France2.fr
Voir le site
Profitez de ce forum pour réagir aux interviews, aux débats ainsi qu'aux différents reportages des journaux télévisés de France 2. Impressions, remarques, interrogations, tous vos messages sont les bienvenus sur cet espace de discussion.

Comment participer au forum ?

  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM France 2 » Les journaux télévisés de France 2 »

Mittérand-mania: raz le bol.

 

Il y a 57 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Mittérand-mania: raz le bol.

n°63555
Francis Ku​ntz de Muf​flin
Posté le 08-01-2006 à 19:47:24  profil
 

Tout le monde le sait, même ceux que cela n'intéressent pas plus que cela, mais voilà dix ans que l'ancien Président à disparu. Soyons clair, je ne suis pas contre que cela soit évoqué à la télévision ou dans la presse écrite. Cependant depuis quelques jours on n'entend quasiment plus rien d'autre.

Et puis, bien sûr lorsque l'on fait le bilan des années Mittérand, on nous présente cela comme étant les " quatorze glorieuses". Bref des années fric, la France qui va mieux que bien, avec un Président qui ne fait que des choses formidable.

Désolé, mais tant qu'a faire un bilan autant qu'il soit exhaustif, en clair on présente le moins bon aussi.Car les années Mittérand cela à aussi été le débût de l'ère des petits boulots mal payés ( les Travaux d'Utilités Collectives), cela à été l'affaire du Rainbow Warrior( 1 mort), avec en point d'orgue la démission du Ministre de la Défense Charles Hernu et un incident diplomatique sans précédent entre la France et la Nouvelle-Zélande. Cela à aussi été l'époque du plus grand scandale financier ou plus précisément boursier en France avec le " délit d'initié" lors du rachat du français PECHINEY par les géant canadien TRIANGLE. L'état était en cela impliqué car certaine personne bénéficiait de relations haut placés qui leurs ont permis d'évités d'éventuels déboires avec la justice. C'était l'époque de l'affaire du sang contaminé, du mensonge sur le nuage radioactif de Tchernobyl, qui selon la thèse officielle se serait arrèter aux frontières du pays. On connait la vérité sur le sujet depuis. Les années Mittérand c'est aussi les circonstances mystérieuses qui entoureront à tout jamais la mort par suicide du Premier Ministre Pierre Bérégovoy.

J'allais presque l'oublier, la lutte anti-térroriste diligentée par l'Elysée avec la mise sur écoute de "suspects" apparement très dangereux pour la sureté nationale. Leurs noms Carole Bouquet, Jean Edern Allier et Edwy Plénel.

Bien sûr, certains sont maintenant décus car la belle " image d'Epinal" qu'ils avaient des années Mittérand n'est plus si belle. Seulement voilà, lorsque l'on veut faire quelque chose, autant le faire entièrement. Quand au brassage médiatique autour de Mazarine Pingeot, au débût c'était peut-être intéressant, mais à forçe de récurrance cela devient lourd.

n°63571
choupette5
Posté le 08-01-2006 à 20:21:36  profil
 

ENTIEREMENT D ACCORD
et parlons du meurtre de beregovoy
parlons des fréquentation de ce spécialistes des sauts de haie de l'observatoire avec bousquet

bref les médias ont la mémoire courte

n°63633
david4
Posté le 08-01-2006 à 21:10:45  profil
 

Bonjour,
Au moins avec Mr Mitterand on a au moins de quoi parler de choses positives (abolition de la peine de mort , independance de la presse etc ....) ce qui sera plus dur a faire le moment venu avec Mr Chirac , parce que la, il faudra vraiment fouiller pour trouver du positif dans un bruit de casserole(s)  pt1cable:{}
Franchement, avouons que la France aura connu au XXeme siecle 2 grands presidents : DeGaulle et Mitterand.
L Histoire parlera d elle meme .
 hello:{}

n°63714
Profil sup​primé
Posté le 09-01-2006 à 10:36:20  
 

D'accord il vaut regarder l'avenir mais pour l'instant c'est très opaque mais allons de l'avant c'est ce que nous devons faire !!! regardez en arrière ok mais faut pas trop s'attarder le passé est le passé il peut nous aider mais sans plus......

