France2.fr
Voir le site
Comprendre l'actualité. Voila la mission première de A Vous de juger présenté par Arlette Chabot. Vous voulez réagir à l'émission ? Participez à ce forum...

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » A vous de juger »

Statut Mere Au Foyer

 

Il y a 88 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Statut Mere Au Foyer

n°256338
vlen
Posté le 14-02-2008 à 22:33:04  profil
 

messieurs, mesdames,
vos discours en disent long. Ainsi que celui de Mr le Président qui dit : Tout travail mérite salaire.
Alors, nous, mères de familles plus que nombreuses, ou plus communément appelées sans travail, nous commençons nos journées à minuit et les finissons à 23h59. Nous n'avons droit à aucun arret maladie, aucune grève, aucn congé, et ne sommes pas rémunéré pour notre travail, soit l'éducation de nos enfants. N'est ce pas là de l'esclavagisme moderne?????

n°256622
BURDIGALA3​30
Posté le 14-02-2008 à 22:53:39  profil
 

Jusquà présent "rester à la maison pour élever son ou ses enfants" c'est un choix.  On choisi d'être une mère au foyer ou une mère qui travaille en plus d'élever ses enfants, qui paie une nourrice (donc qui donne un emploi) qui paie la crèche ou qui paie une garderie.

Je trouverais proprement injuste qu'une mère au foyer perçoive un salaire quand moi en plus je cours pour attraper le train, le métro et être à l'heure au travail et le soir pour récupérer les enfants avant la fermeture de la garderie.

Et je ne pense pas que les enfants des mamans qui travaillent soient plus mal élevés que ceux dont la maman est au foyer, souvent c'est le contraire.

Vous restez à la maison et vos journées seraient plus longues que les miennes ?

n°257846
maxou068
Posté le 15-02-2008 à 14:56:31  profil
 

je suis moi-meme mère au foyer avec 3 enfants en bas age. Là ou j'habite il y a pénurie de gardiennes, de crèches alors comment je fais pour faire garder mes enfant s pour aller travailler.
Etre mère au foyer n'est pas forcement un choix. J'ai choisi d'avoir des enfants ,ok, mais si mon ancien patron me m'avait pas licencié, je serais encore entrain de travailler.
Une femme avec des enfants cela dérange des patrons !!

Alors pourquoi pas un salaire à partir d'un certain nombre d'enfants.

On fait regressé la femme. On pousse les femmes à faire des enfants et quand elles sont enceintes on ne les gardent pas dans les entreprises. Le patronat a peur que l'employée ne soit pas à son poste si un de ses enfants est malade.

On pousse les femmes à prendre des congés parentales qui sont pas autant rémunérés que cela part rapport au travail fourni. Comme cela elles ne figurent pas dans les chiffres du chomage !!

On préfère embaucher une jeune célibataire et sans enfants pour faire ce que l'on veut avec et surtout la rémunérer à bas prix !!

Etre une femme et mère à notre époque est devenue compliqué que l'on soit au foyer ou au travail !!



 

n°258066
Profil sup​primé
Posté le 15-02-2008 à 20:19:37  
 

Il me semble que les mères au foyer méritent un peu plus de considération . S'il est vrai que les femmes qui travaillent élèvent aussi bien leurs enfants que les autres , il faut quand même prendre en considération le nombre d'enfants , car s'il est relativement " facile " de travailler avec un ou deux , ça devient plus compliqué à partir du troisième . Et si les femmes au foyer ne doivent pas " courir" pour arriver à l'heure au travail , les femmes qui travaillent n'ont pas à s'occuper de leurs enfants quand ils sont à la crèche ou chez la nounou .
De plus , il n'est pas rare que les femmes au foyer rendent de nombreux services bénévolement . Aussi , serait-il judicieux de lui accorder un statut qui lui assurerait une retraite et un accès personnel aux soins médicaux , sans être tributaire de son conjoint : c'est un minimum .

n°258078
Profil sup​primé
Posté le 15-02-2008 à 20:42:17  
 

Le mieux est donc de se contenter de deux enfants, car un salaire encouragerait certaines familles a avoir toujours plus d'enfants, et sans necessairement s'en occuper convenablement .  

n°258110
sablaise1
Posté le 15-02-2008 à 21:28:34  profil
 


je suis tout à fait d'accord avec vous et avec Vlen.
je suis moi aussi mère au foyer avec 2 enfants. je garde également ma petite nièce de 4 mois bénévolement 40h par semaine et je peux vous dire que ce n'est pas de tout repos!

n°258186
BURDIGALA3​30
Posté le 15-02-2008 à 23:39:49  profil
 

Maxou, vous avez choisi d'avoir trois enfants, c'est votre choix, mais je ne vois pas pourquoi mon travail devrait être taxé pour que vous ayez un revenu spécifique de mère au foyer.

