France2.fr
Voir le site
A travers reportages et entretiens, le magazine de la Rédaction de France 2 présenté par Françoise Joly et Guilaine Chenu aborde, tous les jeudis en première partie de soirée, tout ce qui fait l'actualité. Vous voulez réagir à un reportage, apporter un témoignage, donner votre avis ? Participez aux débats grâce à ce forum.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » Envoyé Spécial »

tourisme sexuel au Cameroun

 

Il y a 144 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

tourisme sexuel au Cameroun

n°23425
yamile
Posté le 02-03-2006 à 23:11:46  profil
 

Malheureusement, le sujet de ce soir est valable - à ma connaissance - sur d'autres pays d'Afrique Centrale et de l'Ouest...
A mon avis, ce n'est pas du "tourisme", puisqu'il s'agit d'expatriés travaillant dans ces pays ; ils occupent souvent des fonctions où ils représentent la France !!!! (Exemple d'un Conseiller culturel de l'Ambassade de France qui a eu des gestes très déplacés vis-à-vis d'une de mes amies gabonaises).
Je me souviens de la réflexion d'une vieille dame expatriée au Congo Brazza depuis plus de 40 ans qui avait été offusquée, qu'au moment de la guerre de 1992, certains "Blancs" ayant fait rentrer femmes et enfants en France pour leur sécurité, se trouvaient le soir même en bonne compagnie avec des "petites filles"...
A Kribi, ce sont les cadres de sociétés ou les coopérants qui profitent de la pauvreté des enfants.
Tout le monde sait - notamment les Consuls de France - tout le monde se tait, personne n'agit. Ils se donnent bonne conscience, car il paraît qu'en "payant", ils rendent service à toute la famille.
Pays de complicités. D'impunités.
Bravo pour votre courage d'aborder ce sujet. Ce soir, le dégoût. Demain, à l'aube, déjà l'oubli. Entre temps, tout le monde aura bien dormi.

n°23441
barca4ever
Posté le 03-03-2006 à 00:30:54  profil
 

On a parlé du tourisme sexuelle au Cameroun, mais aussi assez developpé au Sénégal et dans bien d'autre pays Africain encore.
Le reportage était bouleversant et BRAVO p aux journalistes pour leur courage et leur travail d'investigation pour un sujet aussi répugnant, alarmant sur ces pratiques.
Ils faudraient apporter une aide à ces petites associations sur place...car dans nos pays occidentaux, nous avons des lois alors que labas , il y a la pauvreté et la corruption qui profitent à des "BLANCS" en quete de l'interdit.

n°23471
neufsans11
Posté le 03-03-2006 à 00:38:09  profil
 

yamile a écrit :

Malheureusement, le sujet de ce soir est valable - à ma connaissance - sur d'autres pays d'Afrique Centrale et de l'Ouest...
A mon avis, ce n'est pas du "tourisme", puisqu'il s'agit d'expatriés travaillant dans ces pays ; ils occupent souvent des fonctions où ils représentent la France !!!! (Exemple d'un Conseiller culturel de l'Ambassade de France qui a eu des gestes très déplacés vis-à-vis d'une de mes amies gabonaises).
Je me souviens de la réflexion d'une vieille dame expatriée au Congo Brazza depuis plus de 40 ans qui avait été offusquée, qu'au moment de la guerre de 1992, certains "Blancs" ayant fait rentrer femmes et enfants en France pour leur sécurité, se trouvaient le soir même en bonne compagnie avec des "petites filles"...
A Kribi, ce sont les cadres de sociétés ou les coopérants qui profitent de la pauvreté des enfants.
Tout le monde sait - notamment les Consuls de France - tout le monde se tait, personne n'agit. Ils se donnent bonne conscience, car il paraît qu'en "payant", ils rendent service à toute la famille.
Pays de complicités. D'impunités.
Bravo pour votre courage d'aborder ce sujet. Ce soir, le dégoût. Demain, à l'aube, déjà l'oubli. Entre temps, tout le monde aura bien dormi.