n°63789
ZLAW
Posté le 09-01-2006 à 12:34:38  profil
 

ON PARLE TROP DE MITTERRAND , depuis quelques jours ? espèrons qu'on n'en parlera pas autant  que de  DE GAULLE  qui détient  LE POMPON !!!! ( des années !!! )

n°63790
daralo
Posté le 09-01-2006 à 13:12:59  profil
 

Francis Kuntz de Mufflin a écrit :

Tout le monde le sait, même ceux que cela n'intéressent pas plus que cela, mais voilà dix ans que l'ancien Président à disparu. Soyons clair, je ne suis pas contre que cela soit évoqué à la télévision ou dans la presse écrite. Cependant depuis quelques jours on n'entend quasiment plus rien d'autre.

Et puis, bien sûr lorsque l'on fait le bilan des années Mittérand, on nous présente cela comme étant les " quatorze glorieuses". Bref des années fric, la France qui va mieux que bien, avec un Président qui ne fait que des choses formidable.

Désolé, mais tant qu'a faire un bilan autant qu'il soit exhaustif, en clair on présente le moins bon aussi.Car les années Mittérand cela à aussi été le débût de l'ère des petits boulots mal payés ( les Travaux d'Utilités Collectives), cela à été l'affaire du Rainbow Warrior( 1 mort), avec en point d'orgue la démission du Ministre de la Défense Charles Hernu et un incident diplomatique sans précédent entre la France et la Nouvelle-Zélande. Cela à aussi été l'époque du plus grand scandale financier ou plus précisément boursier en France avec le " délit d'initié" lors du rachat du français PECHINEY par les géant canadien TRIANGLE. L'état était en cela impliqué car certaine personne bénéficiait de relations haut placés qui leurs ont permis d'évités d'éventuels déboires avec la justice. C'était l'époque de l'affaire du sang contaminé, du mensonge sur le nuage radioactif de Tchernobyl, qui selon la thèse officielle se serait arrèter aux frontières du pays. On connait la vérité sur le sujet depuis. Les années Mittérand c'est aussi les circonstances mystérieuses qui entoureront à tout jamais la mort par suicide du Premier Ministre Pierre Bérégovoy.

J'allais presque l'oublier, la lutte anti-térroriste diligentée par l'Elysée avec la mise sur écoute de "suspects" apparement très dangereux pour la sureté nationale. Leurs noms Carole Bouquet, Jean Edern Allier et Edwy Plénel.

Bien sûr, certains sont maintenant décus car la belle " image d'Epinal" qu'ils avaient des années Mittérand n'est plus si belle. Seulement voilà, lorsque l'on veut faire quelque chose, autant le faire entièrement. Quand au brassage médiatique autour de Mazarine Pingeot, au débût c'était peut-être intéressant, mais à forçe de récurrance cela devient lourd.



Entièrement d'accord !


---------------
A POPULU FATTU BISOGNA A MARCHJA !
n°63791
daralo
Posté le 09-01-2006 à 13:15:17  profil
 

gloupss a écrit :

J'ai entendu parler des voyages gratis de bernadette. sylmath

J'ai aussi entendu un de ses proches a la radio parler que mazarine voyageait dans un avion qui suivait celui de son pére, sous les frais de la république parceque c'était l'enfant caché et qu'il ne voulait pas que les Français entres autres se posent la question de qui sortait de l'avion avec lui lors de certains déplacement officiels.

 sylmath
Mais il parait que c'était un secret de polichinelle et que la presse savait !!

C'etait la liberté de la presse de ne rien nous dire !

Pour les nostalgiques ca n'a guere changé!! sylmath



Parfaitement !


---------------
A POPULU FATTU BISOGNA A MARCHJA !
n°63792
trinitrine
Posté le 09-01-2006 à 13:18:35  profil
 

Mitterrand était tout sauf un personnage recommendable.

Arrêtons de l'encenser!

