France2.fr
Voir le site
Le premier « saturday night show » de France 2 sera entre les mains d’un Laurent Ruquier bretteur acide et vif. La parole est à vous sur ce forum pour réagir et intervenir sur ce programme tant attendu.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
   FORUM France 2 » On n'est pas couché »

Fillon, futur président?

 

52 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  34  35  36  37  38  39
Page Précédente
Auteur Sujet :

Fillon, futur président?

n°3198764
jack127
Posté le 21-11-2016 à 17:47:45  profil
 

Si l'on suit la logique qui veut que le futur président soit le vainqueur de la primaire de la droite, il y'a fort à parier que Fillon soit notre futur président étant donné la large avance qu'il possède sur Juppé.
J'avoue ne pas l'avoir vu venir malgré sa récente remontée dans les sondages.
Aussi, j'imaginais mal un personnage aussi austère obtenir l'adhésion des électeurs de droite étant donné la sinistrose ambiante qui règne en ce moment mais tout le monde peut se tromper. Il faut croire que le peuple français est quelque peu résigné à subir une politique d'austérité en le choisissant ou bien es ce que Fillon a convaincu de part sa sincérité, ce qui semble être sa qualité première mais es ce suffisant pour redresser un pays?
Car ce n'est son programme qui me parait être à la hauteur de l'enjeu et ses propositions me paraissent quelques peu utopiques. Je voie mal comment il peut baisser le chômage en supprimant 500 000 postes de fonctionnaires et en revenant aux 39 heures, voir plus. Avec cette dernière mesure, soit vous faites partie des chanceux et votre pouvoir d'achat augmente, soit vous faites partie des malchanceux et vous allez perdre votre emploi et en ce qui concerne les fonctionnaires, j'ignore dans quelle branche il compte trancher? Les policiers, celà parait peu envisageable vu la situation actuelle qui est déjà extrèmement tendue. Des infirmières, ce serait catastrophique étant donné qu'il en manque cruellement déjà...
Enfin lorsqu'il dit qu'aucun ministre ne sera mis en examen sous son mandat, celà signifie quoi? Qu'il est devin ou qu'il connaitra en détail les comptes de ses ministres?

n°3198808
Mana1954
ex-Mana9
Posté le 22-11-2016 à 08:17:14  profil
 

jack127 a écrit :


[...] Il faut croire que le peuple français est quelque peu résigné à subir une politique d'austérité en le choisissant ou bien es ce que Fillon a convaincu de part sa sincérité, ce qui semble être sa qualité première mais es ce suffisant pour redresser un pays?
Car ce n'est son programme qui me parait être à la hauteur de l'enjeu et ses propositions me paraissent quelques peu utopiques. Je voie mal comment il peut baisser le chômage en supprimant 500 000 postes de fonctionnaires et en revenant aux 39 heures, voir plus. Avec cette dernière mesure, soit vous faites partie des chanceux et votre pouvoir d'achat augmente, soit vous faites partie des malchanceux et vous allez perdre votre emploi et en ce qui concerne les fonctionnaires, j'ignore dans quelle branche il compte trancher? Les policiers, celà parait peu envisageable vu la situation actuelle qui est déjà extrèmement tendue. Des infirmières, ce serait catastrophique étant donné qu'il en manque cruellement déjà...
Enfin lorsqu'il dit qu'aucun ministre ne sera mis en examen sous son mandat, celà signifie quoi? Qu'il est devin ou qu'il connaitra en détail les comptes de ses ministres?



Vous lui reconnaissez de la sincérité et je pense que c'est sa personnalité qui a séduit dans un premier temps les Français. On voit tout de suite dans l'homme la capacité à devenir un chef d'Etat respectable et respecté, ce dont nous n'avions plus l'habitude. Ensuite sur l'économie, je crois que les Français commencent à comprendre que l'on ne peut plus raser gratis. La France emprunte tous les jours sur les marchés, les dépenses excédant de 70 milliards les recettes, les salaires des fonctionnaires et des autres emplois publics représentant 40% de son budget. Rétablir les comptes publics à un niveau acceptable est une priorité à moins de courir à la faillite.
Au sujet des ministres, je pense qu'il sera, s'il est élu, particulièrement vigilant à n' appeler au gouvernement que des gens irréprochables et si un cas se présentait, il n'y aurait aucune espèce de mansuétude à son égard.


---------------

n°3198906
Ze Witch
Posté le 22-11-2016 à 12:37:32  profil
 

Ca reste à voir. Les élections parleront.

En tant qu'étrangère - ayant quand même encore de la famille en France - je n'ai pas à juger d'un quelconque candidat au niveau national, par contre la France étant encore et toujours dans l'UE, j'ai le droit d'émettre des commentaires.

Jusqu'à présent et, d'après ce que j'entends et lis de ci de là, Fillon, bien qu'ayant fermé sa boîte à camembert et laissé faire lors du meurtre ignoble de Khadafi, est ce que les Français recherchent le plus: l'esprit gaulliste.

Quant à devenir président... comme dirait Zemmour, ces primaires sont un vol de la démocratie, à force de dire que Fillon est l'oustider inattendu qui fera des miracles, personne ne votera pour qui que ce soit d'autre.


