France2.fr
Voir le site
NON ÉLUCIDÉ est un nouveau magazine présenté par Arnaud Poivre d’Arvor associé à un grand enquêteur criminel, Jean-Marc Bloch, qui se propose de revenir sur des enquêtes criminelles (homicides ou disparitions) dans l'impasse. Venez en débattre sur ce forum !

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
 

Il y a 87 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  14  15  16  ..  189  190  191  192  193  194
Auteur Sujet :

les meurtres de Perpignan

n°45389
chickenmam​bo
Posté le 24-05-2012 à 20:25:05  profil
 

Reprise du message précédent :
Je viens de feuilleter plusieurs articles sur le livre de Marie Claude Susini, "l'auteur de crime pervers".
Elle est psychiatre et étudie le comportement, les motivations et les actes de ces criminels, afin d'en découvrir les grands traits psychologiques.
Selon elle l'auteur de crime(s) pervers cherche la publicité et jouit particulièrement de l'instant de son procès, de manière à prolonger ses actes et leur perversion. Elle relève également le caractère incestueux réel ou fantasmé de la relation avec la mère, qui explique consciemment ou pas la nature des actes commis; la relation au père représente l'acceptation voire la soumission à l'autorité, reprise à son profit pour justifier des actes vis à vis des victimes, comme un justicier, qui décide d'ailleurs de lui même le châtiment qu'il faut lui infliger.
Un autre point intéressant est la question des prélèvements sur les corps qui sont bien une façon de s'approprier non pas la victime mais ce qui manque à l'auteur, ce qui le fascine et qu'il veut posséder.
Elle révèle que comme le crime est un substitut à la relation sexuelle il a par nature vocation à se renouveler.
L'ensemble des observations lui permet de donner une interprétation de meurtres non résolus comme ceux de Jack l'eventreur.
Pour une version plus complète et surtout plus juste il faut lire le livre.

Je reste sceptique sur la possibilité réelle de tracer des portraits aussi systématiques de personnages aussi complexe, d'autant que logiquement ceux qui ne cherchent pas de publicité, qui ne parlent pas ou qui se suicident ne font pas eux l'objet d'observations directes et de conversations avec les psychiatres.

n°45409
aspirebet
Posté le 24-05-2012 à 21:31:06  profil
 

Hors sujet mais évocation d'un acte horrible qui vient de se dérouler dans le cercle familial!

http://www.levif.be/info/levif [...] 61029.htm#

Maintenant les psys se bousculent pour "essayer" de comprendre! Comme si on pouvait trouver une justification à un tel acte. A vomir!
Ame sensible, s'abstenir!

n°45457
NATACHA721​60
Posté le 25-05-2012 à 20:42:15  profil
 

je te rejoins ,chicken,sur le profil psychologique des tueurs dans un but pervers,c'est beaucoup plus complexe que cela encore je pense et ce qui revient souvent c'est l'importance des mauvais traitements et des abus sexuels subis pendant l'enfance chez le futur tueur en série.Je reste persuadé que l'abus sexuels est vécu comme un acte pervers qui engendre de la perversité comme une certaine normalité de vie pour le futur tueur en puissance.
le message passe?c 'est le mot "transexuel" qui est censuré ici? mes derniers messages comportait ce mot et ne passent jamais. hello:{}

n°45458
NATACHA721​60
Posté le 25-05-2012 à 20:45:58  profil
 

??? ça passe??

n°45462
chickenmam​bo
Posté le 25-05-2012 à 23:08:58  profil
 

D'abord je trouve que nous sommes peu ou pas censurés sur ce forum surtout au vu des sujets abordés, donc je pense que tu as du faire une mauvaise manip'

Sur la nécessité de comprendre je trouve que c'est indispensable au progrès. Si par exemple en exposant clairement le lien entre l'enfance les mauvais traitements ou l'abandon et la future orientation criminelle ou perverse on arrive à améliorer les conditions d'éducation et d'épanouissement des enfants ça reste positif.
On ne peut pas se satisfaire éternellement de ces enquêtes, procès et sanctions qui ne résolvent rien.
Comprendre et progresser à partir de chaque affaire c'est ce qui reste le plus humain face à toute barbarie. Un groupe ne peut pas se résoudre à se laisser affliger par des êtres si pathétiques et lâches au seul motif que l'on a du mal à empêcher et détricoter leurs actes.