Il était collabo, ne l'oublions pas!

n°63851
Profil sup​primé
Posté le 09-01-2006 à 15:18:02  
 

david4 a écrit :

Bonjour,
Au moins avec Mr Mitterand on a au moins de quoi parler de choses positives (abolition de la peine de mort , independance de la presse etc ....) ce qui sera plus dur a faire le moment venu avec Mr Chirac , parce que la, il faudra vraiment fouiller pour trouver du positif dans un bruit de casserole(s)  pt1cable:{}
Franchement, avouons que la France aura connu au XXeme siecle 2 grands presidents : DeGaulle et Mitterand.
L Histoire parlera d elle meme .
 hello:{}



Abolition de la peine de mort: Mesure publicitaire sans utilité pratique (Combien de comdamnés à mort executés sous la Ve Republique?) mise en place pour faire mouiller les pisseuses des "droits de l'homme" sans avoir à s'occuper des vrais problèmes comme le chomage. De l'image, encore de l'image, toujours de l'image. Bientôt, on saura plus si c'est Badinter ou Seguela qui fut à l'origine de cette escroquerie.

Independance de la Presse: Sous Mitterand? ouch:{} L'homme qui fit couler et Minute (ED) et L'Idiot International (EG) par les services secrets pour ne pas reveler l'existence de Mazarine. L'homme qui mis l'un de ses Lieutenant à la tête de l'Entreprise de propagande bien pensante la plus fasciste: la chaîne cryptée scatologique "Caillera +" (oui, vous savez, la chaine qui fustige les beauf mais qui vit du foot et des films pornos). L'homme de "Globe" ? Bref le principal artisan du politiquement correct, des débats où tous les interlocuteurs sont d'accord et de la censure, non plus par decret, mais par anatheme... Interdit d'interdire, mais conseillé de calomnier.

n°63877
lilirose16​2
Posté le 09-01-2006 à 15:58:41  profil
 

Vos critiques sont aigries et stériles. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a beaucoup de choses positives à retenir des septennats de Mr. Miterrand alors qu'en ce moment on ne peut pas en dire autant.
Je dirais plutôt, tournons nous vers l'avenir et voyons ce qui peut être rattrappé de la situation actuelle ! rattrapé et surtout amélioré, cela me paraît mieux que de répéter toujours les mêmes rancoeurs. Cela est mon avis et n'engage que moi.      

n°63897
buster0
Posté le 09-01-2006 à 16:27:29  profil
 

david4 a écrit :

Bonjour,
Au moins avec Mr Mitterand on a au moins de quoi parler de choses positives (abolition de la peine de mort , independance de la presse etc ....) ce qui sera plus dur a faire le moment venu avec Mr Chirac , parce que la, il faudra vraiment fouiller pour trouver du positif dans un bruit de casserole(s)  pt1cable:{}
Franchement, avouons que la France aura connu au XXeme siecle 2 grands presidents : DeGaulle et Mitterand.
L Histoire parlera d elle meme .
 hello:{}



Qui parle de ce charlot de chichi?
Pour mon avis celà fait 40 ans qu'il nous ment, qu'as t il fait à part les inaugurations de salons agricoles comme la Mitte qui nous a toujours menti (abolition de la peine de mort demandée par le peuple, indépendance de la presse ???? il n'y as qu'as demander à Edwy Plenel s'il est d'accord avec vous) On nous parle de Mitterant dans la résistance mais en aucun cas l'on nous dit ce qu'il as fait (avec des preuves)
Le seul grand homme politique du siècle dernier est bien DE GAULLE , qui lui ne s'est jamais servi de la France pour son compte bancaire privé.

n°63912
Profil sup​primé
Posté le 09-01-2006 à 17:09:45  
 

J'aime bien quand vous parlez de liberté de la presse sous mimitte .... ce n'est pas lui qui a muselé les médias pour que personne ne parle de sa petite chérie... et de sa polygamie ?????

Si c'est ça la liberté de la presse ... je suis inquiète !

Au fait, vous avez vu la petite fi-fille à son papa s'est fait refaire le portrait (le pif)  avant elle était laide comme un pou et tout à coup la voilà présentable...

n°63930
vixy1
Posté le 09-01-2006 à 17:30:46  profil
 

toinou130 a écrit :





Tu ne confonds pas avec......le Pen, par hasards  heink:{}  heink:{}



C'est là qu'il faut dire que Mitterrand est le titulaire de la francisque n° 2202 : pour obtenir la francisque (récompense donnée par le régime de Vichy, 3000 francisques environ ont été distribuées) il fallait la demander au régime de Vichy et être "parrainé" : Mitterrand était parrainé par deux membres de la Cagoule, c'est-à-dire de l'extrême droite... Dire que Mitterrand a collaboré n'est pas une erreur. D'ailleurs, une fois entré en "résistance" (en 1943), Mitterrand voulait un rendez-vous avec le général Giraud qui était certes en dissidence avec Pétain mais qui défendait l'idéologie du régime de Vichy... Bel exemple de résistance, effectivement...