---------------
Politiquement incorrecte, je n'ai qu'un seul maître: Moi.
n°3198943
Proxima39
Posté le 22-11-2016 à 06:27:42  profil
 

jack127 a écrit :


Si l'on suit la logique qui veut que le futur président soit le vainqueur de la primaire de la droite, il y'a fort à parier que Fillon soit notre futur président étant donné la large avance qu'il possède sur Juppé.
J'avoue ne pas l'avoir vu venir malgré sa récente remontée dans les sondages.
Aussi, j'imaginais mal un personnage aussi austère obtenir l'adhésion des électeurs de droite étant donné la sinistrose ambiante qui règne en ce moment mais tout le monde peut se tromper. Il faut croire que le peuple français est quelque peu résigné à subir une politique d'austérité en le choisissant ou bien es ce que Fillon a convaincu de part sa sincérité, ce qui semble être sa qualité première mais es ce suffisant pour redresser un pays?
Car ce n'est son programme qui me parait être à la hauteur de l'enjeu et ses propositions me paraissent quelques peu utopiques. Je voie mal comment il peut baisser le chômage en supprimant 500 000 postes de fonctionnaires et en revenant aux 39 heures, voir plus. Avec cette dernière mesure, soit vous faites partie des chanceux et votre pouvoir d'achat augmente, soit vous faites partie des malchanceux et vous allez perdre votre emploi et en ce qui concerne les fonctionnaires, j'ignore dans quelle branche il compte trancher? Les policiers, celà parait peu envisageable vu la situation actuelle qui est déjà extrèmement tendue. Des infirmières, ce serait catastrophique étant donné qu'il en manque cruellement déjà...
Enfin lorsqu'il dit qu'aucun ministre ne sera mis en examen sous son mandat, celà signifie quoi? Qu'il est devin ou qu'il connaitra en détail les comptes de ses ministres?

Très drôle lol:{} lol:{} lol:{} Comptez quand même sur la Gauche.. des fois lol:{} ( il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué) jap:{}

n°3198971
vieuxsinge​33
Posté le 22-11-2016 à 11:49:14  profil
 

Mana1954 a écrit :



Vous lui reconnaissez de la sincérité et je pense que c'est sa personnalité qui a séduit dans un premier temps les Français. On voit tout de suite dans l'homme la capacité à devenir un chef d'Etat respectable et respecté, ce dont nous n'avions plus l'habitude. Ensuite sur l'économie, je crois que les Français commencent à comprendre que l'on ne peut plus raser gratis. La France emprunte tous les jours sur les marchés, les dépenses excédant de 70 milliards les recettes, les salaires des fonctionnaires et des autres emplois publics représentant 40% de son budget. Rétablir les comptes publics à un niveau acceptable est une priorité à moins de courir à la faillite.
Au sujet des ministres, je pense qu'il sera, s'il est élu, particulièrement vigilant à n' appeler au gouvernement que des gens irréprochables et si un cas se présentait, il n'y aurait aucune espèce de mansuétude à son égard.



Sur le constat, me semble que tout le monde est "pratiquement" d'accord bien que' beaucoup, selon l'idéologie de référence, bricole autour de l'Histoire et les causes de cette situation.
Sur le traitement du "patient" c'est là que les divergences se creusent, même à l'intérieur de la droite.
Les procédures s'inspirent des tempéraments et des sensibilités congénitales.
Pour la gauche, c'est seulement l'espoir de nouveaux "génériques"' sur vieilles molécules. mais la pharmacopée de référence dépend aussi des caractéristiques enregistrées dans la petite enfance.

Faut s'attendre à de grandes musiques sur des airs bien connus sur les tonalités déjà anciennes mais harmonisés avec les nouveaux accompagnements de la "diversité". Du funk au rap, jusqu'aux cantiques de nos grands mères.
Le bruit et la fureur?
La minute de vérité est toujours la plus douloureuse
C'est pourquoi nos élites préfèrent souvent l'éviter et les autres sont contraints de l'ignorer
Tal va la vida. sweat:{}

n°3198977
Proxima39
Posté le 22-11-2016 à 11:53:54  profil
 

Marre de Fillon/ Juppé pfff:{} Moi, c'était Sarkozy sweat:{} Girouette pt1cable:{} ..allons voir si la dernière Valse sera avec Valls sol:{} cigognes_mod1_couleur

n°3198980
jack127
Posté le 22-11-2016 à 14:27:15  profil
 

Mana1954 a écrit :



Vous lui reconnaissez de la sincérité et je pense que c'est sa personnalité qui a séduit dans un premier temps les Français. On voit tout de suite dans l'homme la capacité à devenir un chef d'Etat respectable et respecté, ce dont nous n'avions plus l'habitude. Ensuite sur l'économie, je crois que les Français commencent à comprendre que l'on ne peut plus raser gratis. La France emprunte tous les jours sur les marchés, les dépenses excédant de 70 milliards les recettes, les salaires des fonctionnaires et des autres emplois publics représentant 40% de son budget. Rétablir les comptes publics à un niveau acceptable est une priorité à moins de courir à la faillite.
Au sujet des ministres, je pense qu'il sera, s'il est élu, particulièrement vigilant à n' appeler au gouvernement que des gens irréprochables et si un cas se présentait, il n'y aurait aucune espèce de mansuétude à son égard.

