France2.fr
Voir le site
Profitez de ce forum pour réagir aux interviews, aux débats ainsi qu'aux différents reportages des journaux télévisés de France 2. Impressions, remarques, interrogations, tous vos messages sont les bienvenus sur cet espace de discussion.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » Les journaux télévisés de France 2 »

FERMETURE DES ABATTOIRS GAD

 

Il y a 120 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

FERMETURE DES ABATTOIRS GAD

n°2384041
spymens
Posté le 12-10-2013 à 17:55:19  profil
 

Derrière cette énième fermeture d'abattoir, c'est tout le malaise de la filière viande qui est mis en évidence. De moins en moins d'abattoirs en France, car le coût de la tuerie n'est pas du tout compétitif par rapport à nos voisins allemands . Du coup, se sont aussi nos éleveurs qui sont menacés et qui parfois, au bord du gouffre, préfèrent le suicide à la honte .
Bientôt ce sera le dernier pan encore en vie de notre industrie qui s'écroulera: l'agroalimentaire.

Nous avons tout sacrifié sur l'autel de l'Europe et de l'euro. Il est grand temps d'en sortir.

n°2384272
Profil sup​primé
Posté le 13-10-2013 à 01:57:02  
 

Oui j'ai pensé comme vous concernant la filière viande. Je pense qu'il sagit de porc dans ce cas. Il reste deux solutions : soit c'est la grosse industrie qui récupère, soit ce seront de très petites exploitations et adieu la pollution. Mais je crains que ce ne soit l'industrie qui récupère encore dans ce domaine.
dans un doc sur arte : "en 2015 ou 2016 fini la PAC" (tant mieux). "Il n'y aura plus de petits exploitants qui seront toutes absorbées par un géant de l'agri".
Je ne comprends pas pourquoi ce géant ne serait pas l'état nourricier... les deux mamelles de la France sont bien labourage et paturage ?
Pourquoi l'agriculture a telle été privatisée ? dans ce cas on ne peut faire confiance et se faire nourrir d'ogm par le privé qui nous empoisonne plus que jamais. Il faut le faire au local pour le bien de tous. rien à fiche de mensanto ou autre héritiers voyous. On doit tout leur reprendre et les pousser dehors.

n°2384361
g13envie
Posté le 13-10-2013 à 10:06:29  profil
 

spymens a écrit :


Derrière cette énième fermeture d'abattoir, c'est tout le malaise de la filière viande qui est mis en évidence. De moins en moins d'abattoirs en France, car le coût de la tuerie n'est pas du tout compétitif par rapport à nos voisins allemands . Du coup, se sont aussi nos éleveurs qui sont menacés et qui parfois, au bord du gouffre, préfèrent le suicide à la honte .
Bientôt ce sera le dernier pan encore en vie de notre industrie qui s'écroulera: l'agroalimentaire.

Nous avons tout sacrifié sur l'autel de l'Europe et de l'euro. Il est grand temps d'en sortir.



C'est tout le génie de l'UE....et de l'industrie agroalimentaire française, qui se gave aux aides de la PAC (je parle bien de l'industrie agroalim, les petits producteurs eux ne touchent que dalle), mais qui préfère délocaliser ses abattages pour produire encore plus de bénéfices, l'Allemagne avec ses emplois à 1 euro étant une destination d'abattage, comme la Pologne.
Si le gvt avait un tant soit peu de volonté, il pourrait (devrait) menacer l'industrie agroalim : produire en France, ou restriction des aides de la PAC, et en donner plus aux petits producteurs, en changeant les règles de versement des primes PAC en les liant à une production strictement basée sur notre territoire.
Y compris pour la tomate, dont on parle moins : la production française a chuté, suite à la vente, sous Sarkozy, d'usines françaises à deux sociétés chinoises, qui importent leurs tomates, ce qui conduit à la fermeture des exploitations françaises de producteurs de tomate, qui se retrouvent sans débouchés (les concerveries sont aux mains de deux sociétés chinoises, qui produisent le fameux ketchup Heintz, défini comme européen, gag)