Mitterrand a toujours eu des liens très particuliers avec l'extrême droite : ainsi, l'attentat bidon dont il a été victime en 1959 (alors que Mitterrand était au plus bas de sa carrière) a été organisé par Pesquet (extrême droite) et par ... Mitterrand lui-même. C'est d'ailleurs à cette occasion que l'immunité de Mitterrand (alors sénateur) a été levée : Mitterrand est le premier homme politique  de la Vème République a qui l'on a retiré l'immunité parlementaire !!
Pour information : le 1er février 1935, le jeune Mitterrand manifeste contre le trop grand nombre d'étudiants juifs dans son université. Cette manifestation était organisée par la droite nationle...

Et puis vous parlez de Le Pen : en 1981, le FN réalise 1% aux législatives et son président n'est pas présent pour la présidntielle... Mais ce n'est pas un hasard si le FN réalise 15% en 1995. En effet, Mitterrand a manipulé le FN afin d'affaiblir la droite (souvenez vous des élections législatives de 1986, où le pouvoir en place a instauré la proportionnelle : cela a été decidé afin d'empêcher la droite de gagner, ce qui a faillit être le cas). Pour la petite histoire, en 82 Mitterrand reçoit une lettre de Le Pen qui se plaint de ne pas être assez représenté dans les médias... Une semaine plus tard, Le Pen est invité au 20H de TF1 (car, il faut souligner que Mitterrand avait une emprise forte sur les médias, surtout au début de son mandat...Le ministre de la culture d'alors reçevait souvent les patrons de TF1, Antenne2 et FR3) : Le Pen a été crée par Mitterrand car un FN puissant affaiblit la droite (aujourd'hui, le FN est plus puissant que le PS : souvenez vous du succés de Jospin en 2002...Et cela, Mitterrand ne l'a probablement pas imaginé !)

Les déficits, le chômage de masse, la dévaluation de la monnaie (à 4 reprises), les 90 essais nucléaires de 1981 à 1995 (bien qu'on en parle peu ) : tout cela est un héritage de François Mitterrand... Et rien de tout cela n'a éét dit dans les médias... Et l'on pourrait rajouter à cela ses relations avec Bousquet, sa position très inconstante sur la présence françaiseen Algérie, les mensonges sur sa maladie et sur sa fille cachée...

Pour finir, quelqu'u parlait à juste titre du meurtre de M. Beregovoy : je rajouterais à cela le suicide de François de Grossouve (qui s'est occuppé de Mazarine...) peu après avoir été remercié par Mitterrand... Il s'agit là d'une affaire très étrange, mais les médias et les hommes ont la mémoire courte...

n°63968
Rigolo20
Posté le 09-01-2006 à 18:07:48  profil
 

Francis Kuntz de Mufflin a écrit :

Tout le monde le sait, même ceux que cela n'intéressent pas plus que cela, mais voilà dix ans que l'ancien Président à disparu. Soyons clair, je ne suis pas contre que cela soit évoqué à la télévision ou dans la presse écrite. Cependant depuis quelques jours on n'entend quasiment plus rien d'autre.

Et puis, bien sûr lorsque l'on fait le bilan des années Mittérand, on nous présente cela comme étant les " quatorze glorieuses". Bref des années fric, la France qui va mieux que bien, avec un Président qui ne fait que des choses formidable.

Désolé, mais tant qu'a faire un bilan autant qu'il soit exhaustif, en clair on présente le moins bon aussi.Car les années Mittérand cela à aussi été le débût de l'ère des petits boulots mal payés ( les Travaux d'Utilités Collectives), cela à été l'affaire du Rainbow Warrior( 1 mort), avec en point d'orgue la démission du Ministre de la Défense Charles Hernu et un incident diplomatique sans précédent entre la France et la Nouvelle-Zélande. Cela à aussi été l'époque du plus grand scandale financier ou plus précisément boursier en France avec le " délit d'initié" lors du rachat du français PECHINEY par les géant canadien TRIANGLE. L'état était en cela impliqué car certaine personne bénéficiait de relations haut placés qui leurs ont permis d'évités d'éventuels déboires avec la justice. C'était l'époque de l'affaire du sang contaminé, du mensonge sur le nuage radioactif de Tchernobyl, qui selon la thèse officielle se serait arrèter aux frontières du pays. On connait la vérité sur le sujet depuis. Les années Mittérand c'est aussi les circonstances mystérieuses qui entoureront à tout jamais la mort par suicide du Premier Ministre Pierre Bérégovoy.

