France2.fr
Réagissez sur les sujets abordés dans Complément d'enquête, l'émission bimensuelle présentée par Benoît Duquesne, en deuxième partie de soirée sur France 2.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » Complément d'enquête »

Christine Villemin

 

Il y a 95 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Christine Villemin

n°12976
cracotte13​1
Posté le 10-10-2006 à 18:14:07  profil
 

J'ai regardé complément d'enquête et le culot de Dusquesnes qui parle d'argent sur les faits divers, et lui il fait quoi ?
Le vieux journaliste de Paris Match ne manque pas d'aplomb non plus , je me souviens d'avoir lu un article dans paris match, qui avait diligenté un expert en graphologie, attestant qu'elle était le corbeau.
Le juge qui a reprit le dossier a innocenté Christine, elle était coincée derrière un bus scolaire à l'heure d'un meurtre, et sa vie 20 ans après montre qu'elle forme avec son mari un couple solide et équilibré, au delà des épreuves.

J'espère que ce flic qui fait du fric sur son malheur en persistant à vouloir l'accuser d'avoir tuer son enfant, mérite de se retrouver en correctionel, il est tenu à un droit de réserve, et de ne pas accuser une femme qui a été innocenté et qui a vécu le pire.

n°13060
cracotte13​1
Posté le 12-10-2006 à 00:06:43  profil
 

Il y a un détail dans cette affaire qui m'a toujours troubé même si tout porte à croire qu'il n'y avait que deux assassins potentiels, le cousin ou la mère, et même si la belle soeur a avoué, ayant entendu parler des méthodes durant les gardes vues :??:  (vivement les caméras) on peut douter des aveux d'une gamine apeurée et sur qui on a pu faire pression.

Comment peux t'on imaginer qu'un adulte qui commet un crime aussi lourd que de tuer un enfant, prenne  pour complice une gamine de 14 ans,, sans ignorer que ce crime allait entraîner une enquêtre criminelle dans le proche entourage , pour ce genre d'affaire on évite les témoins, et si on a un complice on ne s'encombre pas d'une gamine.

Il  n'y a rien d'extraordinaire à trouver une chanson populaire même si le corbeau utilisait le même titre pour harceler les Villemin. Un coupable efface toute trace de ses méfaits, et cette cassette est restée dans la maison.
Le corbeau a démontré sa haine meurtrière et surtout qu'il était habile, puisqu'il a pu déstabiliser lentement  cette famille dans le seul but de les détruire,  son bouquet final a été l'assassinat de leur enfant, si c'est Bernard Laroche pourquoi n'aurait t'il pas appliqué son intelligence, tout au long de cette affaire, prendre une gamine de 14 ans pour complice, laisser une cassette chez soi, n'est pas une marque d'intelligence...

Alors peut-être que ce corbeau est une personne qui n'a jamais été inquiétée, et ce serait le comble.
Ce corbeau écrira peut-être  un jour une lettre à ouvrir avant sa mort, par pur orgueil et pour narguer cette famille à qui il portait une haine meurtrière. on peut toujours rêver à la vérité.

n°13098
Ladyblue
Posté le 12-10-2006 à 15:44:55  profil
 

cracotte131 a écrit :

Il y a un détail dans cette affaire qui m'a toujours troubé même si tout porte à croire qu'il n'y avait que deux assassins potentiels, le cousin ou la mère, et même si la belle soeur a avoué, ayant entendu parler des méthodes durant les gardes vues :??:  (vivement les caméras) on peut douter des aveux d'une gamine apeurée et sur qui on a pu faire pression.

Comment peux t'on imaginer qu'un adulte qui commet un crime aussi lourd que de tuer un enfant, prenne  pour complice une gamine de 14 ans,, sans ignorer que ce crime allait entraîner une enquêtre criminelle dans le proche entourage , pour ce genre d'affaire on évite les témoins, et si on a un complice on ne s'encombre pas d'une gamine.

Il  n'y a rien d'extraordinaire à trouver une chanson populaire même si le corbeau utilisait le même titre pour harceler les Villemin. Un coupable efface toute trace de ses méfaits, et cette cassette est restée dans la maison.
Le corbeau a démontré sa haine meurtrière et surtout qu'il était habile, puisqu'il a pu déstabiliser lentement  cette famille dans le seul but de les détruire,  son bouquet final a été l'assassinat de leur enfant, si c'est Bernard Laroche pourquoi n'aurait t'il pas appliqué son intelligence, tout au long de cette affaire, prendre une gamine de 14 ans pour complice, laisser une cassette chez soi, n'est pas une marque d'intelligence...

Alors peut-être que ce corbeau est une personne qui n'a jamais été inquiétée, et ce serait le comble.
Ce corbeau écrira peut-être  un jour une lettre à ouvrir avant sa mort, par pur orgueil et pour narguer cette famille à qui il portait une haine meurtrière. on peut toujours rêver à la vérité.


