Voir le site
Rendez vous sur ce forum pour parler de Tous les sports !



  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
Mon inscription
Je m'inscris
   FORUM Sport » Tout le Sport »

Café: "Au P'tit Lance"

 

1 utilisateur anonyme et 39 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Café: "Au P'tit Lance"

n°21379
dossard1
Posté le 24-02-2011 à 21:38:31  profil
 

Comment va Luke, quelqu'un a-t-il de ses nouvelles?

Go Lance

n°21383
Les Dents ​de la Mer
Posté le 24-02-2011 à 21:53:47  profil
 

C'est marrant, j'avais pensé au même titre de café.  lol:{}

Une tournée  de Michelob bien fraîche offerte aux Amis de Lance Armstrong

http://www.youtube.com/watch?v=ATbjan7QErk

http://www.youtube.com/watch?v=M-MWN-XUtEQ


---------------
Palestine libre!
n°21385
Cycliste91
Posté le 24-02-2011 à 22:33:33  profil
 

hello:{}

André Dufraisse est un coureur français de cyclo-cross, né le 30 juin 1926 à Razès.

 Palmarès:Championnat du monde de cyclo-cross : 1954, 1955, 1956, 1957, 1958 (2e : 1951, 1952 ; 3e : 1953, 1961, 1962, 1963)
Championnat de France de cyclo-cross : 1955, 1956, 1958, 1959, 1961, 1962, 1963 (2e : 1951 ; 3e : 1952, 1954, 1957)
Championnat du Limousin de cyclo-cross : 1950, 1952 à 1959, 1961 et 1962
Prix de Mauriac : 1951
Course de côte d'Aranzazu : 1953
Critérium Martini de cyclo-cross : 1956, 1957
Cyclo-cross de Nieul : 1956
Cyclo-cross du Mans : 1956
Cyclo-cross de Laurière : 1956
Cyclo-cross d'Uzerche : 1956
Cyclo-cross de Saint-Laurent-sur-Mer : 1956
Cyclo-cross de Josselin : 1956
Cyclo-cross d'Oloron : 1956
Cyclo-cross de Fursac : 1956
Cyclo-cross de Valençay : 1957
Cyclo-cross de Clermont-Ferrand : 1957
Cyclo-cross de Paris : 1957
Cyclo-cross de Versailles : 1957
Cyclo-cross de Vihiers : 1957
Cyclo-cross de Limoges : 1957

n°21395
freelhassa​38
Posté le 24-02-2011 à 22:46:53  profil
 


 hello:{}

Joe nous avait réjoui sur FCC (au temps où le forum n'était pas encore en coma dépassé) avec les débuts de Patbill, alias cycliste 91, notre casque à pointe, bien avant qu'il ne soit obsédé par l'annexion de la colonne de droite sur FCC puis sur FCL. A faire lire à un dépressif pour lui remonter le moral.  lol:{}  lol:{}


 sol:{}

Dunlop 72 ... Participation de Pat Débile. Patrick, c'est son prénom, Débile c'est son surnom parmi d'autres. Faut dire qu'il s'est déjà taillé une superbe réputation dans les pelotons de jeunes grâce à sa verve et au fait qu'il a l'habitude de chambrer ses concurrents avec des plaisanteries montées en boucle. Par exemple au départ des courses, il fanfaronne en disant : « Ce trophée, je le fais mien ! ». Ce à quoi répondent les autres en disant, moqueur et lucides : « C'est ça, c'est ça, il le fait sien ! ». Sérieux le garçon, mais un peu « obtus ». A partir du moment où il arrive sur une course (en définitive « des pissotières de 3 et 4° ») il interdit à quiconque de parler d'autre chose que de vélo en clamant « hors sujet, hors sujet ! ». Bref, un emmerdeur de première. Ainsi, vu sa faible vitesse à vélo et son physique ingrat (nous y reviendrons) il a été surnommé le « Trawlay » ou aussi « Trop laid », d'où son diminutif de « Troll ».

