lui aurait rendus, qu'il est invoqué pour aider à retrouver les objets perdus.

Mais une autre manière de faire semble également porter ses fruits : quelques superstitieux accrochent à la poignée d'une porte une paire de ciseaux ouverte. Les lames feraient peur aux mauvais esprits qui ont dérobé ledit objet et le rendraient au plus vite à leur propriétaire ...

Hum ! dangereux d'accrocher une paire de ciseaux, surtout quand on a des enfants.

 hello:{}

n°100119
bergamote ​56
Posté le 09-04-2017 à 07:39:43  profil
 

85-Bon%20anniversaire%20et%20bougies_maxi

'' Souffler des bougies d'un seul coup ''...

Dans l'Antiquité, on fêtait l'anniversaire d'Artémis, déesse des accouchements, de la chasse et du soleil.

Chacun lui rendait hommage en concoctant un gâteau rond (censé représenter le soleil) et y plaçait tout autour des bougies , symbole de la lueur des astres.

Ce n'est qu'au XIIIe siècle que cette tradition se mit peu à peu en place pour célébrer l'anniversaire du commun des mortels.

Au XIXe siècle, cette tradition devint la norme. Les bougies, représentant le nombre des années, éloignent la malchance.

Pour être sûr de passer la meilleure des années, il faut prendre son souffle car on doit les éteindre toutes en une seule fois. Auparavant, on fera bien sûr un vœu.

Si aucune des bougies ne reste allumée, le vœu se réalise. A condition, bien sûr, de ne le révéler à personne !

 hello:{}

n°100146
bergamote ​56
Posté le 10-04-2017 à 08:37:53  profil
 

et

Téléphone maison ... J'ai pleuré sur ce film, mes enfants aussi ...

'' Croiser les doigts ''...

Lors de la persécution des premiers chrétiens, ceux-ci n'avaient pas d'autres solutions que de se cacher afin d'échapper à leurs bourreaux.

Se croiser les doigts était alors une sorte de signe de reconnaissance. Si l'un d'eux entrelaçait ses doigts en forme de croix, on savait immédiatement qu'il faisait partie des siens.

Mais c'est dans l'Angleterre du Moyen Âge que cet usage fut popularisé. Les doigts en croix (''To cross one' finger'') était un remède pour éloigner le Diable, mais aussi les ennuis en général et de nombreux superstitieux l'utilisaient.

Ce geste, beaucoup le font encore aux quatre coins de la planète.

Mieux, lorsqu'un ami forme un vœu, croiser ses doigts pour lui est un signe de soutien. En revanche, promettre quelque chose en croisant ses doigts derrière son dos annule son serment.

 hello:{}

n°100190
bergamote ​56
Posté le 11-04-2017 à 11:27:28  profil
 

Image_FETEDESVOISINS

'' Trinquer les yeux dans les yeux ''...

C'est, pour certains, un jeu, pour d'autres, une marque de politesse : on se regarde les yeux dans les yeux quand on trinque.

Mais cette tradition a une explication. Elle date, comme souvent, du Moyen Âge, époque où les empoisonnements étaient monnaie courante.

Pour être sûr que votre compagnon de beuverie n'avait pas quelques intentions malheureuses, on avait l'habitude d'entrechoquer violemment son verre contre le sien.

Des gouttes de l'élixir tombaient alors dans le verre du voisin, mélangeant le liquide soupçonné d'être empoisonné avec celui qui ne l'était pas.

Puis, avant de boire, on se regardait dans les yeux. Si l'un des buveurs détournait le regard ou semblait mal à l'aise, il était ainsi plus facile de deviner, si effectivement, on tentait de vous intoxiquer !

Aujourd'hui, lorsqu'on trinque, la méfiance a heureusement disparu, pas la façon de faire ... Alors à la bonne votre ou comme on dit en Pologne, ''na zdrowie''

 hello:{}


Message édité par bergamote 56 le 11-04-2017 à 11:30:13
 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 2 » Motus »

Les superstitions qui ont jalonné notre vie ...