Les fonctionnaires sont devenus en quelques sorte les parias de la société selon la droite. J'oubliais de citer les profs qui devraient vraisemblablement faire les frais de cette histoire. On se retrouvera donc avec des classes bondées au max avec en résultats, davantage d'échecs scolaires mais c'est un détail...
Ce qu'il faut comprendre aussi c'est que du fait du fort taux de natalité en France, il y'a un besoin plus important en enseignants par rapport aux autres pays européens.
Sarko avait déjà supprimé 150 000 fonctionnaires sous son mandat (avec Fillon comme premier ministre), ce qui n'empêcha pas la France de creuser la dette de manière astronomique donc en faisant la même chose en pire, je voie mal comment celà peut redresser la situation.

n°3199093
jack127
Posté le 22-11-2016 à 14:42:22  profil
 

Proxima39 a écrit :


Très drôle lol:{} lol:{} lol:{} Comptez quand même sur la Gauche.. des fois lol:{} ( il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué) jap:{}

Je ne voie pas ce qu'il y'a de drôle dans ce que j'ai écrit...avez vous lu seulement son programme? L'une des mesures phare de Fillon est de supprimer le remboursement des consultations chez votre médecin traitant par la sécu et de le faire par la mutuelle qui du coup risque d'augmenter fortement. Ce qui revient à dire que les pauvres n'auront plus accès aux soins gratuits. Une honte pour notre pays!

n°3199133
goran notr​ec
Posté le 22-11-2016 à 22:45:09  profil
 

jack127 a écrit :


Les fonctionnaires sont devenus en quelques sorte les parias de la société selon la droite. J'oubliais de citer les profs qui devraient vraisemblablement faire les frais de cette histoire. On se retrouvera donc avec des classes bondées au max avec en résultats, davantage d'échecs scolaires mais c'est un détail...
Ce qu'il faut comprendre aussi c'est que du fait du fort taux de natalité en France, il y'a un besoin plus important en enseignants par rapport aux autres pays européens.
Sarko avait déjà supprimé 150 000 fonctionnaires sous son mandat (avec Fillon comme premier ministre), ce qui n'empêcha pas la France de creuser la dette de manière astronomique donc en faisant la même chose en pire, je voie mal comment celà peut redresser la situation.

Pour moi, la première leçon à tirer du succès de Fillon est la droitisation de la France!
Pas vu arriver non plus le sarthois!
N'ayons pas peur des mots: Fillon, c'est Tatcher!
C'est souvent ce qui arrive quand la gauche ne mène pas une politique de gauche: elle déçoit les siens jusqu'à l'écoeurement et fait le lit de la droite la plus libérale qui soit!
Maintenant, comment va-t-il s'y prendre Fifi pour supprimer 500 000 fonctionnaires en 5 ans, sans mettre le pays en danger? Vu que lui, chef d'état, ne recrute que les policiers, les gendarmes, les militaires, les enseignants.... mais pas la fonction publique territoriale des communes, des départements et des régions.
Va falloir qu'il soit convaincant pour expliquer aux agents de l'Etat qu'ils devront travailler 4 heures de plus chaque semaine mais qu'il ne leur en paiera que 2! Ce qui ,dit-on, lui coûtera quand même 10 milliards par an!
Le Français de base que je suis a du mal à comprendre qu'en supprimant 500 000 emplois en 5 ans, on va réduire le nombre de chômeurs!
Donc, j'ignore s'il gagnera en mai prochain et s'il appliquera son programme, mais dans ce cas, il risque d'y avoir un peu de monde dans la rue!
Parce que alléger les impôts des entreprises, des particuliers, baisser les charges patronales, etc, tout ça a déjà été fait pour relancer l'activité et réduire le chômage, notamment par un gouvernement dont il fut le premier ministre pendant 5 ans...... avec le succès que l'on sait!

n°3199176
jacot41
Posté le 23-11-2016 à 09:15:45  profil
 

goran notrec a écrit :


Pour moi, la première leçon à tirer du succès de Fillon est la droitisation de la France!
Pas vu arriver non plus le sarthois!
N'ayons pas peur des mots: Fillon, c'est Tatcher!
C'est souvent ce qui arrive quand la gauche ne mène pas une politique de gauche: elle déçoit les siens jusqu'à l'écoeurement et fait le lit de la droite la plus libérale qui soit!
Maintenant, comment va-t-il s'y prendre Fifi pour supprimer 500 000 fonctionnaires en 5 ans, sans mettre le pays en danger? Vu que lui, chef d'état, ne recrute que les policiers, les gendarmes, les militaires, les enseignants.... mais pas la fonction publique territoriale des communes, des départements et des régions.
Va falloir qu'il soit convaincant pour expliquer aux agents de l'Etat qu'ils devront travailler 4 heures de plus chaque semaine mais qu'il ne leur en paiera que 2! Ce qui ,dit-on, lui coûtera quand même 10 milliards par an!
Le Français de base que je suis a du mal à comprendre qu'en supprimant 500 000 emplois en 5 ans, on va réduire le nombre de chômeurs!
Donc, j'ignore s'il gagnera en mai prochain et s'il appliquera son programme, mais dans ce cas, il risque d'y avoir un peu de monde dans la rue!
Parce que alléger les impôts des entreprises, des particuliers, baisser les charges patronales, etc, tout ça a déjà été fait pour relancer l'activité et réduire le chômage, notamment par un gouvernement dont il fut le premier ministre pendant 5 ans...... avec le succès que l'on sait!


1) Fillon comparé à Tatcher me rassure plutôt quand on sait ce que la dame de fer à fait pour son pays !
2) Supprimer 500.000 postes de fonctionnaires en cinq ans me parais parfaitement réalisable quand on sait que plus de 550000 fonctionnaires vont partir à la retraite (les licenciements sont impossibles sauf chez les contractuels)
3) Si le gouvernement sous Sarkozy a supprimé 150000 postes de fonctionnaires dans le même temps les collectivités territoriales en ont recruté plusieurs centaines de milliers.
4) Il existe un énorme gisement de gain de productivité quand on sait le nombre de fonctionnaires qui ne travaillent que 32H.
Passer à 37Hne me parais pas un effort insurmontable.
5) Si Fillon est élu après avoir annoncé clairement son programme descendre dans la rue sera un déni de démocratie.
6) La France est le pays d'Europe qui a le plus de fonctionnaires par rapport à la population. Avons nous le meilleur service public ?
J'arrête là pour raison de 2500c.

n°3199178
Belga Bleu
Pourquoi Pas?
Posté le 23-11-2016 à 09:49:51  profil
 

goran notrec a écrit :


Pardon pour coupure trop de caractères...
Parce que alléger les impôts des entreprises, des particuliers, baisser les charges patronales, etc, tout ça a déjà été fait pour relancer l'activité et réduire le chômage, notamment par un gouvernement dont il fut le premier ministre pendant 5 ans...... avec le succès que l'on sait!