L'auteur que je citais disait que la relation entre le grand public et les auteurs de crimes pervers via la presse notamment, correspondait à la relation que recherche le pervers qui a besoin d'un public qui s'émeut et des spectateurs qui prennent le rôle de névrosés fascinés par des actes hors du commun.

Bien sur je trouve qu'il y a un monde entre être névrosé et faire preuve d'empathie pour la victime et ses proches, vouloir aussi faire justice. Mais je reconnais aussi mon malaise envers une presse, des auteurs et des œuvres qui font de ces criminels des héros, en les montrant plus intelligents qu'ils ne sont, en parlant du nombre de leurs victimes comme d'un palmares sportif, ou encore en leur donnant des surnoms de stars des écrans.

Si notre société était vraiment mature et nous avec elle tout ceci nous paraitrait certainement aussi horrible et complice que les actes qui sont hypocritement denoncés.

Personnellement je m'y intéresse d'abord parce que je trouve ces actualités tellement injustes et parce que je ne renonce pas face à la peur. Se confronter au "mal" c'est une manière utile d'être honnête avec soi même et de ne pas laisser les victimes seules face à leur souffrance en se satisfaisant de ne pas avoir été soi même touché.

n°45464
fluorescen​t
Posté le 26-05-2012 à 01:26:57  profil
 

Je reviens sur le cas Tulja qui a été pisté dans le cadre des meurtres de Mons, j'ai un temps pensé qu'il pouvait etre l'auteur mais avec le temps il y a quelques détails qui mon fait changer d'avis.

Premièrement Tulja parlais seulement le serbe, l'albanais et l'anglais vu qu'il vivait a New York pendant plusieurs années, et que surement en arrivant en Belgique il ne savait pas parler français ou surement un français élémentaire alors pour reconaitre le nom des rues comme la 'trouille' ou la "haine" c'est faisable mais faut vraiment etre cinglé
... et puis lors de son premier meurtre le corps de sa victime n'a pas été déposé dans une rue a nom évocateur aux USA.

Deuxièmement on sait que Tulja est venu se réfugier en Belgique après commis un meurtre aux USA, je le vois mal recommencer; voir faire pire en Belgique en sachant que la il risque très gros ey qu'il sera extradé vers les USA alors quelques temps après il a décider de rentrer au Monténégro pays qui n'extrade pas les ressortissants en pensant etre a l'abris.

n°45466
chickenmam​bo
Posté le 26-05-2012 à 09:54:07  profil
 

Tulja était recherché pour meurtre aux USA de sa patronne et peut être amante. Le corps est retrouvé éparpillé dans les rues d'un quartier de New York enfermé dans des sacs plastiques.
Le FBI le recherche et de rend compte qu'il est sorti du pays. Lorsqu'ils retrouvent sa trace c'est en Belgique et du coup est amené à faire un rapprochement avec l'affaire de Mons et l'enquête menée par la cellule corpus.

Entretemps Tulja part au Monténégro ou il finira par se faire arrêter et juger, par ailleurs soupçonné d'autres meurtres en Albanie.

Le FBI ne travaille qu'avec des confrontations statistiques et une logique mécanique. Je ne pense pas qu'ils aient pris au sérieux la question des noms. Même le tueur du zodiac, grand malade de mise en scène n'est jamais allé jusqu'à réaliser un rébus. Je ne crois pas à un choix délibéré.

n°45487
aspirebet
Posté le 27-05-2012 à 17:53:01  profil
 

chickenmambo a écrit :

Quid de la lettre à Patrick Moriau?