Car pour que les mères aux foyers perçoivent une rente il faudra que ceux qui travaillent, paient plus d'impôts ou de taxes.

Quand vous dites que le congé parental n'est pas bien payé !!!!!! vous êtes gonflée !!!!  Il a été mis en place pour que les femmes qui ont un revenu près du smic, y trouvent un intérêt, car lorsqu'on travaille, il y a un coût, vêtemets, repas, transport, garde des enfants.

Et "on ne vous pousse" pas à faire des enfants. On fait des enfants parcequ'on les aime, pas pour avoir des allocs. Un enfant il faut l'élever jusqu'à ses 22 ans minimum, et s'il veut faire de longues études, encore plus.

Vous avez "fait" des enfants sans savoir que c'est à vous de les élever ?

n°258201
nouvelle_l​une
Posté le 16-02-2008 à 00:25:53  profil
 

Citation:

Car pour que les mères aux foyers perçoivent une rente il faudra que ceux qui travaillent, paient plus d'impôts ou de taxes.


Et pour que les nounous, les crèches, les cantines et les activités parascolaires puissent être subventionnées afin de s'occuper des enfants dont les mères travaillent, vous pensez que l'argent vient d'où ?

Les mères au foyer ne coûtent rien à l'Etat.

Et leurs enfants payeront demain les retraites de tous ceux qui n'en ont pas eu. Et seront médecins pour les soigner, chauffeurs de taxis pour les promener ou acteurs pour les distraire.

Un pays qui n'a pas d'enfants est un pays qui meure.

Une femme qui élève des enfants participe par son travail au bien-être et à l'avenir d'un peuple aussi sûrement qu'un soldat ou qu'un politicien, et certainement bien plus qu'un publicitaire !

Si les revenus étaient en fonction de l'apport de chacun à l'intérêt général d'un peuple, une mère serait nettement plus payée que ce dernier qui vend du vent et nous pollue les yeux et les oreilles...

n°258217
Profil sup​primé
Posté le 16-02-2008 à 07:38:48  
 

nouvelle_lune a écrit :

Citation:

Car pour que les mères aux foyers perçoivent une rente il faudra que ceux qui travaillent, paient plus d'impôts ou de taxes.


Et pour que les nounous, les crèches, les cantines et les activités parascolaires puissent être subventionnées afin de s'occuper des enfants dont les mères travaillent, vous pensez que l'argent vient d'où ?

Les mères au foyer ne coûtent rien à l'Etat.

Et leurs enfants payeront demain les retraites de tous ceux qui n'en ont pas eu. Et seront médecins pour les soigner, chauffeurs de taxis pour les promener ou acteurs pour les distraire.

Un pays qui n'a pas d'enfants est un pays qui meure.

Une femme qui élève des enfants participe par son travail au bien-être et à l'avenir d'un peuple aussi sûrement qu'un soldat ou qu'un politicien, et certainement bien plus qu'un publicitaire !

Si les revenus étaient en fonction de l'apport de chacun à l'intérêt général d'un peuple, une mère serait nettement plus payée que ce dernier qui vend du vent et nous pollue les yeux et les oreilles...


Vous avez tout à fait raison , les mères au foyer ne coûtent rien à l' Etat , et pourtant elles sont d'une grande utilité .
 

n°258218
Profil sup​primé
Posté le 16-02-2008 à 08:08:36  
 

BURDIGALA330 a écrit :

Maxou, vous avez choisi d'avoir trois enfants, c'est votre choix, mais je ne vois pas pourquoi mon travail devrait être taxé pour que vous ayez un revenu spécifique de mère au foyer.

Car pour que les mères aux foyers perçoivent une rente il faudra que ceux qui travaillent, paient plus d'impôts ou de taxes.

Quand vous dites que le congé parental n'est pas bien payé !!!!!! vous êtes gonflée !!!!  Il a été mis en place pour que les femmes qui ont un revenu près du smic, y trouvent un intérêt, car lorsqu'on travaille, il y a un coût, vêtemets, repas, transport, garde des enfants.

Et "on ne vous pousse" pas à faire des enfants. On fait des enfants parcequ'on les aime, pas pour avoir des allocs. Un enfant il faut l'élever jusqu'à ses 22 ans minimum, et s'il veut faire de longues études, encore plus.

Vous avez "fait" des enfants sans savoir que c'est à vous de les élever ?


