France2.fr
Voir le site
A travers reportages et entretiens, le magazine de la Rédaction de France 2 présenté par Françoise Joly et Guilaine Chenu aborde, tous les jeudis en première partie de soirée, tout ce qui fait l'actualité. Vous voulez réagir à un reportage, apporter un témoignage, donner votre avis ? Participez aux débats grâce à ce forum.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » Envoyé Spécial »

Le bois: reportage du 25 février 2010

 

Il y a 69 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Le bois: reportage du 25 février 2010

n°265768
ATPV
Posté le 26-02-2010 à 09:56:57  profil
 

Bonjour,

Attention, tout au long de votre reportage sur le bois j'ai pu relever de nombreuses erreurs techniques et commerciales!
Il aurait fallu expliquer la réglementation et la classification des bois en France!
Pour protéger le consommateur il aurait fallu expliquer les normes minimales qui garantissent la qualité et la longévité d'un produit en bois pour les utilisations extérieurs!
Il aurait fallu expliquer qu'une essence de bois est réglementée par le cahier des charges du CTBA
Il aurait fallu expliquer que des normes de pose et de mise en oeuvre sont obligatoires pour garantir la qualité!
Pour les essences tropicales, les normes FSC et PEFC ne garantissent RIEN, puisque un TRAFFIC MONDIAL entre gouvernements laisse depuis 30 ans détruire les forêts!
Le robinier n'est pas un bois classe 4!De plus, c'est un bois très instable car il se déshydrate rapidement et se fend! A déconseiller vivement pour une terrasse!
Les bois thermo huilé ne sont AUCUNEMENT protégés contre les parasites! Et ils ne sont pas garantis comme classe 4!
Cette méthode novatrice (15 ans!) ne possède pas d'historique pour GARANTIR suffisamment son produit!
Le DOUBLAS non traité est un classe 3!
Vous avez OMIS d'évoquer les risques termites, mérules,  et pourritures blanches et cubiques qui imposent une charte minimale de qualité!
Enfin! (pour faire court!) le robinier, certes repousse par DRAGEONNAGE! Mais la qualité du bois au fur et à mesure de l'exploitation par les repousses naturelles engendre une qualité de bois de plus en plus médiocre!

J'arrête là, mais pour faire ce type de reportage il aurait fallu prendre le temps et s'entourer de TECHNICIENS ET PROFESSIONNELS du BOIS et de L'ARBRE et non pas de vendeurs et businessman!

Car c'est la VRAI filière bois toute entière qui passe pour des rigolos!
De plus, votre reportage n'a rien amené comme infos! Alors justement qu'il aurait TANT A DIRE et A EXPLIQUER sur le bois!
Je réalise des aménagements en bois depuis 20 ans et je peux vous garantir que mon travail comme mes convictions humaines et professionnelles sont les meilleures garanties pour ma clientèle !


Etudes / Conseils / Réalisations
BUREAU TECHNIQUE du VEGETAL
Mr  BAERISWYL  Alain
Tel/Fax:  05.63.58.72.38  -  Site:  http://vegetal-design.com  -  E-mail:  ATPV@orange.fr

n°265788
holly wood​1
Posté le 26-02-2010 à 13:59:17  profil
 

n°265797
jotad
Posté le 26-02-2010 à 15:17:23  profil
 

Bonjour,

Travaillant dans le commerce du bois je suis d'accord avec les avis techniques et éclairés d'ATPV .... voilà ce qui manque à ce reportage .... un avis professionnel !

Pour info, le merbau est un bois asiatique et non pas brésilien comme j'ai pu l'entendre de la bouche du vendeur !