Tant que les fonctionnaires couterons plus, que l'argent ne rentrent dans les caisses de l’État aucune solution envisageable.Il n'est pas question de supprimer les fonctionnaires utiles, infirmières,policiers, juges etc..que du contraire il faut les augmenter suivant les besoins réels, mais tous les ronds de cuir, parasites qui a travers les gouvernements successifs depuis plus de 30 ans en bénéficier de planque, de postes bidons, d'associations foireuses, pour ceux-là faut opérer rapidement et sans anesthésiant.Et se poser accessoirement la question pourquoi les pays ayant moins de fonctionnaires dans leur majorité ont des taux de chômage beaucoup moins élevés ?

avec le succès que l'on sait! Soyez honnête, Sarko a du s'occuper d'une crise monétaire sans précédant, avec un prix du pétrole qui flambait, un euro au maximum, imaginez Hollande dans la même situation...qu'on l'aime ou pas comme vous il n'en reste pas moins que Sarko fut un Chef d' État.Au passage désolé pour votre candidat...Juppé sarcastic






2016-11-23_09h09_09


---------------
L'humour est le meilleur moyen de rendre supportable l'insupportable.
n°3199187
vieuxsinge​33
Posté le 23-11-2016 à 10:53:32  profil
 

goran notrec a écrit :


Pour moi, la première leçon à tirer du succès de Fillon est la droitisation de la France!
Pas vu arriver non plus le sarthois!
N'ayons pas peur des mots: Fillon, c'est Tatcher!
C'est souvent ce qui arrive quand la gauche ne mène pas une politique de gauche: elle déçoit les siens jusqu'à l'écoeurement et fait le lit de la droite la plus libérale qui soit!
Maintenant, comment va-t-il s'y prendre Fifi pour supprimer 500 000 fonctionnaires en 5 ans, sans mettre le pays en danger? Vu que lui, chef d'état, ne recrute que les policiers, les gendarmes, les militaires, les enseignants.... mais pas la fonction publique territoriale des communes, des départements et des régions.
Va falloir qu'il soit convaincant pour expliquer aux agents de l'Etat qu'ils devront travailler 4 heures de plus chaque semaine mais qu'il ne leur en paiera que 2! Ce qui ,dit-on, lui coûtera quand même 10 milliards par an!
Le Français de base que je suis a du mal à comprendre qu'en supprimant 500 000 emplois en 5 ans, on va réduire le nombre de chômeurs!
Donc, j'ignore s'il gagnera en mai prochain et s'il appliquera son programme, mais dans ce cas, il risque d'y avoir un peu de monde dans la rue!
Parce que alléger les impôts des entreprises, des particuliers, baisser les charges patronales, etc, tout ça a déjà été fait pour relancer l'activité et réduire le chômage, notamment par un gouvernement dont il fut le premier ministre pendant 5 ans...... avec le succès que l'on sait!



Salut Goran,
Bravo, te voilà lancé aussi dans l'analyse des programmes


Certes je partage ton propos sur les projets fillonnesques.
Mon problème est de savoir, avec la même pertinence , qu'es qu'une "politique de gauche" ??
Toutes celles que j'ai rencontrées dans plusieurs pays annoncées et parfois bien reconnues de gauche, se sont avérées
des échecs, pour ne pas dire plus, et dont les premières victimes furent toujours les plus démunies.
Même chez Boumédiennes où j'étais proche des manettes, les dérives sont arrivées très vite au détriments des plus démunies (grande majorité en dehors des 3 ou 4 grandes agglomérations, sans compter les périphéries attaquées en premier.
Accepter 1 millions de chômeurs, ceux là ne sont pas des nantis, c'est pas avec des discours qu'on y répond si on n'est pas capable de gagner du pognon pour traiter le sujet. Et c'est pas avec de la monnaie de singe (là où va nous conduire l'endettement) qu'on augmente le pouvoir d'achat.

Je n'ai pas de solutions, des suggérions, provisoires?

n°3199205
goran notr​ec
Posté le 23-11-2016 à 12:24:11  profil
 

vieuxsinge33 a écrit :



Salut Goran,
Bravo, te voilà lancé aussi dans l'analyse des programmes


Certes je partage ton propos sur les projets fillonnesques.
Mon problème est de savoir, avec la même pertinence , qu'es qu'une "politique de gauche" ??
Toutes celles que j'ai rencontrées dans plusieurs pays annoncées et parfois bien reconnues de gauche, se sont avérées
des échecs, pour ne pas dire plus, et dont les premières victimes furent toujours les plus démunies.
Même chez Boumédiennes où j'étais proche des manettes, les dérives sont arrivées très vite au détriments des plus démunies (grande majorité en dehors des 3 ou 4 grandes agglomérations, sans compter les périphéries attaquées en premier.
Accepter 1 millions de chômeurs, ceux là ne sont pas des nantis, c'est pas avec des discours qu'on y répond si on n'est pas capable de gagner du pognon pour traiter le sujet. Et c'est pas avec de la monnaie de singe (là où va nous conduire l'endettement) qu'on augmente le pouvoir d'achat.