---------------------------

Un autre jeune est présent parmi les participants âgés de 17 ans. Il se nomme Bernard Hinault. Pat  vient juste d'enlever le deuxième stabilisateur de son vélo. Il avait d'abord démonté celui du côté  droit pour apprendre à tomber sur son côté droit, celui du fossé. Il est plein de bonne volonté. Sa maman a rempli les poches de son maillot (un maillot du Bayern de Munich sur lequel des poches on été rapportées) de bonnes choses y compris des pruneaux et lui a préparé un bidon composé de riz, de jus d'orange, et d'une pincée de bicarbonate. Dans la poche du cuissard, bien apparente pour impressionner les autres coureurs, il emporte une topette, comme les pros dit-il. Dans ce petit bidon, du Porto et un jaune d'œuf. Parait que c'est excellent pour le sprint ..
Sa petite amie (nous tairons son prénom car elle interdit depuis qu'on l'associe à celui de Pat) est là. Elle connait peu au cyclisme et voyant son preux chevalier porteur d'un dossard elle est convaincue qu'il est passé professionnel.
Il est fringant, prêt à en découdre. Faut dire que c'est un teigneux. On dit de lui « petit mais costaud ». Il faut dire aussi que déjà son physique ne l'avantage pas. Court sur pattes, le buste très long il a fallu lui confectionner un vélo sur mesures loin des standards habituels et du cadre dit « au carré ». Son cadre ? 48 de haut et 60 de long avec une potence de 12. Une jambe plus courte que l'autre ? Le problème a été résolu. A droite une manivelle de 16,5 à gauche une manivelle de 18. Il est malin le Pat. Il a reconnu le parcours et il a constaté qu'il y avait plus de virages à droite que de virages à gauche. Donc, il va faire de son handicap un avantage et il pourra pédaler dans les virages.

------------------------------ -

Et c'est l'heure tant attendue du départ de ce Dunlop 72. Pat, bien que cet accessoire ne soit pas obligatoire, porte un casque. Et Pat a déjà des idées bien arrêtée politiquement parlant. Et ses idées, il les affiche clairement au moyen de ce casque qu'il tient de son père « surveillant » volontaire en Allemagne pendant la deuxième guerre mondiale. Car ce casque est un « casque lourd » cadeau d'un soldat « SS » compagnon de mirador de « Papat ». Alors, oui, Pat l'arbore fièrement encouragé par sa maman à l'abondante chevelure bouclée (la tonsure de la Libération a fait le plus grand bien à son système pileux).

Sur la ligne de départ, Pat se dés-haltères (il a fait un peu de muscu.). Pour mélanger le contenu de son bidon, il agite ce dernier. Las ! Sa maman a confondu les dosages dans le bidon et au lieu de la pincée de bicarbonate, elle a mis une cuillerée à soupe composant ainsi un mélange détonnant. Le « buchon » (Pat est fan de Johnny) est éjecté, le liquide jaillit, monte ... puis redescend, aspergeant l'ensemble du peloton. Et c'est sous les huées de ses concurrents que Pat prend le départ.

---------------------

Oh, sa course ne sera pas longue à raconter. Quelques participants du premier rang ont déjà serré les cales-pieds et une main sur les barrières démarrent en trombe. Pat met le nez dans le guidon. 5 kilomètres on été parcourus. Et là, hélas, il entend un coureur qui crie : « Ça part au sprint ! ». Pat a déjà perdu de sa (faible) lucidité.
Le mot « sprint » éveille quelque chose chez lui ! Sprint ? Sprint ? Oui ! Ça y est « sprint = ... topette ». Pat cherche fébrilement dans la poche de son cuissard et y trouve le contenant de la potion magique ! Ah, on va voir ce qu'on va voir ! Tel Astérix, il avale goulument le contenu de la fiole. L'effet est immédiat ! Gonflé à bloc le Pat ! Il remonte le peloton, se positionne en tête et tire un bout droit ! Mais, distrait, il a utilisé le pruneau en guise de suppositoire et ce fruit produit un effet désastreux sur ses fonctions intestinales et c'est perturbant ! En plus, hélas, trois fois hélas, en principe, une ligne droit se termine par un virage. Et ce virage, vous l'aurez compris est un virage ... à gauche. Et virer à gauche est contraire aux idée de Pat !  Faut-il rappeler que sa manivelle gauche est d'une longueur inhabituelle ? Et ce qui devait arriver ... arrive ! La pédale touche le sol suivie immédiatement par le virevoltant Pat ! Le casque ? Bien que Pat ait déjà la grosse tête, ce casque est bien trop grand mais il est surtout totalement inadapté. Pat git au sol, sonné. Il pleure, geint, se lamente. Le peloton s'éloigne. Dans un éclair de lucidité Pat trouve le parti qu'il peut tirer de la situation. Ce Dunlop sera son moment de gloire ! Il en fera sa légende, son fond de commerce ! Qui plus est, l'avenir lui fera une fleur (celle des bouquets qu'il n'a pas eus). Oui, le vainqueur de ce Dunlop aura pour nom Bernard Hinault et ceci ne fera qu'ajouter à la « gloire » de Pat qui ayant, un jour, concurrencé le Blaireau, pourra devenir SON adversaire à vie.

