France2.fr
Voir le site
Le premier « saturday night show » de France 2 sera entre les mains d’un Laurent Ruquier bretteur acide et vif. La parole est à vous sur ce forum pour réagir et intervenir sur ce programme tant attendu.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
   FORUM France 2 » On n'est pas couché »

L'ONU obligée de retirer un rapport sur l'apartheid en Israel

 

79 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

L'ONU obligée de retirer un rapport sur l'apartheid en Israel

n°3221091
marnix
Posté le 18-03-2017 à 12:46:28  profil
 

.
L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU a exhorté à envoyer le texte au rebut en faisant pression sur le secrétaire de l'ONU.

« Les États-Unis sont outrés par ce rapport », a indiqué Nikki Haley dans un communiqué. « Le secrétariat des Nations unies a eu raison de prendre ses distances à son propos, mais il devrait aller plus loin en retirant complètement le rapport ».

Le rapport conclut que « les éléments disponibles établissent au-delà du doute raisonnable qu’Israël est coupable de politiques et de pratiques constitutives du crime d’apartheid ».

Il a également relevé que les Palestiniens étaient soumis à une « fragmentation stratégique » permettant à Israël d’imposer une « domination raciale » avec des lois différentes en fonction des régions.

« Israël est coupable d’imposer un régime d’apartheid au peuple palestinien, ce qui correspond à la commission d’un crime contre l’humanité », a-t-il poursuivi.

On nous a dit que Trump est éloigné du système...or on voit qu'il est en plein dedans après avoir
suscité ces pressions et promis de déplacer l'ambassade des USA à Jésusalem alors que la dite ONU
a bien indiqué dans ses résolutions que c'est la capitale des Palestiniens et Israeliens.

Mais le nettoyage ethnique en cours veut rendre les choses irrévocables en faveur de l'expansion israelienne.
Et qui se fait en violant toutes les lois internationales ou simplement humanitaires pour y arriver. Y compris par
le terrorisme d'état.

.

.

n°3221097
marnix
Posté le 18-03-2017 à 13:18:17  profil
 

.


La politique israélienne est un apartheid, accuse un éditorialiste du quotidien israelien « Haaretz »


Pendant longtemps, Bradley Burston, éditorialiste au quotidien israélien de gauche Haaretz, a refusé d'utiliser le terme « apartheid » pour décrire la situation de son pays vis-à-vis des Palestiniens.

Mais il a changé d'avis, explique-t-il dans un éditorial titré :

« Il est temps de l'admettre. La politique israélienne est ce qu'elle est : un apartheid. »

Ce qui l'a amené à changer d'avis, ce sont les événements des dernières semaines, explique-t-il : d'abord quand des colons israéliens ont tué un bébé palestinien de 18 mois en brûlant une maison en Cisjordanie – sans que la famille des victimes bénéficie ensuite du soutien financier accordé normalement aux victimes de terrorisme.

Puis quand le gouvernement Nétanyahou a répondu à l'agression d'Israéliens pro-colonies qui avaient jeté des pierres et de l'urine à des soldats « en promettant de construire des centaines de nouvelles habitations » dans les colonies.

« Voici ce qu'est devenue la loi : deux versions des livres. Une pour nous, et une à jeter contre eux. Apartheid », écrit Bradley Burston. Cerise sur le gâteau : quand le ministre de la Sécurité intérieure a déclaré que les grèves de la faim de prisonniers palestiniens étaient « une nouvelle forme d'attentat-suicide à travers laquelle ils menacent l'Etat d'Israël ». « Il n'y a que dans un système aussi dérangé que l'apartheid qu'un gouvernement a besoin de qualifier et de traiter la non-violence comme du terrorisme », conclut-il.



.

n°3221120
marnix
Posté le 18-03-2017 à 14:23:03  profil
 

.

C’est la première fois dans l’histoire de l’ONU qu’un rapport publié en son nom accuse l’Etat hébreu d’apartheid.

Le terme revient pourtant régulièrement, depuis une dizaine d’années, dans le débat sur la politique d’occupation israélienne.

L’ancien président américain Jimmy Carter l’avait employé dans un livre qui avait fait beaucoup de bruit à
sa sortie, en 2006, intitulé Palestine : Peace, not Apartheid (Palestine : la paix, pas l’apartheid).

A l’époque, l’ancien architecte de la paix de Camp David, entre Israël et l’Egypte, avait estimé que les pratiques israéliennes dans les territoires occupés étaient « pires que l’apartheid en Afrique du Sud ».

En 2014, John Kerry alors chef de la diplomatie américaine, avait prévenu que l’Etat hébreu risquait de devenir
« un Etat d’apartheid »
, si une solution au conflit israélo-palestinien n’était pas trouvée rapidement.



.