Je n'ai pas de solutions, des suggérions, provisoires?

Nous pouvons dire aujourd'hui avec certitude que ce qui a manqué (et qui manque toujours!) à des pays comme l'Algérie, c'est la dimension démocratique, vieux singe! Rien de mieux que la démocratie pour lutter contre la corruption!
Il n'y aura pas de progrès de la société toute entière, si le système n'est pas démocratique!
La Chine aujourd'hui, est puissante économiquement, sans démocratie, mais l'immense majorité de son peuple n'en profite pas!
Le Chili de Pinochet avait une économie puissante, sans démocratie, et le peuple chilien souffrait!
Je n'ai pas, plus que vous, de solution miracle, je peux juste constater que les mêmes recettes donneront toujours les mêmes résultats!
La politique de l'offre ne donne rien! En tout cas, rien à la hauteur des nécessités du moment!

n°3199244
PandaCoinC​oin
sheriff CoinCoin
Posté le 23-11-2016 à 14:03:01  profil
 

goran notrec a écrit :


Nous pouvons dire aujourd'hui avec certitude que ce qui a manqué (et qui manque toujours!) à des pays comme l'Algérie, c'est la dimension démocratique, vieux singe! Rien de mieux que la démocratie pour lutter contre la corruption!
Il n'y aura pas de progrès de la société toute entière, si le système n'est pas démocratique!
La Chine aujourd'hui, est puissante économiquement, sans démocratie, mais l'immense majorité de son peuple n'en profite pas!
Le Chili de Pinochet avait une économie puissante, sans démocratie, et le peuple chilien souffrait!
Je n'ai pas, plus que vous, de solution miracle, je peux juste constater que les mêmes recettes donneront toujours les mêmes résultats!
La politique de l'offre ne donne rien! En tout cas, rien à la hauteur des nécessités du moment!


 hello:{} quand y a de la democratie dans ces pays c est tout les partie islamique qui gagne les election sweat:{} donc je sais pas si c est une bonne analyse


---------------
avall0nne  Yihaa, ça c'est de l'explosion anatomique !
n°3199273
jack127
Posté le 22-11-2016 à 14:47:28  profil
 

vieuxsinge33 a écrit :



Sur le constat, me semble que tout le monde est "pratiquement" d'accord bien que' beaucoup, selon l'idéologie de référence, bricole autour de l'Histoire et les causes de cette situation.
Sur le traitement du "patient" c'est là que les divergences se creusent, même à l'intérieur de la droite.
Les procédures s'inspirent des tempéraments et des sensibilités congénitales.
Pour la gauche, c'est seulement l'espoir de nouveaux "génériques"' sur vieilles molécules. mais la pharmacopée de référence dépend aussi des caractéristiques enregistrées dans la petite enfance.

Faut s'attendre à de grandes musiques sur des airs bien connus sur les tonalités déjà anciennes mais harmonisés avec les nouveaux accompagnements de la "diversité". Du funk au rap, jusqu'aux cantiques de nos grands mères.
Le bruit et la fureur?
La minute de vérité est toujours la plus douloureuse
C'est pourquoi nos élites préfèrent souvent l'éviter et les autres sont contraints de l'ignorer
Tal va la vida. sweat:{}



Les vielles molécules sont à mon sens plus la propriété de la droite qui sont les plus conservateurs . Le retour aux 39 heures est le symbole de la régression sociale et si certains pensent avoir toucher le fond avec Hollande, il faut s'attendre au pire encore...

n°3199357
Arawak23
Posté le 23-11-2016 à 17:32:16  profil
 

goran notrec a écrit :


Pour moi, la première leçon à tirer du succès de Fillon est la droitisation de la France!
Pas vu arriver non plus le sarthois!
N'ayons pas peur des mots: Fillon, c'est Tatcher!
C'est souvent ce qui arrive quand la gauche ne mène pas une politique de gauche: elle déçoit les siens jusqu'à l'écoeurement et fait le lit de la droite la plus libérale qui soit!
Maintenant, comment va-t-il s'y prendre Fifi pour supprimer 500 000 fonctionnaires en 5 ans, sans mettre le pays en danger? Vu que lui, chef d'état, ne recrute que les policiers, les gendarmes, les militaires, les enseignants.... mais pas la fonction publique territoriale des communes, des départements et des régions.
Va falloir qu'il soit convaincant pour expliquer aux agents de l'Etat qu'ils devront travailler 4 heures de plus chaque semaine mais qu'il ne leur en paiera que 2! Ce qui ,dit-on, lui coûtera quand même 10 milliards par an!
Le Français de base que je suis a du mal à comprendre qu'en supprimant 500 000 emplois en 5 ans, on va réduire le nombre de chômeurs!
Donc, j'ignore s'il gagnera en mai prochain et s'il appliquera son programme, mais dans ce cas, il risque d'y avoir un peu de monde dans la rue!
Parce que alléger les impôts des entreprises, des particuliers, baisser les charges patronales, etc, tout ça a déjà été fait pour relancer l'activité et réduire le chômage, notamment par un gouvernement dont il fut le premier ministre pendant 5 ans...... avec le succès que l'on sait!


Je ne suis pas de cet avis.
La première leçon à tirer de succès de Fillon , comme celle de la bien plus à droite Marine Le Pen est simplement la saturation de l'hisselame et de son activité malfaisante dans le pays et ailleurs dans le monde.
Vous pouvez traduire cela par "droitisation", mais alors il vous faut en donner le sens .
Le peuple s'éveille enfin et c'est une bonne chose.
Il faut juste se méfier des collabos ...