De telles pratiques doivent être dénoncées, je suis d'accord, mais pourquoi n'accepte-t-on pas d'entendre  que ce sont les africains eux-même qui mettent leurs petites filles sur l'hotel du sexe, entre eux d'abord et aussi avec le blanc qui a de l'argent.  
Dire qu'une dizaine de femmes blanches se sont faites violer en moins d'un an à Douala est dérangeant? réaction à la censure de mon article précédent.
Enfin Madame, tout révoltant que soit cela, ne montrez pas du doigt la communauté des cadres de sociétés ou spécifiquement les coopérants qui ne sont bien évidemment pas tous des obsédés sexuels. N'oubliez pas que le sujet ici est la pédophilie, à ne pas confondre avec l'acte sexuel simple avec une prostituée. J'étais à Pointe Noire au Congo en 93, je me souviens qu'il y avait beaucoup de filles de joie mais jamais personne ne m'a abordé pour me proposer une "petite fille", cela existe, c'est vrai, mais ne faites croite à personne que "tous les expatriés cadres respeonsables de sociétés ou attachés de consulats s'envoient des petite filles"!!
Je ne vous suis pas.

n°23472
geee0
Posté le 03-03-2006 à 03:58:55  profil
 

A propos du sujet traité ce jeudi 2.3.06...SCANDALEUX et malhonnete!!!!!j'ai vécu à douala pendant plusieurs années (et evidemment aussi a kribi) j'ai suivi votre reportage avec attention et malgré la crédibilité que je vous ai toujours accordée, je me rends à l'évidence.. vous devriez rester plus de 4 jours sur place, entre 2 avions, pour achever 1 documentaire décent !!! si vous aviez fait 1 réelle investigation, vous ne vous seriez pas tromper de sujet .. evidemment, au cameroun, comme dans n'importe quel pays pauvre, ceux qui ont l'argent profitent...:c'est 1 peu simpliste ! j'ai moi meme, pendant 8 mois, aidé bénévolement une petite ong à newbell, qui essayait d'alphabétiser des filles de 8 à 13 ans, jetées à la rue par leur propres parents. Quelles solutions lorsqu'à cet age elles ne voient déjà que "le blanc" comme alternative "idéale"à leur misére ??? vous avez traité votre sujet d'une manière tellement naïve (le reporter qui croit révéler le scoop du siécle en caméra cachée!). j'ai aimé ce pays et l'image que vous en avez donnée m'a véritablement dégoutée. Si vous étiez resté 1 peu plus longtemps, vous auriez compris qu'il faut plutot aider ce pays magnifique (quand on le connait !) à développer son tourisme plutot que faire des amalgames avec les pays réputés pour leur         "véritable" tourisme sexuel... gé   p.s : malheureusement le 7.8 est fermé là - bas mais pour ceux qui ont connu ... ils comprendront mon point de vue!!!!!!

n°23473
lovedelaur​ent78
Posté le 03-03-2006 à 09:16:52  profil
 

je retiens la reponse de la fillette de 12ans qui dit" je vous deteste tous"
ce tous voulait dire les blanc !! cette fillette a la haine de l homme blanc
cela expliquera le racisme anti blanc qui existe deja en afrique !
j ai une amie haitienne qui est metisse sa mere a été violée par un "blanc" elle a été la honte de sa famille et tout le quartier ! il ne faut meme pas lui demander ses origines! sa reponse fait froid dans le dos

je ne vous raconte pas ce qui se passe dans les province du congo
les casque bleu sont les premiers client !!

n°23482
lilirose16​2
Posté le 03-03-2006 à 10:29:31  profil
 

Cette émission m'a profondément choquée et attristée au plus haut point. Une question me vient tout de suite à l'esprit : puisque l'on sait que ces "pratiques" existent pourquoi ne punit-on pas les coupables ? Ces personnalités qui apparemment représentent la France, non seulement il serait facile de vérifier leur identité mais surtout il faudrait les arrêter pour les empêcher d'assouvir leurs vices ! Il me semble que cela va de soi. La vie de ces enfants est détruite à jamais, certes de courageux journalistes pointent du doigt et essaient d'alerter les médias mais depuis des années ça ne bouge pas et je crois même que cela empire ? Alors, arrêtons ces criminels et vite !!!!  