---------------
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien - Platon
n°2384362
Proconsul
La patrie est en danger.
Posté le 13-10-2013 à 10:08:18  profil
 

On ferme à l'Ouest on ouvre à l'Est, à Strasbourg en particulier, mais c'est vrai il ne s'agit pas du même animal!

n°2384507
jacaset0
Posté le 13-10-2013 à 16:50:32  profil
 




Vous avez raison il faut nationnaliser la fillière alimentaire
Avec les avalanches de normes,de paperasses et de contraintes il faut être fou pour être agriculteur
On n'est pas certain que ça marche mieux mais par contre on est sur d'alimenter le système par de nouveaux impôts

n°2384698
edou3
Les poissons sont nos amis.
Posté le 13-10-2013 à 23:32:06  profil
 

g13envie a écrit :


Si le gvt avait un tant soit peu de volonté, il pourrait (devrait) menacer l'industrie agroalim : produire en France, ou restriction des aides de la PAC, et en donner plus aux petits producteurs, en changeant les règles de versement des primes PAC en les liant à une production strictement basée sur notre territoire.



Je ne le dis pas pour vous agresser, mais visiblement, vous ne percevez toujours pas les tenants et aboutissants dans cette problématique, trop accaparé que vous êtes dans les logiques marxistes qui sont vos références !

Le gouvernement devrait menacer l'industrie agroalimentaire, dites-vous ? Mais l'industrie agroalimentaire, n'est pas perfide, comme vous le pensez..., pour ne pas régresser et disparaître elle doit s'adapter au contexte qu'on lui impose et qu'elle n'a pas choisi !
C'est ça ou disparaître, et la filière (c'est à dire les exploitants agricoles) avec elle ou, à la rigueur, sans elle, si elle se délocalise (au Brésil, en Roumanie, etc...) laissant la paysannerie française en plan, si elle n'a pas le choix !

Quand la filière agricole (les paysans puis l'agroalimentaire) qui fait notre pétrole vert sera ruiné par l'incompétence des politiciens bobos et parisiens, et bien, nous n'aurons plus qu'à délocaliser notre gouvernement. Ce sera la suite logique !

.

n°2384827
Profil sup​primé
Posté le 14-10-2013 à 01:38:10  
 

jacaset0 a écrit :




Vous avez raison il faut nationnaliser la fillière alimentaire
Avec les avalanches de normes,de paperasses et de contraintes il faut être fou pour être agriculteur
On n'est pas certain que ça marche mieux mais par contre on est sur d'alimenter le système par de nouveaux impôts

Non. ni a coup d'aides ni à coups d'impots. à définir donc.

n°2384828
Profil sup​primé
Posté le 14-10-2013 à 01:40:34  
 

g13envie a écrit :



C'est tout le génie de l'UE....et de l'industrie agroalimentaire française, qui se gave aux aides de la PAC (je parle bien de l'industrie agroalim, les petits producteurs eux ne touchent que dalle), mais qui préfère délocaliser ses abattages pour produire encore plus de bénéfices, l'Allemagne avec ses emplois à 1 euro étant une destination d'abattage, comme la Pologne.
Si le gvt avait un tant soit peu de volonté, il pourrait (devrait) menacer l'industrie agroalim : produire en France, ou restriction des aides de la PAC, et en donner plus aux petits producteurs, en changeant les règles de versement des primes PAC en les liant à une production strictement basée sur notre territoire.
Y compris pour la tomate, dont on parle moins : la production française a chuté, suite à la vente, sous Sarkozy, d'usines françaises à deux sociétés chinoises, qui importent leurs tomates, ce qui conduit à la fermeture des exploitations françaises de producteurs de tomate, qui se retrouvent sans débouchés (les concerveries sont aux mains de deux sociétés chinoises, qui produisent le fameux ketchup Heintz, défini comme européen, gag)

ça et tout le reste se passe sous nos yeux et pourtant personne n'arrête rien. c'est à se pincer...

n°2384829
Profil sup​primé
Posté le 14-10-2013 à 01:42:44  
 

edou3 a écrit :



Quand la filière agricole (les paysans puis l'agroalimentaire) qui fait notre pétrole vert sera ruiné par l'incompétence des politiciens bobos et parisiens, et bien, nous n'aurons plus qu'à délocaliser notre gouvernement. Ce sera la suite logique !