Je comprends votre réflexion, mais comment peut-on dire qu'une personne est "intelligente" si elle va jusqu'à tuer un enfant ?

Tout ce que l'on peut voir dans cette affaire, c'est que la famille Laroche, ne respirait pas (ne respire toujours pas) l'intelligence ! Je ne dis pas que Bernard Laroche était coupable, mais votre théorie sur l'intelligence de ne pas se confier à une gamine... ne tient pas la route face à ces gens....

n°13112
cracotte13​1
Posté le 12-10-2006 à 18:27:47  profil
 

Ladyblue a écrit :

Je comprends votre réflexion, mais comment peut-on dire qu'une personne est "intelligente" si elle va jusqu'à tuer un enfant ?

Tout ce que l'on peut voir dans cette affaire, c'est que la famille Laroche, ne respirait pas (ne respire toujours pas) l'intelligence ! Je ne dis pas que Bernard Laroche était coupable, mais votre théorie sur l'intelligence de ne pas se confier à une gamine... ne tient pas la route face à ces gens....





Bonjour...

Voici une  définition de l'intelligence :

On peut aussi définir l'intelligence comme étant la capacité à utiliser le raisonnement causal, l'imagination, la prospection et la flexibilité. Elle serait ainsi liée à la faculté d'adaptation, sans s'y réduire.

Il n'y a aucune règle qui oblige de se servir de son intelligence à bon escient, un exemple histoirique : Hitler s'est servi de son intelligence et son charisme, pour programmer la mort de millions de juifs à travers l'Europe, avec une logisitique terrifiante.
Tu ne peux pas nier que ce type était intelligent, et pourtant il a tué des millions d'enfants juifs.

n°13148
cracotte13​1
Posté le 13-10-2006 à 00:00:53  profil
 

Citation:

Le 12-10-2006 à 15:44:55, Ladyblue a écrit :

 



Je comprends votre réflexion, mais comment peut-on dire qu'une personne est "intelligente" si elle va jusqu'à tuer un enfant ?
 
Tout ce que l'on peut voir dans cette affaire, c'est que la famille Laroche, ne respirait pas (ne respire toujours pas) l'intelligence ! Je ne dis pas que Bernard Laroche était coupable, mais votre théorie sur l'intelligence de ne pas se confier à une gamine... ne tient pas la route face à ces gens....

 


 
 
 
Bonjour...
 
Voici une  définition de l'intelligence :
 
On peut aussi définir l'intelligence comme étant la capacité à utiliser le raisonnement causal, l'imagination, la prospection et la flexibilité. Elle serait ainsi liée à la faculté d'adaptation, sans s'y réduire.

Il n'y a aucune règle qui oblige de se servir de son intelligence à bon escient, un exemple histoirique : Hitler s'est servi de son intelligence et son charisme, pour programmer la mort de millions de juifs à travers l'Europe, avec une logisitique terrifiante.
Tu ne peux pas nier que ce type était intelligent, et pourtant il a tué des millions d'enfants juifs.

J'ai oublié la fin de ma réponse.
D'après vous  Bernard Laroche et sa famille ne respire pas l'intelligence, j'espère que votre avis est basé sur du cncrêt et non pas sur des à prioris ? Et si il n'était pas intelligent alors  ce n'est pas le corbeau.

Le corbeau a usé d'une logistique intelligente puisqu'aucun témoin n'a pu le voir noyer l'enfant.
Il a commencé son travail malfaisant d'une manière très patiente, d'abord il harcéle, insinue, seme la zizanie, de sorte que  la suspicion s' installe au sein de cette famille,  qui a fini par s'entretuer, il a tué un enfant parce qu'il était habité par une haine terrible,et il savait que c'était le summum pour détruire à jamais ce couple.

Bernard Laroche est peut être est mort à tort pour des faisceaux de preuves qui ne tenaient pas vraiment, il a été remis en liberté.
Si ce corbeau n'est ni Christine Villemin dont l'innocence a été démontré, et rien ne prouve que se soit  Bernard Laroche, alors on peut  qualifier intelligent ce malfaisant.
Je n'ai lu aucun des deux livres parus sur cette affaire, mes ces petits détails génants me font penser qu'il peut y avoir un autre protagoniste.
 

n°13166
cracotte13​1
Posté le 13-10-2006 à 02:00:24  profil
 

Monsieur Corazzi cet ex flic qui se pavane en dédiçant son livres, alors qu'il  a de très mauvais points à la lecture du Mémoire  du procès de Christine Villemin qui a été relaxé et indemnisé par l'Etat.
Cliquez sur ce lien Tout ce dont on l'accuse est démonté point par point, et c'est le Juge Simon qui trouva son alibi indestructible.

http://gregoryvillemin.free.fr/ DossierGregory/Document%20site/site%20en%20cours/i ndexxxxx.html
puis ouvrir le document : MÉMOIRE DIJON


 

n°13167
Ladyblue
Posté le 13-10-2006 à 10:05:03  profil
 

cracotte131 a écrit :

Bonjour...