J'allais presque l'oublier, la lutte anti-térroriste diligentée par l'Elysée avec la mise sur écoute de "suspects" apparement très dangereux pour la sureté nationale. Leurs noms Carole Bouquet, Jean Edern Allier et Edwy Plénel.

Bien sûr, certains sont maintenant décus car la belle " image d'Epinal" qu'ils avaient des années Mittérand n'est plus si belle. Seulement voilà, lorsque l'on veut faire quelque chose, autant le faire entièrement. Quand au brassage médiatique autour de Mazarine Pingeot, au débût c'était peut-être intéressant, mais à forçe de récurrance cela devient lourd.



P.S. : vous avez omis la crise cardiaque de Maurice Pelat

n°63969
Rigolo20
Posté le 09-01-2006 à 18:12:21  profil
 



Pour s'occuper de la campagne de Jojo ou de la sienne ? asuki 2witch pucca:5

n°63999
biandi
Posté le 09-01-2006 à 19:16:32  profil
 

vixy1 a écrit :

C'est là qu'il faut dire que Mitterrand est le titulaire de la francisque n° 2202 : pour obtenir la francisque (récompense donnée par le régime de Vichy, 3000 francisques environ ont été distribuées) il fallait la demander au régime de Vichy et être "parrainé" : Mitterrand était parrainé par deux membres de la Cagoule, c'est-à-dire de l'extrême droite... Dire que Mitterrand a collaboré n'est pas une erreur. D'ailleurs, une fois entré en "résistance" (en 1943), Mitterrand voulait un rendez-vous avec le général Giraud qui était certes en dissidence avec Pétain mais qui défendait l'idéologie du régime de Vichy... Bel exemple de résistance, effectivement...

Mitterrand a toujours eu des liens très particuliers avec l'extrême droite : ainsi, l'attentat bidon dont il a été victime en 1959 (alors que Mitterrand était au plus bas de sa carrière) a été organisé par Pesquet (extrême droite) et par ... Mitterrand lui-même. C'est d'ailleurs à cette occasion que l'immunité de Mitterrand (alors sénateur) a été levée : Mitterrand est le premier homme politique  de la Vème République a qui l'on a retiré l'immunité parlementaire !!
Pour information : le 1er février 1935, le jeune Mitterrand manifeste contre le trop grand nombre d'étudiants juifs dans son université. Cette manifestation était organisée par la droite nationle...

Et puis vous parlez de Le Pen : en 1981, le FN réalise 1% aux législatives et son président n'est pas présent pour la présidntielle... Mais ce n'est pas un hasard si le FN réalise 15% en 1995. En effet, Mitterrand a manipulé le FN afin d'affaiblir la droite (souvenez vous des élections législatives de 1986, où le pouvoir en place a instauré la proportionnelle : cela a été decidé afin d'empêcher la droite de gagner, ce qui a faillit être le cas). Pour la petite histoire, en 82 Mitterrand reçoit une lettre de Le Pen qui se plaint de ne pas être assez représenté dans les médias... Une semaine plus tard, Le Pen est invité au 20H de TF1 (car, il faut souligner que Mitterrand avait une emprise forte sur les médias, surtout au début de son mandat...Le ministre de la culture d'alors reçevait souvent les patrons de TF1, Antenne2 et FR3) : Le Pen a été crée par Mitterrand car un FN puissant affaiblit la droite (aujourd'hui, le FN est plus puissant que le PS : souvenez vous du succés de Jospin en 2002...Et cela, Mitterrand ne l'a probablement pas imaginé !)

Les déficits, le chômage de masse, la dévaluation de la monnaie (à 4 reprises), les 90 essais nucléaires de 1981 à 1995 (bien qu'on en parle peu ) : tout cela est un héritage de François Mitterrand... Et rien de tout cela n'a éét dit dans les médias... Et l'on pourrait rajouter à cela ses relations avec Bousquet, sa position très inconstante sur la présence françaiseen Algérie, les mensonges sur sa maladie et sur sa fille cachée...