Si nous suivons bien votre raisonnement , quand on choisit d'élever soi-même ses enfants , renonçant à un travail salarié qui bénéficie alors à un chômeur ( qui était payé sur vos deniers ) , on ne mérite plus rien . Comme si élever des enfants était inutile à la société .
Pourtant , les crèches ont un coût très élevé , et ce sont les contribuables qui les financent ; pour que les femmes puissent aller gagner de l'argent !
N'est-ce pas un choix qu ' elles devraient assumer , elles aussi ?
Si chacune doit assumer ses choix sans compter sur la solidarité nationale , c'est à désespérer de la devise de la République : " Liberté , Egalité , Fraternité " .
Oui , c'est à nous d'élever les enfants que nous avons faits ( et c'est ce que font les femmes au foyer , n'est-ce pas ? ) mais pourquoi n'aurions-nous pas droit à le faire sereinement , sans l'angoisse d'un avenir incertain ?
Vous voudriez que toutes les femmes aillent au " travail " , mais comment allez-vous leur en procurer , alors qu'il y a déjà tant de chômage ? Si elles étaient chômeuses , elles percevraient une indemnité ; le statut de chômeur serait-il préférable au statut de mère au foyer ? Cette dernière ne mérite-t-elle pas autant de considération ?
D'ailleurs , il serait temps de cesser de mettre sur les questionnaires " sans profession " , car , en réalité , c'est" cent professions" qu'elles exercent .
Enfin , si le fait de travailler a un coût , le fait de rester à la maison a un coût aussi : plus de chauffage , d'eau , d'électricité ; et , pardonnez-moi , mais les femmes au foyer doivent , elles aussi , s'acheter des vêtements : vous voulez les condamner à rester en robe de chambre et renoncer aussi à la coquetterie ?
Je pense que chaque femme a droit au libre choix de travailler ou non à l'extérieur , et que chacune en ait véritablement les moyens .
A quoi cela sert-il de toujours opposer les unes et les autres , nous avons besoin de toutes et  beaucoup d'entre elles passent d'un statut à l'autre au cours de leur vie .
 

n°258235
francine52​0
Posté le 16-02-2008 à 09:27:51  profil
 

BURDIGALA330 a écrit :

Jusquà présent "rester à la maison pour élever son ou ses enfants" c'est un choix.  On choisi d'être une mère au foyer ou une mère qui travaille en plus d'élever ses enfants, qui paie une nourrice (donc qui donne un emploi) qui paie la crèche ou qui paie une garderie.

Je trouverais proprement injuste qu'une mère au foyer perçoive un salaire quand moi en plus je cours pour attraper le train, le métro et être à l'heure au travail et le soir pour récupérer les enfants avant la fermeture de la garderie.

Et je ne pense pas que les enfants des mamans qui travaillent soient plus mal élevés que ceux dont la maman est au foyer, souvent c'est le contraire.

Vous restez à la maison et vos journées seraient plus longues que les miennes ?



 jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}

bravo. par contre je sis pour que la pension de reversion pour les petites retraites ...soient revalorisées.MAIS ATTENTION ! il faut tenir compte aussi d'une autre injustice qui pénalisent les petites familles .  les familles perçoivent 10 % en plus de leur revenu en activité ...rajoutée à leur pension de retraite ....seulement à partir du 3 ème enfant.

Ainsi une femme aisée qui aura eu 3 enfants n'aura jamais travaillé  ( 2 métiers à assumer dans une journée)....pourra se voir si elle est veuve , avec une retraite plus forte que celle d'une ouvrière qui se sera brisé la santé en allant travailler à 5 heures du mat pendant 40 ans. ET CA AUSSI IL FAUDRA SOULEVER LE PROBLEME
 

n°258248
francine52​0
Posté le 16-02-2008 à 09:56:32  profil
 

francine520 a écrit :

jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}  jap:{}

bravo. par contre je sis pour que la pension de reversion pour les petites retraites ...soient revalorisées.MAIS ATTENTION ! il faut tenir compte aussi d'une autre injustice qui pénalisent les petites familles .  les familles perçoivent 10 % en plus de leur revenu en activité ...rajoutée à leur pension de retraite ....seulement à partir du 3 ème enfant.

Ainsi une femme aisée qui aura eu 3 enfants n'aura jamais travaillé  ( 2 métiers à assumer dans une journée)....pourra se voir si elle est veuve , avec une retraite plus forte que celle d'une ouvrière qui se sera brisé la santé en allant travailler à 5 heures du mat pendant 40 ans. ET CA AUSSI IL FAUDRA SOULEVER LE PROBLEME



il serait bon de revoir certaines valeurs et mettre en avant la fable de LA FONTAINE .
la cigale et la fourmi.
imaginez que NOUS decidons tous .....à rester au foyer , qui remplira le frigo de victuaille et comment ?
Imaginez que nous disons tous à nos enfants .