Voici une  définition de l'intelligence :

On peut aussi définir l'intelligence comme étant la capacité à utiliser le raisonnement causal, l'imagination, la prospection et la flexibilité. Elle serait ainsi liée à la faculté d'adaptation, sans s'y réduire.

Il n'y a aucune règle qui oblige de se servir de son intelligence à bon escient, un exemple histoirique : Hitler s'est servi de son intelligence et son charisme, pour programmer la mort de millions de juifs à travers l'Europe, avec une logisitique terrifiante.
Tu ne peux pas nier que ce type était intelligent, et pourtant il a tué des millions d'enfants juifs.


C'est vrai, vous avez tout à fait raison.

Mais je persiste : la famille Laroche ne respire vraiment pas l'intelligence  ;)
 

n°13362
cracotte13​1
Posté le 17-10-2006 à 02:07:20  profil
 

Ladyblue a écrit :

C'est vrai, vous avez tout à fait raison.

Mais je persiste : la famille Laroche ne respire vraiment pas l'intelligence  ;)



Bonsoir,
As tu lu le mémoire du procès de Christine Villemin, il y a les éléments à charge contre Bernard Laroche, accès à des secrets de famille, longue vue, et surtout une phrase malencontreuse envers son enfant, malgré tous ces faisceaux de preuve j'ai du mal à croire qu'un adulte prenne pour témoin d'un crime une gamine.
Il y a aussi des arguments contre Christine, quand on veut chercher la petite bête on pourra toujours trouver quelque chose de suspect dans la vie des gens, et je reste persuadée que l'assassin n'est peut-être pas les deux protagonistes qui ont été accusé, l'analyse de la voix des cassettes éclairera peut-être des zones d'ombres.
Je ne sais pas si à l'époque la police avait les moyens de vérifier d'où les appels du corbeau provenaient ?
 

n°13680
Patrick23
Posté le 30-10-2006 à 15:49:54  profil
 

En cette affaire dramatique, j'ai toujours été intrigué que l'épouse de M. Bernard Laroche n'aie, à ma connaissance, jamais été citée, en l'enquête, par les autorités compétentes ou la presse d'investigation. C'est une affaire d'hommes !
Il m'apparaît qu'elle aussi, aie pû avoir acces à la lettre du courbeau "foulée  L-B" et de plus soit parfaitement au courant des habitudes et secrets familiaux. Vengeance de femme jalouse couverte par son mari ?
Quant au corbeau, l'enquête fut toujours orientée vers un assassin masculin.  

n°13684
AD7139
Posté le 30-10-2006 à 16:02:41  profil
 

Juste deux ou trois choses concernant "l'affaire Grégory"
1) Pour chaque meurtre il y a un mobile !
2) Qui avait un intérêt a tuer le petit Grégory ?
3) je viens de voir le téléfilm de france 3 et on ne me fera jamais croire que les gendarmes qui ont auditionné muriel B n'ont pas fais de pression sur elle pour avoir des aveux, tout le monde connais les méthodes d'investigation de la gendarmerie (militaire pas très finnaud) comme les appels au meutre d'un des gendarmes sous la forme : " si on avais fais sa a mon gosse , moi le meutrier il prend une balle dans sa tête" d'ailleurs ce gendarme n'a jamais été inquité de quelque manière que ce soit alors que l'appel au meutre est un délit si ce n'est une forme de complicité (de meurtre sur la personne de bernard L)
4) Dans ce téléfilm il y a trop de grosses erreurs :
a) Panneau maison a vendre alors que celle-ci porte des scellé, alors qu'il est normalement impossible de vendre une maison avec des scellé.
b) A aucun moment de l'affaire il n'est fais allusion a des tuiles déplacées sur le toit de la maison des parents de grégory
c) ce téléfilm a pour but de faire passer christinne villemin pour une blanche colombe, lorsqu'elle a été incarcérée elle n'a pas hésitée une seule seconde a mettre en péril la vie de l'enfant qu'elle portait par sa grève de la faim


 

n°13685
Ladyblue
Posté le 30-10-2006 à 16:11:00  profil
 

Patrick23 a écrit :

En cette affaire dramatique, j'ai toujours été intrigué que l'épouse de M. Bernard Laroche n'aie, à ma connaissance, jamais été citée, en l'enquête, par les autorités compétentes ou la presse d'investigation. C'est une affaire d'hommes !
Il m'apparaît qu'elle aussi, aie pû avoir acces à la lettre du courbeau "foulée  L-B" et de plus soit parfaitement au courant des habitudes et secrets familiaux. Vengeance de femme jalouse couverte par son mari ?
Quant au corbeau, l'enquête fut toujours orientée vers un assassin masculin.