Celui qui a envoyé les lettres anonymes à Moriau identifié
http://archives.lesoir.be/mons [...] 0E4V0.html


Le mystérieux « scripteur » de Mons a été identifié ! Il a aussi...été libéré. A l'époque de la publication de ses « Cahiers d'un commissaire », le socialiste Patrick Moriau, député-bourgmestre de Chapelles-lez-Herlaymont, avait reçu trois cartes postales mystérieuses, rédigées par un individu anonyme. Celui-ci faisait des allusions au dépeceur de Mons. Patrick Moriau avait choisi d'en parler à la presse


 ...etlibéré


S'agissait-il du dépeceur de Mons en personne ? Personne ne l'a jamais pensé.


Analyse du crâne retrouvé dans un sac Renmans: pour la semaine des quatre jeudis?

http://archives.lesoir.be/on-r [...] 0E6A0.html

article de 2007

Contacté tout récemment par une journaliste de la RTBF enquêtant sur le dépeceur de Mons et qui s’inquiétait du sort du crâne de Buvignies, Bernard Beffy, nouveau procureur de la République à Avesnes, a requis un juge d’instruction afin de faire procéder à des devoirs complémentaires – ce qu’il a signalé ce jeudi au parquet de Mons, à M. Francq, premier substitut qui suit le dossier du dépeceur depuis 1996. « Une analyse ADN figurera sans doute au rang de ces devoirs, explique-t-il. Mais nous Belges, n’avons aucune injonction à adresser à la France en ce sens. »

n°45519
NATACHA721​60
Posté le 29-05-2012 à 16:42:41  profil
 

je reprend quelques idées que je voulais évoquer et qui ne sont pas passées.Avec le lien posté par chicken,j'apprend que Martine Bohn était transexuelle.Je me demandais si l'auteur le savait auparavant ou si il a pu s'en apercevoir lors de la découpe.J'en déduirais plusieurs choses:soit il veut faire disparaître un type de femme qui le dérange ,des femmes perdues,errantes,prostituées qui pourraient lui rappeller le comportement de sa mère ou d'une ex-amante ou compagne.Dans ce cas,son depecage reste utilitaire et dans le but d'éviter toute identification.Martine bohn aurait été assassinnée dans le même but que les autres.Autre cas,il fait un depecage dans un but fantasmatique car il pourrait dans ce cas fantasmer sur les organes génitaux ou la maternité ,idée qui a été evoquée ici par un internaute pour le cas de Moktaria à Prpignan.SI c'est ce qui l'animait,il a du être fortement surpris de voir que Martine Bohn ne possédait pas d'utérus ni d'ovaires.Pourtant,il conserve ses membres et les disperse comme les autres femmes.IL est aussi possible que le tueur soit attiré aussi par le canibalisme .Ce fut aussi évoqué aussi par Jean-marc Bloch dans non-élucidé pour le cas de Moktaria.Canibalisme tourné vers quels organes?? Coeur,foie,reins ,ok cela fonctionnerait mais si son éventuel canibalisme concernait des organes typiquement féminin tels l'utérus ,les ovaires,cela ne fonctionne pas avec Martine Bohn.
Somme toute,je pense que l'auteur des crimes de Perpignan ou de Mons est hétérosexuel car l'orientation sexuelle correspond quasiment tout le temp au type de victimes retrouvées.
Il est francophone et doit s'exprimer de manière excellente en français ,ce qui lui permet de mettre facilement ses victimes en confiance.Il a du s'attaquer aux animaux par le passé .
Ce qui est curieux a Mons ,c'est que l'on ne retrouve que des membres tels des bras,des jambes,des torses ou tete mais jamais d'organes faisant apparaître l'identité sexuelle de la victime.
qu'en fait il? masturbation? les conserve-til? ou les mange t-il à sa sauce??????Pourkoi aurait il gardé que certaines parties au congélo? hello:{}

n°45526
NATACHA721​60
Posté le 29-05-2012 à 21:08:31  profil
 

"un-sub"="le grêlé"  hello:{}

n°45528
aspirebet
Posté le 29-05-2012 à 23:13:37  profil
 

NATACHA72160 a écrit :