---------------
La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice. (Spinoza)


n°3199368
beurgho ex​jaun
Posté le 23-11-2016 à 19:42:44  profil
 

goran notrec a écrit :


Pour moi, la première leçon à tirer du succès de Fillon est la droitisation de la France!
Pas vu arriver non plus le sarthois!
N'ayons pas peur des mots: Fillon, c'est Tatcher!
C'est souvent ce qui arrive quand la gauche ne mène pas une politique de gauche: elle déçoit les siens jusqu'à l'écoeurement et fait le lit de la droite la plus libérale qui soit!
Maintenant, comment va-t-il s'y prendre Fifi pour supprimer 500 000 fonctionnaires en 5 ans, sans mettre le pays en danger? Vu que lui, chef d'état, ne recrute que les policiers, les gendarmes, les militaires, les enseignants.... mais pas la fonction publique territoriale des communes, des départements et des régions.
Va falloir qu'il soit convaincant pour expliquer aux agents de l'Etat qu'ils devront travailler 4 heures de plus chaque semaine mais qu'il ne leur en paiera que 2! Ce qui ,dit-on, lui coûtera quand même 10 milliards par an!
Le Français de base que je suis a du mal à comprendre qu'en supprimant 500 000 emplois en 5 ans, on va réduire le nombre de chômeurs!
Donc, j'ignore s'il gagnera en mai prochain et s'il appliquera son programme, mais dans ce cas, il risque d'y avoir un peu de monde dans la rue!
Parce que alléger les impôts des entreprises, des particuliers, baisser les charges patronales, etc, tout ça a déjà été fait pour relancer l'activité et réduire le chômage, notamment par un gouvernement dont il fut le premier ministre pendant 5 ans...... avec le succès que l'on sait!


Droitisation de la France: Certes oui et encore plus avec Fillon qu'avec Sarko, il semble que ce soit à la demande de la gauche... Droite libérale? Ça c'est beaucoup moins vrai, Fillon est un enfant des gaullistes sociaux et ne connait que ça. Il veut rendre "la liberté à la liberté" parce qu'il a compris que les politiques ne savaient pas gérer mais qu'ils devaient donner des directions , des directives!
Non l'Etat ne recrute pas les fonctionnaires territoriaux, mais il contrôle l'existence des communes,..., régions ainsi que leurs moyens!
Quant à la démocratie sociale contre la démocratie "tout court" ça été d'une certaine façon le combat révolutionnaire, sommes-nous prêt à remettre les compteurs à zéro?
(Dé)charger les entreprises? Ne savez-vous pas que ces charges, impôts payés par les entreprises leurs sont remboursés dans le prix de leur produit et donc en fait réellement payé par les consommateurs! Les baisser améliore la situation c'est évident (voir la Suéde, le Canada, etc...)

n°3199392
orhee89
Posté le 24-11-2016 à 09:34:07  profil
 

Bonjour , depuis la " percée " de Fillon il se dit il se lit " Au secours Jésus revient " ..... humour Charlie je l'accepté bien entendu ... Dans le cas contraire penser cela avec ce qui se passe chez nous , les Chrétiens d'Orient que l'on massacre là on est dans la c..........e a l'état pure je veux rester correct !! Faisons attention que cette primaire de droite ne dérape pas vers ce sujet c'est dépassé depuis longtemps .... non:{} non:{} pas ça ......

n°3199401
Mana1954
ex-Mana9
Posté le 22-11-2016 à 15:23:15  profil
 

jack127 a écrit :


Les fonctionnaires sont devenus en quelques sorte les parias de la société selon la droite. J'oubliais de citer les profs qui devraient vraisemblablement faire les frais de cette histoire. On se retrouvera donc avec des classes bondées au max avec en résultats, davantage d'échecs scolaires mais c'est un détail...
Ce qu'il faut comprendre aussi c'est que du fait du fort taux de natalité en France, il y'a un besoin plus important en enseignants par rapport aux autres pays européens.
Sarko avait déjà supprimé 150 000 fonctionnaires sous son mandat (avec Fillon comme premier ministre), ce qui n'empêcha pas la France de creuser la dette de manière astronomique donc en faisant la même chose en pire, je voie mal comment celà peut redresser la situation.



Je ne crois pas mais face à la cruelle réalité de l'état des finances publiques, on ne peu pas continuer comme ça. C'est un constat pas une posture idéologique. Nous avons trop de fonctionnaires et emplois assimilés.
J'ai un membre de mon entourage qui vient de se lancer dans la carrière de professeur de Lettres. L'E.N. est à un stade de déliquescence inquiétant; c'est le constat affligeant qu'il fait et ce n'est pas la quantité de profs qui serait en trop petit nombre qui pose problème....