C'est tout à fait vrai. Etonnant pour Madame Laroche....

n°13712
cracotte13​1
Posté le 31-10-2006 à 01:01:12  profil
 

Je ne suis pas d'accord, ce film n'a pas pour but de faire passer Christine pour une colombe, mais de raconter, relater ce qu'ils ont enduré, le film est basé à 80 % sur des pvs d'auditions.

J'ai regardé une partie du téléfilm, chapeau à Christine, une femme forte pour avoir endurer une telle pression, autant de méchanceté ,de médisance, de carriéristes flics et juge à qui il fallait un coupable, des charognards qui cherchaient à gagner du fric par la sensationel, tout le monde aurait craqué.
Je ne comprends pas que cette femme ait pu être livrée à la vindicte populaire, alors qu'elle est victime.

 J'ai lu des commentaires sur sa grêve de la faim, les mêmes petites reflexions entendues quand elle se  faisait photographier pour payer sa défense, l'assistance de son mari, ses dettes. Personne n'a contester le fait que les journaux se sont fait de l'or sur cette affaire.

ls étaient tranquilles, ils avaient du travail, une maison, un enfant, des gens simples qui n'ont jamais pensé qu'un drame allaient faire baculer leur vie à jamais.

Qui a pu faire une chose aussi horrible ?  L'audition de la belle soeur par le juge Simon m'a mise mal à l'aise, si son beau frère a réellement entraîné une gamine de 14 ans dans cet assassinat, cela veut dire que sa femme savait, et surtout il a aussi bousillé la vie de cette jeune femme âgée de 14 ans, si c'est une mère de famille elle n'a aucune excuse de ne rien dire au moins à l'heure de sa mort, elle doit savoir au fond d'elle, que rien ne peut justifier l'assassinat d'un enfant qu'on  drogue, attache pieds et mains lié, afin de le noyer comme un petit chat.

Le mystère persiste, malgré des faisceaux de preuves qui laissent penser que...


 

n°13713
cracotte13​1
Posté le 31-10-2006 à 01:17:37  profil
 

Patrick23 a écrit :

En cette affaire dramatique, j'ai toujours été intrigué que l'épouse de M. Bernard Laroche n'aie, à ma connaissance, jamais été citée, en l'enquête, par les autorités compétentes ou la presse d'investigation. C'est une affaire d'hommes !
Il m'apparaît qu'elle aussi, aie pû avoir acces à la lettre du courbeau "foulée  L-B" et de plus soit parfaitement au courant des habitudes et secrets familiaux. Vengeance de femme jalouse couverte par son mari ?
Quant au corbeau, l'enquête fut toujours orientée vers un assassin masculin.



Je pense qu'elle a été cité, j'ai retrouvé des jurisprudences à son nom, en faisant des recherches sur la loi sur la mémoire des morts. ;)  
Elle a gagné un procès, la diffamation des morts n'existent pas (le législateur estime qu'un mort ne peut pas souffrir de la diffamation) sauf si un ayant droit est mis en cause directement dans un article, ou dans les médias.
De Mémoire pour la veuve de Bernard Laroche, un journaliste avait parlé de son second mari étrangement décédé.

Là contre l'Etat
http://www.lexinter.net/JPTXT/violation_de s_droits_de_la_defense.htm

Je pense qu'elle continue à défendre la mémoire de son mari. Elle a sûrement été auditionné dans cette affaire, peut-être qu'elle avait un alibi, le tort de Jean Marie Villemin a été de tuer Bernard Laroche, si il était vraiment l'assassin de Grégory, un procès aurait pu faire éclater la vérité, et faire ressortir de leurs retranchements ceux qui se taisent, en attendant pas vu pas pris.
Il  me semble qu'il y avait deux voix donc deux corbeaux, une féminine et une masculine il faut quand même être débile pour penser que la mère de Grégory a passé près de 1000 appels en jouant le corbeau pour finir par tuer son enfant.
Il est devenu quoi ce petit juge nul ?

 

n°13716
cracotte13​1
Posté le 31-10-2006 à 15:18:19  profil
 

EPINAL (AP) -- La veuve de Bernard Laroche, Marie-Ange Laroche, va déposer plainte pour atteinte à la "présomption d'innocence", après la diffusion du téléfilm "L'affaire Villemin" sur France-3, a annoncé mardi son avocat, Me Gérard Welzer. Bernard Laroche, rebaptisé Longuet dans le feuilleton, avait été tué en 1985 par son cousin, Jean-Marie Villemin, le père du petit Grégory, retrouvé mort ligoté dans la Vologne. Laroche était alors le principal suspect dans le meurtre du garçonnet et venait d'être remis en liberté suite à une série d'erreurs de procédure.