"un-sub"="le grêlé"  hello:{}



un-sub = unknown subject: grêlé? maybe

pockmarked = grêlé  jap:{}

n°45549
chickenmam​bo
Posté le 30-05-2012 à 18:15:56  profil
 

bonjour Natacha,

il y a eu au début de la criminologie en France, de nombreux essais d'étude des comportements criminels, essentiellement par des psychiatres. On trouve sur internet les receuils de ces analyses, ce qui ne permet pas de comprendre toutes les raisons -s'il y en a réellement- de ces meurtres mais rajoute quelques cas intéressants.

exemple : http://www.criminocorpus.cnrs. [...] eOrder=144

J'ai juste feuilleté un peu ces articles, mais je trouve qu'en prenant un peu de recul on peut en tirer partie.

Sur ce que tu dis Natacha, je pense qu'il est assez difficile d'être sûr de la motivation du meurtrier. Tes propositions me semblent bonnes mais dures à vérifier sans les expertises médico légales.

Un des articles parle du dépeçage criminel : http://www.criminocorpus.cnrs. [...] h=no&nav=1

Il est écrit par le professeur Lacassagne, qui reste comme un des précurseurs et fondateur de l'anthropologie criminelle.

n°45553
NATACHA721​60
Posté le 30-05-2012 à 18:58:09  profil
 

chickenmambo a écrit :

bonjour Natacha,

il y a eu au début de la criminologie en France, de nombreux essais d'étude des comportements criminels, essentiellement par des psychiatres. On trouve sur internet les receuils de ces analyses, ce qui ne permet pas de comprendre toutes les raisons -s'il y en a réellement- de ces meurtres mais rajoute quelques cas intéressants.

exemple : http://www.criminocorpus.cnrs. [...] eOrder=144

J'ai juste feuilleté un peu ces articles, mais je trouve qu'en prenant un peu de recul on peut en tirer partie.

Sur ce que tu dis Natacha, je pense qu'il est assez difficile d'être sûr de la motivation du meurtrier. Tes propositions me semblent bonnes mais dures à vérifier sans les expertises médico légales.

Un des articles parle du dépeçage criminel : http://www.criminocorpus.cnrs. [...] h=no&nav=1

Il est écrit par le professeur Lacassagne, qui reste comme un des précurseurs et fondateur de l'anthropologie criminelle.



merci,je vais lire attentivement ces infos . hello:{}

n°45554
chickenmam​bo
Posté le 30-05-2012 à 19:00:00  profil
 

Un dossier très complet, paru en 1893, permet d'avoir une compréhension sur la sexualité pathologique et criminelle.
J'aime assez l'approche à la fois très cartésienne et chirurgicale de ces affaires et l'ouverture d'esprit de l'auteur.

lien : http://www.criminocorpus.cnrs. [...] geOrder=40

n°45558
NATACHA721​60
Posté le 30-05-2012 à 20:14:20  profil
 

chickenmambo a écrit :

bonjour Natacha,

il y a eu au début de la criminologie en France, de nombreux essais d'étude des comportements criminels, essentiellement par des psychiatres. On trouve sur internet les receuils de ces analyses, ce qui ne permet pas de comprendre toutes les raisons -s'il y en a réellement- de ces meurtres mais rajoute quelques cas intéressants.

exemple : http://www.criminocorpus.cnrs. [...] eOrder=144

J'ai juste feuilleté un peu ces articles, mais je trouve qu'en prenant un peu de recul on peut en tirer partie.

Sur ce que tu dis Natacha, je pense qu'il est assez difficile d'être sûr de la motivation du meurtrier. Tes propositions me semblent bonnes mais dures à vérifier sans les expertises médico légales.