n°23483
Hiliel
Posté le 03-03-2006 à 10:37:02  profil
 

Je vais dans le même sens que geee0, ce reportage a un mauvais parfum de manipulation d'images. Le journaliste peut être fier, il aura au moins le mérite d'avoir donné des idées aux vigils de cet hôtel pour améliorer leur quotidien financier. Malgré les éffort faits pour le sensationnel, on voit bien qu'il n'y a pas de réseau et qu'on a à faire à quelques petites crapules qui veulent jouer au proxénètes.
Une phrase de l'interview de la soit disant abusée à retenir (" ma mère m'a dit, tu as 14 ans, tu es une femme, va faire de l'argent..." ) nous montre les vraix coupables.
Mention spéciale aussi pour l'image de "l'homme blanc" que vous aurez laissé la bas...
Vous nous avez habitué à autre chose, je suis trés déçue

n°23500
speakup
Posté le 03-03-2006 à 11:52:40  profil
 

J'ai trouvé le reportage d'hier vraiment informatif (pour moi perso) mais en meme temps j'ai été profondément choquée et bouleversée. Ce que je deplore c'est l'attitude du journaliste après avoir constaté ce petit reseau de proxénètes. Pourquoi n'a t-il pas denoncé ces personnes mal intentionnées chez leur patron; Puisque quelques minutes plutôt, il s'etait renseigné auprès de ce dernier pour avoir des renseignements? Ces personnes devraient être virées de leur boulot car ce sont eux qui encouragent ce genre de pratiques pédophiles en Afrique.

Ne pointons pas seulement du doigt ces expatriés car sans notre aide et sans un commun accord, je ne saurai où ils iront chercher ces petits enfants. Mais d'une part, ils sont aussi fautifs car la plupart quand ils se arrivent là-bas, n'ont qu'une envie, c'est d'assouvir leurs fantasmes. Et d'autre part nous nous rendons aussi complices en détournant nos propres soeurs et frères.

Essayons d'élargir le débat en nous posant aussi la question de savoir, qu'en est-il des africains, aussi pervers, qui pratiquent aussi ces actes pédophiles?

Ils en existent certains mais comme c'est entre personnes noires, on ne le denonce pas du tout. Moi j'en connais certains qui dejà majeurs ont couché avec des filles de 12-14 ans.

Chapeau et bravo encore à france2 pour ce reportage

n°23505
Cadia
Posté le 03-03-2006 à 12:04:58  profil
 

ET SI LES VICTIMES ETAIENT EN REALITE DES PREDATEURS?
Le seul mérite de l'enquête réside dans l'esprit critique dont ont fait preuve les envoyés spéciaux en vue de comprendre un problème, au détriment de leurs propres compatriotes.
Malheureusement ils se sont fait avoir (sur toute la ligne) car au Cameroun (en particulier) "lhomme blanc" est le rêve de la grande majorité de filles/femmes et de leur famille.
Ces deux dernières (filles et familles) déstabilisent considérablement le tourisme et les échanges internationaux, elles usent de toutes les ruses crapuleuses pour leur soutirer de l'argent (aux blancs).
Rappelez vous la phrase d'une des fillettes: "Je vous déteste tous". Ce n'est pas ce que nous voulons que nos petites sœurs retiennent de leurs expériences avec l'homme, le racisme...déraisonnée.
Avec une telle erreur de jugement, comment voulez vous combattre les véritables sources de nos misères. Au lieu de combattre la sous scolarisation des enfants, la corruption par l'homosexualité, la corruption sous toutes autres formes, le détournement des deniers publics, la polygamie, la pauvreté... on préfère jeter l'opprobre sur "l'étranger".  C'est désolant et Ca ne nous aide pas! Ca ne nous honore pas.

n°23533
INTERNAT
Posté le 03-03-2006 à 12:18:42  profil
 

j'aimerai savoir la suite du reportage. est-ce que le journaliste a dénoncé "ces pratiques"qu'il a filmé dans son hôtel. le patron avait l'air catégorique en disant c'est la prison. Cette même personne sait il que tous ses employés sont de mèches avec les pédophiles et leurs réseaux. Enfin, pourquoi le journaliste au lieu de filmer à la fin du reportage le jeune garçon s'en allant avec un adulte touriste, n'est-il pas intervenu avec son équipe ? Il l'a regardé partir sans prévenir qui que ce soit ? J'aurais aimé que ce journaliste soit plus actif dans ses propos. a quoi servent alors les ambassades, a t'il prévenu quelqu'un ou ' t'il juste fait un reportage pour gagner sa vie ?