L Avocat attaque France 3 t'il pour atteinte à la présomption d'innoncence de Bernard Laroche, ou de sa cliente Muriel B ?
Je suis curieuse de savoir sous quels angles juridique il compte attaquer s'il s'agit de Bernard Laroche, puisque la personnalité juridique d'un mort n'a plus de grande valeur d'où les dérives et les abus de liberté "des charognards" aidés de leurs sources faisandées ;)...
Les seuls angles d'attaques qui restent à mon sens est le préjudice moral pour manquement à la vérité.

n°13718
Ladyblue
Posté le 31-10-2006 à 16:44:37  profil
 

cracotte131 a écrit :

EPINAL (AP) -- La veuve de Bernard Laroche, Marie-Ange Laroche, va déposer plainte pour atteinte à la "présomption d'innocence", après la diffusion du téléfilm "L'affaire Villemin" sur France-3, a annoncé mardi son avocat, Me Gérard Welzer. Bernard Laroche, rebaptisé Longuet dans le feuilleton, avait été tué en 1985 par son cousin, Jean-Marie Villemin, le père du petit Grégory, retrouvé mort ligoté dans la Vologne. Laroche était alors le principal suspect dans le meurtre du garçonnet et venait d'être remis en liberté suite à une série d'erreurs de procédure.

L Avocat attaque France 3 t'il pour atteinte à la présomption d'innoncence de Bernard Laroche, ou de sa cliente Muriel B ?
Je suis curieuse de savoir sous quels angles juridique il compte attaquer s'il s'agit de Bernard Laroche, puisque la personnalité juridique d'un mort n'a plus de grande valeur d'où les dérives et les abus de liberté "des charognards" aidés de leurs sources faisandées ;)...
Les seuls angles d'attaques qui restent à mon sens est le préjudice moral pour manquement à la vérité.


Il est certain que dans le feuilleton, le message était clair :

Bernard Laroche a(urait) kidnappé puis jeté à l'eau le petit Gregory drogué à l'insuline par sa belle-soeur Muriel.

Muriel, complice silencieuse qui se refuse à répondre, mais aussi actrice puisqu'elle a(urait) effectué l'injection du produit mettant l'enfant dans le comas.


Le message est très clair en effet. Mais, ce qui m'interpelle quand même, c'est que le film a été fait d'après les "dossiers du second juge".... Tout cela n'a pas été inventé ??????  :(  heink:{}
 

n°13720
cracotte13​1
Posté le 31-10-2006 à 17:21:49  profil
 

Il est vraiment bien fait le site qui parle de l'Affaire Villemin
http://gregoryvillemin.free.fr
Je trouve le Juge Lambert pathétique dans ses réponses, il n'assume pas ses responsabilités  20 ans après c'est à cause de la fatalité mais surtout pas pour cause d'incompétance,
le Parquet aurait dû faire appel de sa décision de libérer Bernard L., il soutient le Juge Burgaud, il est glacé par le souvenir des sobriquets que lui a donné la presse, mais il est fataliste quant aux hérésies de ce dossier...ça me rappelle la jolie chanson de Céline Dion, on ne change pas ....
http://gregoryvillemin.free.fr/DossierGregor y/Document%20site/site%20en%20cours/media.html

 Est ce que les 5 témoins qui affirment que  Muriel n'a pas pris le bus, ont été entendu avant ou après qu'elle ait avoué avant de se rétracter ?
Cette histoire de seringue est troublante, sans avoir vu le téléfilm dans son intégralité, et en lisant les détails du mémoire, la balance penche en défaveur de Bernard Laroche, mais j'ai du mal à concevoir qu'on puisse tuer un enfant, et prendre pour complice une gamine de 14 ans, et son épouse.
Dans cette histoire, il y aurait 3 personnes complices, d'un meurtre dicté par la parano, la jalousie, des histoires de famille, 3 personnes atteintes de folie parce qu'un tel geste ne peut venir que d'un fou, ça me semble irrationnel.
 

n°13722
cracotte13​1
Posté le 31-10-2006 à 17:31:22  profil
 

Ladyblue a écrit :

Il est certain que dans le feuilleton, le message était clair :

Bernard Laroche a(urait) kidnappé puis jeté à l'eau le petit Gregory drogué à l'insuline par sa belle-soeur Muriel.

Muriel, complice silencieuse qui se refuse à répondre, mais aussi actrice puisqu'elle a(urait) effectué l'injection du produit mettant l'enfant dans le comas.