Un des articles parle du dépeçage criminel : http://www.criminocorpus.cnrs. [...] h=no&nav=1

Il est écrit par le professeur Lacassagne, qui reste comme un des précurseurs et fondateur de l'anthropologie criminelle.



Les études que tu nous présente sont très intèressantes et ce phénomène de dépecage n'est pas nouveau.L'histoire se répète et tous les travers de l'humanité ne sont qu'un éternel recommencement.
Dans l'étude de LACASSAGNE,je note que les professions de bouchers et d'etudiants en médecine reviennent assez souvent et montrent que la victime n'a pas obligatoirement de rapport direct avec son agresseur.Ce qui est surement le cas à Mons comme à Perpignan.Difficile d'appréhender ce type de criminel déja au 19eme siecle.Pour les depecages faits par les etudiants,il est indiqué que sa réalisation est très bien faite.Celui qui a des connaissances en anatomie fait donc un "chef d'oeuvre"(cas de Mokataria?) et réalise un travail plus soigné que le simple quiddam qui dépece sa femme dans un accès de colère suite à un homicide.
LACASSAGNE parle deja d'un individu inconnu qui a dépecé une femme de 22 ANS et qui disperse ses membres à l'aide de sacs dans differentes rues de PARIS,peut-être un cas de dépecage ici a but de réaliser un fantasme et probablement mal identifié à l'époque.

n°45560
chickenmam​bo
Posté le 30-05-2012 à 22:34:36  profil
 

J'avais déjà lu quelques articles de ces archives, dont une au moins est retranscrite par Stéphane Bourgoin dans son ouvrage référence.

Il est dommage de constater que ce type d'étude avant-gardiste n'ai pas permis d'aller encore plus loin dans la prévention des crimes et surtout que l'on n'ai pas plus avancé dans la connaissance, la compréhension de ces actes et de ce qui les motive.

Quand on lit ce qui se fait de mieux en 1888 et ce qui se fait de mieux actuellement, je trouve que le progrès technique et l'organisation judiciaire mis à part, nous sommes toujours un peu au même niveau.

n°45562
aspirebet
Posté le 31-05-2012 à 23:41:50  profil
 

Il marquera à jamais les annales judiciaires.

http://fr.canoe.ca/infos/socie [...] U.facebook

n°45566
aspirebet
Posté le 01-06-2012 à 08:01:03  profil
 

aspirebet a écrit :

Il marquera à jamais les annales judiciaires.

http://fr.canoe.ca/infos/socie [...] U.facebook



ATTENTION! IL POURRAIT SE TROUVER EN FRANCE!
!

http://www.leparisien.fr/faits [...] 026072.php

n°45568
chickenmam​bo
Posté le 01-06-2012 à 11:30:39  profil
 

Drôle d'histoire, pas très surprenante si l'on tient compte de l'évolution criminelle.
Il y a déjà eu les snuff movies, le commerce de vidéos pédophiles...

On retrouve dans les articles qui paraissent aujourd'hui beaucoup d'éléments qui font penser à un tueur pervers narcissique, ainsi qu'éventuellement à un être paranoïaque (voir son récit sur la manière de disparaitre et de ne pas être retrouvé) même si j'en doute.

Dans son cas on ne peut pas dire qu'il ait fait le moindre effort pour ne pas être reconnu, par contre il avait prévu sa fuite et sa reconversion. Il devrait être retrouvé rapidement.

Le crime en lui même n'est peut-être pas comparable à ceux qui nous préoccupent sur ce forum dans le sens où la perversion de l'acte peut être accentuée par sa mise en scène et la volonté de créer un spectacle. C'est assez différent de quelqu'un qui commet un crime en cherchant à dissimuler son acte et en faisant tout pour ne pas être retrouvé.
Ici il me semble que l'on est en présence d'une sorte de reality-crime (dans le sens télévisuel) avec recherche de starisation. L'auteur attend sûrement avec impatience son arrestation et son procès. A relier peut être avec ce que dit Marie Laure Susini dans son ouvrage, évoqué précédemment.