n°23534
leparasita​ire
Posté le 03-03-2006 à 13:28:51  profil
 

je viens de m'aperçevoir que de véritables informations ne vous interesses pas,
vous me répondez que mon message ne sera pas publier,mais ça,je ne le désirai pas,
j'aurai juste aimé qu'une personne physique me contact dans le but de lui vendre quelques infos.
Car oui,je risque ma vie en faisant cela.

avant de vous rendre a Douala,il aurait déja fallu partir du Loiret.
Rn 60 entre Montargis et Orléans.Mais c'est juste un endroit parmis t'en d'autre içi en Françe.


Et les tètes de raiseau,   les vrais proxos Camerounais
ne sont pas loin de vous.
Paris et région Parisienne.
Quand allez vous arrété de faire de la sois disant infos,servant tout simplement a désinformer.
car oui,cette phrase de la petite de 14 ans qui nous dit"je vous haies tous"
ce n'est pas l'homme qu'elle haie.
mais simplement les blancs
savez vous que des centaine de milliers d'Euros quitte notre pays chaque mois par la Western union.
"Je pense que oui"
votre journaliste a raté pas mal de choses quand mème sur sont sujet et va favorisé le tourrisme sexuelle en Afrique avant de vouloir le combattre.
aucun d'entre nous ne pourra jamais rien contre la prostitution,
elle est le premier métier du monde et qui rapporte plus d'argent que la vente d'armes et de la drogue.
Pour en finir ,       ha quand un vrais reportage bien monter ou toute la véritée,la plus dégueulasse soit t'elle sera montrer.
enfin bon"bien joué tout de mème"

n°23535
camamour
Posté le 03-03-2006 à 13:44:17  profil
 

fou:{}
Je ne sais pas par quoi commencer où même comment exprimé toute la colère qui est en moi depuis que j'ai regardé avec grande attention le reportage d'hier soir et que je lis maintenant certains des commentaires sur le forum!!!!
Vraiment outrer de ce que j'ai vu, jusqu'à maintenant je me régaler de regarder tous les reportages possible pour connaître le monde savoir ce qui se passe ailleurs, m'informer mais là c'est la première fois que je connais vraiment le sujet et je ne suis pas du tout du tout d'accord tout ça est trés loin de réalité ça me fais rigoler qu'en 3 ou 4 jours entre 2 avions il puisse être fait un tel constat, c'est nulissime!!!; Mon constat qui n'engage que moi mais en toute hônneteté et impartialité et que la télé ne nous montre que ce qu'elle veut et comme elle le veut, elle tourne sa sauce et finalement nous ment, c'est honteux !!!
Moi j'ai vécu de longues années dans ce merveilleux pays et à Douala même, je connais trés bien la ville et ses habitants, je suis "une Blanche" française (Au fait pour info BLANC englobe les européens puis autre ce n'est qu'une couleur de peau et pas une nationalité et ce ne sont pas que les "Français" car il y a toutes les nationalités là-bas italiens Grecs, Anglais, Américains...etc et tous sont de couleurs blanche, n'est-ce pas?) puis il faut vivre là-bas pour comprendre et connaître les moeurs des camerounais, c'est un autre monde rien avoir avec notre petite vie à l'européenne et notre façon bien douillette de vivre; Pour un africain les enfants sont une source de revenu pour l'avenir dans le nombre qu'ils en font il y en aura bien un qui "réussira" pour pouvoir subvenir à leur besoin car la retraite et les économies n'existe pas là-bas, puis c'est bien dit ds le reportage que c'est sa propre mère qui l'envoi faire l'argent à cette jeune fille, le blanc est une source de revenu dans tout le sens du therme comme le dis si bien Cadia.
Pour conclure car sinon je pourrai écrire un roman et vous en dire des tonnes de choses je ne nie pas qu'il puisse se passer des choses de ce genre mais c'est comme chez nous et ailleurs, peut-être ou même surement bien mieux organisé chez ns enfin les camerounais feraient mieux de s'entraider beaucoup plus entre eux que de se faire du profit par n'importe quel moyen sur chacun et sans aucun états d'âmes!!!