Le message est très clair en effet. Mais, ce qui m'interpelle quand même, c'est que le film a été fait d'après les "dossiers du second juge".... Tout cela n'a pas été inventé ??????  :(  heink:{}



Allez sur  ce site, tu as beaucoup d'éléments, personnellement j'hallucine quant au travail du 1 er Juge et l'insistance de ce flic qui  persiste :??:  à la lecture des éléments sur le site, il est clair que Christine n'était pas le corbeau.
Cliquez sur le non lieu, l'enfant ne porte pas de traces de coups ni de strangulation, ni de drogue mais il est mort par arrêt du coeur.

http://gregoryvillemin.free.fr/DossierGregory/ Document%20site/site%20en%20cours/indexxxxx.html
 
 

n°13731
cracotte13​1
Posté le 31-10-2006 à 20:39:28  profil
 

En lisant le mémoire, il est évident que le corbeau est un proche, ou peut-être quelqu'un qui avait des infos par une personne proche de la famille.
En supposant que ce soit Bernard Laroche le coupable, le fait de n'avoir trouvé qu'une gamine pour complice, prouve qu'il n'y a qu'un trio complice dans le coup, sinon pourquoi aurait t'il eu besoin d'une complice aussi jeune ?
Dans la logique le corbeau féminin serait la femme de Bernard Laroche, le corbeau masculin Bernard Laroche, et la gamine aurait prêté assistance.
ça me parait  lourd, je n'arrive déjà pas à imaginer qu'on puisse tuer un enfant, en prenant pour complice une adolescente qu peut craquer à tous moments.
si c'est le cas, personnellement,  j'en voudrais à mort à des adultes même s'ils étaient de ma famille, de m'avoir fait porter le  poids d'un assassinat aussi montrueux, pour des motifs aussi bas et aussi vils. Une gamine est manipulable un adulte a le choix.

 

n°13736
Ladyblue
Posté le 31-10-2006 à 22:36:12  profil
 

cracotte131 a écrit :

En lisant le mémoire, il est évident que le corbeau est un proche, ou peut-être quelqu'un qui avait des infos par une personne proche de la famille.
En supposant que ce soit Bernard Laroche le coupable, le fait de n'avoir trouvé qu'une gamine pour complice, prouve qu'il n'y a qu'un trio complice dans le coup, sinon pourquoi aurait t'il eu besoin d'une complice aussi jeune ?
Dans la logique le corbeau féminin serait la femme de Bernard Laroche, le corbeau masculin Bernard Laroche, et la gamine aurait prêté assistance.
ça me parait  lourd, je n'arrive déjà pas à imaginer qu'on puisse tuer un enfant, en prenant pour complice une adolescente qu peut craquer à tous moments.
si c'est le cas, personnellement,  j'en voudrais à mort à des adultes même s'ils étaient de ma famille, de m'avoir fait porter le  poids d'un assassinat aussi montrueux, pour des motifs aussi bas et aussi vils. Une gamine est manipulable un adulte a le choix.


N'oubliez pas que Muriel est loin, très très loin, d'avoir fait l'ENA.....

n°13738
cracotte13​1
Posté le 31-10-2006 à 23:40:48  profil
 

Ladyblue a écrit :

N'oubliez pas que Muriel est loin, très très loin, d'avoir fait l'ENA.....



Elle n'a pas fait l'Ena mais elle tient sa version 20 ans après elle n'a pas craqué, l'Avocat des Laroche demande la réouverture de l'enquête à sa demande.
J'essaie de ne pas être influencée mais le site sur l'affaire Grégory mais j'ai une certitude renforcée par les élements juridiques mit en ligne Christine Villemin est innocente et je ne comprends pas cet acharnement contre elle par ceux qui sont sensés être des professionels et respecter le droit.
Le site est très  complet,  lettre du corbeau bourrées de fautes, dialogue téléphonique, on a l'impression qu'il s'agit de quelqu'un qui se sent lésé, crevant de jalousie, il est frustré et ne se sent pas reconnu, et il n'a pas eu sa place, et pour lui Jean Marie est responsable de sa transparence, ou ses echecs
Il semble dingue sa haine est terrible, c'est peut-être est ce un alcoolique. Ok imaginons que ce corbeau a des comptes a réglé avec Jean Marie pour toutes ses raisons, si c'est Bernard Laroche, comment a t'il pu contaminer deux autres personnes ? La haine ne s'attrappe pas comme une grippe.
 

n°13747
olecoul
Posté le 01-11-2006 à 11:02:02  profil
 

Ne peut-on pas penser que si B.LAROCHE est coupable, il emmène sa belle-soeur pour faire la piqûre d'insuline( car elle sait les faire pour soigner sa mère), et son gamin afin de rassurer par sa présence le petit Grégory que celui-ci doit connaitre car ils sont cousins et du même âge.

n°13749
cracotte13​1
Posté le 01-11-2006 à 12:08:39  profil
 

olecoul a écrit :

Ne peut-on pas penser que si B.LAROCHE est coupable, il emmène sa belle-soeur pour faire la piqûre d'insuline( car elle sait les faire pour soigner sa mère), et son gamin afin de rassurer par sa présence le petit Grégory que celui-ci doit connaitre car ils sont cousins et du même âge.