---------------

n°3199416
JM Mercier
Posté le 22-11-2016 à 17:55:44  profil
 

jack127 a écrit :


Si l'on suit la logique qui veut que le futur président soit le vainqueur de la primaire de la droite, il y'a fort à parier que Fillon soit notre futur président étant donné la large avance qu'il possède sur Juppé.
J'avoue ne pas l'avoir vu venir malgré sa récente remontée dans les sondages.
Aussi, j'imaginais mal un personnage aussi austère obtenir l'adhésion des électeurs de droite étant donné la sinistrose ambiante qui règne en ce moment mais tout le monde peut se tromper. Il faut croire que le peuple français est quelque peu résigné à subir une politique d'austérité en le choisissant ou bien es ce que Fillon a convaincu de part sa sincérité, ce qui semble être sa qualité première mais es ce suffisant pour redresser un pays?
Car ce n'est son programme qui me parait être à la hauteur de l'enjeu et ses propositions me paraissent quelques peu utopiques. Je voie mal comment il peut baisser le chômage en supprimant 500 000 postes de fonctionnaires et en revenant aux 39 heures, voir plus. Avec cette dernière mesure, soit vous faites partie des chanceux et votre pouvoir d'achat augmente, soit vous faites partie des malchanceux et vous allez perdre votre emploi et en ce qui concerne les fonctionnaires, j'ignore dans quelle branche il compte trancher? Les policiers, celà parait peu envisageable vu la situation actuelle qui est déjà extrèmement tendue. Des infirmières, ce serait catastrophique étant donné qu'il en manque cruellement déjà...
Enfin lorsqu'il dit qu'aucun ministre ne sera mis en examen sous son mandat, celà signifie quoi? Qu'il est devin ou qu'il connaitra en détail les comptes de ses ministres?



Les infirmières sont souvent sur les plateaux de télévision pour se plaindre. Rien sur leurs bavardages et leurs absences. Je ne parle pas de celles libérales qui bossent. Les employés, fonctionnaires territoriaux, des administrations régionales font parfois moins de 30 heures hebdomadaires, de présence! L'État est le patron le plus généreux envers ses salariés qui n'ont, bien souvent, aucune obligation de résultat. Cela étant dit, je vois mal comment nous allons arriver à pallier le chômage.

Nos médias sont très mal informés. Des électeurs FN sont venus apporter leurs voix à Fillon pour écarter Sarkozy qui aurait pu faire de l'ombre à Marine. D'autres, de gauche, ont voté Juppé, candidat des médias. Il reste un second tour qui n'est pas obligatoirement gagné pour le vainqueur du premier.

n°3199431
beurgho ex​jaun
Posté le 22-11-2016 à 19:51:57  profil
 

jack127 a écrit :


(...)
Il faut croire que le peuple français est quelque peu résigné à subir une politique d'austérité en le choisissant ou bien es ce que Fillon a convaincu de part sa sincérité, ce qui semble être sa qualité première mais es ce suffisant pour redresser un pays?
Car ce n'est son programme qui me parait être à la hauteur de l'enjeu et ses propositions me paraissent quelques peu utopiques. Je voie mal comment il peut baisser le chômage en supprimant 500 000 postes de fonctionnaires et en revenant aux 39 heures, voir plus. Avec cette dernière mesure, soit vous faites partie des chanceux et votre pouvoir d'achat augmente, soit vous faites partie des malchanceux et vous allez perdre votre emploi et en ce qui concerne les fonctionnaires, j'ignore dans quelle branche il compte trancher? Les policiers, celà parait peu envisageable vu la situation actuelle qui est déjà extrèmement tendue. Des infirmières, ce serait catastrophique étant donné qu'il en manque cruellement déjà...
Enfin lorsqu'il dit qu'aucun ministre ne sera mis en examen sous son mandat, celà signifie quoi? Qu'il est devin ou qu'il connaitra en détail les comptes de ses ministres?



A propos des fonctionnaires, il est prévu que dans les cinq ans du mandat du futur président il y aura 1 200 000 fonctionnaires qui partiront à la retraite. Donc à priori si j'ai bien compris Fillon ne prévoit pas de licenciements en n'en renouvelant que 700 000 postes, et en plus en rajoutant 10 % d'heures de travail (ce qui correspond au 500 000 équivalents postes qu'il ne veut pas renouveler) il ne change en fait strictement rien, arithmétiquement au moins. Par contre les départs des fonctionnaires en retraite va forcément nécessiter des "redistributions" entre les services et on sait que les fonctions publiques n'ont pas une flexibilité de leur personnel très souple... A propos de ces redistributions de postes, j'ai vu quelque part que sur les 700 000 qu'il ré-embauche il en prévoit spécifiquement 100 000 (en plus de la partie des 600 000) qui leur reviennent pour la police, l'armée, l'enseignement,...
Ceci dit je ne crois pas que les situations soient aussi tendues que vous l'indiquez dans les préfectures, sous-préfectures, perceptions, administrations départementales, régionales, inter-communales, communales, etc... Il semble même d'après les comparaisons internationales le nombre de suppression de postes prévus est encore très loin du compte.

n°3199517
orhee89
Posté le 24-11-2016 à 13:44:08  profil
 

Concernant la fonction publique , le non remplacement des départ en retraite ne sera uniquement dans les services déjà en sur effectif ne soyez pas ridicule au point d'en arriver a réduire là où c'est en manque .... du sérieux quand même côté infirmières , sécurité non évidemment. Ne prenez pas vos désirs pour des réalités. .. Il faut réorganiser tous les services hello:{}

n°3199623
PandaCoinC​oin
sheriff CoinCoin
Posté le 24-11-2016 à 15:28:32  profil
 

hello:{} si tu remplaces pas des personnes ce sera des fause economie, la charge de travail deviendra plus dure pour ceux qui resteront ce sera les brun out les dépression les maladie. Faut arrêter ces politique venu de pays du tiers monde.
Qu' on arrête de jouer en Europe et qu' on mette de vrai dirigent comme moi pas des dirigent de pays du tiers monde. sleep:{}
Faut faire des choix dans la vie moi si j étais amner a diriger un pays y a 2 chose importante que je touche pas les aides médicale faire que tout le monde puisse ce soigner et la sécurité social faire en sorte que tout tout le monde aie un salaire pour vivre mais avec des contre partie. Après tout le reste je réforme