Ecoute mon petit ....te fais pas ch..r.  pourquoi bosser à l'école ???? pourquoi t'attarder aux études??? il y a un métier tout prèt et comme le père a les mêmes droits que la mère, voilà ce que je ferais à ta place.

cherche une copine ....fais 4 enfants et reste au chaud à la maison.
elle et toi vous vous partagerez un "métier à mi-temps" ainsi en plus des allocations familiales , vous percevrez un demi-salaire à chacun de vous 2 + la couverture sociale + la retraite de parents aux foyers.

L'argent arrivera par l'opèration du saint esprit  AMEN!
 

n°258262
Profil sup​primé
Posté le 16-02-2008 à 10:57:12  
 

francine520 a écrit :

il serait bon de revoir certaines valeurs et mettre en avant la fable de LA FONTAINE .
la cigale et la fourmi.
imaginez que NOUS decidons tous .....à rester au foyer , qui remplira le frigo de victuaille et comment ?
Imaginez que nous disons tous à nos enfants .

Ecoute mon petit ....te fais pas ch..r.  pourquoi bosser à l'école ???? pourquoi t'attarder aux études??? il y a un métier tout prèt et comme le père a les mêmes droits que la mère, voilà ce que je ferais à ta place.

cherche une copine ....fais 4 enfants et reste au chaud à la maison.
elle et toi vous vous partagerez un "métier à mi-temps" ainsi en plus des allocations familiales , vous percevrez un demi-salaire à chacun de vous 2 + la couverture sociale + la retraite de parents aux foyers.

L'argent arrivera par l'opèration du saint esprit  AMEN!


Vous croyez vraiment que le fait d'avoir 4 enfants et les élever soi-même consiste à " rester bien au chaud à la maison " ? C'est une vision bien étriquée de la réalité !!!
De plus , quand , dans un foyer , l'un des deux conjoints fait le choix d'être parent au foyer , c'est l'un des deux et non pas les deux qui pourraient bénéficier de ce statut .
 

n°258302
nouvelle_l​une
Posté le 16-02-2008 à 12:41:36  profil
 

francine520 a écrit :



Ainsi une femme aisée qui aura eu 3 enfants n'aura jamais travaillé  ( 2 métiers à assumer dans une journée)....pourra se voir si elle est veuve , avec une retraite plus forte que celle d'une ouvrière qui se sera brisé la santé en allant travailler à 5 heures du mat pendant 40 ans. ET CA AUSSI IL FAUDRA SOULEVER LE PROBLEME


 

Justement, avec un salaire parental, l'ouvrière qui a des enfants pourra s'en occuper, pour son bien et celui de ses enfants, au lieu d'aller se casser le dos pour un salaire de misère et de rentrer stressée le soir après avoir encore dû faire les courses. Quelle disponibilité lui reste-t-il alors pour ses enfants ?

Actuellement, vous ajoutez une injustice à une autre : la femme aisée (par le niveau de vie de son mari) aura eu une vie facile, puis une bonne pension si elle devient veuve, et en plus elle eu le privilège de pouvoir élever ses enfants. Privilège partagé par ses enfants qui auront pu avoir une mère les emmenant à diverses activités, surveillant calmement les devoirs et ayant le temps de les écouter, facteurs indispensables à un bon équilibre, ce qui donne à ces enfants-là encore plus de chances pour réussir leurs études et leur vie, en plus de l'argent de papa, du niveau socio-culturel de la famille et des relations ....

Vous trouvez vraiment cela plus juste ?

n°258322
francine52​0
Posté le 16-02-2008 à 13:36:41  profil
 

nouvelle_lune a écrit :

Justement, avec un salaire parental, l'ouvrière qui a des enfants pourra s'en occuper, pour son bien et celui de ses enfants, au lieu d'aller se casser le dos pour un salaire de misère et de rentrer stressée le soir après avoir encore dû faire les courses. Quelle disponibilité lui reste-t-il alors pour ses enfants ?

Actuellement, vous ajoutez une injustice à une autre : la femme aisée (par le niveau de vie de son mari) aura eu une vie facile, puis une bonne pension si elle devient veuve, et en plus elle eu le privilège de pouvoir élever ses enfants. Privilège partagé par ses enfants qui auront pu avoir une mère les emmenant à diverses activités, surveillant calmement les devoirs et ayant le temps de les écouter, facteurs indispensables à un bon équilibre, ce qui donne à ces enfants-là encore plus de chances pour réussir leurs études et leur vie, en plus de l'argent de papa, du niveau socio-culturel de la famille et des relations ....


cet argent là sera alimenté par quels andouilles ??? COMMENT  d'après vous cet argent viendra remplir une nouvelle caisse alors  que des gens qui ont trimés toute leur vie , contribué à alimenter le trésor public se voient eux même avec moins de 800 euros pour vivre de leur vieux jours ?  ...... le gouvernement actuel tente avec beaucoup de mal à revaloriser les petites retraites ....

je vous pose ces questions sans agressivité  et avec pragmatisme .
il serait temps de remettre les pieds sur terre  . l'argent ça se gagne par le travail , et le rôle de parents n'est pas un métier ....c'est tout simplement une vocation noble que l'on peut assumer  à côté d'une profession indispensable pour remplir les victuailles .    