Oui, mais il connaissait aussi l'enfant, cela suppose encore "une strétégie intelligence "du corbeau, penser à enlever l'enfant,  le tuer en  provoquer un coma afin que l'enfant se noie.
Mais,  pourquoi s'encombrer d'une gamine, au risque d'être vu devant l'école, dans le village, devant la maison des Villemin et surtout d'être dénoncé par sa complice âgée de 14 ans ?
Secondo, avait t'il besoin d'un intermédiaire pour faire une piqure, il aurait pu apprendre à les faire aussi, si c'est Bernard Laroche, il s'agissait de sa belle mère.
ça prouverait quoi ? que ce  et ses complices ont pourri la vie d'une famille, se sont rendus complices de l'assassinat odieux d'un petit enfant de 4 ans,  par pure jalousie, frustration, même si les lettres sont bourrées de fautes, et assez haineuses, le corbeau se définit au dessus d'eux, en leur rappelant qu'ils sont des c --s.
Et pourquoi n'y a t'il eu aucune inculpation pour complicité d'assassinat, envers Muriel et sa soeur,  même à la mort de Bernard Laroche ?

Quelque chose est choquant l'absence de partie civile de la part de Muriel et de la femme de Bernard Laroche dans le meurtre de Grégory, justement même si son mari a été abattu, elles auraient dûs montrer leur intérêt à se battre contre le corbeau qui a brisé toutes ces vies.

 

n°13829
AD7139
Posté le 02-11-2006 à 17:32:47  profil
 

Pour ma part, a ce jour et tout bien réfléchi je ne pense pas que Christine ai quelque chose a se reprocher dans la mort de son fils, c'est vrai que sa grève de la faim en prison alors qu'elle était enceinte n'a pas servi sa cause mais son désespoir a du la conduire a cette solution pour se faire entendre du juge lambert en dessous de tout. je ne vois vraiment pas cristine (très belle jeune femme) et bernard laroche qui aurait été son amant, la c'est du n'importe quoi !.
Ce meurtre est le résultat d'une vieille affaire de famille, "un autre mort dans le placard" il faut remonter beaucoup plus loin dans le temps pour faire ressortir les vieux démons et on aura les coupables je dis les car ils sont plusieurs au moins trois participant au meurte de Grégory. pour ce qui est du corbeau je vous rejoint dans votre analyse ils sont deux corbeaux, malheureusement l'enquète a été confié a un total incompétent heureux de se voir en première page du 20 heures et distribuant ces informations a qui voulais bien l'invité au restaurant.
Le juge Simon aurait peut être pu démélé cette histoire mais il n'en a pas eu le temps.
A part les parents personne n'est très clair dans cette histoire, un des frères de jean marie franchement bizarre, des parents qui couvre ce fils au détriment de l'autre, une multitude de cousins dont laroche copain comme cochon avec le frère villemin, une muriel bolle qui manie les seringues comme une vrai pro et enfin l'épouse de bernard laroche !!!!!!!
Un ou plusieurs protagoniste de ce meurtre est ou sont toujours vivants a leurs place je n'arriverai pas a dormir même après tant d'année.

n°13831
AD7139
Posté le 02-11-2006 à 20:47:33  profil
 

Madame marie ange Laroche et Muriel Bolle font abstraction de l'énorme pactole qu'elles ont perçues en indemnitées de toutes sortes je n'en reviens pas !!!!!!!!!!

n°13841
cracotte13​1
Posté le 02-11-2006 à 22:32:50  profil
 

AD7139 a écrit :