Pour finir, quelqu'u parlait à juste titre du meurtre de M. Beregovoy : je rajouterais à cela le suicide de François de Grossouve (qui s'est occuppé de Mazarine...) peu après avoir été remercié par Mitterrand... Il s'agit là d'une affaire très étrange, mais les médias et les hommes ont la mémoire courte...




On peut même préciser que le suicide de Grossouvre eut lieu dans les murs de l'Elysée.
On pourrait également citer les affaires africaines de J Christophe, le fils ...
les voyages de Mme Mitterand à Cuba et ses embrassades avec Castro....
Drôle de famille...
Et mémoire courte des français qui le placeraient devant De Gaulle, étonnant...

Sinon, par rapport à son passé de résistant, j'ai lu qu'il se faisait appeler Morland et qu'il réussit  un jour à se rendre à Londres à l'aide d'un Lysander (petit avion de reconnaissance) pour approcher De Gaulle et que celui-ci aurait refusé de le rencontrer. Dés lors, Mitterand lui aurait voué une haine indefectible.

n°64000
koltchak
Posté le 09-01-2006 à 19:41:47  profil
 

Pourquoi personne ne parle de la déclaration la plus importante qu'ait jamais faite François Mitterrand en octobre 94 et révélé par Georges-Marc Benamou dans son livre publié en 97:" Le dernier Mitterrand":
Citation:"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique, oui une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort,  apparemment. Oui, ils sont très durs, les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde.... Une guerre inconnue, une guerre permanente et pourtant une guerre à mort...Il faut se souvenir de leur propagande, de leurs manipulations, de leurs mensonges, etc..."

n°64001
krolco
Posté le 09-01-2006 à 19:50:14  profil
 

joelle a entièrement raison
mit'rand: honte de la France

n°64038
fleurbleue​3
Posté le 09-01-2006 à 20:51:19  profil
 

krolco a écrit :

joelle a entièrement raison
mit'rand: honte de la France



oui oui oui une honte cet homme

n°64108
Absent pen​dant un mo​ment car p​lus d
Posté le 09-01-2006 à 22:56:33  profil
 

ils me font bien rire ... mitterand mania ... pour qui? trois lieutenants en mal de notoriete (vedrine ...), 4 journalistes nostalgique du temps ou il suffisait d'etre de gauche pour etre embauche a antenne 2 ... mitterand mania de journaleux qui n'ont rien d'autre a ce mettre sous la dent!!!
vous en voyez beaucoup vous des gens dans la rue avec un chapeau, une echarpe rouge, une rose a la main et les dents limees?

n°64109
ETHEL2101
Posté le 09-01-2006 à 23:09:12  profil
 

Quand on voit que les Français trouvent que Mitterand est l'homme politique du siècle, on comprend bien pourquoi la France est aujourd'hui condamnée.
Mitterand me fait vomir.
Ce qui m'horrifie encore plus c'est de voir que le mensonge perdure même 10 ans qprès sa mort alors que ses services secrets n'existent même plus (pour tuer, intimider, etc...)
Mais après tout, il avait une assez bonne expérience de la collaboration pour savoir que bon nombre de Français collaborent de bonne volonté...

Par contre, là où je ne rejoins pas certains, c'est d'affirmer qu'il était un collabo, alors que Pierre de Benouville a fait de mémoire une déclaration devant le Parlement il y a longtemps pour bien signifier à Toubon, Chaban-Delmas et je ne sais plus quel 3ème compère que Miterrand n'avait jamais été un collabo et qu'il était le mieux placé pour en parler !

n°64194
Absent pen​dant un mo​ment car p​lus d
Posté le 10-01-2006 à 01:42:42  profil
 

ETHEL2101 a écrit :

Quand on voit que les Français trouvent que Mitterand est l'homme politique du siècle, on comprend bien pourquoi la France est aujourd'hui condamnée.
Mitterand me fait vomir.
Ce qui m'horrifie encore plus c'est de voir que le mensonge perdure même 10 ans qprès sa mort alors que ses services secrets n'existent même plus (pour tuer, intimider, etc...)
Mais après tout, il avait une assez bonne expérience de la collaboration pour savoir que bon nombre de Français collaborent de bonne volonté...