Je pense que je n'ai pas fini d'en entendre parler par mes clients ;)

A bon entendeur !

n°265940
ATC2
Posté le 27-02-2010 à 11:36:04  profil
 

Bonjour à tous,
Merci à Alain pour ses corrections exactes, attendues et nécessaires. Encore un document "A charge" sur l'importation du Bois. Ce reportage aura l'avantage de parler du sujet, disons qu' il n'est pas dénué d'intérêt mais supporte quand même quelques connotations fortement vertes, très tendance actuellement, mais qu'il reste très incomplet.
Je suis vacciné Bois depuis longtemps, quelques temps après mon BCG et les autres vaccinations infantiles..certains puristes de la dactylographie auront remarqués la majuscule sur le mot Bois; par respect et authenticité de la matière ligneuse, des hommes aussi qui par passion et à force de pugnacité ont créé des sociétés famiales, non gérés par des financiers et qui tiennent à assurer la pérénité de leurs Entreprises ainsi que la ressource forestière.
Du travail du Bois via l'ameublement, je suis devenu commercial depuis près de 15 ans dans la distribution du Bois et ça me plait ! l'utilisation du Bois dans notre quotidien est parfois pour des raisons techniques une partie d'échec pour respecter certaines règles de construction et d'utilisation parfaite du Bois dans son environnement.
J'espère un volet N° 2 sur le Bois dans votre belle émission. Quelques remarques et questions intéressantes à mon goût :
Pourquoi importer des bois tropicaux alors que le massif forestier Français reste le plus important d'Europe de l'ouest ? cherchez du coté de la fiabilité de l'utilisation des Bois à l'extérieur ( classe de risques 4 et 5 )
Tranformez la vision restrictive et parfois capricieuse de la clientèle Française dont certains adorent le vieux buffet de papi, orné de belles moulures, mais dont l'arrière et le fond révèlent des débits avec gros noeuds, colorations, gerces..etc..  ( logique, normal mais conception parfaitement inconcevable de nos jours de par la pression des consommateurs, engendrant des débits non commercialisés et du gâchis de matière )
Pourquoi parler de l'IBAMA, organisation Brésilienne démantelée pour corruption depuis plus d'un an??
Il est temps de promouvoir ( belle pub ) le Bois FSC d'Afrique; les premières parcelles forestières ont été écocertifiées depuis peu et les lots de Bois disponibles reste très rares.
Parlez nous de la déforestation du bois au Brésil en corellation avec la culture du soja svp.. (question indiscrète..)
A vous lire,

Bonne journée  hello:{}

n°265953
hpszero
Posté le 27-02-2010 à 13:44:40  profil
 

Merci a France 2 pour ce reportage qui décrédibilise une fois de plus la filière bois exotique. Vivant en Amazonie depuis 3 ans, je voudrais apporté quelques commentaires a ce reportage.

Dans le résumé on parle d’une déforestation de 13 millions d’hectares dans le monde par an. Cette déforestation est-elle uniquement l’oeuvre de l’exploitation des forets ? N’oublie-t-on pas de citer que ce chiffre inclus les feux de forêt pour agrandir les surfaces agricoles (c’est le cas du Brésil pour la production de soja ou de boeuf), la construction de barrages hydro-électriques..... Dans le reportages, on nous montre des parcelles totalement déforestés voire même brûlés. L’intérêt pour les forestier n’est-il pas de coupé les arbres pour les vendre??

Les barges que l’on voit brûler dans le reportage appartenait a l’un de mes voisins dans le centre industriel de Icoaraci (banlieue de Belém), les bois ont étaient coupé dans des projets autorisés par la SEMA (Secretaria Estadual do Meio Ambiente) dans la région de Prainha.

Lorsque les journalistes partent dans la forêt pour constaté les “exploitations illégales”, on nous montre sur les arbres des plaques avec des numéros, ces numeros servent justement à l’identification des arbres cadastrés dans le plan d’exploitation de la parcelle par des ingénieurs forestiers, rien a voir avec d’hypothétique mafia se ruant sur l’exploitation de bois. Grâce au numéro du projet et au numéro de la plaque nous pouvons savoir exactement où et quand cet arbre a était abattu. Malgré le fait que ces bois ne possèdent pas de label type FSC, il existe tout de même une traçabilité dans ce type d’exploitation.

Pour conclure sur l’histoire des barges, la vrai raison de leur incendie et que les personnes qui vivent sur la zone du projet veulent que les exploitant payes des droits de coupe pour les bois. Pourtant ces zones d’exploitation sont sur des terres publiques ou privés. Que penserait-on si notre chère parisienne du reportage, vivant au milieu de la forêt dominicale landaises dans sa belle maison en bois mettent le feux à des camions transportant du bois en réclament que les bois lui appartiennent car elle vit a côté et qu’elle doit recevoir des droits de coupe.