Pour ma part, a ce jour et tout bien réfléchi je ne pense pas que Christine ai quelque chose a se reprocher dans la mort de son fils, c'est vrai que sa grève de la faim en prison alors qu'elle était enceinte n'a pas servi sa cause mais son désespoir a du la conduire a cette solution pour se faire entendre du juge lambert en dessous de tout. je ne vois vraiment pas cristine (très belle jeune femme) et bernard laroche qui aurait été son amant, la c'est du n'importe quoi !.
Ce meurtre est le résultat d'une vieille affaire de famille, "un autre mort dans le placard" il faut remonter beaucoup plus loin dans le temps pour faire ressortir les vieux démons et on aura les coupables je dis les car ils sont plusieurs au moins trois participant au meurte de Grégory. pour ce qui est du corbeau je vous rejoint dans votre analyse ils sont deux corbeaux, malheureusement l'enquète a été confié a un total incompétent heureux de se voir en première page du 20 heures et distribuant ces informations a qui voulais bien l'invité au restaurant.
Le juge Simon aurait peut être pu démélé cette histoire mais il n'en a pas eu le temps.
A part les parents personne n'est très clair dans cette histoire, un des frères de jean marie franchement bizarre, des parents qui couvre ce fils au détriment de l'autre, une multitude de cousins dont laroche copain comme cochon avec le frère villemin, une muriel bolle qui manie les seringues comme une vrai pro et enfin l'épouse de bernard laroche !!!!!!!
Un ou plusieurs protagoniste de ce meurtre est ou sont toujours vivants a leurs place je n'arriverai pas a dormir même après tant d'année.



Un bébé de 14 retrouvé au fond d'une rivière, pourvue que l'Affaire Villemin n'est pas inspirée cette nouvelle affaire d'enfant.

Il y a un détail, qui me chiffonne.
Christine  laisse son enfant jouer devant la maison.
Ce jour là Grégory aurait pu être devant la télévision, ou être dans la maison pour une raison quelquonque.

Bernard Laroche serait allé   chercher Muriel à l'école, et enléve l'enfant.
Cela s'appelle un acte prémédité, et demande un plan et une logistique.
Mais comment pouvaient t'ils sûr que l'enfant serait à l'extérieur ?
Tente t'on un   coup au hasard, pour enlever et assassiner un enfant, alors que les gens s'espionnent ?
Le corbeau dit qu'il connait l'emploi du temps de Christine, mais comment avoir l'assurance que l'enfant serait à l'extérieur le jour G?


http://gregoryvillemin.free.fr/DossierGreg ory/Document%20site/site%20en%20cours/corbeau.html
Certains appels ont pour bruits de fond, un bruit qui ressemble à un métier à tisser
(Voir tableau des appels)
Sur le plan géographique la liste de ceux qui travaillent à l'usine de filature
SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Le corbeau parle de batard, essaie de blesser avec les malheurs subis dans cette famille.

il peut s'agir d'une histoire récente ou ancienne,  le  corbeau est  complexé, il envie Jean Marie, et le jalouse, pour son argent, et sa position sociale.
 une histoire de non reconnaissance,  mais non reconnaissance de quoi ?
Il  sous entend , Il manipule sachant qu'il y a des écoutes.
"enceinte encore une fois"...

Il se fait le porte parole et le défenseur Jacky Villemin, il sent lésé et il défend ceux qu'ils considére  lésés en son sens dans cette famille.

 il ne se condisére pas comme "un Villemin". "je vous ferez la peau à la famille Villemin" il est peut-être parent par alliance, mais il ne semble pas avoir  du  sang des Villemin

C'est quelqu'un qui a souffert "d'une différence,"ou "d'une indifférence "et il a dévelloppé le sentiment d'envie, ce genre de personne qui regarde toujours si l'assiette de l'autre n'a pas été plus remplie que la sienne.

Il donne un détail que seul un intime connait.
Ils peut s'agir d'une complicité de plusieurs personne faisant partie de  cette famille et qui ont agi ensemble. (rires féminin) (voix d'homme, voix rauque,) c'est peut-être la raison pour laquelle, rien ne transpire 20 ans après, ils se tiennent.

Pourquoi se servir d'une gamine comme complice ?

la synthése des appels téléphonique est interessante...Des détails importants qui disculpaient Christine lors de certains appels, ont été occultés.
C'est une honte, ceux là même qui nous demande respecter la loi, la transgresse, pour arriver à leurs fins, et faire passer leur  vérité, ils n'ont pas honte d'insister alors que leur incompétance est claire et nette,quant à cette affaire.

Il n'y a pas l'heure de la mort de Grégory, on peut supposer qu'il est décédé avant qu'une quelquonque drogue n'agisse plus sur lui.
La lettre revendiquant le meurtre ne comporte aucune faute. "Malgré ton argent"...
C'est quelqu'un de modeste et qui est complexé par sa condition sociale, Jean Marie Villemin n'a pas un salaire de millionnaire mais le corbeau envie "son argent" jusqu'au dernier moment,

Il considére que Jean Marie n'a pas la place qu'il mérite, et il rêverait qu'il soit isolé et qu'il  ait le même statut que Jacky (celui d'un pauvre mec), et sûrement son popre statut dans cette famille, il revendique Jacky parce qu'il s'est identifié à lui, ou il a un lien avec lui.

Quand on peut assassiner un enfant,  sous couvert de jalousie, on peut dormir tranquille, les fous n'ont pas de conscience.

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 2 » Complément d'enquête »

Christine Villemin