n°23536
alexiacedr​ic
Posté le 03-03-2006 à 14:15:10  profil
 

même si dennoncer la pédophilie est important je trouve bien maladroit de la part de france 2 d avoir programmé un sujet tel que celui ci en au  moment où souvre au cameroun un semblant de tribunal pour cause d 'homosexualité en sachant que pour beaucoup d 'africains homorime avec  pédophile  n'oublions pas que dans ce pays cela est punie de peine très importante et en d'autre temps de la peine capitale.

n°23537
neufsans11
Posté le 03-03-2006 à 14:20:20  profil
 

ALLELUYAH!!!
je vis à Douala. Je confirme. Ce reportage est incomplet et à la lecture des commentaires ici de tous ceux qui connaissent l'endroit ou connaissent l'Afrique et de ceux qui ne connaissent rien de l'environnement,  je prendrai garde dorénavant à ne jamais prendre ces reportages trop au sérieux. Pour ma part je n'aime pas ce pays et espère en partir aussi vite que possible, voir mes commentaires plus haut. Ce matin, profil bas pour les blancs à Douala, les Africains rigolent bien de la naiveté des français.

n°23538
neufsans11
Posté le 03-03-2006 à 14:30:04  profil
 

Cadia a écrit :

ET SI LES VICTIMES ETAIENT EN REALITE DES PREDATEURS?
Le seul mérite de l'enquête réside dans l'esprit critique dont ont fait preuve les envoyés spéciaux en vue de comprendre un problème, au détriment de leurs propres compatriotes.
Malheureusement ils se sont fait avoir (sur toute la ligne) car au Cameroun (en particulier) "lhomme blanc" est le rêve de la grande majorité de filles/femmes et de leur famille.
Ces deux dernières (filles et familles) déstabilisent considérablement le tourisme et les échanges internationaux, elles usent de toutes les ruses crapuleuses pour leur soutirer de l'argent (aux blancs).
Rappelez vous la phrase d'une des fillettes: "Je vous déteste tous". Ce n'est pas ce que nous voulons que nos petites sœurs retiennent de leurs expériences avec l'homme, le racisme...déraisonnée.
Avec une telle erreur de jugement, comment voulez vous combattre les véritables sources de nos misères. Au lieu de combattre la sous scolarisation des enfants, la corruption par l'homosexualité, la corruption sous toutes autres formes, le détournement des deniers publics, la polygamie, la pauvreté... on préfère jeter l'opprobre sur "l'étranger".  C'est désolant et Ca ne nous aide pas! Ca ne nous honore pas.



Tu es de nationalité Camerounaise?
Tu confirmes ce que j'essaye de dire, ce pays est en déliquessence économique et est en perte de controle totale. Quant aux français, ils sont suffisamment naifs et surs d'eux pour ne pas faire la part des choses, il faut effectivement être égocentriste pour ne dénoncer que les cimes blanches de l'iceberg sans voir la montagne sombre qui se cache dessous.

n°23539
selassie
Posté le 03-03-2006 à 15:33:58  profil
 

Je suis camerounais, vivant en France depuis près de 15 ans. Le récent reportage sur le tourisme sexuel au Cameroun m'a interloqué.

Je vous remercie d'avoir diffusé ce reportage, je vous prie également de diffuser un reportage sur cette Afrique, ce Cameroun qui travaille et avance en silence. Oui en effet, le Cameroun, l'Afrique ce n'est pas que le tourisme sexuel, le Sida, la faim...Vous le savez bien ; tout comme la France ne se réduit pas uniquement à ses problèmes de banlieue.

A quand un sujet de fond sur les rapports entre la civilisation dite occidentale et l'Afrique. Ce sujet pourrait nous éclairer sur une des origines du drame des pays africains...