.

Tout à fait. C'est la suite logique. Il vous reste à faire murir cette idée lol. avec deux colonnes avantages/inconvénients.

n°2384947
quo vadis1​0
Posté le 14-10-2013 à 13:32:06  profil
 

g13envie a écrit :



C'est tout le génie de l'UE....et de l'industrie agroalimentaire française, qui se gave aux aides de la PAC (je parle bien de l'industrie agroalim, les petits producteurs eux ne touchent que dalle), mais qui préfère délocaliser ses abattages pour produire encore plus de bénéfices, l'Allemagne avec ses emplois à 1 euro étant une destination d'abattage, comme la Pologne.
Si le gvt avait un tant soit peu de volonté, il pourrait (devrait) menacer l'industrie agroalim : produire en France, ou restriction des aides de la PAC, et en donner plus aux petits producteurs, en changeant les règles de versement des primes PAC en les liant à une production strictement basée sur notre territoire.
Y compris pour la tomate, dont on parle moins : la production française a chuté, suite à la vente, sous Sarkozy, d'usines françaises à deux sociétés chinoises, qui importent leurs tomates, ce qui conduit à la fermeture des exploitations françaises de producteurs de tomate, qui se retrouvent sans débouchés (les concerveries sont aux mains de deux sociétés chinoises, qui produisent le fameux ketchup Heintz, défini comme européen, gag)


L'ultralibéralisme et la soumission aux marchés que nous chantent les tenants du laisser faire.
Bientôt la France comme les autres pays ne sont plus que des marchandises comme une autre
pour contenter financiers et politiciens serviles. Le gouvernement mondial est déjà bien avancé.




.



.

n°2384977
jacaset0
Posté le 14-10-2013 à 15:18:37  profil
 

quo vadis10 a écrit :


L'ultralibéralisme et la soumission aux marchés que nous chantent les tenants du laisser faire.
Bientôt la France comme les autres pays ne sont plus que des marchandises comme une autre
pour contenter financiers et politiciens serviles. Le gouvernement mondial est déjà bien avancé.




.



.



Vous nous récitez des slogans
Hypothèse d'école
On revient à notre bonne vieille France bien de chez nous
Vous êtes certain que notre "merveilleux "Etat omnisciences sera capable de savoir combien il nous faut élever de porcs ?
Vous êtes certain que notre "merveilleux" Etat saura combien il faut d'employés en permanence ?
Qu'allez vous faire du surplus ou s'il en manque ?
Remarquez que vous pouvez toujours subventionner !!!
Il parait que ces abattoirs perdent de l'argent,ça ne peut pas durer indéfiniment
La France détestant ses entrepreneurs,ce n'est pas comme ça que vous allez voir arriver des suicidaires pour créer une boite dans la région

n°2385201
edou3
Les poissons sont nos amis.
Posté le 14-10-2013 à 22:59:24  profil
 

jacaset0 a écrit :


La France détestant ses entrepreneurs,ce n'est pas comme ça que vous allez voir arriver des suicidaires pour créer une boite dans la région


ça, c'est sûr...!

.

n°2385333
pilet61
Posté le 15-10-2013 à 06:59:29  profil
 

spymens a écrit :


Derrière cette énième fermeture d'abattoir, c'est tout le malaise de la filière viande qui est mis en évidence. De moins en moins d'abattoirs en France, car le coût de la tuerie n'est pas du tout compétitif par rapport à nos voisins allemands . Du coup, se sont aussi nos éleveurs qui sont menacés et qui parfois, au bord du gouffre, préfèrent le suicide à la honte .
Bientôt ce sera le dernier pan encore en vie de notre industrie qui s'écroulera: l'agroalimentaire.

Nous avons tout sacrifié sur l'autel de l'Europe et de l'euro. Il est grand temps d'en sortir.