Vous trouvez vraiment cela plus juste ?


 

n°258360
Profil sup​primé
Posté le 16-02-2008 à 14:56:33  
 

francine520 a écrit :


cet argent là sera alimenté par quels andouilles ??? COMMENT  d'après vous cet argent viendra remplir une nouvelle caisse alors  que des gens qui ont trimés toute leur vie , contribué à alimenter le trésor public se voient eux même avec moins de 800 euros pour vivre de leur vieux jours ?  ...... le gouvernement actuel tente avec beaucoup de mal à revaloriser les petites retraites ....
 
je vous pose ces questions sans agressivité  et avec pragmatisme .
il serait temps de remettre les pieds sur terre  . l'argent ça se gagne par le travail , et le rôle de parents n'est pas un métier ....c'est tout simplement une vocation noble que l'on peut assumer  à côté d'une profession indispensable pour remplir les victuailles .  



On est dans une epoque où les caisses sont vides et ou de plus en plus de personnes veulent etre rentiers à vie   lol:{}
 





 

n°258386
BURDIGALA3​30
Posté le 16-02-2008 à 15:30:33  profil
 

Maxou, Violette et Nouvelle lune,  Je vous rappelle que pour le moment encore, chaque naissance crédite la maman de 2 ans de cotisation (soit 8 trimestres). Quand on a 4 enfants on a donc droit à 8 années il ne reste plus que 33 à 34 années de cotisations à faire.

Je rappelle à Violette, que lorsqu'une personne perçoit les indemnités de chômage c'est qu'elle a travaillé. Que ces indemnités sont limitées dans le temps. On ne perçoit pas les ASSEDIC à vie. Si le revenu paternel est faible et si la maman recherche un emploi elle peut percevoir le RMI.  Donc il y a quand même des solutions.

Quand les enfants vont à le maternelle (2ans et demi 3ans) la maman peut reprendre une activité. Il y a des possibilités à domicile, emplois municipaux, aides à la personne, qui permettent de rentrer tôt à la maison si c'est son choix.

Je suis désolée de vous le redire, mais il faut assumer ses choix. La vie n'est pas un agglomérat d'aides et d'allocations diverses.

Je suis également pour la suppression des allocations familiales dans les foyers très aisés,  et la majoration dans les foyers pauvres avec tutelle de l'usage qui en est fait. Pour moi les alloc.fam. devraient être délivrées sous forme de chèques (type chèque déjeuner) et servir à régler les dépenses de nourriture et de vêtements chaussures. D° pour l'alloc. de rentrée scolaire.

La retraite de reversion !!! J'espère que vous connaissez la nouvelle méthode de calcul que l'on doit à la réforme Fillon :

Mme. a une retraite de 1.300€ M. aussi = 2600€, ils sont heureux, ce n'est pas Byzance, mais ils vivent normalement. L'un des deux meurt, le veuf ne percevra que 200€ sur la reversion de son conjoint, car la retraite de reversion est bloquée à 1500€. Si la retraite du veuf est de 2000€ il ne recevra rien........

Or, quand on est seul les charges ne sont pas divisées par 2. l'EDF, les charges du logement, les taxes habitation et foncières, le téléphone, restent les mêmes.

Mais de cela qui s'en est ému ?

Donc mesdames qui êtes restées "aux foyers" vous serez avantagées car vous aurez droit à 60% de la retraite de votre conjoint sans avoir jamais côtisé et ce à hauteur de 1.500€, comme moi qui ai bossé 42 ans.

N'oubliez pas aussi, que lorsqu'il n'y a qu'UN salaire à la maison, mais six bouches à nourrir, il n'y a qu'UNE cotisation sociale mais SIX remboursements.
Donc recalculé à l'unité, vous côtisez beaucoup moins que lorsqu'il y a 2 salaires.
Vous devez donc nous remercier d'aller bosser, car vous ne pourriez pas être soignés s'il n'y avait pas des mamans au travail.

n°258509
francine52​0
Posté le 16-02-2008 à 18:55:18  profil
 

BURDIGALA330 a écrit :

Maxou, Violette et Nouvelle lune,  Je vous rappelle que pour le moment encore, chaque naissance crédite la maman de 2 ans de cotisation (soit 8 trimestres). Quand on a 4 enfants on a donc droit à 8 années il ne reste plus que 33 à 34 années de cotisations à faire.