Amicalement,

Sélassié

n°23540
Ti moun
Posté le 03-03-2006 à 16:15:41  profil
 

S'lut
Je reconnais ne pas avoir regardé le reportage de F2 mais point n'est besoin pour moi d'un ultime témoignage pour attester de la réalité de la prostitution enfantine au cameroun. Ce qui fait débat ici, apparemment, c'est le rôle joué par le "blanc". Qu'on se le dise, avant d'être livré(e)s aux européens, ces mineur(e)s ont d'abord été vendu(e)s aux camerounais eux-même et le phénomène est loin d'être marginal! Les camerounais du forum, ne jetez pas l'opprobre sur l'étranger mais ayons le courage de regarder nos pratiques en face et de dénoncer sans compromis les déviances. Les premiers pédophiles ce sont d'abord les camerounais eux-même, de vicieux patentés que rien n'arrête. La misère rampante n'a pas fini de dévoiler toutes les tares de la société camerounaise. Une fois encore un seul doigt accusateur sera pointé: Le "blanc"! Et un reporter naïf(?) fera semblant d'y croire pour servir la cause de sa ligne éditoriale tandis que les camerounais vendeurs et consommateurs de chairs impubères se complaîront dans le rôle d'éternelles victimes de l'occident. Shame on u!

n°23543
heaven_onl​y
Posté le 03-03-2006 à 15:56:14  profil
 

ce documentaire soulève le problème de l'exploitation de l'homme par l'homme.
la France a tellement exploité l'afrique et fait croire à l'africain qu'il était la solution à ses problèmes qu'aujourd'hui nous nous étonnons des comportements respectifs de chaque partie (francais- africain).
Les expatriés français abuseront des noirs tant que les noirs les laisserons faire sous pretexte d'argent. Les dirigeants africains ont ouvert la porte à la france. je dirai meme que l'afrique est la "p*** de m*****" de la france. Au cameroun, meme entre camerounais il faut donner sa femme au patron pour obtenir un poste ou un marché, à defaut de ne pas se livrer soi meme à l'homosexualité. Les camerounais ont vendu leur ame au diable, malheureusement pour eux, et ce n'est pas la nouvelle génération qui va changer grand chose, surtout lorsque toutesles filles et leurs familles comptent sur "leurs fesses" pour être "en haut" ; pour eux ils ne valent rien ! c'est cette mentalité qu'il faut changer chez les camerounais, mais aussi chez les gabonais, congolais et togolais pour ne citer que ceux là.
Ces francais expatriés RMIstes dans leur pays assouvissent leurs plus bas instincts chez nous car en europe ils risquent la perpetuité.
Changeons nos habitudes et comportements, nous africains et je verrai comment ils pourront encore abuser de nous. Sinon attendons nous aussi à un "stunami" qui nous fappera en afrique (si ce n'est pas déjà le cas). cette partie d'asie a été frappé (en grande partie)  à cause du tourisme sexuel et toute la dépravation humaine qui s'y passait.
Il faut etre fier de ses origines et ne pas se sentir inferieur devant un autre homme parce qu'il a une couleur de peau plus claire que la notre. mais ce complexe ne disparaitre jamais vu la tendance de la chose.
pour ceuxqui blament l'équipe d'envoyé spécial, ils le font un peu à tort, parce que ce qu'ils ont montré n'est totalement faux ; cependant, je suis également d'accord que le cameroun ce n'est pas que "ca". Mais jamais les "blancs" (ils sont jaunes ou beiges, mais pas blancs - et les noirs sont caramel et ebene, si on veut jouer sur la couleur) ne montreront la beauté réelle et les vraies richesses de l'afrique, nous le sommes tous autant que nous sommes. Pour eux la beauté de l'afrique c'est la tanzanie, le kenya, et l'afrique du sud (mais eux, ils ont payé de leur sang ce qu'ils sont aujourd'hui - ce que les autres africains n'ont pas le courage de faire).
En attendant, un changement utopique de la situation,
May God bless u

n°23556
sunshine0
Posté le 03-03-2006 à 17:03:55  profil
 

Ti moun a écrit :