Vous trouvez normal de toucher des milliards d'euros de subventions européennes pour exporter de la viande de poulet ou de porcs ou encore des oeufs

C'était un système bancal

n°2385334
catth
Posté le 15-10-2013 à 07:50:27  profil
 

l'europe tue à petit feu l'agriculture française tout comme elle a réduit à minima la pêche

hier tout le monde a vu l'altercation entre une syndicaliste et un élu (UMP mais qui aurait pu etre PS)
que n'a t elle dit d'autre que des vérités? valables pour tous les secteurs d'activités françaises!

non seulement l'europe nous asphyxie jour après jour mais nos élus y contribuent car ils ne nous défendent pas. cela dit ils ne pourraient pas faire grand chose, le terrain devant être déblayé avant l'ouverture du grand marché outre atlantique.

n°2385428
jacaset0
Posté le 15-10-2013 à 12:02:44  profil
 

catth a écrit :


l'europe tue à petit feu l'agriculture française tout comme elle a réduit à minima la pêche

hier tout le monde a vu l'altercation entre une syndicaliste et un élu (UMP mais qui aurait pu etre PS)
que n'a t elle dit d'autre que des vérités? valables pour tous les secteurs d'activités françaises!

non seulement l'europe nous asphyxie jour après jour mais nos élus y contribuent car ils ne nous défendent pas. cela dit ils ne pourraient pas faire grand chose, le terrain devant être déblayé avant l'ouverture du grand marché outre atlantique.



Vous savez de quoi on discute pour ce grand marché ?
Par exemple
les Ricains,vos amis, peuvent présenter des dossiers sur des appels d'offre des agents du public en Europe sur environ 70% des dossiers
A l'inverse les européens ne peuvent le faire aux US que sur environ 35% des appels d'offre
La raison est simple
Les Ricains ont inventé des normes que les européens n'ont pas
Donc dans la discution à Bruxelles,ces normes sont déja un préalable
Vous êtes contre ?
Dites vous bien que si on quitte l'Europe et l'Euro on sera tout seul pour affronter les requins
Remarquez que nos négociateurs ,comme nos chers hauts fonctionnaires ne connaissent rien au Business vous avez du soucis à vous faire
Après tout ça ne regarde que vos enfants qui vont payer la facture

n°2385533
g13envie
Posté le 15-10-2013 à 15:13:35  profil
 

catth a écrit :


l'europe tue à petit feu l'agriculture française tout comme elle a réduit à minima la pêche

hier tout le monde a vu l'altercation entre une syndicaliste et un élu (UMP mais qui aurait pu etre PS)
que n'a t elle dit d'autre que des vérités? valables pour tous les secteurs d'activités françaises!




Tout le monde parle de GAD...et personne ne parle de ça :
http://www.liberation.fr/econo [...] yes_938490

Entreprise textile, à Hirsingue, dans mon département. Décision d evente des machines aux enchères alors qu'il y a un repreneur français, qui sauvegarde les emplois...
Il a fallu que les salariés occupent le lieu de la vente aux enchères, et en emp^chent le déroulement, pour que soudain, Montebourg les soutienne.
Depuis un an ces salariés en ont appelé à ce ministre : silence.
Ils sont très en colère...mais pas la colère qu'on pense : une réelle colère froide, contre ce ministre qui les laissait couler. Le PS majoritaire, et je le disais avant les élections législatives, c'est une politique de droite.
On le voit avec ce cas, sauvé in extremis, avec jusqu'à ce que les caméras pointent, le mépris.
C'est donc ça le redressement productif : laisser couler les entreprises viables, sauf s'il y a les caméras.


---------------
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien - Platon
n°2385554
g13envie
Posté le 15-10-2013 à 15:42:04  profil
 

spymens a écrit :


Derrière cette énième fermeture d'abattoir, c'est tout le malaise de la filière viande qui est mis en évidence. De moins en moins d'abattoirs en France, car le coût de la tuerie n'est pas du tout compétitif par rapport à nos voisins allemands . Du coup, se sont aussi nos éleveurs qui sont menacés et qui parfois, au bord du gouffre, préfèrent le suicide à la honte .
Bientôt ce sera le dernier pan encore en vie de notre industrie qui s'écroulera: l'agroalimentaire.