Je rappelle à Violette, que lorsqu'une personne perçoit les indemnités de chômage c'est qu'elle a travaillé. Que ces indemnités sont limitées dans le temps. On ne perçoit pas les ASSEDIC à vie. Si le revenu paternel est faible et si la maman recherche un emploi elle peut percevoir le RMI.  Donc il y a quand même des solutions.

Quand les enfants vont à le maternelle (2ans et demi 3ans) la maman peut reprendre une activité. Il y a des possibilités à domicile, emplois municipaux, aides à la personne, qui permettent de rentrer tôt à la maison si c'est son choix.

Je suis désolée de vous le redire, mais il faut assumer ses choix. La vie n'est pas un agglomérat d'aides et d'allocations diverses.

Je suis également pour la suppression des allocations familiales dans les foyers très aisés,  et la majoration dans les foyers pauvres avec tutelle de l'usage qui en est fait. Pour moi les alloc.fam. devraient être délivrées sous forme de chèques (type chèque déjeuner) et servir à régler les dépenses de nourriture et de vêtements chaussures. D° pour l'alloc. de rentrée scolaire.

La retraite de reversion !!! J'espère que vous connaissez la nouvelle méthode de calcul que l'on doit à la réforme Fillon :

Mme. a une retraite de 1.300€ M. aussi = 2600€, ils sont heureux, ce n'est pas Byzance, mais ils vivent normalement. L'un des deux meurt, le veuf ne percevra que 200€ sur la reversion de son conjoint, car la retraite de reversion est bloquée à 1500€. Si la retraite du veuf est de 2000€ il ne recevra rien........

Or, quand on est seul les charges ne sont pas divisées par 2. l'EDF, les charges du logement, les taxes habitation et foncières, le téléphone, restent les mêmes.

Mais de cela qui s'en est ému ?

Donc mesdames qui êtes restées "aux foyers" vous serez avantagées car vous aurez droit à 60% de la retraite de votre conjoint sans avoir jamais côtisé et ce à hauteur de 1.500€, comme moi qui ai bossé 42 ans.

N'oubliez pas aussi, que lorsqu'il n'y a qu'UN salaire à la maison, mais six bouches à nourrir, il n'y a qu'UNE cotisation sociale mais SIX remboursements.
Donc recalculé à l'unité, vous côtisez beaucoup moins que lorsqu'il y a 2 salaires.
Vous devez donc nous remercier d'aller bosser, car vous ne pourriez pas être soignés s'il n'y avait pas des mamans au travail.




je partage à 150 % l'avis de mariateresa   qui comme moi  a 2 métiers . 2 fois plus de stress que qui vous étiez au foyer.
comment ça se passe , mais il y a le mari qui doit participer aux taches de la maison s'occuper des devoirs des enfants
. je suppose que vous n'avez pas de domestiques à la maison ? les maris de ces dames au foyer peuvent faire de même . OUI mais voilà , il faut de l'huile de coude .  La garde se fait en alternance à la relève de la nourrice .

Tout ça , il faut y songer avant de faire des enfants et qui est une décision strictement privée qui vous appartient .

bravo pour vos commentaires mariateresa 95hello:{}
 

n°258510
francine52​0
Posté le 16-02-2008 à 19:00:22  profil
 




je ne comprend pas cette mentalité et si les mères qui restent au foyer (c'est plus facile) ....elles peuvent demander être déclarées comme employées à leurs maris . comme cela , ils leur verseront la moitié de leur salaire  avec ouverture d'un compte bacaire pour madame. Mais ce n'est pas à nous d'aller encore les entretenir avec nos impôts

n°258535
Profil sup​primé
Posté le 16-02-2008 à 19:29:06  
 


Vous trouvez qu'être mère au foyer est comparable au statut de rentier ?
Alors , on pourrait se demander pourquoi la plupart des femmes veulent aller travailler à l'extérieur ! Si elles ne veulent plus être mère au foyer , c'est surtout parce que ça n'est pas vraiment rentable et que nous sommes dans une société dans laquelle il faut toujours plus d'argent .

n°258562
Profil sup​primé
Posté le 16-02-2008 à 20:07:22  
 




Je trouve que si l'on paie un salaire aux meres au foyer cela deviendra des rentières. Vous critiquez les femmes qui travaillent pour "plus d'argent" pour leur famille, par contre que d'autres se contentent de faire des enfants et de reclamer "plus l'argent" pour les elever (a voir, encore) vous trouvez cela normal .

n°258563
Profil sup​primé
Posté le 16-02-2008 à 20:10:59  
 

BURDIGALA330 a écrit :

Maxou, Violette et Nouvelle lune,  Je vous rappelle que pour le moment encore, chaque naissance crédite la maman de 2 ans de cotisation (soit 8 trimestres). Quand on a 4 enfants on a donc droit à 8 années il ne reste plus que 33 à 34 années de cotisations à faire.