Par contre, là où je ne rejoins pas certains, c'est d'affirmer qu'il était un collabo, alors que Pierre de Benouville a fait de mémoire une déclaration devant le Parlement il y a longtemps pour bien signifier à Toubon, Chaban-Delmas et je ne sais plus quel 3ème compère que Miterrand n'avait jamais été un collabo et qu'il était le mieux placé pour en parler !




et pourtant il a eu la francisque ... donc ...

n°65217
Francis Ku​ntz de Muf​flin
Posté le 11-01-2006 à 19:28:24  profil
 

Rigolo20 a écrit :

P.S. : vous avez omis la crise cardiaque de Maurice Pelat



Cher internaute,

désolé de rectifier votre propos, mais "l'homme à la crise cardiaque" se nommait Roger Patrice Pelat et d'après certains médias de l'époque il aurait dû comparaitre devant les juges dans le cadre du délit d'initié de l'affaire PÉCHINEY-TRIANGLE. C'est grâce à un lien de longue dâte avec l'ancien Président qu'il n'a jamais eu à comparaitre dixit ces mêmes médias.

Amitié

Akénathon.

n°65218
Francis Ku​ntz de Muf​flin
Posté le 11-01-2006 à 19:47:40  profil
 

david4 a écrit :

Bonjour,
Au moins avec Mr Mitterand on a au moins de quoi parler de choses positives (abolition de la peine de mort , independance de la presse etc ....) ce qui sera plus dur a faire le moment venu avec Mr Chirac , parce que la, il faudra vraiment fouiller pour trouver du positif dans un bruit de casserole(s)  pt1cable:{}
Franchement, avouons que la France aura connu au XXeme siecle 2 grands presidents : DeGaulle et Mitterand.
L Histoire parlera d elle meme .
 hello:{}



Cher internaute,

mettons les choses au point. F Mittérand n'est pas l'homme à l'origine de l'abollition de la peine de mort, mais son  Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Maître Robert Badinter, qui lui avait lancé le débat sur la peine de mort lors de sa plaidoierie au cours du procès pour infanticide de Patrick Henry. Il était l'avocat de ce dernier. Maître Badinter sachant que la France entière réclamait la tête de Henry,il ne pouvait pas éspérer une quelconque clémence de l'avocat général ou des jurés et à donc axé sa plaidoierie sur ce que dans les faits signifie une condamnation à mort et une éxécution d'un condamné dans une cour de prison au petit matin. Le débât étant lancé et un autre conadamné entre temps éxécuté pour les mêmes faits ( Christian Rannucci). François Mittérand a confié l'affaire d'un texte sur l'abollition de la peine capitale en France à Maître Robert Badinter devenu alors Ministre de la Justice et Garde des Sceaux. Voilà pour "le rôle" de F Mittérand par rapport à la peine de mort.

Concernant la liberté de la presse, je me permets de vous signaler que nombres de personnes notamment proche des services secrets avaient fait pression sur l'écrivain Jean Edern Allier qui avait un temps menacé de révélé la double-vie de l'ancien Président et surtout l'existence de Mazarine Pingeot. Autre détail concernant la soi-disante liberté de la presse, Edwy Plénel figurait avec Jean Edern Allier en haut de la liste des personnes mises sur écoutes avec l'accord de l'Elysée et ce sous couvert de lutte anti-térroriste.

Amitié

Akénathon.

n°65219
Francis Ku​ntz de Muf​flin
Posté le 11-01-2006 à 19:54:00  profil
 

toinou130 a écrit :





Tu ne confonds pas avec......le Pen, par hasards  heink:{}  heink:{}

[/b][/u][/color]

cher internaute,

il est vrai et je n'irais pas jusqu'à reprendre l'affirmation de trinitrine, mais il faut cependant avouer que le passé sous l'occupation de Morland en l'occurance F Mittérand est tout sauf clair. Dans l'absolu je dirais que je laisse pour ma part le bénéfice au doûte. Même si certains rapports avec un certain Bousquet me semble étrange.

Amitié

Akénathon.

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM France 2 » Les journaux télévisés de France 2 »

Mittérand-mania: raz le bol.