.

n°3221157
beced
Posté le 18-03-2017 à 23:32:07  profil
 

Le rejet du rapport vient du fait qu'il a été publié de manière intempestive :

Le porte-parole d’Antonio Guterres, Stéphane Dujarric : « Il ne s’agit pas du contenu, mais de la procédure. Le secrétaire général ne peut pas accepter qu’un secrétaire général adjoint ou un autre haut fonctionnaire de l’ONU placé sous son autorité soit autorisé à publier sous le nom de l’ONU, sous le logo de l’ONU, sans consulter ni les services compétents, ni lui-même. »


’ESCWA, et sa secrétaire exécutive, la Jordanienne Rima Khalaf, qui est à l'origine du rapport.
Membership
ESCWA comprises 18 Arab countries:Bahrain, Egypt, Iraq, Jordan, Kuwait, Lebanon, Libya, Mauritania, Morocco, Oman, the State of Palestine, Qatar, Saudi Arabia, the Sudan, the Syrian Arab Republic, Tunisia, the United Arab Emirates and Yemen.Former ESCWA Executive Secretaries
oes_list_english

n°3221184
marnix
Posté le 19-03-2017 à 16:12:39  profil
 

beced a écrit :


Le rejet du rapport vient du fait qu'il a été publié de manière intempestive :

Le porte-parole d’Antonio Guterres, Stéphane Dujarric : « Il ne s’agit pas du contenu, mais de la procédure. Le secrétaire général ne peut pas accepter qu’un secrétaire général adjoint ou un autre haut fonctionnaire de l’ONU placé sous son autorité soit autorisé à publier sous le nom de l’ONU, sous le logo de l’ONU, sans consulter ni les services compétents, ni lui-même. »


’ESCWA, et sa secrétaire exécutive, la Jordanienne Rima Khalaf, qui est à l'origine du rapport.
Membership
ESCWA comprises 18 Arab countries:Bahrain, Egypt, Iraq, Jordan, Kuwait, Lebanon, Libya, Mauritania, Morocco, Oman, the State of Palestine, Qatar, Saudi Arabia, the Sudan, the Syrian Arab Republic, Tunisia, the United Arab Emirates and Yemen.Former ESCWA Executive Secretaries
https://www.unescwa.org/sites/ [...] nglish.jpg




Israel, l'occupant qui viole des dizaines de résolutions de cette même ONU, qui l'a crée ...a réagit

au contenu !!!


A partir de là il mobilise sont réseau d'influence américains comme si rien n'avait à voir avec ses actions

mobilisées pour un état juif exclusivement au détriment des autochtones spoliés, volés, tués, emprisonnés,

tués, discriminés...etc...pour aboutir par l'expansion au Grand Israel.

Carter, Mandela, Kerry et de nombreux juifs citoyens du monde, y compris journalistes et ONG Israeliens, ont déjà

qualifié cette situation d'apartheid depuis longtemps au vu des énormes mesures motivées par le racisme

étatique.


.


.

n°3221461
EMIRSA
Posté le 21-03-2017 à 12:43:30  profil
 

marnix a écrit :


.
L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU a exhorté à envoyer le texte au rebut en faisant pression sur le secrétaire de l'ONU.

« Les États-Unis sont outrés par ce rapport », a indiqué Nikki Haley dans un communiqué. « Le secrétariat des Nations unies a eu raison de prendre ses distances à son propos, mais il devrait aller plus loin en retirant complètement le rapport ».

Le rapport conclut que « les éléments disponibles établissent au-delà du doute raisonnable qu’Israël est coupable de politiques et de pratiques constitutives du crime d’apartheid ».

Il a également relevé que les Palestiniens étaient soumis à une « fragmentation stratégique » permettant à Israël d’imposer une « domination raciale » avec des lois différentes en fonction des régions.

« Israël est coupable d’imposer un régime d’apartheid au peuple palestinien, ce qui correspond à la commission d’un crime contre l’humanité », a-t-il poursuivi.

On nous a dit que Trump est éloigné du système...or on voit qu'il est en plein dedans après avoir
suscité ces pressions et promis de déplacer l'ambassade des USA à Jésusalem alors que la dite ONU
a bien indiqué dans ses résolutions que c'est la capitale des Palestiniens et Israeliens.

Mais le nettoyage ethnique en cours veut rendre les choses irrévocables en faveur de l'expansion israelienne.
Et qui se fait en violant toutes les lois internationales ou simplement humanitaires pour y arriver. Y compris par
le terrorisme d'état.

.

.




Et l'apartheid demandé sur les lieux de travail demandé par une "Belge et une française"à la cour Européenne ?

n°3221617
marnix
Posté le 22-03-2017 à 11:58:06  profil
 

.

Le livre de Ben White « Israeli Apartheid : A Beginner’s Guide » et le film documentaire « Roadmap to Apartheid »
de Ana Nogueira et Eron Davidson évoquent en détail l'apartheid de l'occupant

51qUzBgUqhL._SX320_BO1,204,203,200_

Il y'a aussi entre autres le livre de Israel Shahak


516jKj7GvRL._SX305_BO1,204,203,200_

"Le racisme de l'Etat d'Israël", écrit en 1975 par le président de la Ligue israélienne des droits de l'homme (élu à ce poste en 1970), décrit la réalité intérieure en Israël, qui n'a guère changé depuis, et dénonce les tortures, les destructions de villages, la discrimination raciale, l'expropriation des terres arabes, l'occupation sauvage et la répression. Son auteur, Israël Shahak, nommé en 1973 professeur titulaire à l'université hébraïque de Jérusalem, est né à Varsovie en 1933. De 1939 à 1945, il a vécu sous le régime nazi et, particulièrement, a passé deux années (1943-1945) au camp de concentration de Bergen-Belsen.