Je rappelle à Violette, que lorsqu'une personne perçoit les indemnités de chômage c'est qu'elle a travaillé. Que ces indemnités sont limitées dans le temps. On ne perçoit pas les ASSEDIC à vie. Si le revenu paternel est faible et si la maman recherche un emploi elle peut percevoir le RMI.  Donc il y a quand même des solutions.

Quand les enfants vont à le maternelle (2ans et demi 3ans) la maman peut reprendre une activité. Il y a des possibilités à domicile, emplois municipaux, aides à la personne, qui permettent de rentrer tôt à la maison si c'est son choix.

Je suis désolée de vous le redire, mais il faut assumer ses choix. La vie n'est pas un agglomérat d'aides et d'allocations diverses.

Je suis également pour la suppression des allocations familiales dans les foyers très aisés,  et la majoration dans les foyers pauvres avec tutelle de l'usage qui en est fait. Pour moi les alloc.fam. devraient être délivrées sous forme de chèques (type chèque déjeuner) et servir à régler les dépenses de nourriture et de vêtements chaussures. D° pour l'alloc. de rentrée scolaire.

La retraite de reversion !!! J'espère que vous connaissez la nouvelle méthode de calcul que l'on doit à la réforme Fillon :

Mme. a une retraite de 1.300€ M. aussi = 2600€, ils sont heureux, ce n'est pas Byzance, mais ils vivent normalement. L'un des deux meurt, le veuf ne percevra que 200€ sur la reversion de son conjoint, car la retraite de reversion est bloquée à 1500€. Si la retraite du veuf est de 2000€ il ne recevra rien........

Or, quand on est seul les charges ne sont pas divisées par 2. l'EDF, les charges du logement, les taxes habitation et foncières, le téléphone, restent les mêmes.

Mais de cela qui s'en est ému ?

Donc mesdames qui êtes restées "aux foyers" vous serez avantagées car vous aurez droit à 60% de la retraite de votre conjoint sans avoir jamais côtisé et ce à hauteur de 1.500€, comme moi qui ai bossé 42 ans.

N'oubliez pas aussi, que lorsqu'il n'y a qu'UN salaire à la maison, mais six bouches à nourrir, il n'y a qu'UNE cotisation sociale mais SIX remboursements.
Donc recalculé à l'unité, vous côtisez beaucoup moins que lorsqu'il y a 2 salaires.
Vous devez donc nous remercier d'aller bosser, car vous ne pourriez pas être soignés s'il n'y avait pas des mamans au travail.


Est-ce notre faute si les Françaises n'ont pas fait assez d'enfants pour cotiser dans les caisses de retraite ?
Bien sûr , si une femme perçoit des indemnités de chômage , c'est qu'elle a travaillé , mais qu'elle ne travaille plus ! Et une maman au foyer aussi , c'est limité dans le temps , tout comme les allocations familiales . Une maman qui a choisi de s'occuper de ses enfants , a , la plupart du temps , aussi travaillé ; mais si elle n'a pas eu la chance de trouver un emploi  ( vous savez , n'est-ce pas que le chômage sévit toujours ? ) quelles sont ses chances pour l'avenir ? Elle ne demanderait pas mieux de cotiser pour sa retraite et sa sécurité sociale, mais avec quel argent ? Celui des allocations familiales destinées aux enfants ? Avec le salaire de son mari ? Et si un jour le mari veut divorcer , que deviendra-t-elle ?
N'oubliez pas non plus , puisque vous parlez de six remboursements , que ce que vous dites là est valable pour la TVA : quand , avec un seul salaire , il faut payer de quoi entretenir six personnes , on paye six fois la TVA ; alors que s'il rentre deux salaires pour deux ou trois , voire quatre personnes , c'est  plus confortable , à salaires égaux , bien entendu  .
Et quand il n'y a qu'un seul salaire les charges sont les mêmes que quand il y en a deux . Pour ce qui est du téléphone , plus il y de monde à la maison , et plus il est utilisé .
Enfin , ne dites pas que nous n'avons jamais cotisé , car nous l'avons fait pendant les années où nous avons travaillé à l'extérieur .
J'ai toujours le souvenir de deux voisines , l'une avait six enfants et avait par conséquent de longues journées de labeur et peu de temps pour elle-même ; l'autre avait un enfant unique d'une dizaine d'années , lorsqu'elle s'est retrouvée au chômage . Et pendant que la mère de famille nombreuse s'affairait aux soins du ménage et des enfants , l'autre prenait des bains de soleil dans son jardin . La différence qui m'a frappée à l'époque , c'est que la première n'était pas reconnue socialement ( elle était sans profession , n'est-ce pas ) et que la seconde continuait à percevoir de l'argent tout en  se prélassant dans son transat .
C ' est à cette époque que j'ai pris conscience qu'il y avait là quelque chose d'aberrant .
Ceci dit , je conviens qu'il vaudrait mieux donner des bons que de l'argent pour les allocations familiales .
Et enfin , je remarquerais que dans toute situation , il y a des avantages et des inconvénients et que les inconvénients , de quelque côté qu'ils se trouvent doivent être atténués autant que faire se peut , afin que chacune ait le libre choix de mener sa vie comme elle l'entend .
Pour ce qui est du veuvage , je souhaite à toutes de n'avoir pas à profiter de la pension de réversion avant longtemps !