S'lut
Je reconnais ne pas avoir regardé le reportage de F2 mais point n'est besoin pour moi d'un ultime témoignage pour attester de la réalité de la prostitution enfantine au cameroun. Ce qui fait débat ici, apparemment, c'est le rôle joué par le "blanc". Qu'on se le dise, avant d'être livré(e)s aux européens, ces mineur(e)s ont d'abord été vendu(e)s aux camerounais eux-même et le phénomène est loin d'être marginal! Les camerounais du forum, ne jetez pas l'opprobre sur l'étranger mais ayons le courage de regarder nos pratiques en face et de dénoncer sans compromis les déviances. Les premiers pédophiles ce sont d'abord les camerounais eux-même, de vicieux patentés que rien n'arrête. La misère rampante n'a pas fini de dévoiler toutes les tares de la société camerounaise. Une fois encore un seul doigt accusateur sera pointé: Le "blanc"! Et un reporter naïf(?) fera semblant d'y croire pour servir la cause de sa ligne éditoriale tandis que les camerounais vendeurs et consommateurs de chairs impubères se complaîront dans le rôle d'éternelles victimes de l'occident. Shame on u!



Bonjour,  moi non plus je n'ai pas regardé ce reportage, mais j'ai vécu au Cameroun. et comme vous le precisez, ce qui fait débat, apparemment,  c'est le rôle joué par le "blanc".
Je confirme d'après ce que j'ai vu dans ce pays pendant un certain nombre d'année, que   oui, vous avez raison de le souligner, les camerounais sont les premiers" pédophiles". De toute façon,   l'enfant n'a pas la même place que chez ls européens, il doit être utile avant tout pour la famille, et ceux sont les familles qui vendent ces enfants et en font commerce lucratif. De même, que les employés camerounais de grandes famille, sont traités comme des esclaves par leur propres frères de couleur, et leurs sont totalement soumis, car ils n'ont pas les moyens de faire autrement. Et voilà, les victimes d'un pays où il n'y a que quelques très très riches et beaucoup de pauvres et surtout aucune liberté pour se défendre. Et le problème est que les très très riches ne veulent surtout pas liberer le pauvre peuple , c'est tellement commode ainsi!  Et ce genre de situtation s'est aggravée depuis qu'une majorité de travailleurs européens a quitté le pays. Alors, la faute du blanc !

n°23557
yamile
Posté le 03-03-2006 à 18:04:37  profil
 

[]

neufsans11 a écrit :

De telles pratiques doivent être dénoncées, je suis d'accord, mais pourquoi n'accepte-t-on pas d'entendre  que ce sont les africains eux-même qui mettent leurs petites filles sur l'hotel du sexe, entre eux d'abord et aussi avec le blanc qui a de l'argent.  
Dire qu'une dizaine de femmes blanches se sont faites violer en moins d'un an à Douala est dérangeant? réaction à la censure de mon article précédent.
Enfin Madame, tout révoltant que soit cela, ne montrez pas du doigt la communauté des cadres de sociétés ou spécifiquement les coopérants qui ne sont bien évidemment pas tous des obsédés sexuels. N'oubliez pas que le sujet ici est la pédophilie, à ne pas confondre avec l'acte sexuel simple avec une prostituée. J'étais à Pointe Noire au Congo en 93, je me souviens qu'il y avait beaucoup de filles de joie mais jamais personne ne m'a abordé pour me proposer une "petite fille", cela existe, c'est vrai, mais ne faites croite à personne que "tous les expatriés cadres respeonsables de sociétés ou attachés de consulats s'envoient des petite filles"!!
Je ne vous suis pas.



Oui, pardonnez-moi, si j'ai été trop rapide et pas assez explicite. Il y a aussi des gens très bien coopérants, directeurs de société et Consuls de France. Je suis seulement révoltée, lorsqu'on représente la France et qu'on se permet certaines choses dans des terres d'accueil.
Oui, il est vrai que les familles sont souvent complices. Et les forces de l'ordre aussi.
Oui, il est vrai que la misère est telle qu'elle peut induire des comportements.
Oui, il est vrai que bcp de petites filles africaines sont déflorées par leur oncle. Là, je m'abstiens de commentaire, je n'ai pas à m'interférer dans une culture qui n'est pas la mienne et je n'ai aucun pouvoir...
Malheureusement, depuis 1993, les moeurs n'ont pas toujours évolué dans le bon sens. Et je parlais bien de pédophilie, pas de prostitution consentante.
Oui, il y a des agressions de blancs, des viols. De plus en plus.
Mais, j'ai vu aussi des chaînes de télévision avec des programmes porno, dont il aurait fallu se passer... mais, là, l'argent profite à certains, sans vergogne.
J'ai réagi à chaud, avec des souvenirs en tête. Je n'ai pas souhaité généraliser.
IL y a des expatriés (et aussi des religieux) qui font des choses merveilleuses pour aider l'Afrique à sortir de sa misère. Programme difficile.