Voilà rapidement tracé ce qui a fait la « légende de Pat ». Bien évidemment sa chute a laissé des séquelles et nous en sommes les témoins. Peut être, un jour, les progrès de la médecine aidant, verrons nous une amélioration de son état ? Espérons !




n°21406
XGT38
Posté le 24-02-2011 à 23:56:48  profil
 

dossard1 a écrit :

Comment va Luke, quelqu'un a-t-il de ses nouvelles?

Go Lance


il est en traitement dans un centre de cure pour enfants de parents dopés et cyniques,  et devrait sortir d'un jour à l'autre

pov' gosse , il ne sera pas fier plus tard


Message édité par XGT38 le 25-02-2011 à 16:28:13
n°21417
Profil sup​primé
Posté le 25-02-2011 à 11:38:36  
 
n°21435
XGT38
Posté le 25-02-2011 à 16:29:53  profil
 

[/url]
 hello:{}

yes il est sorti  !

premiere ballade avec papa dopé      :)

n°21436
pipotron
Posté le 25-02-2011 à 17:27:08  profil
 

De bonnes nouvelles pour Lance :
- les échantillons de 1999 sont partis pour les USA, et ils n'ont pas voyagé seuls, ils étaient accompagnés de tous ceux de l'US POSTAL.
- les spécialistes américains de ce genre d'affaires indiquent qu'il a dû recevoir un avis stipulant qu'il faisait l'objet d'une enquête
- et donc il va faire l'objet d'une  mise en examen sous peu, un délai maximum de 70 jours séparant les 2.

Cela expliquerait les sautes d'humeur de Lance sur twitter.

Je croyais que Lance voulait finir sa carrière avec le ToC, pourquoi a-t-il soudain changé d'avis?

J'aimerai bien entendre Gars Niais ou d'autres sur la validité de ces fameux échantillons...


---------------
Armstrong a + de testicules que de  Tour de France
n°21438
Profil sup​primé
Posté le 25-02-2011 à 17:58:57  
 

Garnier n'est plus  :(  la  lol:{}

n°21510
Cycliste91
Posté le 26-02-2011 à 00:51:26  profil
 

hello:{}


RUDDY ALTIG    
 
 Palmarès sur route1953  
 Champion d'Allemagne sur route junior  
1960  
Grand Prix d'Alger (avec Roger Rivière)  
7e étape du Tour d'Allemagne  
1961  
Ronde d'Aix  
1962  
 Tour d'Espagne  
2e, 7e et 15e étapes du Tour d'Espagne  
1re, 3e et 17e étapes du Tour de France  
 Classement par points du Tour de France  
6e étape de Paris-Nice  
2e et 5e étapes du Tour d'Allemagne  
Trophée Baracchi (avec Jacques Anquetil)  
Grand Prix de Cannes  
Trophée de l'île de Man  
1963  
Gênes-Nice  
Paris-Luxembourg  
1re étape de Paris-Luxembourg  
2e et 5e étapes de Paris-Nice  
2e de Paris-Nice  
1964  
 Champion d'Allemagne  
Tour des Flandres  
4e étape du Tour de France  
8e étape b de Paris-Nice  
Tour d'Andalousie  
3eb et 4e étapes du Tour d'Andalousie  
2e étape du Tour de Belgique  
Tour de Dortmund  
Grand Prix du Parisien (contre la montre par équipes)  
1965  
1re étape du Tour d'Espagne  
1re, 4e et 6eb étapes de Paris-Nice  
Circuit du Provençal  
1re et 2e étapes du Circuit du Provençal  
2e de Paris-Nice  
2e du championnat du monde  
2e du Grand Prix des Nations  
1966  
 Champion du monde  
1re, 12e et 22eb étapes du Tour de France  
7e et 11e étapes du Tour d'Italie  
Tour du Piémont  
Tour de Toscane  
3e étape de Paris-Nice  
3e de la Flèche Wallonne  
1967  
6e et 11e étapes du Tour d'Italie  
Milan-Vignola  
Cronostaffetta (avec Gianni Motta et Franco Balmamion)  
1re épreuve du Cronostaffetta  
3e de Paris-Roubaix  
1968  
Milan-San Remo  
3eb et 5e étapes du Tour d'Espagne  
2e étape de Tirreno-Adriatico  
2e du Tour des Flandres  
1969  
Grand Prix de Lugano  
Prologue du Tour de France  
9e du Tour d'Italie  
1970  
 Champion d'Allemagne  
Grand Prix de Francfort  
Sassari-Cagliari  
5e étape de Paris-Nice  
Prologue du Tour de Suisse  
4e étape du Tour de Majorque  
3e étape de Paris-Luxembourg  
Grand Prix de Diessenhofen  
 Palmarès sur piste  
Rudi Altig en 2/ Championnats du monde/Champion du monde de poursuite professionnel (1960, 1961)  
 Champion du monde de poursuite amateur (1959)  
 Championnats d'Europe Champion d'Europe d'omnium (1963, 1966)  
 Champion d'Europe de l'américaine (1965), avec Hans Junkermann  
 Championnats d'Allemagne/Champion d'Allemagne de l'américaine (1962, 1963, 1965), avec Hans Junkermann  
 Champion d'Allemagne de poursuite (1960, 1961)  
 Champion d'Allemagne de vitesse amateur (1957)  
 Champion d'Allemagne de poursuite amateur (1959)  
 Champion d'Allemagne de poursuite par équipes amateur (1957)  
 Champion d'Allemagne de l'américaine amateur (1958, 1959, avec Willi Altig)  
 Records[modifier]Record du monde des 5 km (1962, 6 min 7 s 60)  
Record du monde amateur des 5 km (1959, 6 min 10ss 2)  
Record du monde amateur du kilomètre (1959, 1 min 9 s 6)  
 Courses de six jours.Ses partenaires sont Hans Junkermann, Sigi Renz, Dieter Kemper, Patrick Sercu, Fritz Pfenninger et Klaus Bugdahl.  
 