Nous avons tout sacrifié sur l'autel de l'Europe et de l'euro. Il est grand temps d'en sortir.



L'Alemagne ? La Hongrie et la Roumanie, pays pour lesquels les salariés bretons ont reçu des proposition de délocalisation, aux salaires de ces pays, bien entendu.
Le pire vous savez quoi ? Aux questions au gvt à l'Assemblée, le ministre parle de la dignité des salariés, mais ne répond rien...sauf la fin des emplois.
L'usine est viable ? oui. Mais GAD décide de délocaliser...alors le gvt laisse faire. Ah il promet 1 ans de salaires maintenus. Bon, et après ?
C'est une usine viable, qui n'est fermée que grace a la mise en concurence des salariés dans l'UE, et ce pendant que GAD touche les aides PAC sans que l'Etat les remette en cause.
En clair, message aux salariés : vous êtes sages, ben tant pis pour vous, on bougera pas le petit doigt.


---------------
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien - Platon
n°2385602
catth
Posté le 15-10-2013 à 15:57:49  profil
 

jacaset0 a écrit :



Vous savez de quoi on discute pour ce grand marché ?
Par exemple
les Ricains,vos amis, peuvent présenter des dossiers sur des appels d'offre des agents du public en Europe sur environ 70% des dossiers
A l'inverse les européens ne peuvent le faire aux US que sur environ 35% des appels d'offre
La raison est simple
Les Ricains ont inventé des normes que les européens n'ont pas
Donc dans la discution à Bruxelles,ces normes sont déja un préalable
Vous êtes contre ?
Dites vous bien que si on quitte l'Europe et l'Euro on sera tout seul pour affronter les requins
Remarquez que nos négociateurs ,comme nos chers hauts fonctionnaires ne connaissent rien au Business vous avez du soucis à vous faire
Après tout ça ne regarde que vos enfants qui vont payer la facture



jacaset........
seriez vous le dernier sur ce forum à me croire pro amérique?
demandez à Anita ou mana ils vous diront qu'elle est ma position là dessus.
à noter que je n'en ai pas contre les gens de là bas, ils sont comme nous sinon pire, ceux que je critique et que je méprise sont leurs dirigeants nuance!

n°2385603
catth
Posté le 15-10-2013 à 15:59:00  profil
 

g13envie a écrit :



Tout le monde parle de GAD...et personne ne parle de ça :
http://www.liberation.fr/econo [...] yes_938490

Entreprise textile, à Hirsingue, dans mon département. Décision d evente des machines aux enchères alors qu'il y a un repreneur français, qui sauvegarde les emplois...
Il a fallu que les salariés occupent le lieu de la vente aux enchères, et en emp^chent le déroulement, pour que soudain, Montebourg les soutienne.
Depuis un an ces salariés en ont appelé à ce ministre : silence.
Ils sont très en colère...mais pas la colère qu'on pense : une réelle colère froide, contre ce ministre qui les laissait couler. Le PS majoritaire, et je le disais avant les élections législatives, c'est une politique de droite.
On le voit avec ce cas, sauvé in extremis, avec jusqu'à ce que les caméras pointent, le mépris.
C'est donc ça le redressement productif : laisser couler les entreprises viables, sauf s'il y a les caméras.



infectes ils sont je ne vois pas d'autres adjectifs pour les qualifier

comme je l'écrivais un peu avant sur un autre fil, ils mettent les bouchées doubles en ce moment avant que TOUT soit nettoyé en 2015

n°2385616
jacaset0
Posté le 15-10-2013 à 16:50:40  profil
 

catth a écrit :



jacaset........
seriez vous le dernier sur ce forum à me croire pro amérique?
demandez à Anita ou mana ils vous diront qu'elle est ma position là dessus.
à noter que je n'en ai pas contre les gens de là bas, ils sont comme nous sinon pire, ceux que je critique et que je méprise sont leurs dirigeants nuance!