n°23588
aurelie134​00
No one who care.....
Posté le 03-03-2006 à 21:30:43  profil
 

très serieusement cela vous a surpris?????

n°23595
kat'hy
Posté le 03-03-2006 à 23:32:50  profil
 

INTERNAT a écrit :

j'aimerai savoir la suite du reportage. est-ce que le journaliste a dénoncé "ces pratiques"qu'il a filmé dans son hôtel. le patron avait l'air catégorique en disant c'est la prison. Cette même personne sait il que tous ses employés sont de mèches avec les pédophiles et leurs réseaux. Enfin, pourquoi le journaliste au lieu de filmer à la fin du reportage le jeune garçon s'en allant avec un adulte touriste, n'est-il pas intervenu avec son équipe ? Il l'a regardé partir sans prévenir qui que ce soit ? J'aurais aimé que ce journaliste soit plus actif dans ses propos. a quoi servent alors les ambassades, a t'il prévenu quelqu'un ou ' t'il juste fait un reportage pour gagner sa vie ?



Je suis venu sur le site de l'émission et donc sur ce forum, pour réagir au reportage, et je suis soulagée de voir que certaines personnnes ont le même avis que moi...

Tout d'abord je tiens à préciser que je regarde souvent les reportages d'Envoyé Spécial pour leur qualité...mais alors hier quel déception !!!!
Effectivement, le tourisme sexuel est une horreur..sans nom...commen toute atteinte aux personne, qui plus est des enfants... Il n'y a pas de mots pour décrire ces monstruosités donc je m'arrête la...

Mon interrogation aujourd'hui est la même que vous INTERNAT !!! Qu'est il fait après ??? Comment ce journaliste a pu regarder cet enfant partir sans rien faire??? j'enn ai pleuré..; au moins ce soir la je pense que cet enfant aurait pu être éparnger, même si je sais que des millions d'autres partout dans le monde souffrent et souffriront encore... épargner la souffrance à un enfant ne serais-ce qu'une minute c'est déja une grande action...

n°23614
sydnay
Posté le 04-03-2006 à 03:51:25  profil
 

le senegal est un pays en voie de developpement qui essaye de lutter tant bien que mal contre le tourisme sexuel, ce qui est dommage c'est que les touristes français et autres sont hallucinés de cette situation mais des qu'ils se retrouvent dans ces pays ils font ces pratiques HONTEUSES avec la complicité de TRAITRES africains mais qui font, heureusement la minorité car en afrique les enfants sont protégés par la famille mais il existe toujours des exceptions a la regle que la télévision occidentale montre comme étant une généralité MALHEUREUSEMENT!!!

n°23615
C-liN1
Posté le 04-03-2006 à 04:21:57  profil
 

Tout ça me dégoute, comment cela peut encore exister??

Ca m'est resté quand la fille a dit "je les detestes tous", elle veux surement parler de hommes, de tous les hommes, une vie gâchée à cause de ce genre d'individus (ya pas de mots pour les décrirs)... J'trouve ca vraiment triste...!

Mais j'aimerais aussi savoir, est-ce que le reporter a porté plainte? Est-ce qu'il a essayé de faire quelque chose??

Et je felicite l'association de ces gens qui vont dans la rue "récuperer" les jeunes pour les ramener chez eux...! Ca leurs laisse une chance.

Ce reportage m'a marqué, mais je pense que c'étais le but...

n°23616
C-liN1
Posté le 04-03-2006 à 04:27:14  profil
 

Et je suis entierement d'accord avec INTERNAT, j'ai trouvé ca affreux qu'il le laisse patir comme ca à la fin du reportage!! J'en ai eu mal au ventre et froid dans le dos!!

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 2 » Envoyé Spécial »

tourisme sexuel au Cameroun