Lutte contre la fraude fiscale
Réforme des location familiale pour casser le cercle vicieux qui est une ruine pour les finance
Réforme de la justice voire été peu être plus tolérant pour les petit fait et pour ceux qui comète des chose grave faire comme en Chine réglé ca pour 10 cent le pris d une balle. Quand tu vois tout l argent que ca coûte au contribuable
Réforme de l éduction fini de laisser des gens de 22 ans a l'école secondaire , ca devrait juste être réserver a ceux qui veulent apprendre par eux même qui souhaite apprendre et pas maintenir des gens qui veullent pas y aller et qui font perde du temps et de l argent
Réforme Réforme droit d'asile faire comme au état unis une green cars et une loterie et faire en sorte que l immigration soit contrôler et que ce soit fait de maniere legale avec un nombre défini , fini l anarchie de débarquer illégalement.
Contrôle de l argent publique .
Investissement dans des travaux publique et dans l industrie du future , diminition de taxe sur les petit revenu voilà de vrai politique


---------------
avall0nne  Yihaa, ça c'est de l'explosion anatomique !
n°3199627
jack127
Posté le 24-11-2016 à 17:38:49  profil
 

goran notrec a écrit :


Pour moi, la première leçon à tirer du succès de Fillon est la droitisation de la France!
Pas vu arriver non plus le sarthois!
N'ayons pas peur des mots: Fillon, c'est Tatcher!
C'est souvent ce qui arrive quand la gauche ne mène pas une politique de gauche: elle déçoit les siens jusqu'à l'écoeurement et fait le lit de la droite la plus libérale qui soit!
Maintenant, comment va-t-il s'y prendre Fifi pour supprimer 500 000 fonctionnaires en 5 ans, sans mettre le pays en danger? Vu que lui, chef d'état, ne recrute que les policiers, les gendarmes, les militaires, les enseignants.... mais pas la fonction publique territoriale des communes, des départements et des régions.
Va falloir qu'il soit convaincant pour expliquer aux agents de l'Etat qu'ils devront travailler 4 heures de plus chaque semaine mais qu'il ne leur en paiera que 2! Ce qui ,dit-on, lui coûtera quand même 10 milliards par an!
Le Français de base que je suis a du mal à comprendre qu'en supprimant 500 000 emplois en 5 ans, on va réduire le nombre de chômeurs!
Donc, j'ignore s'il gagnera en mai prochain et s'il appliquera son programme, mais dans ce cas, il risque d'y avoir un peu de monde dans la rue!
Parce que alléger les impôts des entreprises, des particuliers, baisser les charges patronales, etc, tout ça a déjà été fait pour relancer l'activité et réduire le chômage, notamment par un gouvernement dont il fut le premier ministre pendant 5 ans...... avec le succès que l'on sait!



Hollande a déçu, c'est un fait et je voie mal un candidat de gauche l'emporter l'an prochain. Juppé étant plus modéré que Fillon, les électeurs de gauche auront donc intérêt à se déplacer en sa faveur ce week end.
On nous dit que Fillon prépare son programme depuis 3 ans. Pourtant, je ne voie aucune mesure novatrice qui pourrait relancer la croissance, ni relancer l'emploi.
Concernant le nombre de fonctionnaires, la France est effectivement le pays européen qui en compte le plus mais si l'on ramène ce chiffre au nombre d'habitants, on se classe 9ème avec 80 fonctionnaires pour 1000 habitant contre 145 pour le Danemark.

Pour en revenir à Juppé que l'on semble avoir déjà enterré, il faut préciser qu'il a subit une campagne de dénigrement de la part du FN qui a affirmé qu'il construirait une grande mosquée à Bordeaux avec l'argent public et le qualifiant également d'antisémite. Des propos abjects et mensongers qui témoignent une fois de plus de la grandeur de ce parti...

n°3199628
beurgho ex​jaun
Posté le 24-11-2016 à 17:42:01  profil
 

orhee89 a écrit :


Concernant la fonction publique , le non remplacement des départ en retraite ne sera uniquement dans les services déjà en sur effectif ne soyez pas ridicule au point d'en arriver a réduire là où c'est en manque .... du sérieux quand même côté infirmières , sécurité non évidemment. Ne prenez pas vos désirs pour des réalités. .. Il faut réorganiser tous les services hello:{}



Je ne suis pas sûr que ce soit leurs désirs... mais le seul argument qu'ils aient face à cette injustice sociale scandaleuse qui consiste à confondre "fonction publique" et assistanat social. Car, enfin quand le gouvernement actuel propose la réforme territoriale et regroupe quelques régions, quel est le but avoué? Supprimer des "doublons"! De ces si fameuses bêtes à deux dos, combien y-en-a-t-il qui on disparu?
N'oublions jamais qu'ils sont payés sur les caisses de la collectivité et que ces caisses sont remplis par les "travailleurs" des secteurs marchands. Il suffit de voir annuellement le budget pour s'apercevoir que ces travailleurs ne peuvent plus fournir la monnaie et qu'ils en ont marre et sont à bout.
Une fonction publique efficace et rationnelle est une excellente chose pour un pays, c'est indéniable. Elle doit rester au service du pays. Aujourd'hui l'impression est inverse, le pays devrait être au service de la fonction publique. C'est inacceptable.
Une fonction publique raisonnable et raisonnée indiscutablement est une très bonne chose, mais comme de toutes les bonnes choses il ne faut pas en abuser!
"L'abus de fonctionnaires est nocif à la santé économique d'un pays!"

 Page :   1  2  3  4  5  ..  34  35  36  37  38  39
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 2 » On n'est pas couché »

Fillon, futur président?