Six jours de Cologne (1965 et 1968 avec Renz, 1966 avec Kemper, 1971 avec Pfenninger)  
Six jours de Dortmund (1964 et 1970 avec Pfenninger, 1966 avec Renz, 1968 avec Sercu)  
Six jours de Berlin (1962 avec Junkermann, 1965 avec Kemper, 1966 avec Renz)  
Six jours de Francfort (1964 avec Pfenninger, 1965 avec Kemper, 1968 avec Sercu)  
Six jours de Brême (1966 avec Kemper, 1968 avec Renz, 1971 avec Pfenninger)  
Six jours de Münster (1962 avec Junkermann, 1968 avec Bugdahl)  
Six jours de Zurich (1966 avec Renz)  
Six jours de Gand (1969 avec Renz)  
Six jours d'Essen (1963 avec Junkermann)  
 Autres/Critérium des As (1962)  
 Résultats sur les grands tours.Sur le Tour de France1962 : 31e, vainqueur de 3 étapes et du classement par points , 5 jours maillot jaune  
1964 : 15e, vainqueur d'une étape, 4 jours maillot jaune  
1966 : 12e, vainqueur de 3 étapes, 9 jours maillot jaune  
1969 : abandon, vainqueur du prologue, 1 jour maillot jaune  
 Sur le Tour d'Italie[modifier]1966 : 13e, vainqueur de 2 étapes  
1967 : abandon, vainqueur de 2 étapes  
1968 : abandon  
1969 : 9e  
1970 : 45e  
 Sur le Tour d'Espagne.1962 :  Vainqueur du classement général et de trois étapes  
1965 : abandon, vainqueur d'une étape  
1968 : 18e, vainqueur de 2 étapes  
 

n°21518
cycliste 9​1
Posté le 26-02-2011 à 07:27:31  profil
 

Je demande pardon a Joe et à tous ceux que j'ai pu heurter avec ma connerie congenitale  jap:{}

Ce n'est pas vraiment ma faute, j'ai été bercer trop pres du mur etant p'tit d'ailleur depuis je n'ai jamais grandi  pt1cable:{}

Etant petit et laid  cry:{} (un mur en pleine poire ca n'arrange pas les choses) je suis resté puceau jusq'a l'invention de la poupée gonflable
La frustration est devenue ma compagne à chaque instant de ma vie  cry:{}

Voila je ne me cherche pas d' excuse  sweat:{}  mais juste à expliquer ma legendaire connerie  hello:{}


Comme dirait le grand philosophe Jcta  jap:{} qui cela dit pique les choses à droite a gauche  lol:{}

Avant de juger son frère il faut avoir marché plusieurs lunes dans ses souliers.

Merci à vous tous  :(


Aller à :
   FORUM Sport » Tout le Sport »

Café: "Au P'tit Lance"