 

n°258615
BURDIGALA3​30
Posté le 16-02-2008 à 22:49:15  profil
 

Violette ! Violette ! vous faites semblant de ne pas comprendre.

Une femme qui travaille, se marie, puis a un, puis deux enfants, à ce moment là elle peut prendre un "congé parental d'éducation", rémunéré pendant une année.
si elle choisi d'avoir un troisième enfant elle a droit à un congé parental de 3ans, payé. donc quand le dernier à 3 ans, tous les enfants sont à l'école. Si la maman le souhaite elle peut avoir un travail. Si son employeur l'a licenciée elle a droit aux Assedic, et après au RMI.

Qu'est-ce que vous voulez de plus. Personne n'est obligé d'avoir 3 ou 4 enfants, et se plaindre que c'est beaucoup de travail. On le sait avant.

Les enfants il faut s'en occuper, leur faire faire les devoirs, jouer avec eux, les cultiver, recevoir les petits copains, faire des goûters. Quand une maman travaille elle fait tout ça aussi.!!! Il faut aussi les aider à choisir une vie professionnelle, les guider et les amener au bout.

Quand dans une famille les deux parents travaillent les enfants ont deux fois plus de possibilités de trouver du travail quand vient l'heure car il y a deux carnets d'adresses à la maison, et que la maman a souvent la meilleure intuition.

Donc avoir une famille nombreuse est un choix qui ne doit pas être reporté sur la société. Il ne faut pas se plaindre du travail que cela génère. Que dire du papa qui est obligé de faire des heures et donc qui voit moins ses enfants ?
Et qui de ce fait participe moins à l'éducation de ses enfants.

Très souvent les parents de famille nombreuse délèguent aux aînés la responsabilité des plus petits. Mais ils n'ont pas choisi d'élever leurs frères et soeurs. Ils ne sont pas parents eux. !!!! Ce sont vos enfants eux aussi.

n°258617
BURDIGALA3​30
Posté le 16-02-2008 à 22:57:51  profil
 

Violette écrit : ..........J'ai toujours le souvenir de deux voisines , l'une avait six enfants et avait par conséquent de longues journées de labeur et peu de temps pour elle-même ; l'autre avait un enfant unique d'une dizaine d'années , lorsqu'elle s'est retrouvée au chômage . Et pendant que la mère de famille nombreuse s'affairait aux soins du ménage et des enfants , l'autre prenait des bains de soleil dans son jardin . La différence qui m'a frappée à l'époque , c'est que la première n'était pas reconnue socialement ( elle était sans profession , n'est-ce pas ) et que la seconde continuait à percevoir de l'argent tout en  se prélassant dans son transat . ........................


Avez-vous pensé un instant Violette que ce sont les impôts payé par le couple qui n'avait qu'un enfant qui permettaient à celle qui en avait six de percevoir les allocations familiales, l'allocation logement, la carte de réduction pour les transports...........?  Et ce n'étaient pas des sextuplés, donc elle avait du temps quand les enfants étaient à l'école. Et un enfant bien élevé fait sa chambre, met la table, lève le couvert. Les parents font un planning et chaque enfant a une aide à faire en fonction de son âge, pour que tout le monde vive mieux. Une mère au foyer ce n'est pas une esclave.

n°258985
sablaise1
Posté le 18-02-2008 à 00:58:52  profil
 

étant moi aussi mère au foyer apres avoir été pendant plusieurs années une mère qui travaille à l'exterieur, je trouve bien triste la façon dont le sujet de ce forum est traité. vous pratiquez la manière "sarkozy",c'est à dire l'opposition entre les personnes. pourquoi opposer les meres au foyer et les meres qui travaillent? personnellement, je pense qu'elles ont bien plus de points qui les rassemblent plutot que de points qui  les opposent.
ce qui me semble primordial, c'est la possibilité d'avoir le choix de mener sa vie comme bon nous semble, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 2 » A vous de juger »

Statut Mere Au Foyer