Je pense nécessaire de rendre public son visage, mais il faut rester très neutre et ne pas faire de sensationnalisme. Le risque de créer des émules est réel.

n°45570
aspirebet
Posté le 01-06-2012 à 12:39:47  profil
 

Interpol lance un mandat d'arrêt international!

http://www.interpol.int/fr/Wan [...] 012-310468

n°45573
aspirebet
Posté le 01-06-2012 à 14:43:09  profil
 

http://fr.news.yahoo.com/le-d% [...] 43574.html

Le dépeceur de Montréal recherché en France

120601025244713879


La police française a été informée que l'homme, surnommé "le tueur sadique de Montréal", avait pris un billet d'avion pour Paris où il serait arrivé le week-end dernier.

"La Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) de la police judiciaire français a été saisie jeudi", précise-t-on de même source. Le fugitif connaîtrait bien la France pour y avoir séjourné en 2010.


Et en 2011???

n°45576
aspirebet
Posté le 01-06-2012 à 16:51:13  profil
 

On est sûr qu'il est en France affirme un enquêteur!

http://www.20minutes.fr/societ [...] -enqueteur

n°45579
aspirebet
Posté le 01-06-2012 à 18:18:18  profil
 

La galerie photo:

les yeux tantôt bleus tantôt bruns:

http://tempsreel.nouvelobs.com [...] adien.html

n°45582
NATACHA721​60
Posté le 01-06-2012 à 19:13:43  profil
 

aspirebet a écrit :

http://fr.news.yahoo. com/le-d%C3%A9peceur-montr%C3% A9al-recherch%C3%A9- en-france-100043574.html

Le dépeceur de Montréal recherché en France

[url]http://nsa29.casimages.com/img/2012/06/01/120601025244713879.png


La police française a été informée que l'homme, surnommé "le tueur sadique de Montréal", avait pris un billet d'avion pour Paris où il serait arrivé le week-end dernier.

"La Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) de la police judiciaire français a été saisie jeudi", précise-t-on de même source. Le fugitif connaîtrait bien la France pour y avoir séjourné en 2010.


Et en 2011???

[/URL]
Bizarre de gacher sa vie de cette sorte et celle des autres,on dirait Mr tout le monde .il n'a pas la tête d'un tueur sadique et fou ,même si il a un côté un peu mystique.Il a un côté tres fashion et gay comme on en voit plein comme dans ce style la aujourd'hui.
On sera surement surpris ,si on le decouvre un jour, de l'identité tres courante et banale du tueur de Mons et de Perpignan.
j'espere que mes connaissances parisiennes ne vont pas tomber dans ses filets.

n°45584
aspirebet
Posté le 01-06-2012 à 19:24:02  profil
 

NATACHA72160 a écrit :



j'espere que mes connaissances parisiennes ne vont pas tomber dans ses filets.



Dis leur (lu sur un lien) qu'il pourrait très bien passer inaperçu habillé en femme vu ses traits fins!

n°45586
chickenmam​bo
Posté le 01-06-2012 à 20:09:31  profil
 

Aussi dingue que cela puisse être c'est le premier témoignage direct de ce genre de scène. Puisse au moins cette horreur servir à mieux comprendre ces crimes et leurs auteurs, non pas leurs admirateurs.

Pour ma part je n'ai pas regardé, par respect pour la victime.

A noter qu'il a d'abord passé sa violence sur des animaux et que ce qui est décrit dans les articles de presse montre une sorte de sadisme paroxystique comme un acte masturbatoire. Je suppose que les crimes de Perpignan ont ressemblé à ça, l'aspect médiatique en moins.

 Page :   1  2  3  4  5  ..  14  15  16  ..  189  190  191  192  193  194

Aller à :