J'ai parlé des vos "amis "Ricain pour rire
Pour revenir aux discutions Europe US je crois qu'il faut voir mais déja sur les normes on avancerait
Dés le départ les industries culturelles sont hors discussions
On va voir ce qu'il en sort

n°2385679
clavier 74
Posté le 15-10-2013 à 17:55:13  profil
 

spymens a écrit :


Derrière cette énième fermeture d'abattoir, c'est tout le malaise de la filière viande qui est mis en évidence. De moins en moins d'abattoirs en France, car le coût de la tuerie n'est pas du tout compétitif par rapport à nos voisins allemands . Du coup, se sont aussi nos éleveurs qui sont menacés et qui parfois, au bord du gouffre, préfèrent le suicide à la honte .
Bientôt ce sera le dernier pan encore en vie de notre industrie qui s'écroulera: l'agroalimentaire.

Nous avons tout sacrifié sur l'autel de l'Europe et de l'euro. Il est grand temps d'en sortir.




Je ne comprends pas, on ferme des abattoirs au moment le l'Aid, lorsqu'il y a un maximum de moutons à occire !!! On marche sur la tête !!!

n°2385708
edou3
Les poissons sont nos amis.
Posté le 15-10-2013 à 18:54:51  profil
 

clavier 74 a écrit :




Je ne comprends pas, on ferme des abattoirs au moment le l'Aid, lorsqu'il y a un maximum de moutons à occire !!! On marche sur la tête !!!



Votre publicité islamo-rampante est indécente, alors que vous savez parfaitement que cet abattoir ne traite que du cochon, ce que vous ne supportez pas !
De toutes façons, les moutons consommés en France ne sont que minoritairement d'origine française et en tout cas pas d'origine bretonne, et l'abattage, comme la transformation sont au plus près de l'élevage....
Conclusion, cet abattoir n'a aucun avenir à "occire" du mouton...!

.

n°2385763
pilet61
Posté le 15-10-2013 à 19:08:19  profil
 

edou3 a écrit :



Votre publicité islamo-rampante est indécente, alors que vous savez parfaitement que cet abattoir ne traite que du cochon, ce que vous ne supportez pas !
De toutes façons, les moutons consommés en France ne sont que minoritairement d'origine française et en tout cas pas d'origine bretonne, et l'abattage, comme la transformation sont au plus près de l'élevage....
Conclusion, cet abattoir n'a aucun avenir à "occire" du mouton...!

.



De plus on s'en moque... Gad, Doux... sont des entreprises bretonnes, tout ce qui est néfaste pour la Bretagne est bon pour ma douce et verte Normandie


Cela fera moins de pollution sur les côtes bretonnes... ezt par contagion les côtes normandes

Plutôt que des dépenser des milliards en intensif, il eut été plus utile d'investir dans des filières d'avenir en particulier dans la recherche de biocarburant de 2ème génération

n°2385823
clavier 74
Posté le 15-10-2013 à 21:20:12  profil
 

edou3 a écrit :



Votre publicité islamo-rampante est indécente, alors que vous savez parfaitement que cet abattoir ne traite que du cochon, ce que vous ne supportez pas !
De toutes façons, les moutons consommés en France ne sont que minoritairement d'origine française et en tout cas pas d'origine bretonne, et l'abattage, comme la transformation sont au plus près de l'élevage....
Conclusion, cet abattoir n'a aucun avenir à "occire" du mouton...!

.




Je ne fais de publicité pour personne, mais il faut bein convenir que le marché du cochon est en berne, comme les autres viandes d'ailleurs, la faute à qui ?

n°2386001
catth
Posté le 16-10-2013 à 07:13:10  profil
 

clavier 74 a écrit :




Je ne fais de publicité pour personne, mais il faut bein convenir que le marché du cochon est en berne, comme les autres viandes d'ailleurs, la faute à qui ?



plus qu'évident qu'au qatar ils n'ont pas de porcs ça ne vous dérange pas trop

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 2 » Les journaux télévisés de France 2 »

FERMETURE DES ABATTOIRS GAD