Si je ne m’abuse le rôle de la télévision publique est d’informé nos citoyens et non de crées de la désinformation. A vrai dire après ce reportage je remets fortement en doute l’intégrité et le professionnalisme des journaliste de Envoyé Spécial.

Slts
Sébastien

n°266003
holly wood​1
Posté le 27-02-2010 à 23:00:09  profil
 

Toujours marrant de mettre la faute sur les autres
toujours la faute au Bresil , comme si la France se comporte bien en Guyane ...

n°266279
Miaillau
Posté le 02-03-2010 à 17:50:02  profil
 

Je suis vraiment déçue par Envoyé Spécial. J'ai très longtemps regardé vos reportages pensant que c'était du bon journalisme, impartial, qui explorait les sujets à fond et ne prenait pas partie. Il suffit de se reportage sur un sujet que je connais assez bien puisque je le vis de l'intérieur, en plein à Belém et avec tout un entourage issu du monde du bois, pour réaliser que ce reportage ne tient pas la route.

Il se contredit, pas une fois il se confronte au point de vue des forestiers, il se fait berner par les différentes personnes qu'il interview, il passe très loin de la réalité et n'aborde même pas la complexité de ce sujet. C'est une chose de ne pas pouvoir tout dire en un seul reportage et s'en est une autre de donner de mauvaises informations!

Alors que penser de tous les autres reportages que Envoyé Spécial diffuse? Eux aussi sont d'aussi mauvaise qualité journalistique? Alors non merci!

n°266542
nikopayet
Posté le 04-03-2010 à 12:20:36  profil
 

J'ai regardé ce reportage avec attention car je souhaite mettre du bois sur mon balcon.Le bois thermo huilé s'annonçait donc comme "la" solution miracle et écologique que je cherchais, mais en lisant vos commentaires j'en doute...Pouvez-vous me conseiller un bois traité classe IV exploité en france, pouvant résister à une utilisation extérieure?Merci pour vos conseils!

n°266800
holly wood​1
Posté le 05-03-2010 à 05:52:04  profil
 

Miaillau a écrit :

Je suis vraiment déçue par Envoyé Spécial. J'ai très longtemps regardé vos reportages pensant que c'était du bon journalisme, impartial, qui explorait les sujets à fond et ne prenait pas partie. Il suffit de se reportage sur un sujet que je connais assez bien puisque je le vis de l'intérieur, en plein à Belém et avec tout un entourage issu du monde du bois, pour réaliser que ce reportage ne tient pas la route.

Il se contredit, pas une fois il se confronte au point de vue des forestiers, il se fait berner par les différentes personnes qu'il interview, il passe très loin de la réalité et n'aborde même pas la complexité de ce sujet. C'est une chose de ne pas pouvoir tout dire en un seul reportage et s'en est une autre de donner de mauvaises informations!

Alors que penser de tous les autres reportages que Envoyé Spécial diffuse? Eux aussi sont d'aussi mauvaise qualité journalistique? Alors non merci!


C'est de plus en plus le cas

n°267463
lu51
Posté le 09-03-2010 à 23:48:43  profil
 

nikopayet a écrit :

J'ai regardé ce reportage avec attention car je souhaite mettre du bois sur mon balcon.Le bois thermo huilé s'annonçait donc comme "la" solution miracle et écologique que je cherchais, mais en lisant vos commentaires j'en doute...Pouvez-vous me conseiller un bois traité classe IV exploité en france, pouvant résister à une utilisation extérieure?Merci pour vos conseils!


..bonjour,

si tu veux rester en bois de france, je te conseille du chene, robinier ou chataignier, mais accepte les noeuds (sains). et adresse toi a un negoce.
sinon, si tu veux un bois très durable, certaines essences sont plus durables...et c'est pour çà qu'on en utilise en france.. ç'est meme plus cher que l'exo, mais pas de noeuds : ipé cumaru, doussie...mais ecocertifié. et c'est là qu'il faut s'asresser à un negoce ou importateur les GSB d'envoye special ne cherchent surtout pas a vendre ces bois francais ou exo...ils n e regardent que la rentabilité du produit, quel qu'ilsoit

bon courage


Aller à :
   FORUM France 2 » Envoyé Spécial »

Le bois: reportage du 25 février 2010