Citation:

Citation :
"La vérité sur les populations arabes, telles qu'elles existaient sur le territoire de l'Etat d'Israël avant 1948, est l'un des secrets les mieux gardés de la vie israélienne... Ce silence, bien sûr, a pour but l'authentification du mythe, accepté officiellement, "d'un pays désert"... Cette falsification est, à mon avis, d'autant plus grave qu'elle est presque universellement admise hors du Moyen-Orient. Etant donné que les villages arabes furent presque toujours détruits, complètement, avec leurs maisons, leurs clôtures, et même leurs cimetières et leurs tombes, pas une pierre n'étant restée visible, les visiteurs peuvent accepter l'idée qu'il n'y avait là qu'un désert." Dans un rapport établi sur la base des 16 anciens districts palestiniens et comptabilisant ces villages, desquels la plupart des tribus furent expulsées, l'auteur chiffre le nombre de villages détruits à 385 sur 475."

"Si l'on n'extirpe pas le racisme en Israël et si le "double modèle" de racisme et de pluralisme continue à coexister, un exemple de racisme similaire finira certainement alors par s'établir contre les Juifs. ...Ainsi leur dirai-je : "Par votre hypocrisie et votre double pensée, par votre façon de pardonner et de soutenir le racisme et l'oppression, vous allez amener un nouveau malheur sur vos propres têtes. Tout ce que les Palestiniens et les Arabes supportent aujourd'hui, avec votre encouragement et votre soutien, vous le supporterez demain."



.

n°3221625
marnix
Posté le 22-03-2017 à 12:29:38  profil
 

.

Une voiture de colons écrase une Palestinienne de 70 ans. Et alors ? 22/03/2017
Hilweh Abu Ras, 70 ans, a été heurtée et grièvement blessée par un véhicule de colons qui ont pris la fuite vers leur colonie sans suite pour eux, alors qu’ils roulaient près de son village d’al-Sawiya (Naplouse), en Palestine occupée.

Quinze ans de prison pour les jeunes palestiniens qui lancent une pierre sur un char ou un bulldozer de l’occupant, zéro détention pour les colons qui agressent, blessent, tuent des Palestiniens ou arrachent leurs oliviers.

C’est ça la justice israélienne.

Et, pendant ce temps, sur les mêmes territoires palestiniens occupés, l’armée israélienne et les Franco Israeliens qui y sont incorporés, s’emploient à démolir les maisons des Palestiniens, où leur ordonner de le faire.


C’est le cas cette semaine de la maison de Muhammad Abd al-Nasser Jumaa, dans le village de Beit Ummar, près d’Hébron, alors que sa construction était presque terminée et que 8 personnes de sa famille étaient sur le point d’y emménager.

Il a déposé un recours il y a 3 mois auprès d’un tribunal israélien, mais l’armée d’occupation vient de lui donner 6 jours pour la démolir.

Même chose dans le village de Kafr al-Dik près de Salfit, dans le centre de la Cisjordanie occupée : 7 familles palestiniennes ont reçu un ordre de démolition lundi soir.

L’occupant fait en sorte que les Palestiniens ne puissent se loger décemment et soient de ce fait poussés à partir, à quitter leurs terres, à émigrer alors que les colons venus de leurs steppes peuvent se substituer aux droits
des indigènes palestiniens.

La réponse, c’est le renforcement et l’élargissement de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) sous toutes ses formes. L’occupation a un prix : Israel et les Israéliens doivent le payer.

.

n°3221833
Agreb
Ab irato .
Posté le 23-03-2017 à 11:25:38  profil
 

Oui mais, c'est par le chemin de paix et non celui des "armes" , de la vendetta et de la loi de Talion ! *


Les palestiniens sont divisés , les autres agissent par vengeance se qui crée un "malaise internationalement" dans un "contexte de terrorisme internationale " ...ils ne voient pas , ils ne réfléchissent plus ...

Tout réside dans cette "démarche biaisée" et ISRAEL se renforce à chaque fois en envoyant ces "troupes" dans les "territoires autonomes" ...

Non! la solution est simple ...il fallait se contenter de "manifester" avec des "jets de pierres" comme l' illustre "DAVID avec sa fronde" à force cette idée imprégnerait la population israélienne et l'état serait obligé de fléchir face aux "injonctions internationales" ....

Mais ? les hommes sont faibles et facilement manipulables !/


GHANDI avait montré la voie de "non violence" ....le monde n'as pas entendu !*


---------------
Ne fait pas à autrui ,ce que tu ne voudrait pas qu'on te fasses !

Aller à :
   FORUM France 2 » On n'est pas couché »

L'ONU obligée de retirer un rapport sur l'apartheid en Israel